AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Les meurtres zen tome 1 sur 3

Jenny Bussek (Traducteur)
EAN : 9782266337953
448 pages
Pocket (16/11/2023)
3.79/5   364 notes
Résumé :
Vous êtes anxieux, tendu, surmené ?
Vous êtes décidé à lever le pied, à prendre enfin du temps pour vous ?
La méditation de pleine conscience est ce qu’il vous faut.
Sous la pression de sa femme excédée d’avoir à supporter un mari trop stressé, Björn Diemel a résolu de sauter le pas et de consulter un coach. Il espère mettre fin aux tensions qui l’habitent et retrouver la paix intérieure.
Mais quand, comme lui, on est avocat du crime org... >Voir plus
Que lire après Les Meurtres zen, tome 1 : Des meurtres qui font du bienVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (127) Voir plus Ajouter une critique
3,79

sur 364 notes
Des crimes à méditer.
Pour profiter du moment présent, il faut faire le vide autour de soi. L'avocat du crime organisé Bjorn Diemel va faire une lecture au premier degré des conseils de son gourou de pleine conscience. Ne pas remuer le passé, ignorer l'avenir, jouir de l'instant sans pensées parasites. Il suffit de vouloir être heureux pour l'être. Méthode Coué devenue développement personnel. Il faut s'écouter… au risque de ne plus écouter les autres.
Pour ne pas perdre sa femme, profiter de sa fille et éviter un burn-out, le défenseur d'un mafieux peu porté sur la méditation se soumet à une cure de zenitude. Il ne va pas jusqu'à se raser le crâne, se déguiser en gambas en tong et enlacer des arbres sous la pluie avec un sourire béat mais il décide d'emmener sa fille en week-end dans la résidence secondaire de son Corléone pour rattraper le temps perdu. Do not disturb.
Hélas, le destin est souvent chafouin et les criminels travaillent souvent en horaires décalés. La malhonnêteté exige une certaine flexibilité en matière de temps de travail. le droit à la déconnexion ne figure pas dans leur convention collective. Côté management, ils ont tendance à peu se soucier du bien-être de leurs collaborateurs. C'est un peu le bagne, la vie de malfrat. Ou le Japon.
L'application stricte des préceptes du docteur Breitner va donc imposer au juriste des mesures radicales pour préserver son nouvel équilibre de vie. A trop vouloir se faire du bien, on finit par faire du mal.
Je conseille cette lecture à tous les overdosés de la pensée positive, aux allergiques du feel-good, à tous ceux qui sont tombés dans la marmite du mauvais esprit, aux quelques-uns qui s'ennuient profondément dans les séminaires de cohésion en entreprise et à mézigue qui veut bien qu'on lui raconte des histoires, mais seulement dans les livres.
Quelle savoureuse idée d'associer paix intérieure et massacre extérieur. Karsten Dusse est allemand, drôle, encore un paradoxe, avocat et auteur de ce thriller jubilatoire, qui radote un peu au fil des chapitres mais l'action est soutenue, l'histoire originale, ce qui permet au lecteur d'échapper à une hypnose contemplative qui chez moi se traduit par une bonne sieste.
Comme la recette a bien marché Outre-rhin, on nous annonce des suites. Un peu comme les abonnements à Petit Bambou.
Allez, vous avez le droit de le bouquiner en position du lotus mais cela sera sans moi. Et d'un, je me ferai mal, et deux, les tenues en lycra me boudinent un peu trop.

Commenter  J’apprécie          944
Malgré le titre paradoxal et inquiétant (!) ainsi que les quelques critiques négatives vues sur babelio, je ne regrette pas cette lecture qui m'a fait passer un bon moment sans cas de conscience ! C'est une sorte de thriller light qui juxtapose et entremêle de façon humoristique la vie d'un avocat ayant perdu toute sa conscience (et dont la vie part totalement en sucette) avec la méthode de la "pleine conscience" auquel il a décidé d'adhérer. A force de défendre les malfrats, les criminels et les mafieux, il faut bien s'attendre à récolter quelques bricoles désagréables dont il est aussi difficile de se débarrasser que du sparadrap du capitaine Hadock. le livre progresse par petits chapitres, sans temps morts et mène l'action à son terme inexorablement en passant par quelques meurtres nécessaires. Seul bémol, on pourrait se passer des tête de chapitre qui contiennent les messages de "pleine conscience" puisqu'on les retrouve à chaque fois dans le corps du texte. L'idée en revanche est plutôt originale : un créneau qui n'avait pas encore été exploité et pour cause... L'auteur s'en tire plutôt bien !

Lien : https://www.babelio.com/list..
Commenter  J’apprécie          800
Parce que sa femme en avait ras-le-bol de le voir sumené (tout en appréciant bien le confort de son salaire mensuel hyper gonflé...), l'avocat Björn Diemel, décide de consulter un coach de vie versé dans le yoga , la méditation et autres joyeusetés.
Et le résultat va dépasser ses espérances. A son client principal, un mafieux violent et chronophage, il va opposer comme on le lui a appris, la pleine conscience. Et ce qui devait être une arme innofensive contre son mal-être va devenir une arme de destruction massive ! Les cadavres vont s'amonceler et Björn basculera du côté obscur de la force, mais, le tout en pleine conscience, ouf ! Il trouvera le bonheur ou plus exactement une certaine forme de sérénité...


Si vous êtes comme moi, vous allez vous demander " Mais qu'est-ce qu'est la "pleine conscience" ? Et bien comme vous, je me suis enfin penchée sur cette formule et je peux vous dévoiler qu'il s'agit de vivre pleinement l'instant présent, le savourer, sans penser à demain ou à celui d'après, ou à vos soucis enfin, bref, vous avez compris ! C'est sensé apporter plus de sérénité.

Alors, cette série,( il s'agit du premier tome, il y en a trois ), est complétement barge , dans le bon sens.
Décalée, astucieuse, jubilatoire, cash, complétement immorale et noire ,très noire. On est dans le second degré. A ne pas mettre entre toutes les mains, parce qu'il y a des détails assez crus, sur l'art et la manière de tuer... On peut penser à Tarantino, souvent. C'est assez amusant mais pas dans le sens où le lecteur éclate de rire ou sourit, on est plutôt dans" l'intériorisation" de l'humour !

Si je peux lui reprocher une chose, c'est le manque d'humanité qu'elle dégage. le personnage de Björn n'est pas ultra sympathique, d'ailleurs aucun personnage n'est sympathique. En ce sens l'auteur ne cherche pas à "ratisser large", à être populaire. C'est sobre, jusqu'à l'austérité au niveau sentiments...
Björn est l'avocat d'un grand criminel, il n'a aucun scrupule à lui éviter de passer par la case prison sans toucher les 20 000. Il est pragmatique. Certes il adore sa gamine, mais avec sa femme, c'est pas l'amour fou-fou. Ce roman manque un peu d'amour, d'amitié, de chair, de chaleur humaine . Un peu désincarné.

Alors, certes, c'est très original, et une sacrée bonne idée de mêler le crime aux thématiques de bien-être, mais cet aspect est un peu frustrant pour une lectrice. Ce roman est en cours d'adaptation par Netflix et devrait débarquer prochainement en 2024 sur nos écrans. Gageons, qu'avec un bon casting, ce petit défaut sera gommé, car il y aura une personne en chair et en os derrière Björn...( Je suis très curieuse de voir qui sera choisi pour le rôle.)
Commenter  J’apprécie          5311
Ce livre est un piège ! Une chausse-trape dans laquelle je suis tombée, malgré l'évidence du titre.

Des meurtres certes, et comment n'y en aurait-il pas, lorsque le narrateur est un avocat de droit pénal qui consacre son temps à soutenir des bandits de la pire espèce, trafiquants, mafieux, proxénètes, ce qui lui permet d'accumuler des profits plus ou moins légaux.

Mais cet homme est l'époux d'une jeune femme qui commence à se lasser du temps extensible qu'il consacre à ses activités, délaissant par la même occasion sa petite fille qu'il voit peu. D'où un ultimatum.

Alors qu'il tente de faire amende honorable, de gros ennuis s'annoncent sur le plan professionnel.

Mais comme il vient de croiser le chemin et fait même un bout de route avec un coach en pleine conscience, son histoire familiale et professionnelle va être l'occasion de mettre en pratique les exercices suggérés par l'homme sage.

Voilà le piège : ce roman est un ouvrage de développement personnel et un manuel exposant les bienfaits de la pleine conscience !

Je ne suis pas adepte de ce type de lecture, mais je dois reconnaître que l'exercice est cette fois assez adroit et non dénué d'humour. Appliquer les préceptes de la doctrine à un milieu particulièrement violent, avec quelques petits meurtres à la clé relève de plus d'un culot remarquable, ce qui sous entend aussi que quelle que soit la gravité de la situation, la pleine conscience peut être un recours efficace. Pour cela je salue le talent de l'auteur.

Je ne regrette donc pas cette lecture et je remercie Babelio et les éditions Cherche midi , en pleine conscience, bien sûr !


400 pages Cherche Midi 22 septembre 2022
Traduction (Allemand) : Jenny Bussek
Masse critique privilégiée Babelio

Lien : https://kittylamouette.blogs..
Commenter  J’apprécie          530
Je dois l'avouer, j'étais très curieuse de découvrir ce qui pouvait se cacher sous le titre Des meurtres qui font du bien. J'étais plus curieuse encore de savoir comment la pleine conscience pouvait se mêler aux agissements d'une équipe de criminels peu enclins à l'humour et à la résistance au stress.
Eh bien, j'ai été gâtée.
Ce roman de la série Meurtres zen, qui porte comme sous-titre "Un roman policier décéléré" m'a permis de sortir du cadre des polars et romans traditionnels et d'aborder des descriptions très glauques, voire macabres avec une sorte de détachement et un sourire aux lèvres.

