AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070377657
246 pages
Éditeur : Gallimard (13/10/1986)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 26 notes)
Résumé :
On ne peut pas dire qu'on connaisse bien Drieu sans avoir lu le Journal d'un homme trompé. Dans les douze nouvelles qui composent ce livre, Drieu a dépeint de la manière la plus nue et la plus triste la réalité contemporaine de l'amour. Qu'est-ce que l'amour aujourd'hui, passé la tempête physique des premiers jours ? Et qu'est-ce que des hommes et des femmes qui ne pensent qu'à des conquêtes, qu'à prendre et à se dérober, connaissent de l'amour ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
venividiosculavi
  21 novembre 2016
Nous sommes en 1934. Figeons le temps et tentons de faire abstraction de l'odieux personnage antisémite et collaborationniste que deviendra ensuite Drieu. En 34 donc, date de la publication de ces nouvelles, il est encore républicain, a pour amis Malraux et Aragon, et fréquente le gratin intellectuel de Paris. Dans ce recueil, il décrit les travers et les difficultés amoureuses de différents personnages inspirés de ceux qu'il côtoie, issus du monde bourgeois et mondain de l'entre-deux-guerres. On sent un auteur torturé, mal à l'aise dans cet univers mais rien de suffisamment fort pour que je lecteur que je suis puisse se sentir concerné en quoi que ce soit par ces divagations futiles autour de la séduction et des relations de couple.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
aleatoirealeatoire   09 mars 2013
Persévérance, toucherai-un jour tes trésors difficiles ? Aurai-je donc perdu ma vie sur cette faible idée du coup de foudre dont je voudrais toujours qu'il consume la femme que je rencontre et qu'il la sépare de tout pour l'abolir en moi ? L'amour, comme toute la vie, n'est que travail. Tout ce qui apparaît de spontané doit, pour prendre forme et s'épanouir, être soutenu par la conscience et prolongé par la volonté. Pourquoi moi, qui aime le travail dans mon métier, ne puis-je m'en accommoder dans mes amours ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
aleatoirealeatoire   16 février 2013
Son oeil fut sur moi de plus en plus aigu tandis que sa caresse, à travers mille détours, mille ruptures de rythme, allait vers son but.
Commenter  J’apprécie          40
ArchiKeArchiKe   15 août 2019
- Moi, je m'adonne entièrement à la particularité d'une femme. Ce qui fait, d'autre part, que je ne reste longtemps avec aucune.
Commenter  J’apprécie          40
Romain28Romain28   10 juin 2018
Moi je n'ai jamais été jaloux que d'inconnus. Je ne comprends pas qu'on soit jaloux de personnes connues. On voit trop bien qu'elles ne le méritent pas. ( p 226)
Commenter  J’apprécie          20
ChryseiaVonSourdeChryseiaVonSourde   23 avril 2018
Jamais un homme ne pardonnera à sa compagne ses propres faiblesses.
Commenter  J’apprécie          40

Lire un extrait
Videos de Pierre Drieu La Rochelle (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Drieu La Rochelle
Oslo, 31 août est un film (2011) dramatique norvégien co-écrit et réalisé par Joachim Trier d'après Le Feu follet de Pierre Drieu La Rochelle.
autres livres classés : nouvellesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1991 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre