AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2258062535
Éditeur : Les Presses De La Cite (22/05/2003)

Note moyenne : 4.05/5 (sur 76 notes)
Résumé :


Mars 1906, Aubazine, près de Brive. A treize ans, Marie ne connaît de la vie que les recoins de l'orphelinat où elle a grandi. Une enfance pleine d'incertitude mais baignée d'affection grâce aux sœurs de l'hospice. Un jour, une femme à l'aspect revêche propose d'accueillir la fillette comme servante dans sa propriété.

A dater de ce jour, tout bascule. Maltraitée, humiliée, méprisée par une patronne aigrie, Marie travaille dur dans les... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
Deanerys
  09 juin 2015
A 13 ans, Marie quitte l'orphelinat dans lequel elle a grandi, triste de ne jamais avoir été adoptée mais avec le souvenir d'une enfance pleine d'amour et d'affection de la part des Soeurs. Elle devient alors servante d'une patronne qui ne l'apprécie pas beaucoup, malgré ses efforts pour faire du bon travail. Dans cette ambiance tendue, Marie ne trouve du réconfort que chez les intendants, Nane, Jacques et leur fils Pierre qui lui offre une vie de famille qu'elle n'espérait plus.
C'est sous les recommandations de ma grand-mère que j'ai commencé cet ouvrage. Étant plus attirée par le fantastique, l'action et le suspens, je savais que ça ne serait pas le cas ici et ne savais donc pas tellement à quoi m'attendre … Au final, je me suis surprise à tourner les pages toujours plus vite pour connaitre l'histoire de cette Marie que l'on suit sur plusieurs années.
Tout d'abord, je dois dire que j'ai adoré la plume de l'auteure. le tout est fluide et se lit facilement. de plus, l'histoire se déroule sur plusieurs années, de 1906 à 1945. Marie passe donc par toutes les étapes de la vie, de petite fille à mère en passant par jeune fille et épouse. Et je n'ai eu aucun mal à l'imaginer sur ces différentes phases. En effet, l'auteur fait grandir son héroïne en toute subtilité, pas trop rapidement, mais sur une large période tout de même. On se laisse donc porter par l'histoire qui évolue sans que l'on s'en aperçoive vraiment.
Quant à l'histoire justement, je n'ai eu aucun mal à y rentrer. Je me suis prise d'affection pour ses personnages : Marine, Nane, Jacques, Jean, Leonie, … L'héroïne connait son lot de bonheur, tristesse, émotion, joie, bref, la vie ! J'ai adoré le début, lorsque Marie est encore une petite fille servante qui vit dans le bonheur simple d'être entouré des gens qu'elle apprécie. Plus tard, j'ai aimé la voir se relever face à des situations toujours plus difficiles avec l'aide de son entourage et par sa force de caractère. Enfin, j'ai adoré la fin qui se passe pendant la 2nde guerre mondiale. Il s'agit d'une période historique que j'aime étudier, la vie de l'époque m'intéresse beaucoup, que ce soit celle des soldats, des femmes, des résistants ou des juifs. J'ai donc aimé voir les réactions des personnages face à la montée d'Hitler, l'occupation, l'aide apporté aux juifs, etc.
En résumé, ce livre fut une bonne surprise, une lecture agréable remplie de tout ce qui caractérise une vie. Je lierais donc le 2nd tome avec plaisir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
titiseb77
  31 août 2016
Quand j'ai ouvert ce livre, je me suis demandé pourquoi il était dans ma PAL, ce n'est pas du tout le genre de livre que j'achète et pourtant il était là depuis plusieurs années à attendre que j'ai la gentillesse de l'ouvrir.
On découvre Marie à l'âge de 13 ans, qui vit dans un orphelinat tenu par des religieuses qui sont vraiment très gentilles avec leurs petites protégées. Un homme et quinze jours plus tard une femme viennent voir Marie dans son orphelinat et décide de l'adopter, Marie malgré la peur de l'inconnu est vraiment très heureuse à l'idée d'être adoptée et de pouvoir vivre enfin une vraie vie de petite fille avec de vrais parents. On va donc suivre Marie tout au long de sa vie, on va être heureux pour elle, angoissé pour elle, triste pour elle, en gros tout au long de cette lecture on va vivre avec Marie. Ce livre est vraiment très beau et très touchant surtout quand on sait que l'auteure s'est documentée un maximum et a essayé d'être au plus près de la réalité. Si vous aimez les romans du terroir, je vous recommande vivement ce livre qui vous fera passer un bon moment de lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
myriampele
  29 octobre 2013
C'est un roman qu'on a du mal à lâcher quand on s'y plonge. Cette histoire d'une orpheline dont la naissance est secrète mais tout de même rapidement dévoilée et dont le destin sera parsemé d'embûches, en dépit de l'amour que lui porte Pierre, son ami d'enfance et de son Père, qui essaiera de la chérir jusqu'à sa mort. Tout ceci sur fond historique: les deux guerres qui feront disparaître quelques personnages et en blesseront d'autres.
Commenter  J’apprécie          121
Flo76300
  07 avril 2018