Le second degré est omniprésent du début à la fin du roman et tranche bien avec les leçons très sérieuses de pleine conscience apportées par "Ralentir sur la voie de dépassement - le manuel de pleine conscience de cadres dirigeants" du coach Joschka Breitner au début de chaque chapitre et au coeur de l'action.

L'idée est vraiment originale. Karsten Dusse, talentueux écrivain allemand dont je n'avais - évidemment - jamais entendu parler, m'a donc trimballée durant quelques jours d'un polar complètement loufoque à un livre de développement personnel aux conseils utiles et intelligents à mettre en oeuvre dans ma vie quotidienne.
Il fallait y penser !
Et rien que pour cette originalité, ce roman mérite des éloges. Pour l'humour et la pertinence de certaines citations aussi. Et puis pour le développement du personnage de Björn Diemel qui prend une assurance toute nouvelle au contact du docteur Breitner.

Ce qui m'a moins plu, c'est la construction quasi identique des chapitres, la répétition des conseils de pleine conscience et les embrouilles finales du roman qui m'ont un peu perdue.

Au final, un bon moment de lecture sympathique et pleine de sourires, riche en suggestions et en références rigolotes.

Et pour clore cette humble chronique, j'aimerais faire un petit sondage issu d'un chapitre de la plus haute importance de ce roman :
"Avez-vous déjà essayé, en tant qu'adulte, de vous lever d'une chaise d'enfant sans perdre la face ?"

Un grand merci aux Editions le Cherche Midi et à Babelio par l'opération Masse Critique pour la découverte de ce roman pétillant.
Commenter  J’apprécie          464

Citations et extraits (100) Voir plus Ajouter une citation
On se trouvait bien sûr attirants l'un l'autre et on était tous les deux célibataires. On discutait bien, et au lit c'était sympa aussi. C'est comme ça qu'on s'est mis ensemble.
- Une relation de type Wolkswagen Golf.
- Une quoi ?
- On choisit une Volkswagen Golf pour les mêmes raisons, exactement. Elle n'est pas fonciérement moche ; on s'en prend une quand on n'a rien d'autre sous la main ; avec elle, on peut facilement se rendre d'un point A à un point B, et parfois, on peut même faire un peu de vitesse avec.
Commenter  J’apprécie          142
16
L'impatience
"Pour éviter d'être détourné de l'attention au moment présent ou influencé par l'impatience, il est utile de prendre conscience de son impatience et de la reconnaître. Ne condamnez pas l'impatience pour autant. Nommez l'état dans lequel vous souhaitez être : " Je suis calme". Ne vous laissez pas envahir par l'impatience."

Joschka Breitner
Ralentir sur la voie de dépassement
manuel de pleine conscience pour cadres dirigeants
Commenter  J’apprécie          100
D'après leur site " De pneus en sandales ", ils voulaient " s"engager économiquement pour la durabilité et le recyclage ". Une belle formule pour faire de bonnes affaires avec les déchets du tiers-monde.
Ces garçons étaient issus d'un milieu où personne n'avait jamais mis les pieds à l'armée, mais où tous portaient la barbe comme en 14-18, en l'associant avec des coiffures des années 39- 45. Ils mangeaient végane, conduisaient des voitures hybrides et rejetaient plus de CO2 dans l'atmosphère avec un seul vol en business class pour l'Asie que leurs bagnoles n'en économisaient en dix ans.
Commenter  J’apprécie          90
Mais les téléphones sont comme les armes : ce n'est pas de l'objet lui-même que vient le danger, mais de celui qui l'utilise. Contrairement à un revolver, le smartphone nuit exclusivement à son propriétaire. OK, il est possible de braquer un pistolet sur sa propre tête. Sauf qu'on fait ça pour en finir avec une vie bousillée, pas pour se la bousiller d'abord.
Commenter  J’apprécie          140
Elle voulait récupérer le jeune homme équilibré, ambitieux et plein d’idéaux dont elle était tombée amoureuse dix ans plus tôt. Si, à un moment quelconque, j’avais osé dire à ma femme que j’aurais bien aimé moi aussi retrouver le corps dont j’étais tombé amoureux dix ans avant, notre mariage se serait terminé là. Avec raison, évidemment. Le temps peut bien sûr laisser des traces sur le corps d’une femme. Mais pas sur l’âme d’un homme, apparemment. Du coup, au lieu que ma femme aille chez le chirurgien esthétique avec son corps, j’ai emmené mon âme à un entraînement à la pleine conscience.
Commenter  J’apprécie          60

autres livres classés : thrillerVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus


Lecteurs (849) Voir plus



Quiz Voir plus

Des meurtres qui font du bien (Les meurtres zen, T. 1)

Quel métier exerce Björn Diemel ?

Il est avocat.
Il est dentiste.
Il est notaire.
Il est médecin.

12 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Les Meurtres zen, tome 1 : Des meurtres qui font du bien de Créer un quiz sur ce livre

{* *} .._..