AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9791092111903
Éditeur : Editions de la Gouttière (18/01/2019)

Note moyenne : 4.07/5 (sur 37 notes)
Résumé :
"Il était une fois, dans une campagne lointaine, un fermier qui, pour éviter que des oiseaux ne viennent picorer toutes ses semailles, installa sans son champ un épouvantail... "
La particularité de cette histoire est que l’épouvantail prend vie et il aimerait par-dessus tout tenir son rôle jusqu’au bout. Il essaye souvent d’effrayer les oiseaux... en vain. Heureusement pour lui, sa rencontre avec Maître Chat va peut-... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  13 janvier 2019
Un grand merci à Babelio et aux éditions de la Gouttière...
Pour éviter que ses récoltes ne soient toutes mangées par les oiseaux, ce fermier décida d'installer dans son champ un épouvantail. Un épouvantail si joliment et si adorablement confectionné que le fermier lui avait donné vie. Habillé de vêtements rapiécés et d'un chapeau de paille, son visage orné d'un sourire, cet épouvantail ne faisait nullement peur aux oiseaux qui picoraient autour de lui. Il avait beau se fâcher, crier ou encore menacer, aucun volatile ne s'envolait. Peut-être que les conseils du chat pourraient l'aider à accomplir son rôle d'épouvantail ?
À quoi est destiné un épouvantail s'il n'est pas capable de faire fuir tous les oiseaux picoreurs de graines ? C'est cette question que se pose cet épouvantail au milieu de ce champ. Renaud Dillies nous plonge une fois encore dans un conte d'une grande délicatesse et d'une rare sensibilité. Ce (trop) court album nous fait découvrir les aventures de ce héros de paille, empli de gentillesse, d'empathie et d'altruisme, qui va devoir comprendre qui il est. Ce conte merveilleux, touchant et vibrant est servi par un trait élégant et une palette de couleurs poétique et subtile, passant des teintes automnales à des tons bleu nuit.
Émouvant...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          762
jeunejane
  03 février 2019
Un fermier fabrique un épouvantail qui, on ne sait pour quelles raisons, prend vie.
Il essaie d'effrayer les oiseaux mais il n'y arrive pas.
Avec l'aide du chat, il essaie de devenir effrayant.
Difficile !
Il a beaucoup trop de coeur notre épouvantail qui à la fin, avec l'aide des oiseaux se transformera en émouvantail.
Les dessins sont magnifiques, bien séparés, se transforment parfois en cadres.
Les couleurs très douces s'illuminent pour les oiseaux qui sont chacun de couleur différente, d'une forme simplifiée très harmonieuse.
Les bulles sont écrites en minuscules imprimées et facilitent ainsi la lecture aux jeunes lecteurs. Les paroles figurent dans des bulles blanches. Les textes narratifs apparaissent dans des cadres colorés. L'écrit n'envahit pas les illustrations.
J'ai apprécié les fumerolles noires qui s'échappent des têtes quand les idées sont noires, les petits signes qui traduisent les mouvements des oiseaux ou leurs pensées. Tous ces signes rendent l'album très vivant.
Beaucoup de symbolique dans cette belle histoire :
la paille qui va servir aux oisillons, l'amitié entre les oiseaux et l'épouvantail , la récolte du fermier qui est bonne car il faut savoir que notre épouvantail veut faire plaisir à tout le monde.
Un album simple qui peut s'adresser aux enfants à partir de 4 ans mais les plus grands apprécieront le message plus profond de l'amitié, de l'émotion, du partage.
Aussi beau qu'un poème.
L'album vient d'être édité en ce mois de janvier 2019 aux éditions de la Gouttière.
Je ne connaissais pas l'auteur : Renaud Dillies
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          618
Ileauxtresors
  29 février 2020
Ce n'est pas parce qu'on est fait de paille, de bois et de haillons qu'on ne ressent rien ! Tous les amateurs de littérature le savent depuis leur rencontre avec Pinocchio, le petit soldat de plomb d'Andersen ou encore la poupée Scoubidou imaginée par Pierre Gripari : les objets fabriqués et entretenus avec suffisamment d'amour peuvent prendre vie. C'est ainsi que l'épouvantail de l'histoire devient un adorable émouvantail qui met tout son coeur à sa mission de repousser les oiseaux. Mais voilà, ces volatiles multicolores ne manquent ni d'aplomb, ni d'arguments, ni de potentiel de sympathie pour plonger notre émouvantail dans le doute : sera-t-il capable d'être à la hauteur de la tâche ? En a-t-il vraiment envie, au fond ? Mais à laisser les oisillons picorer les semis, ne risque-t-il pas de devenir inutile et de finir sa vie dans la cheminée ?
À la manière des contes, l'histoire de l'émouvantail cristallise, en quelques pages, les sentiments universels qui font le sel (et le miel) de l'existence. de son pinceau chatoyant, Renaud Dillies compose un petit monde étrange et poétique dans lequel tous les éléments, des animaux aux végétaux en passant par la lune ou le vent semblent animés d'une volonté propre. Surtout la nuit, lorsque le décor est plongé dans un halo bleuté qui crée une ambiance un peu magique.
En quelques traits et avec une énergie portée par la composition très dynamique des cases, son dessin nous emporte dans un tourbillon d'émotions et de mouvements. L'émouvantail, en particulier, est campé à merveille, dans sa sensibilité, sa maladresse et ses pensées tour à tour sombres ou fleuries (plusieurs extraits sont accessibles via le lien ci-dessous). Vous lui ferez bien une place dans votre potager ?
Un album plein de charme, doux comme un paysage printanier, à mettre sous la dent des enfants à partir du plus jeune âge !
Lien : https://ileauxtresors.blog/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          313
jamiK
  21 mai 2019
Le dessin de Renaud Dillies est léger, enfantin, poétique, mais dans les autres bandes dessinées que je connais de lui, le propos est souvent grave. Cette bande dessinées s'adresse à un public plus jeune, c'est l'histoire d'un épouvantail qui ne parvient pas à effrayer les oiseaux. J'aime bien la philosophie qui en ressort : le vrai bonheur, la vraie fierté, c'est d'être en accord avec son éthique. Plus simpliste que ses autres oeuvres, L'émouvantail n'en est pas moins émouvant, sensible et poétique.
Commenter  J’apprécie          232
beamag87
  17 décembre 2018
Sitôt reçu, sitôt dévoré. Un régal!
Quelle est la fonction d'un épouvantail au milieu d'un champ? Faire fuir les oiseaux voleurs de grains, ça va de soi!
Pas si évident quand on est un épouvantail qui ne sait pas faire peur... et ce n'est pourtant pas faute d'essayer ...
Et si, finalement, son rôle n'était pas d'effrayer?

