AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2258077419
Éditeur : Les Presses De La Cite (25/02/2010)

Note moyenne : 4.28/5 (sur 75 notes)
Résumé :


1918. Après la guerre, la vie reprend peu à peu son cours normal dans la vallée des Eaux-Claires. Faustine, institutrice dans un orphelinat d'Angoulême, doit bientôt épouser Denis Giraud, riche héritier du domaine de Ponriant.

Pourtant, elle est restée très attachée à Matthieu, avec qui elle a grandi. Alors qu'émerge un monde nouveau où apparaissent téléphone, électricité et progrès en tout genre, l'existence de Faustine se révèle par... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
sarahdu91
  10 mai 2018
Le tome 3 promet bien des événements, rien que par son titre.
La 1ère guerre mondiale étant terminée, les hommes regagnent leurs domaines, les enfants grandissent et la vie reprend son cours au Moulin du loup.
Faustine la fille De Claire et de Jean, devient institutrice, les enfants Giraud deviennent adultes aussi et les mariages se profilent à l'horizon.
La saga est loin d'être terminée et nous sommes toujours impatients de connaître la suite des événements riches en émotions, Mme Dupuy sait nous tenir en haleine et fait de nous des lecteurs qui n'ont qu'une envie c'est d'entamer la suite sans délai...
Le prochain tome, La grotte aux fées se doit d'être ouvert au plus vite.
Commenter  J’apprécie          120
Missnefer13500
  14 juillet 2014
Une fois de plus je me suis laissée transportée vers les petits bonheurs et les drames de la famille Roy-Dumont
Je sais que certains verront là, une hstoire qui se repète à l'infini, mais je répondrais que des études très sérieuses rapportent que les secrets de familles influent sur le comportement des descendants
Connaissez vous la psycho-généalogie ?
J'ai eu la chance de rencontrer une psychologue qui la pratique et avec qui j'ai pu discuter des raisons et répercussions sur nos vies.
Revenons à nos moutons
Une fois de plus j'ai apprécié ce roman pour son coté romantique, ses amours innavouables, et le résultat de ces mariages réglés depuis l'enfance
Oui car c'est sur ,nous n'évoluons pas dans le même monde, Oui enfant nous avons eu nos rêves et promoncé cette même phrase: quand je serais grande je serais ta femme.
Pour autant nos vies ont pris d'autres chemins ainsi que d'autres rencontres et d'autres amoureux
C'est pourquoi il faut donc remettre les choses dans des contextes sociaux culturels d'une autre époque et à mon sens l'auteur le fait très bien
Tout comme elle tisse en toile de fond un nouveau mode de vie d'après guerre , grace à l'esprit avant gardiste de certains de ces personnages féminins
Les comportements amoureux de Faustine et Matthieu ainsi que ceux de Corentine et Denis sont perturbants, personne ne sait vraiment où il en est.
Toutefois ils restent expliquables :
- Faustine et Matthieu éelvés et considérés comme frère et soeur par tous
-Corentine en fille de la haute société blasée et capricieuse
-Denis qui s'est considéré fiancé depuis l'adolescence avec Faustine
Sans oublier la guerre et les conséquences qu'ellle peut avoir
C'est pourquoi j'ai accepté cette romance telle quelle
Toutefois quelle chose m'a dérangé c'est ce que l'auteur a fait de Denis : un personnage insconsistant.
Un personnage qui devient odieux, violent ,l'aimable petit garçon du dernier tome devient incomprehesible et la psychologie de son personnage vraiment très légère me laissant sur ma fin, l'auteur faisant ainsi place nette de manière trop rapide autour de Matthieu et Faustine.
Et voilà en route pour La grotte ax fées

Lien : http://missneferlectures.ekl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lussailles67
  06 mars 2018
La premiere guerre mondiale a frappé... Jean, Mathieu, Léon, Bertrand et Denis reviennent du front, mais cette guerre a marqué les coeurs, les âmes sont blessées...
Le retour a la vie normale se fait tant bien que mal, plutot mal au moulin d'ailleurs...
Des fiançailles sont annoncées, celle de Faustine, la fille adoptive De Claire et de Denis Giraud, le fils de Bertrand...
Pourtant Faustine aime en secret Mathieu qu'elle a toute son enfance considéré comme son demi frère... Et Mathieu lui est promis à Corentine, la soeur de Denis.
Je n'en dis pas plus je ne vais pas tout vous dévoiler
Avec Marie Bernadette Dupuy on se prend d'affection ou on deteste certains personnages.
J'ai du mal à me séparer de cette saga, j'ai hate de lire la suite.
La seule chose pour moi, il se passe peut etre un peu trop dévènement au cour du livre pour tous les retenir... on vit au coeur du moulin, on vit la vie de cette famille de papetier du debut du 20eme siecle... leurs amours, leurs haines, leur espoirs et leurs désespoirs... Je recommande vivement
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
mumuboc
  16 octobre 2015
Avec ce tome 3 nous continuons à suivre la saga charentaise de la famille Roy et de son héroïne Claire mais aussi de toute sa famille à la sortie de la guerre 14/18. On suit avec toujours autant de plaisir les joies, les peines de chaque personnage même si au fil du temps, et de la répétition de certaines situations l'histoire s'essouffle un peu, je trouve. Je regarderais à la bibliothèque si le tome 4 est disponible mais s'il y est j'espère y découvrir un peu d'originalité car sinon je pense que je n'irais peut être pas plus loin. Je sais que la vie est un éternel recommencement mais même si la lecture est agréable le fait de me poser la question à la fin du livre révèle peut être une certaine lassitude (il faut dire que chaque tome fait presque 600 pages)
Commenter  J’apprécie          10
Annabelle31
  27 février 2016
A la sortie de la première guerre mondiale, nous retrouvons Claire bien sur, mais aussi Faustine, la fille de Jean que Claire a élevé, et devenue institutrice à Angoulème. Une fois de plus le chemin du moulin du loup et du domaine de Ponriant vont se croiser car Faustine doit épouser Denis, le riche héritier de la propriété. Mais c'est sans compter sur le lien très fort qu'elle a tissé au fil du temps avec Matthieu, le frère De Claire, avec qui elle a grandi au moulin du Loup.
Tout comme pour les deux précédents tomes, "Les tristes Noces" m'ont emporté et j'ai dévoré, de la première à la dernière page, l'histoire de la douce Faustine, de Mathieu, Claire et les autres personnages de ce roman.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   03 décembre 2013
C’était un paradoxe, mais Faustine découvrait les vicissitudes de la vie, les bassesses de l’âme humaine sous le toit du couvent et de la bouche des saintes femmes qui géraient l’établissement. La mère supérieure n’avait pas froid aux yeux et ne mâchait pas ses mots. Elle appelait un chat un chat, et tout à l’avenant…
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   03 décembre 2013
Comprends-tu, sur le front et dans les tranchées, il fallait pouvoir compter les secondes ou les minutes qui s’écoulaient entre les tirs d’obus, afin de se planquer dans le trou formé par de précédents impacts. On apprend vite, en pleine ligne de feu, qu’un projectile tombe rarement au même endroit. D’où l’engouement des soldats pour le bracelet-montre, car je t’assure, sortir de sa vareuse une toquante dodue, rivée à sa chaînette, c’était suffisamment long pour se retrouver en mille morceaux, déchiqueté par un obus…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          01
rkhettaouirkhettaoui   03 décembre 2013
Tu étais la brebis égarée de l’Évangile, celle que le berger accueille avec joie et qu’il soigne mieux que les autres parce qu’il croyait l’avoir perdue. Ou plus simplement, tu n’es pas si mauvaise que ça, au fond de toi… Moi, je t’aime telle quelle, diablesse ou ange!
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   03 décembre 2013
Je n’étais pas au front, moi, je suis restée dans ma vallée, mais j’ai eu aussi ma part de douleur. J’ai perdu papa, j’ai trimé comme un homme, les labours, les foins, les bêtes à nourrir, à soigner. J’ai droit à un peu de respect, même si je n’ai pas eu à me battre!
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   03 décembre 2013
Des morts, il en avait vu des centaines, en quatre ans de combats acharnés, mais le pire, c’étaient les agonisants et les blessés. Leurs gémissements et leurs regards voilés par la douleur étaient épouvantables.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Marie-Bernadette Dupuy (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marie-Bernadette Dupuy
Marie-Bernadette Dupuy et "Les ravages de la passion".
autres livres classés : saga familialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Angélina (saga du terroir)

Angélina présente des points communs avec d'autres héroïnes de roman. Quel point commun ne partage-t-elle pas avec Sœur Fidelma ?

De beaux cheveux roux
La couleur de ses yeux
Le sens de la justice
L'indépendance et elle ne craint pas de se déplacer à cheval

15 questions
9 lecteurs ont répondu
Thème : Marie-Bernadette DupuyCréer un quiz sur ce livre
.. ..