AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782253074380
240 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (10/02/2021)
3.32/5   36 notes
Résumé :
Vienne, 1888. Inconsolable de la mort brutale de son fiancé, la baronne Amélia von Fairlik, demoiselle de compagnie à la cour impériale, a décidé de se retirer au couvent. Mais quand elle découvre qu’elle est enceinte, elle ne voit pas d’autre issue que de se laisser mourir pour échapper à l’infamie. La visite impromptue de l’impératrice Sissi la détourne de ce sinistre projet. Pleine de compassion, celle-ci la convainc de se rendre en France pour trouver refuge et ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
3,32

sur 36 notes
5
1 avis
4
1 avis
3
6 avis
2
1 avis
1
0 avis

Gridou1744
  21 octobre 2021
Court roman historique de 230 pages se lisant rapidement. C'est une romance ayant pour thème le deuil avec celui de la grossesse hors mariage.
Au début, nous sommes intrigués par les hôtes d'Amélia mais la fin était prévisible - trop peut être.
Heureuse de retrouver l'univers de Sissi : que ce soit les événements historiques, ou encore des petites anecdotes. Si vous connaissez l'histoire de l'Impératrice, vous n'apprendrez rien de nouveau mais c'était plaisant.
Commenter  J’apprécie          260
Valmyvoyou_lit
  28 janvier 2019
Vienne, en Autriche, en 1888. La mort brutale de son fiancé a détruit la vie de la baronne von Fairik, demoiselle de compagnie de l'impératrice. Lorsqu'elle découvre qu'elle attend un enfant, alors qu'elle n'est pas mariée, la mort semble la seule solution.

Mais Sissi, l'impératrice la convainc de trouver refuge, en France, chez le marquis et la marquise de Latour.

Ce couple prend soin d'Amelia. Cependant, certains signes l'alertent : il semblerait que cette générosité cache un intérêt.

Je suis une inconditionnelle de Marie-Bernadette Dupuy. Même si j'ai bien aimé Amélia, un coeur en exil, je dois avouer que j'ai une préférence pour ses grandes sagas. En effet, ce format court n'a pas permis à l'auteure d'installer ses personnages pour tisser un attachement fort entre eux et moi et certains événements, un en particulier, donnent l'impression d'arriver un peu trop facilement.

Cependant, ce livre est une lecture-bonbon pour moi. le lire entre deux lectures plus longues, m'a donné l'impression d'un moment de tendresse. J'ai retrouvé l'écriture de Marie-Bernadette Dupuy, une plume qui crée une intimité entre elle et le lecteur. L'écriture est douce et tendre et c'est à la fin du roman que j'ai pris conscience que j'avais appris beaucoup de choses sur Sissi.

Sissi, pour moi, ce sont mes souvenirs d'enfance. Ce sont les téléfilms avec la magnifique Romy Schneider. Il me reste à l'esprit la beauté de l'actrice, mais rien sur l'histoire de cette impératrice. Marie-Bernadette Dupuy peint, avec délicatesse, l'importance que cette femme avait pour sa cour. Elle a montré qu'elle avait une grande influence sur la vie des personnes qui l'entourent. Que ce soit Amélia, la marquise ou le marquis, tous s'en réfèrent à Elizabeth d'Autriche lorsqu'ils doivent prendre une décision pour leur vie personnelle. Elle montre que c'était une femme qui avait à coeur le bonheur des autres et qui souffrait de la place qui était la sienne.

C'est un livre tendre qui permet de s'évader et de rêver de l'époque de Sissi. L'écriture de Marie-Bernadette Dupuy est douce et intimiste. C'est un roman court plein de sensibilité. Même si j'ai une préférence pour les grandes sagas de cette auteure, j'ai passé un très bon moment avec cette lecture-bonbon.

