AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9798657413106
156 pages
Éditeur : Auto édition (27/06/2020)

Note moyenne : 3.89/5 (sur 35 notes)
Résumé :
Violette, sage et coquette grisette du faubourg, trotte gentiment de chez elle à Toulouse par le Pont Neuf. En 1808, la visite de Napoléon aux Toulousains va être le premier événement qui va changer le cours des jeunes existences de Violette, qui apprendra à lire, et Batiste et Célestin, dont les rêves dits plus masculins et plus grandioses vont cacher des réalités empreintes de désillusions et de violence.
En 1814, l’armée de Napoléon se prépare à livrer sa ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (36) Voir plus Ajouter une critique
Gaoulette
  23 novembre 2020
Je remercie sincèrement Gabrielle Dubois pour m'avoir proposé ce SP et surtout m'avoir poussé à sortir de ma zone de confort.
Pour moi, ce fut une très belle découverte…J'ai passé un moment très agréable et inattendu.
Un roman historique fort intéressant. Violette et Napoléon est un titre qui m'a tout d'abord interpellé. Que pouvait bien avoir en commun une orpheline pauvre vivant à Toulouse et vieil Empereur. Je reconnais je m'attendais à une histoire d'amour entre les deux héros vu la couverture proposée. Mais l'auteure nous propose une toute autre trame bien plus attractive et passionnante.
Violette est le genre d'héroïne que j'adore, avant-gardiste et s'émancipe malgré son époque et les conventions. Cette jeune femme sera confrontée au premiers émois amoureux mais surtout elle devra passer outre les attentes du son entourage. Une jeune femme au destin hors norme quand on découvre d'où elle vient.
Tout en gardant le côté historique, l'auteure propose une lecture plutôt moderne et vivante. J'ai souvent peur d'une lecture monotone et l'auteure évite le piège haut la main. D'ailleurs proposer des illustrations est une idée de génie car elle peut viser un lectorat plus adolescents. Mais la couverture devrait être plus moderne pour attirer ce public plutôt visuel.
Un instant livresque ludique, passionnant et surprenant….
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
bookaddict02
  12 octobre 2020
Je voulais remercier Gabrielle Dubois pour l'envoi de son roman et pour sa confiance. Ce roman a été pour moi une très belle découverte. L'auteure nous emmène à l'époque Napoléonienne et nous raconte l'histoire émouvante et touchante de Violette petite fille abandonner et élever par une famille aimante. J'ai beaucoup apprécié ce livre qui se lit très facilement impossible pour moi de le lâcher. le petit plus de ce roman sont les illustrations très bien réalisées et la couverture est d'une douceur. En conclusion un très bon moment de lecture
Commenter  J’apprécie          200
Anaiswmtz
  24 septembre 2020
▪︎Aujourd'hui j'aimerais vous parler d'un bouquin qui est un roman historique qui se déroule en 1808.
♡Roman Historique♡
Violette et Napoléon de Gabrielle Dubois
▪︎Dans ce roman nous allons suivre l'histoire de Violette ;seize ans, Batiste et Célestin pendant que Toulouse se prépare à l'arrivée de Napoléon.
♡Résumé♡
Violette, sage et coquette grisette du faubourg, trotte gentiment de chez elle à Toulouse par le Pont Neuf. En 1808, la visite de Napoléon aux Toulousains va être le premier événement qui va changer le cours des jeunes existences de Violette, qui apprendra à lire, et Batiste et Célestin, dont les rêves dits plus masculins et plus grandioses vont cacher des réalités empreintes de désillusions et de violence. En 1814, l'armée de Napoléon se prépare à livrer sa dernière bataille à Toulouse. En face d'elle, toutes les armées d'une Europe coalisée contre la France. La vie de Violette, seize ans, âge des premières amours, en sera bouleversée.Les décisions des grands de ce monde ont un impact fort, et peu souvent bénéfique, sur ceux qui vivent sous leurs lois. de tous temps, comme l'humble Violette du faubourg, sa vieille voisine Babillou, femme forte, indépendante au grand coeur, l'aimante Coraly, le pêcheur Célestin, le noble Batiste, nous faisons de notre mieux pour vivre dans leur monde.Chacun d'eux a ses motivations pour admirer, suivre ou critiquer l'empereur. Si les hommes espèrent tirer un bénéfice personnel d'une adhésion au pouvoir, les femmes, négligées ou exclues de la société, ou brimée par ses lois de tous temps, tentent juste de trouver un peu de bonheur et de supporter héroïquement les conséquences des inconséquences historiques. Mais heureusement, chacun a un pouvoir : celui de se poser des questions, de changer, de s'améliorer.2021 est l'année du bicentenaire de la mort de l'empereur Napoléon.Que cette date indiffère, pique un peu la curiosité ou agace, je suis de l'avis de Théophile Gautier :« Je ne comprends guère l'utilité qu'il y a de parquer deux ou trois cents provinciaux dans une baraque de bois, avec un plafond peint par Fragonard, pour leur faire tripoter et gâcher je ne sais combien de petites lois absurdes ou atroces. Qu'importe que ce soit un sabre, un goupillon ou un parapluie qui vous gouverne ! C'est toujours un bâton, et je m'étonne que des hommes de progrès en soient à disputer sur le choix du gourdin qui leur doit chatouiller l'épaule, tandis qu'il serait beaucoup plus progressif et moins dispendieux de le casser et d'en jeter les morceaux à tous les diables. »Gabrielle Dubois
♡Mon Avis♡
▪︎La couverture est douce et en rapport avec le thème.
▪︎Les illustrations sont très biens réalisées et la mise en page est pratique à lire.
▪︎Le roman fait 156 pages.
▪︎A 8 ans Célestin est un pécheur et il deviendra soldat peu après. Il est froid avec sa maman Coraly. Il est admiratif de Napoléon.
▪︎Violette est très proche de Coraly , sa maman adoptive. Violette est en hommage à sa couleur de peau lorsqu'elle a été recueilli et elle a du mal a s'intégrer car elle n'a pas de père. Passionnée de broderie comme "sa mère"
▪︎Le livre est très descriptif, avec des faits réels et avec un vocabulaire enrichit.Il est a la 3 ème personne hors dialogue.
Les définitions sont à la fin du livre car elles sont explicatives.
▪︎Violette est très attachante ainsi que les autres aussi.
Je le recommande a 10 000% j'ai adoré et été triste de quitter les personnages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Cathy_lit
  02 décembre 2020
Bonjour,
Un petit livre par la taille ce jour " Violette et Napoléon" de Gabrielle Dubois que je remercie. Une lecture étonnante, un roman sur fond d'histoire et publié avec des illustrations tout au long de la lecture.
Violette, trouvée bébé sur le pont de Toulouse, est adoptée par une brodeuse, qui va l'élever et lui enseigner son art. Elle va grandir devenir une jolie grisette vivant paisiblement dans son joli quartier toulousain, mais grâce aux récits de sa voisine Babilou et à sa passion pour la lecture, elle va se forger des opinions un peu révolutionnaires pour son époque. Elle va être partagée entre ses rêves et son devoir, sa possibilité de pouvoir vivre comme elle le souhaite ou pas. Les guerres napoléoniennes vont venir bouleverser sa vie. Un joli moment où j'ai découvert un pan d'histoire que je ne connaissais pas. Une découverte originale et plaisante.
Quatrième de couv.
Violette, sage et coquette grisette du faubourg, trotte gentiment de chez elle à Toulouse par le Pont Neuf. En 1808, la visite de Napoléon aux Toulousains va être le premier événement qui va changer le cours des jeunes existences de Violette, qui apprendra à lire, et Batiste et Célestin, dont les rêves dits plus masculins et plus grandioses vont cacher des réalités empreintes de désillusions et de violence. En 1814, l'armée de Napoléon se prépare à livrer sa dernière bataille à Toulouse. En face d'elle, toutes les armées d'une Europe coalisée contre la France. La vie de Violette, seize ans, âge des premières amours, en sera bouleversée.Les décisions des grands de ce monde ont un impact fort, et peu souvent bénéfique, sur ceux qui vivent sous leurs lois. de tous temps, comme l'humble Violette du faubourg, sa vieille voisine Babillou, femme forte, indépendante au grand coeur, l'aimante Coraly, le pêcheur Célestin, le noble Batiste, nous faisons de notre mieux pour vivre dans leur monde.Chacun d'eux a ses motivations pour admirer, suivre ou critiquer l'empereur. Si les hommes espèrent tirer un bénéfice personnel d'une adhésion au pouvoir, les femmes, négligées ou exclues de la société, ou brimée par ses lois de tous temps, tentent juste de trouver un peu de bonheur et de supporter héroïquement les conséquences des inconséquences historiques. Mais heureusement, chacun a un pouvoir : celui de se poser des questions, de changer, de s'améliorer.2021 est l'année du bicentenaire de la mort de l'empereur Napoléon. Que cette date indiffère, pique un peu la curiosité ou agace, je suis de l'avis de Théophile Gautier :« Je ne comprends guère l'utilité qu'il y a de parquer deux ou trois cents provinciaux dans une baraque de bois, avec un plafond peint par Fragonard, pour leur faire tripoter et gâcher je ne sais combien de petites lois absurdes ou atroces. Qu'importe que ce soit un sabre, un goupillon ou un parapluie qui vous gouverne ! C'est toujours un bâton, et je m'étonne que des hommes de progrès en soient à disputer sur le choix du gourdin qui leur doit chatouiller l'épaule, tandis qu'il serait beaucoup plus progressif et moins dispendieux de le casser et d'en jeter les morceaux à tous les diables. »Gabrielle Dubois
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
EPPLea
  20 novembre 2020
Lorsque Coraly tombe sur un bébé emmitouflé dans des linges froids aux abords du Pont-Neuf de Toulouse, elle sait instantanément qu'elle ne pourra s'en séparer et lui donnera tout l'amour dont il aura besoin pour se construire. Ce bébé n'est autre que Violette, le personnage principal de ce roman qui, comme tous les jeunes de son temps, se trouve profondément marquée par la visite de Napoléon dans la ville rose en 1808 précédent l'arrivée de son armée lors de la dernière bataille de 1814.

J'ai d'abord été curieuse en découvrant Violette et Napoléon de Gabrielle Dubois. J'appréhende toujours un peu avant de lire un roman historique, je m'attends à l'avance à trop d'inexactitudes ou de zones floues, que ce soit trop romancé, qu'il y ait trop peu de clés pour se documenter davantage sur le sujet… Bref, que ce ne soit pas assez ancré dans l'Histoire. Je me demandais donc comment ce roman-ci allait se présenter et mes craintes se sont vite évaporées.
J'ai adoré parcourir au fil du roman des rues que je pensais connaître, vivant à Toulouse au quotidien, et en apprendre autant à leur sujet sans que ce soit pesant ou trop lourd à cerner. C'est un roman qui est très bien documenté avec un vocabulaire enrichi sans pour autant être plombant ; tellement que je le partagerai avec plaisir avec des enfants qui, j'en suis certaine, aimeront tout autant que moi explorer avec un autre regard notre belle ville rose. Il me semble d'ailleurs très approprié pour des enfants, notamment grâce aux illustrations qui permettent de bien se projeter au temps de la narration et de faire des pauses dans sa lecture (bien que le roman se lise rapidement, il fait 156 pages et l'écriture y est très fluide). le thème central, ou du moins celui qui m'a particulièrement captivée, est celui de l'ascension sociale, notamment du destin des hommes de toute classe sociale et bien évidemment, celui de Violette, dont les origines sont inconnues. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, l'amour se trouve également aux quatre coins de cette histoire, notamment à travers celui que Coraly porte à ses enfants qui est d'une puissance incroyable.
Je te conseille donc vivement Violette et Napoléon de Gabrille Dubois, que tu connaisses Toulouse comme ta poche ou non et qu'importe ton âge. Il faudra peut-être juste réussir à passer les premières pages qui peuvent sembler assez lourdes car très descriptives mais promis, on entre très rapidement au coeur de l'histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
ChristlbouquineChristlbouquine   02 décembre 2020
 Violette aurait aimé dire à Mme Doreloze qu’il lui semblait envisageable de pleurer en lisant un roman quand après, on revenait dans une réalité douce, baignée de lumière, de conversations charmantes et d’attentions. Quand on pouvait lui lever les yeux de son livre pour reposer son regard sur un jardin d’agrément et non sur un utile potager. Mais elle ne tenait pas à ennuyer Mme Doreloze avec son idée qu’il est des personnes qui se doivent de garder un corps et un cœur solides pour résister et supporter bravement les devoirs et les conditions de leur vie ; qui ne peuvent se permettre de verser des larmes de roman, au risque d’y épuiser leurs force. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Ideeslectures_Ideeslectures_   25 octobre 2020
« - J’ai peur, Babillou. J’ai tant rêvé de lui, de cet amour.
- Rêve un peu moins et vis un peu plus, Violette. »
Commenter  J’apprécie          30

autres livres classés : napoléon bonaparteVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2219 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

.. ..