C'est le deuxième livre que je lis de Marie-Bernadette Dupuy après avoir lu les amants du presbytère et je dois avouer que je commence à apprécier la plume de cette femme.
Dans ce livre on suit Marie une petite orpheline qui se voit embaucher comme domestique chez une riche famille les Cuzenac. C'est Amélie Cuzenac qui vient chercher Marie à l'orphelinat où la jeune fille a grandit. Sur la route du retour dans la calèche, oui car l'histoire débute au début du 20° siècle en 1906, Amélie Cuzenac laisse la jeune fille à l'arrière sous la pluie et elle finit par tomber malade. Mais grâce à Nanette une femme qui vit dans la ferme du domaine des Cuzenac avec son mari et son fils la jeune Marie ira vraiment mieux. Amélie se comporte vraiment mal avec Marie, mais peu de temps après la mort de la première on comprend pourquoi, bien que cela n'excuse pas son comportement.
Dans ce livre on voit Marie grandir avec ses peines et ses joies.
Dans le livre il y a vraiment des personnages attachants comme Jacques et Nanette qui sont aussi des employés du domaine, leur fils Pierre peut se révéler aussi attachant et Marie L est aussi.
Comme dans tous les livres il y a aussi des personnages détestables comme Macaire le neveu d'Amélie Cuzenac et Amélie est aussi énervante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
LadyRomance
  08 février 2018
L'orpheline du bois du loup est un très bon roman de genre terroir de Marie-Bernadette Dupuy qui met à l'honneur la Corrèze en Charente limousine de la première moitié du XX° siècle.
C'est une vraie saga familiale à laquelle nous invite l'autrice dont l'héroïne prénommée Marie est une orpheline, une fillette de treize ans au moment où elle quitte l'orphelinat en 1906 pour aller servir chez un couple de propriétaires agricoles.
Dans un premier temps, c'est le couple de métayer qui prend en charge Marie dont leur fils tombe amoureux. Marie, travailleuse et débrouillarde s'adapte et reçoit l'affection de cette famille. Avec la métayère, elle développe une relation mère-fille.
Quelques mois plus tard, elle part s'installer chez le couple de propriétaires dans la maison des Bories, près de la métairie, pour remplacer la cuisinière. Si la patronne est sévère, son mari, Jean, a un comportement plutôt énigmatique.
On suit Marie dans son évolution vers l'âge adulte avec les surprises que la vie lui réservent plus ou moins bonnes et ses années de jeune femme durant les vicissitudes de la première mondiale. Plus tard, mariée et mère de famille, elle tremblera pour ses enfants et son mari durant de la seconde guerre.
C'est prenant, très bien raconté avec une vie jalonnée de hauts et de bas mais toujours dans l'entraide et la bienveillance envers ceux que l'on aime.
Les personnages sont très attachants et l'histoire se lit facilement.
J'ai très envie de lire la suite de cette saga pour connaître le devenir de toute cette famille, des enfants qui grandissent et qui vont faire L Histoire à leur tour.
www.ladyromance.over-blog.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
MarcellinaMarcellina   02 octobre 2015
Le repas avait satisfait tout son petit monde : du pâté de lapin fortement aillé, une soupe aux choux où avait mijoté un bon bout de lard, et, pour le dessert, des œufs au lait nappés de caramel. Une gâterie rare, mais Nanette, ce dimanche 19 mars, avait voulu fêter la Saint-Joseph, le jour du mariage des oiseaux.
Commenter  J’apprécie          50
MarcellinaMarcellina   02 octobre 2015
Dans le débarras, la chandelle agonisait. La lettre gisait sur la table, près de l'enveloppe rose préparée par Marie. Un moustique se posa sur le mot « Paris » avant d'aller se prendre au piège de la cire chaude. 
Commenter  J’apprécie          50
MaelitaMaelita   23 janvier 2016
Il y avait eu la Marie d'avant, soumise, sage, soucieuse de l'opinion des autres et de ses devoirs. Il y avait à présent une seconde Marie, libérée d'un carcan invisible qui bridait ses gestes et ses élans.
Commenter  J’apprécie          30
myriampelemyriampele   29 octobre 2013
Marie sentit son coeur s'alléger. Son père avait raison. Elle devait rire et reprendre confiance, pour son enfant.
Commenter  J’apprécie          40
MarcellinaMarcellina   02 octobre 2015
Parfois le malheur peut rendre les gens méchants.
Commenter  J’apprécie          90
Videos de Marie-Bernadette Dupuy (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marie-Bernadette Dupuy
Marie-Bernadette Dupuy et "Les ravages de la passion".
autres livres classés : orphelinatVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Angélina (saga du terroir)

Angélina présente des points communs avec d'autres héroïnes de roman. Quel point commun ne partage-t-elle pas avec Sœur Fidelma ?

De beaux cheveux roux
La couleur de ses yeux
Le sens de la justice
L'indépendance et elle ne craint pas de se déplacer à cheval

15 questions
9 lecteurs ont répondu
Thème : Marie-Bernadette DupuyCréer un quiz sur ce livre