Lien : http://www.valmyvoyoulit.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          141
LadyRomance
  08 mars 2018
J'ai été plutôt déçue par ce court roman de Marie-Bernadette Dupuy. En effet, j'ai trouvé Amélia, un coeur en exil peu réussi.
La première moitié est peu attrayante et je me demandais où l'autrice voulait en venir. J'ai eu l'impression qu'il manquait de renseignements sur l'évolution des personnages, surtout concernant leurs sentiments. le récit aurait gagné à être étayé.
C'est dommage parce que l'idée du roman est très sympa car il est l'occasion pour l'autrice d'évoquer Sissi l'impératrice et de nous donner de nombreuses informations véridiques à son sujet. L'histoire se passant à cette époque. Car l'héroïne, la baronne Amélia, n'est autre que la demoiselle de compagnie de sa fille à Vienne.
Sissi aide Amélia à trouver une solution à sa triste situation car elle se retrouve enceinte alors que son fiancé meurt prématurément de façon tout à fait inattendu alors qu'ils envisageaient le mariage. Pour éviter son déshonneur à la cour, l'impératrice la confie au marquis et à la marquise de Latour qui lui offrent un refuge en France dans leur riche propriété viticole en Charente.
La seconde moitié du roman est plus réussie lorsque les réelles motivations du couple apparaissent et qui conviennent cependant à la jeune femme. Ceci dit, Dupuy n'a pas évité une solution trop facile que l'on voit arriver gros comme une maison. Et puis, c'est trop cousu de fil blanc, ce qui ne me dérangerait pas outre mesure si cela avait été contrebalancé par autre chose, une qualité qui n'était pas au rendez-vous, au niveau des émotions peut-être...
En résumé, même si l'histoire reste sympa - car c'est une joli histoire d'amour au fond - et trouve un certain intérêt notamment grâce à la présence de Sissi, le roman n'a pas su cependant me toucher totalement ni m'émouvoir. Dommage !!!
www.ladyromance.over-blog.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Lilypuce19
  29 avril 2020
Marie-Bernadette Dupuy est une auteure que j'apprécie beaucoup, elle est connue pour écrire de belle et (souvent) longue saga, sur des personnages féminins héroïques tout au long de l'histoire. Ici, et c'est très rare chez elle, il s'agit d'un roman unique "Amélia, un coeur en exil".
Amélia est une jeune femme désemparée, son fiancé vient de mourir et elle se retrouve enceinte. Dans l'Autriche impériale du 19ème siècle, une jeune femme célibataire ne peut se permettre d'accueillir un enfant sous peine d'être bannie de la bonne société. Amélia, inconsolable, ne voit que deux issus possible à son malheur: le couvent ou la mort. Sissi, la belle impératrice, dans sa grande bonté, lui vient en aide et l'envoie chez des amis à elle, en France, dans un vignoble charentais. Là-bas, elle est rapidement prise sous l'aile de la marquise Sophie et de Monsieur le Marquis, même si ce dernier se montre plutôt distant avec elle. Les premières semaines sont bien difficiles et l'idée de la mort n'est jamais très loin, mais bientôt une solution impromptue va s'imposer à elle et lui redonner, malgré tout, le sourire.
Ce roman se lit relativement vite, et nous avons un peu l'impression que cela s'enchaîne trop vite, sans réel cohésion entre les scènes. J'ai été moins emportée par ce roman que par les autres. Peut-être parce que dans les sagas nous avons vraiment le temps de nous attacher aux personnages car nous "vivons" ensemble pendant de longues heures. de plus, dès l'arrivée en France de l'héroïne nous connaissons la fin du roman, nous avons juste un doute de savoir comment cela sera possible?
Mais on retrouve ici le style romantique (voire presque naïf) de Marie-Bernadette Dupuy.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
laurette12
  06 juin 2018
Vienne, 1888. Inconsolable de la mort brutale de son fiancé, la baronne Amélia von Fairlik, demoiselle de compagnie à la cour impériale, a décidé de se retirer au couvent. Mais quand elle découvre qu'elle est enceinte, elle ne voit pas d'autre issue que de se laisser mourir pour échapper à l'infamie. La visite impromptue de l'impératrice Sissi la détourne de ce sinistre projet. Pleine de compassion, celle-ci la convainc de se rendre en France pour trouver refuge et consolation chez un couple de sa connaissance, le marquis et la marquise de Latour, riches propriétaires viticoles de Charente.
La future mère est accueillie par ses hôtes avec la plus exquise bonté. Au point qu'Amélia finit par s'interroger sur leurs mobiles véritables…
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
LadyRomanceLadyRomance   08 mars 2018
- Et de quelle parole s'agit-il ? Sophie est capable du pire comme du meilleur.
- Votre femme a déclaré que je vous plaisais beaucoup, que vous étiez pour moi "un fervent protecteur". J'étais honteuse et j'ai pensé que je devais m'en aller, mais je n'ai aucun endroit sur terre où me réfugier. Et vous évoquiez ce petit être innocent....Que deviendra-t-il après sa naissance ? Il n'aura jamais de nom, de légitimité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
brinvilliersbrinvilliers   07 février 2018
- Et de quelle parole s'agit-il ? Sophie est capable du pire comme du meilleur.
- Votre femme a déclaré que je vous plaisais beaucoup, que vous étiez pour moi "un fervent protecteur". J'étais honteuse et j'ai pensé que je devais m'en aller, mais je n'ai aucun endroit sur terre où le réfugier. Et vous évoquiez ce petit être innocent....Que deviendra-t-il après sa naissance ? Il n'aura jamais de nom, de légitimité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Marie-Bernadette Dupuy (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marie-Bernadette Dupuy
Extrait du livre audio "Le mystère Soline, T1 : Au-delà du temps" de Marie-Bernadette Dupuy lu par Florine Orphelin. Parution CD et numérique le 15 septembre 2021.
https://www.audiolib.fr/livre/au-dela-du-temps-le-mystere-soline-tome-1-9791035406868/
autres livres classés : elisabeth d'autricheVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Angélina (saga du terroir)

Angélina présente des points communs avec d'autres héroïnes de roman. Quel point commun ne partage-t-elle pas avec Sœur Fidelma ?

De beaux cheveux roux
La couleur de ses yeux
Le sens de la justice
L'indépendance et elle ne craint pas de se déplacer à cheval

15 questions
11 lecteurs ont répondu
Thème : Marie-Bernadette DupuyCréer un quiz sur ce livre

.. ..