le texte comme le dessin nous offrent poésie et douceur.
Une jolie bd pour la jeunesse (et les autres) qui porte de belles valeurs.
Merci aux éditions de la Gouttière et à Babelio pour cette découverte en avant-première.
Commenter  J’apprécie          191

critiques presse (4)
BDGest   15 février 2019
C’est un conte plein de poésie et d’émotion que propose ici Renaud Dillies. Tout son univers y est présent. Un format à l’italienne, de superbes couleurs pastel issues de la palette automnale. Tout est réuni pour un joli récit.
Lire la critique sur le site : BDGest
BDZoom   24 janvier 2019
Renaud Dillies excelle encore une fois à faire partager toute une gamme d’émotions à ses lecteurs. Son trait fin et dynamique se fait sensible pour détailler les variations de sentiments de ses personnages au diapason d’un décor naturel mis en valeur par les couleurs pastel de Christophe Bouchard.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Sceneario   22 janvier 2019
Avec ce petit album jeunesse, nous retrouvons l'univers de Renaud Dilliès fait de poésie, de tendresse et d'émotion !
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDGest   14 janvier 2019
Un conte poétique, plein d’émotions, où petits et grands peuvent découvrir avec malice l’aventure de ce héros de paille.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
jeunejanejeunejane   03 février 2019
- Alors, ressaisis-toi, petit bonhomme de paille ! Et montre-moi ce que tu as dans le ventre !
Je vais t'observer de loin, et n'oublie pas...
...fiche à ces oiseaux une trouille bleue

- Glubs...
Commenter  J’apprécie          220
marina53marina53   13 janvier 2019
Connaissez-vous cet air de musique appelé : "Indifférence" ?
Cela ne vous dit rien ? Ce n'est pas grave, parce que quand on écoute sa mélodie, voici ce que l'on entend...
Commenter  J’apprécie          210
BibliofolieBibliofolie   27 avril 2019
...sans doute un miracle se disait-il...mais de ceux dont le coeur n'est pas fait de paille...
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Renaud Dillies (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Renaud Dillies
L'illustratrice Annie Goetzinger s'est vue consacrer de belles expositions en Région Centre; elle est ici interviewée lors du Festival Bulleberry de Bourges par Grif'Graphe et fait l'objet d'une grande Exposition au Festival BD Boum de Blois 2015 ; Dans ce document Vidéo sur cette grande graphiste, qui fait le lien entre la BD et le dessin de mode, est évoqué son album "La reine Fantôme" créé avec Rodolphe ; Elle y annonce aussi son travail -qui s'avèrera magistral- sur "Dior" . Dans ce document on trouvera également des Extraits de sa conférence à la médiathèque de Bourges, animée par Fabrice Raquil. Ce document vidéo réalisé en travaux de Week-end par des étudiants de l'Afpa Audio-visuel avec les moyens de Prospective Images et le concours de BulleBerry a été tourné par Zynep Solma et Fabien Grare ; il a été monté ultérieurement par Patrick Dillies. Cette vidéo de 16 mn est également diffusé par Mag-Centre -Orléans - en hommage à Annie Goetzinger, à l'occasion de la Belle Exposition que BD Boum lui consacre sur Blois. Annie Goetzinger : "Silhouettes", une vidéo à découvrir donc !
+ Lire la suite
autres livres classés : epouvantailVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3717 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre
.. ..