AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2363081854
Éditeur : Arléa (04/04/2019)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Nous n’avons pas encore dans notre base la description de l’éditeur (quatrième de couverture)
Ajouter la description de l’éditeur

Vous pouvez également contribuer à la description collective rédigée par les membres de Babelio.
Contribuer à la description collective
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
germanaud
  18 avril 2019

Qui était Yehiel Dinur ? Interné pendant deux ans à Auschwitz, l'homme a écrit plusieurs livres sous le pseudonyme de Ka-Tzetnik, en référence au surnom donné aux détenus des camps de concentration pendant la deuxième guerre mondiale, KZ (Konzentrationslager). le 7 juin 1961, appelé à témoigner au procès Eichmann, Yehiel Dinur prononce quelques paroles, puis  s'évanouit alors qu'il est interrogé par le magistrat Landau. Il est la figure centrale de ce livre.
L'évanouissement du témoin s'ouvre sur cette image : celle des hommes trouvant refuge dans le corps des chevaux éventrés, lors de la retraite de Russie. Comment, à l'horreur de cette vision, l'écrivain alors petit garçon substitue celle d'une grotte chaude et accueillante. Comment, par la suite, nous nous bâtissons tous des refuges pour échapper à l'horreur.
Christian Doumet questionne cette absence momentanée au monde, qu'elle soit amnésie, métaphore littéraire, syncope ou évanouissement. Dans tous les cas, il s'agit d'une perte de connaissance salutaire, salvatrice. Elle pallie aux tentatives d'énonciation impossibles. « Ce qui de l'entreprise nous reste sous les yeux – un corps abandonné, un visage éteint, des lunettes en bataille – témoigne à la fois de l'ampleur de la tâche et de la faiblesse des moyens ».
L'évanouissement va là où la parole ne peut atteindre, lorsque la ligne de partage entre morts et vivants a disparu. « L'évanouissement est un appel du profond de l'être – mais inarticulé » . On pense ici aux figures de chute explorées par Pascal Quignard dans Les Désarçonnés, à ces états de stupeur ou de sidération momentanés. Des instants sans mots, mais d'une portée signifiante extrême. Parce qu'ils disent l'impossible narration de certaines expériences. Il faut alors perdre le contrôle, lâcher la bride pour exprimer l'indicible.
C'est un livre à la fois modeste dans ses moyens (pas de théorie, le livre procède plutôt par questionnements, doutes, tentatives d'approche et recoupements), d'une grande clarté d'écriture et d'une grande portée. Christian Doumet croise la figure du témoin évanoui avec celles d'autres défaillants, Kafka, Rousseau, Flaubert notamment. S'appuyant sur de célèbres figures de la littérature : Semprun, Primo Levi, Perec, Jankélévitch, il creuse aussi une réflexion sur le regard et son absence, sur le statut du témoin, celui de l'écrivain  et sur la vérité qu'on peut attendre de l'un et de l'autre. Finalement, c'est le pouvoir du langage, ce sont ses limites et ses défaillances que Christian Doumet nous donne à comprendre à travers la figure emblématique de Yehiel Dinur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (2)
NonFiction   27 juin 2019
La poésie nous sauve de l'oubli. Pour Christian Doumet, l'évanouissement de Dinur est geste poétique.
Lire la critique sur le site : NonFiction
LaCroix   27 mai 2019
Le titre pourrait être une métaphore… Non, c’est une réalité précise, datée et située. Le livre paraît court, enlevé… Non, il est lent, rigoureux, obstiné.
Lire la critique sur le site : LaCroix
Videos de Christian Doumet (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christian Doumet
Maison de la poésie (4 juin 2019) - Texte et Lecture de Alban Lefranc, extrait du Dictionnaire des mots parfaits (dirigé par Belinda Cannone et Christian Doumet, éd. Thierry Marchaisse, parution mai 2019).
Le Dictionnaire des mots parfaits :
Pourquoi certains mots nous plaisent-ils tant ? S?adressant à notre sensibilité, à notre mémoire ou à notre intelligence du monde, ils nous semblent? parfaits. Bien sûr, parfait, aucun mot ne l?est ? ou alors tous le sont. Pourtant, chacun de nous transporte un lexique intime, composé de quelques vocables particulièrement aimés. Après ceux consacrés aux mots manquants et aux mots en trop, ce troisième dictionnaire iconoclaste invite une cinquantaine d?écrivains à partager leurs mots préférés. Il vient parachever une grande aventure collective où la littérature d?aujourd?hui nous ouvre ses ateliers secrets.
Auteurs : Nathalie Azoulai, Dominique Barbéris, Marcel Bénabou, Jean-Marie Blas de Roblès, François Bordes, Lucile Bordes, Geneviève Brisac, Belinda Cannone, Béatrice Commengé, Pascal Commère, Seyhmus Dagtekin, Jacques Damade, François Debluë, Frédérique Deghelt, Jean-Michel Delacomptée, Jean-Philippe Domecq, Suzanne Doppelt, Max Dorra, Christian Doumet, Renaud Ego, Pierrette Fleutiaux, Hélène Frappat, Philippe Garnier, Simonetta Greggio, Jacques Jouet, Pierre Jourde, Cécile Ladjali, Marie-Hélène Lafon, Frank Lanot, Bertrand Leclair, Alban Lefranc, Sylvie Lemonnier, Arrigo Lessana, Alain Leygonie, Jean-Pierre Martin, Nicolas Mathieu, Jérôme Meizoz, Gilles Ortlieb, Véronique Ovaldé, Guillaume Poix, Didier Pourquery, Christophe Pradeau, Henri Raynal, Philippe Renonçay, Pascale Roze, Jean-Baptiste de Seynes, François Taillandier, Yoann Thommerel, Laurence Werner David, Julie Wolkenstein, Valérie Zenatti
+ Lire la suite
autres livres classés : procèsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1853 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre