AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Laurent Bury (Traducteur)
ISBN : 2020914697
Éditeur : Seuil (15/03/2007)

Note moyenne : 3.69/5 (sur 8 notes)
Résumé :

Notre société engendre de nouvelles peurs. Car la modernité, devenue " liquide ", a fait triompher l'incertitude perpétuelle : la quête de sens et de repères stables a laissé la place à l'obsession du changement et de la flexibilité. le culte de l'éphémère et les projets à courts terme favorisent le règne de la concurrence au détriment de la solidarité et transforment les citoye... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Fx1
  03 mai 2014
Voici l'un des ouvrages qui démonte avec la plus grande vigueur le mythe de Pernaut et du Fn. le fait est que le monde change oui , cela nul n'y peut rien et il doit changer pour évoluer . Pour autant certains sont à la traine , ne veulent pas de ce changement , et ceux là peu a peu deviennent peureux . Et qu'advient 'ils des peureux ? Ils se radicalisent . Par le biais des médias qui n'on de cesse de dresser un tableau totalement faux de la société , afin que ces peureux deviennent dépendants et que leur esprit soit conditionné . Ce qui aprés en fait de parfaits moutons pour les populistes . Ce livre là c'est la preuve indéniable que l'homme siil ne se donne pas les moyens de grandir , devient un étre que la peur habite , et quelles sont les conséquences de la peur ? Un ouvrage brillant , a faire lire a tous !
Commenter  J’apprécie          30
Romain28
  03 juillet 2018
Petit livre synthétique sur la pensée du sociologue britannique disparu récemment. Quelques réflexions intéressantes sur les pratiques sécuritaires et comment elles renforcent les peurs qu'elles sont censées combattre. Rien de très nouveau ni de très original cependant dans ce livre qui peine le plus souvent à dépasser le seuil du bavardage sympathique , tapissé de bonnes intentions et dénué de tout travail de conceptualisation véritable y compris pour ce qui concerne la notion de liquidité. Et puis qu'attendre réellement de quelqu'un qui cité Jacques Atalli et Hugues Lagrange.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   12 juin 2015
« Si tu veux la paix, œuvre pour la justice » ; et, contrairement au savoir, la sagesse ne vieillit pas. L’absence de justice fait obstacle à la paix, aujourd’hui comme il y a deux millénaires. Cela n’a pas changé.
Commenter  J’apprécie          70
rkhettaouirkhettaoui   12 juin 2015
L’inconnu est, par définition, un agent mû par des intentions que l’on peut au mieux deviner, sans jamais être sur de les avoir pleinement comprises. C’est la variable inconnue de toutes les équations, chaque fois que les citadins réfléchissent à ce qu’ils doivent faire et comment agir. Même si les inconnus ne deviennent pas l’objet d’une agressivité déclarée, même s’ils ne sont pas ouvertement et activement détestés, leur présence dans le champ d’action reste troublante, rendant difficile de prévoir l’effet des actions et leurs chances de réussite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   12 juin 2015
On peut voir dans la peur le plus sinistre des démons qui se nichent dans les sociétés ouvertes de notre temps. Mais c’est l’insécurité du présent et l’incertitude quant à l’avenir qui engendrent les plus effrayantes et les moins supportables de nos peurs. Cette insécurité et cette incertitude naissent à leur tour d’un sentiment d’impuissance : nous avons l’impression de ne plus rien maîtriser, que ce soit individuellement, à plusieurs ou collectivement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   12 juin 2015
Les liens humains tissaient jadis un filet de sécurité, digne qu’on y investisse continûment beaucoup de temps et d’efforts, digne qu’on lui sacrifie les intérêts individuels immédiats – ou ce qui pouvait passer pour l’intérêt d’un individu : ces liens deviennent de plus en plus fragiles et sont désormais considérés comme éphémères.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   12 juin 2015
Le hic, c’est que la chasse tourne vite à la compulsion, à l’addiction et à l’obsession. Attraper un lièvre serait une interruption décevante, qui rendrait plus attrayante encore la perspective des prochaines chasses, puisque l’espoir accompagnant la chasse s’avère l’élément le plus délicieux (le seul ?) de toute l’affaire. Attraper un lièvre, c’est envisager la fin de ces espoirs, à moins qu’une autre chasse soit prévue pour le lendemain et commence dès l’aube.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Video de Zygmunt Bauman (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Zygmunt Bauman
La modernité liquide, la vie en miettes, la vie dans le déplacement.
Dans la catégorie : Interaction socialeVoir plus
>Sciences sociales>Sciences sociales : généralités>Interaction sociale (307)
autres livres classés : insécuritéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
297 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre