AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Les tisseurs de rêves tome 2 sur 4
EAN : 9782700276756
160 pages
Rageot Editeur (12/01/2022)
4.12/5   41 notes
Résumé :
Anouk a le pouvoir de créer des liens invisibles avec les gens qu’elle aime. Comme ces liens attachent les autres à elle, tout le monde aime Anouk dans sa famille et son école. Alors elle a peur qu’un jour quelqu’un découvre son pouvoir, se détache d’elle et la rejette. Quand les cauchemars de Victor provoquent des catastrophes, elle doit pourtant agir au risque de se démasquer…
Que lire après Les tisseurs de rêves, tome 2 : Anouk et les liens invisiblesVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
4,12

sur 41 notes
5
11 avis
4
5 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
0 avis
Ayant adoré le premier tome de la série jeunesse Les tisseurs de rêves, c'est avec plaisir que je me suis plongée dans le tome 2 : Anouk et les liens invisibles de Manon Fargetton. Merci énormément à Rageot Éditeur pour l'envoi :)
Anouk, Victor, Liam et Manel sont quatre enfants vivant dans la même ville, allant dans la même école et nés le même jour. Ils ont tous quatre des pouvoirs magiques.
Anouk a le pouvoir de créer des liens invisibles avec les gens qu'elle aime.
Comme ces liens attachent les autres à elle, tout le monde aime Anouk dans sa famille et son école. Alors elle a peur qu'un jour quelqu'un découvre son pouvoir, se détache d'elle et la rejette. Quand les cauchemars de Victor provoquent des catastrophes, elle doit pourtant agir au risque de se démasquer…
Anouk et les liens invisibles est un second tome dans la lignée du premier.
Anouk est une petite fille attachante, que tout le monde ou presque aime.
Pourquoi ? L'enfant est persuadée que c'est grâce à son pouvoir : elle crée des liens magiques avec les gens qu'elle aime. Elle n'ébruite pas son secret, tellement elle a peur que plus personne ne l'aime s'ils apprennent la vérité.
Victor a le pouvoir de donner vie à ses rêves, comme nous l'avons découvert précédemment. Et dans cette aventure, il va de nouveau faire des siennes, mettant le secret d'Anouk en danger.
J'ai aimé comment le pouvoir de la fillette est amené, sa façon de voir les choses, son manque d'assurance. Évidemment, l'adulte que je suis sait très bien que même s'ils apprenaient que leur fille peut crée des liens, ils l'aimeraient quand même ! Sa famille restera sa famille et l'aimera coûte que coûte.
Mais Anouk est une enfant, pas toujours sure d'elle et elle doute. C'est touchant.
Les aventures vécues par les enfants sont très amusantes. C'est rythmé, bien ficelé, il y a de l'humour.
Ce second tome est une réussite, comme le tome un, et m'a totalement charmé. Décidément, j'accroche de plus en plus avec la plume de Manon Fargetton.
Je lirais la suite sans aucune hésitation.
Ma note : cinq étoiles :)
Commenter  J’apprécie          220
Nés le même jour, ils sont quatre à avoir des pouvoirs : Anouk, Victor, Liam et Manel. Les quatre amis fréquentent la même école et tentent de gérer les problèmes liés aux rêves de Victor, devenant réels.

Cette nuit, Victor a rêvé que tous ses amis se perdaient dans l'école, les pièces ayant changés de place et de nouvelles étant apparues.
C'est à l'heure de la récré que les changements sont apparus. Il faisait nuit, l'école s'était transformée en un véritable labyrinthe et même la ville était différente. Jusque là, rien de bien grave ... mais soudain le Minotaure a surgi de nul part et s'est mis à poursuivre tous ceux qu'il croisait en chemin. Heureusement, les quatre amis ont rapidement échafaudé un plan afin de mettre tout le monde à l'abri, et ce grâce au don d'Anouk, qui lui permet de savoir, à chaque instant, où se trouvent ceux qu'elle aime. Mais les songes de Victor lui réservaient encore bien des surprises ...


J'avais beaucoup aimé le premier tome de cette série jeunesse où l'on nous présentait Manel, qui grâce à son violon était capable de modifier la réalité. Dans ce second opus, Anouk occupe la place centrale du récit.

Anouk est perçue par tous comme étant une petite fille intelligente, douce et sage. Elle fait taire sa personnalité profonde car elle craint de plus être aimée. C'est également pour cette raison qu'elle cache la véritable nature de son don à ses amis et se sent mal. Que penseraient-ils s'ils savaient qu'elle est capable de maîtriser leurs sentiments ?

Une très belle histoire où il est question d'amour, d'amitié, des liens familiaux, mais aussi de ce que l'on croit que les autres attendent de nous et qui parfois nous empêche d'être nous-mêmes. Les rêves de Victor vont pousser Anouk à s'ouvrir d'avantage, à prendre enfin plus confiance en elle et d'ainsi oser montrer peu peu qui elle est vraiment. Quand on cherche à plaire à tout le monde, on finit par s'oublier.

"J'ai l'impression soudain que la personne que je suis est composée de tout ce qu'on veut que je sois. Une petite fille polie, souriante, qui écoute les problèmes des autres, qui parle doucement, qui complimente, qui défend ses copains, qui travaille bien à l'école, qui fait des câlins, qui rit aux blagues. Et tout ça, tout ce que je fais pour plaire, aux adultes comme aux enfants, c'est devenu moi.
Mais si je pouvais être exactement qui je voulais sans craindre qu'on ne m'aime plus, je serais qui ? Je me comporterais comment ? Est-ce que je ferais des bêtises ? Est-ce que mes cris silencieux dans l'oreiller, je les crierais pour de vrai ?"

Une plume légère et créative à découvrir.


Challenge multi-auteures SFFF 2022
challenge féminin 2021/2022 - Item 8. 14 ans ou moins pour le personnage principal
#LesTisseursderêves #NetGalleyFrance !
Commenter  J’apprécie          162
C'est avec plaisir que je replonge dans les aventures de nos héros des 33 heures. J'ai bien de la chance car finalement, j'avais quitté Manel et son violon l'été dernier. Je découvre Anouk et ses liens quasi 6 mois plus tard et les événements étranges de leur école sont du fait des pouvoirs de Victor le binoclard et ses rêves farfelus devenant réalité. Anouk est douce et gentille. Aimée de tous, elle tient à ce que son image reste toujours parfaite et que rien n'altère les liens créés avec ses proches. Est-ce naturel et vérité que de contraindre les gens à l'aimer ? Est-elle vraiment elle quand elle fait tout pour rentrer dans les rangs ? Un tome que j'ai trouvé délicieux à dévorer sur la nature humaine, les relations et les émotions à gérer quand on est jeune. Manon Fargetton me confirme à chaque histoire que c'est une auteure que je dois suivre en jeunesse comme en young adult. Cela m'a donné envie de poursuivre son autre série jeunesse autour du temps ;) objectif 2023 !
Commenter  J’apprécie          70
Ce livre, comme Prunelle, fait partie de ceux que j'ai lu à une période où je peinais à rédiger des avis, ce qui fait que je livre mon ressenti très en retard, en « décalé » par rapport au moment où j'ai lu ce livre.
Il s'agit du second tome de la série. Il met cette fois-ci en scène Anouk, l'amie de Manel, Liam et Victor. le pouvoir d'Anouk, dit-elle, est de savoir où se trouvent les personnes qu'elle aime. Ce n'est qu'une partie de son pouvoir. En fait, elle est capable de créer des liens invisibles avec eux, de les forcer à l'aimer en quelque sorte. Oui, je vais au plus court, mais il serait plus juste de dire qu'elle peut nouer des liens avec autrui, qui nécessitent toute son attention pour maintenir ces liens au-delà des trente-trois heures que durent, par exemple, les rêves de Victor.

Ce livre me question, beaucoup. Au final, il m'a mise un peu mal à l'aise, parce que les thèmes traités sont nombreux, important, et je me suis demandé si les jeunes lecteurs les saisiront tous.
Jusqu'où peut-on aller pour être aimé ? Jusqu'où peut-on aller quand on veut être aimé(e) ? Être « gentille », être « dans le moule », si cela correspond à sa personnalité profonde, pourquoi pas ? Si c'est simplement parce que l'on craint que sa personnalité déplaise, c'est très ennuyeux. de même, je me suis questionnée (oui, décidément, ce livre est propice au questionnement) s'il était nécessaire d'être défini par un talent particulier pour se distinguer. Ne peut-on pas être « juste soi », banal en quelque sorte, sans aspérité, pour exister, simplement.
Je terminerai en parlant de Victor qui, je l'espère, sera un jour le héros d'un tome. Il est un trouble-fête, parce qu'il n'est pas comme les autres, parce qu'il vit le « harcèlement ordinaire », celui que les adultes ne voient pas, celui auquel on ne fait pas vraiment attention. Je note aussi que, plutôt que d'intégrer l'enfant qui « pose souci », on cherche à l'écarter, pour le bien des autres. Il y a encore beaucoup à faire pour respecter ce fameux « vivre ensemble », dont on nous rebat tant les oreilles et pour lequel on ne fait pas tant de choses que cela.
Lien : https://deslivresetsharon.wo..
Commenter  J’apprécie          60
Après un premier tome réussi, j'ai été tout aussi convaincue par ce tome 2 des Tisseurs de rêves. Cette fois-ci, le personnage central est Anouk (après Manel et son violon) qui a le pouvoir de créer des liens invisibles avec ceux qu'elle aime afin de toujours savoir où ils sont. Anouk, Victor, Liam et Manel sont quatre enfants vivant dans la même ville, allant dans la même école et nés le même jour. Ils ont tous quatre des pouvoirs magiques. Victor, quant à lui, a le "don" de rendre réels ses cauchemars, ce qui provoque souvent des catastrophes (aussi bien dans le tome 1 que le tome 2). Cette fois-ci, il met en danger le secret d'Anouk. Celle-ci est une petite fille attachante mais qui n'a pas confiance en elle. Elle est persuadée que si elle est appréciée aussi bien dans sa famille qu'à l'école, c'est parce qu'elle utilise son pouvoir. Dans ce tome, elle va découvrir l'envers du décor et les diificultés que peuvent rencontrer les autres enfants à être acceptés. Manon Fargetton a une très belle plume et elle connait bien la psychologie des enfants. Cette série a vraiment une valeur initiatique et les enfants se retrouveront dans les différents personnages. L"intrigue est rythmée et les différents épisodes s'enchainent de manière fluide. Encore une fois, une réussite. Hâte de lire la suite ! #LesTisseursderêves #NetGalleyFrance
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
J'ai l'impression soudain que la personne que je suis est composée de tout ce qu'on veut que je sois. Une petite fille polie, souriante, qui écoute les problèmes des autres, qui parle doucement, qui complimente, qui défend ses copains, qui travaille bien à l'école, qui fait des câlins, qui rit aux blagues. Et tout ça, tout ce que je fais pour plaire, aux adultes comme aux enfants, c'est devenu moi.
Mais si je pouvais être exactement qui je voulais sans craindre qu'on ne m'aime plus, je serais qui ? Je me comporterais comment ? Est-ce que je ferais des bêtises ? Est-ce que mes cris silencieux dans l'oreiller, je les crierais pour de vrai ?
Commenter  J’apprécie          90
Avec un sourire malicieux, papa déclenche son clignotant et nous sortons de la ville. Pendant deux heures, nous marchons sous les arbres qui déposent sur nous des petits grains de soleil agités par le vent. J'ai envie de courir et de crier pour me défouler. Je ne le fais pas. Je calque mon pas sur celui de mon père, glisse ma main dans la sienne pour qu'il la serre. Et quand il me regarde, je crois voir la lumière douce autour de lui, la même que celle qui émanait de papy Max hier. Je me sens bien. Mes pieds qui me démangent n'ont aucune importance comparés à cette lumière-là. Quant aux cris roulés en boule dans ma gorge, je les confierai à mon oreiller en rentrant.
Commenter  J’apprécie          20
Ce matin, au petit-déjeuner, tout le monde discute. Robin raconte à maman une bêtise qu'a faite son copain Charly au collège. Papa et ma sœur Pauline comparent les pays qu'ils voudraient visiter. Moi, je ne dis rien. J'écoute en buvant mon chocolat chaud. Les membres de ma famille ne s'en étonnent pas, Ils ont l'habitude que je m'exprime peu, et puis ils aiment tellement parler, tous, que ça leur va bien - si je parlais d’avantage, ils seraient obligés parfois de se taire pour m'écouter.
Commenter  J’apprécie          30
On est quatre.
Quatre à avoir des pouvoirs qui nous facilitent ou nous empoissonnent la vie.
Commenter  J’apprécie          20
Bien sûr que c’est important d’avoir de vrais amis. Seulement, avoir de vrais amis ET plein de copains, c’est mieux.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Manon Fargetton (40) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Manon Fargetton
À l'occasion de la 39ème éditions du du salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil, Manon Fargetton vous présente son ouvrage "Le cycle des secrets. Vol. 1 : Les marches des géants" aux éditions Gallimard Jeunesse.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2923339/manon-fargetton-le-cycle-des-secrets-vol-1-les-marches-des-geants
Note de musique : © mollat Sous-titres générés automatiquement en français par YouTube.
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat
+ Lire la suite
autres livres classés : insécuritéVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (70) Voir plus



Quiz Voir plus

Le suivant sur la liste

Quel est nom de la clinique où se trouve Timothée?

La clinique des Colombes
La clinique des Pélicans
La clinique des Cigognes
La clinique des Vautours

6 questions
59 lecteurs ont répondu
Thème : Le suivant sur la liste de Manon FargettonCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..