AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070305694
Éditeur : Gallimard (03/02/2005)

Note moyenne : 3.12/5 (sur 44 notes)
Résumé :
"Des caisses d'hypermarchés aux péages autoroutiers, des halls d'aéroports aux guichets d'ex-services-publics-privatisés, il fallait continuellement attendre son tour pour se renseigner, attendre son tour pour payer, attendre son tour pour retirer la marchandise, embarquer tès en retard sur des vols surchargés, franchir très lentement des kilomètres d'embouteillages. Et si, par malheur, votre cas finissait par échapper aux cases prévues automatiquement, alors commen... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
TerrainsVagues
  18 juin 2015
Etre ou ne pas être un OVNI, un Original Vivant Non Identifié, telle est la question.
Es tu encarté ? Carte bleue, carte grise, carte orange, carte verte ? Carte de fidélité (même au club échangiste), carte casto, carte confo, carte « con sot » ? Carte du parti et du parvenu. Carte d'identité, carte vitale, carte jeune, carte étudiant, carte navigo… Elle est où ta carte ?
Même ton écran est encarté. Carte SIM carte mère, carte son, carte graphique. Ta carte, elle est où ta carte ?
Sans carte t'es rien, t'existes pas !!!
Et ta carte ? Il est où son code ?
Code de… carte bleu, de carte blablabla. Code PIN code confidentiel digicode code de l'alarme code wifi code postal et tes identifiants ton numéro de sécu. C'est quoi ton code?
Sans code tes cartes servent à rien, sans codes …t'es rien, t'existes pas !!!
Ne t'inquiètes pas, on s'occupe de tout pour toi mais faut ton code.
Si t'as ta carte tape 1, si t'as ton code tape 2, si t'as perdu ton code tape 3 on va te l'envoyer mais faudra taper… ton code pour … si t'as une autre question tape 4.
Tu vas être mis en relation avec un conseiller et ton temps d'attente est estimé au temps que dure l'été l'automne l'hiver et le printemps chez Vivaldi. Profites en pour taper ton numéro d'abonné ton numéro de téléphone.
Ton numéro dans la file d'attente est ? Question piège puisque là on te le donne.
Etre un numéro à l'ère du numérique quoi de plus normal.
On décode (au siècle dernier certains disaient encore « déconne ») on déchiffre les codes secrets. Et puis on chiffre les profits les dividendes les bénéfices les chiffres d'affaires.
L'ère du numérique et de la communication… Tu parles par clavier interposé à un Tongien qui est ton meilleur pote mais t'as jamais dit bonjour à ton voisin.
Depuis que l'Homme marche sur ses pattes arrière il s'approche de la déshumanisation. On appelle ça le progrès.
Ya pas d'issue car même si tu fais tout pour rester un OVNI, on dit de toi que t'es un sacré… numéro…
Une belle satyre de notre « civilisation» qui se lit à la vitesse des temps modernes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          5226
Renod
  21 août 2017
Le slogan publicitaire de la Cogecaphone invite ses clients à « Entrer dans un monde absolument moderne ». La révolution numérique a bouleversé profondément nos sociétés. A l'aube du nouveau millénaire, les nouvelles technologies font désormais partie de notre quotidien : ordinateur, internet, téléphone portable, télévision par câble, cartes bancaires. le progrès, rien que le progrès et sa logique implacable : de nouveaux services facturés à prix d'or. Mais gare au grain de sable qui pourrait se glisser dans cette mécanique si bien huilée : tout souci technique ou toute contestation commerciale vous mènera au coeur de l'Absurdie. L'agent au guichet a été remplacé par un numéro surfacturé où un standard automatique usera votre patience et gonflera votre facture sans pour autant satisfaire votre attente. La relation clientèle est dématérialisée, ou plutôt déshumanisée. L'usager abdique à l'usure. Il faut patienter et payer, patienter et… payer. C'est l'ère du « service clientèle » dépourvu de tout sens du service. Ce « roman bref » de Benoît Duteurtre est un pamphlet drôle et vif contre une modernité globalisée et parfois kafkaïenne. Un coup de griffe qui vous vengera des déboires rencontrés avec votre opérateur de téléphonie ou internet. Un regard doux et acide, critique et amusé sur les excès parfois absurdes de notre société.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          263
Dosamuse
  08 juin 2014
C'est pas top ! Un début assez prometteur mais on déchante très vite. C'est ennuyeux, répétitif, presque stressant !
Le personnage se débat avec le service clientèle de sa compagnie de téléphone, puis de la compagnie aérienne, puis de la banque, puis d'internet... puis ca vire au grand n'importe quoi !
Commenter  J’apprécie          180
BVIALLET
  09 avril 2012
Duteurtre sous-titre son livre "roman bref" , je dirai plutôt "esquisse de roman" . Un sujet super : le casse-tête du consommateur perdu dans un monde hautement technologique , qui après la chute du communisme et la victoire du capitalisme partout triomphant "réinvente la file d'attente" , nous replace en situation d'ilote en surfant sur nos rêves ou nos frustrations pour mieux vider nos comptes en banque . Une sorte de plongée dans un univers fou , kafkaïen , nouveau "1984" soft , monde orwellien inhumain ou l'homme n'est plus que l'esclave d'ordinateurs , de boîtes vocales , de distributeurs automatiques et autres digicodes ou lecteurs de cartes bleues . Un monde où il faut à tout moment justifier de son existence ou de son identité par des codes d'accès nichés partout depuis la téléphone portable jusqu'à la porte d'entrée de l'immeuble en passant par l'accès à Internet . Et que se passe-t-il quand on a oublié son code ? Et quand l'appareil refuse la carte ?
Cela aurait pu donner lieu à un roman aussi important que "Le meilleur des mondes" ou "1984" , mais Duteurtre , bien que bon romancier et de style léger et amusant , n'est ni Wells ni Orwell . Il se contente de petites anecdotes succulentes et significatives , nous laissant un peu sur notre faim . Il nous la joue un peu "Bécassine au pays des octets" . On sent bien son ressentiment justifié envers toutes ces multinationales inhumaines .
"Tout de même , écrit-il , l'augmentation obsessionnelle des profits va détruire le monde . On ne peut pas sans fin réduire le personnel , augmenter le chiffre d'affaires , pousser la croissance à tout prix , menacer l'équilibre de la planète ." Impunément , bien sûr.
Donc 94 pages , à peine deux heures de lecture : roman jettable ou long article humoristique pour une revue de consommateurs ? Aussi facile à lire qu'à oublier , sans doute . Dommage .
Lien : http://www.etpourquoidonc.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          91
Rodin_Marcel
  15 septembre 2015
Duteurtre Benoît, – "Service clientèle : roman bref"– édition revue par l’auteur – Folio, 2005 (ISBN 978-2070305698)

Un récit fort bref publié en 2003 : l’auteur y décrit l’incroyable dépendance envers les téléphones portables régnant aujourd’hui dans une bonne partie de la population. Pour le héros, la perte de cette «prothèse individuelle» lui fait découvrir les pratiques d’aujourd’hui en matière de service clientèle, c’est-à-dire l’absence pure et simple de tout suivi des clients, réduits à l'état de "prospect" à harceler pour d'autres achats ultérieurs.
Et c’est écrit en 2003, il y a dix ans déjà. Depuis, la situation n’a fait qu’empirer : ces engins et réseaux dits «de communication» ont surtout pour effet de détruire les liens sociaux ainsi que l’aptitude à la concentration intellectuelle tout en atomisant les individus, mais il ne faut surtout pas le dire... Un témoignage incontournable…
Commenter  J’apprécie          61
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
RenodRenod   21 août 2017
Jusqu'à la chute du mur de Berlin, le capitalisme opposait son efficacité à la lourdeur de la bureaucratie communiste : la logique du marché contre celle des files d'attente. Or depuis que la capitalisme avait gagné partout (...) le consommateur redevenait son obligé. (...) Des caisses d'hypermarchés aux péages autoroutiers, des halls d'aéroports aux guichets d'ex-services-publics-privatisés, il fallait continuellement attendre son tour pour se renseigner, attendre son tour pour payer, attendre son tour pour retirer la marchandise, embarquer très en retard sur des vols surchargés, franchir très lentement des kilomètres d'embouteillages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
DosamuseDosamuse   05 juin 2014
Tous les vols étaient annulés l'un après l'autre pour des raisons techniques (ce mot suffit à clouer le bec des passagers). En fait, ces vols étaient presque déserts, ce qui avait permis de remplir complètement un seul avion, en fin d'après-midi
Commenter  J’apprécie          130
chardonettechardonette   02 septembre 2010
Je méprise ces machines grossières qui remplacent un peu partout les humains. L'emploi de standardiste n'est certes pas des plus joyeux mais il assure, dans les services, une forme de contact moins pénible que cette marche à tâtons parmi les vois synthétiques.
Commenter  J’apprécie          110
BVIALLETBVIALLET   09 avril 2012
Tout de même , écrit-il , l'augmentation obsessionnelle des profits va détruire le monde . On ne peut pas sans fin réduire le personnel , augmenter le chiffre d'affaires , pousser la croissance à tout prix , menacer l'équilibre de la planète .
Commenter  J’apprécie          30
chardonettechardonette   02 septembre 2010
Je regardai le nouvel interphone avec inquiétude. Pour l'heure, la question était plutôt d'entrer chez moi.
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Benoît Duteurtre (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Benoît Duteurtre
Le jury du Prix Orange du Livre 2017 vous présente les 5 finalistes ! .Un mois après avoir sélectionné 30 romans, le jury du Prix Orange du Livre s?est réuni pour retenir cinq finalistes. On revient avec vous sur ces discussions passionnées. Mercredi 3 mai, au restaurant-café Les Editeurs à Paris, les membres du jury se sont retrouvés pour la deuxième fois sous la présidence d?Erik Orsenna. Leur mission ? Sélectionner cinq finalistes parmi la liste des 30 livres retenus le 28 mars dernier. Autour de Erik Orsenna, les auteurs Vincent Message, Laurence Cossé, Benoît Duteurtre, Alain Mabanckou, Carole Martinez, les libraires Bénédicte Deprez et Jean-Paul Shafran ainsi que les lecteurs Amandine Brion, Michel Carlier, Nathalie Germinal, Côme Grévy, Bénédicte Junger, Rémi Paolozzi et le club de lecture Des livres et vous ont sélectionnés les 5 livres suivants : Philippe Besson, Arrête avec tes mensonges, Julliard Cécile Coulon, Trois saisons d'orage, Viviane Hamy Louis-Philippe Dalembert , Avant que les ombres s'effacent, Sabine Wespieser Simon Johannin, L'été des charognes, Allia Pierre Jourde, Winter is Coming, Gallimard Vous avez jusqu'au 22 mai pour voter sur http://www.lecteurs.com/liste/217
+ Lire la suite
autres livres classés : société de consommationVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
13086 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre
. .