AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Pierre Pellegrin (Éditeur scientifique)
EAN : 9782020262989
570 pages
Éditeur : Seuil (24/10/1997)
3.57/5   7 notes
Résumé :

Diogène Laërce rapporte l'opinion selon laquelle le premier des sceptiques était Homère ; il dit ainsi, avec ses mots de doxographe, que le scepticisme suit la philosophie " comme l'ombre suit le corps ". Or le seul exposé complet de cet envers du rationalisme grec à nous être parvenu est celui de Sextus Empiricus, et les Esquisses pyrrhoniennes, petite somme de philosophie sceptique du IIe siècle de notre ère,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Sivoj
  23 septembre 2021
Les premiers propos de l'auteur pour résumer cette école de pensée semblaient attrayants :
« Ainsi la voie sceptique est appelée aussi "chercheuse" du fait de son activité concernant la recherche et l'examen ; "suspensive" du fait de l'affect advenant à la suite de sa recherche chez celui qui examine ; "aporétique" soit, comme disent certains, du fait qu'à propos de tout elle est dans l'aporie et recherche, soit qu'elle est incapable de dire s'il faut donner son assentiment ou le refuser ; "pyrrhonienne" du fait qu'il nous semble que Pyrrhon s'est approché du scepticisme d'une manière plus consistante et plus éclatante que ceux qui l'ont précédé. »
Mais au lieu de recherche, je n'ai trouvé que déconstruction vers le néant, ou dit-il, vers l'aporie, cette position d'incapacité à trancher une question qui oblige donc à suspendre son jugement, manière supposée d'obtenir la tranquillité de l'âme en se libérant des opinions sur le monde.
Sextus s'attaque aux philosophes qui affirment des vérités, les "dogmatiques", à savoir principalement les stoïciens, parfois les épicuriens et aristotéliciens, et quelques autres. Il applique souvent les mêmes méthodes contre leurs propos :
- La proposition X peut être comprise soit comme X1 soit comme X2. Or X1 est impossible, et X2 est indémontrable car elle demanderait une régression à l'infini ou une acceptation de principe, donc X est fausse.
- Un tel prétend que X, mais tel autre prétend que non-X, aucun ne peut emporter la conviction, donc je suspends mon jugement
Méthodes qu'il applique même à démontrer qu'on ne peut rien démontrer quel que soit le sujet. L'auteur reconnait que sa propre démonstration s'en trouve minée, ce qui lui fait conclure que dans tous les cas, le jugement doit être suspendu. L'aporie visée ressemble donc à un piège dialectique et sophistique frisant la mauvaise foi lorsqu'il déforme les idées adverses pour les faire rentrer dans des oppositions stériles qu'il aime réfuter.
Rappelons que l'idée d'arriver à l'ataraxie par la suspension du jugement est aussi indémontrée, mais les sceptiques s'autorisent à la supposer probable. L'auteur prend même des précautions de langages en expliquant que lorsqu'il dit "toutes choses sont indéterminées" il faut comprendre "sont" comme "paraissent". Mais il ne concède pas les mêmes précautions à ses adversaires.
Ainsi le fameux pyrrhonien apparait moins comme un Socrate affirmant "Je sais que je ne sais rien" que comme un indécis volontaire qui dirait "Je ne sais pas si je veux savoir."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
PhilonPhilon   22 avril 2015
Celui qui affirme dogmatiquement que telle chose est naturellement bonne ou mauvaise est dans un trouble continuel.
Commenter  J’apprécie          41
SivojSivoj   23 septembre 2021
Ainsi la voie sceptique est appelée aussi "chercheuse" du fait de son activité concernant la recherche et l'examen ; "suspensive" du fait de l'affect advenant à la suite de sa recherche chez celui qui examine ; "aporétique" soit, comme disent certains, du fait qu'à propos de tout elle est dans l'aporie et recherche, soit qu'elle est incapable de dire s'il faut donner son assentiment ou le refuser ; "pyrrhonienne" du fait qu'il nous semble que Pyrrhon s'est approché du scepticisme d'une manière plus consistante et plus éclatante que ceux qui l'ont précédé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

>Philosophie et disciplines connexes>Philosophie antique, médiévale, orientale>Sceptiques et néo-platonisme (18)
autres livres classés : ScepticismeVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
374 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre