AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253152560
Éditeur : Le Livre de Poche (11/09/2002)

Note moyenne : 3.72/5 (sur 123 notes)
Résumé :
"Je recherche l'or du temps", écrivit le poète André Breton. Cette maxime aurait pu être celle d'Aurélien, héros de ce roman d'aventures initiatique. Depuis qu'une abeille a déposé sur sa ligne de vie une fine trace de pollen doré, ce jeune Provençal de la fin du XIXe siècle ne rêve plus que de l'or - un or symbolique, poétique, qui représente bien plus que le métal précieux. Son rêve le décidera à se détourner des champs de lavande familiaux pour installer des ruch... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  07 janvier 2019
En 1885, Aurélien Rochefer, à 20 ans, se prit à rêver d'abeilles. Et de miel. le miel qu'il appelait l'or de la vie. Voulant devenir apiculteur, le seul de Langlade, il acheta une dizaine de ruches, et ce, malgré la mise en garde de son grand-père, le plus gros producteur de lavande dans tout le pays, avec qui il vivait. Après l'hiver de 1885, il commença donc son activité. Ses abeilles lui donnèrent de quoi pouvoir vendre une partie de sa récolte et d'en garder trois pots pour lui, dont un qu'il offrit à Pauline, la plus belle marchande de lavande de la région. L'année suivante, il put doubler ses ruches et sa production. Malheureusement, la suivante sera terrible et d'autres événements bousculeront le jeune apiculteur et l'emmèneront loin de sa Provence natale...
En quête de ses rêves et du bonheur, Aurélien Rochefer parcourra bien des kilomètres, devra surmonter des épreuves et fera des rencontres aussi magiques qu'étonnantes. Ce roman initiatique nous emmène de Langlade en Abyssinie en compagnie de l'apiculteur, ce doux rêveur qui nous amène à réfléchir sur la vie, le sens qu'on veut lui donner, les rêves qu'on veut bien se donner la peine de réaliser. Un roman où l'on croisera Van Gogh ou encore Rimbaud. Maxence Fermine dépeint, de sa plume enluminée et poétique, un conte paisible, empli de sagesse et de douceur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          703
rabanne
  04 janvier 2017
Le charme n'a pas autant opéré que lors de ma lecture de "Neige", du même auteur.
Un peu déçue, donc.
La couleur jaune d'or a remplacé le blanc immaculé, mais restent similaires les thèmes du voyage, qui s'apparente à un conte, de la quête d'identité et d'amour.
Ici, nous partageons les rêves et les tribulations d'un jeune homme, apiculteur à Arles au XIXème siècle...
La plume est sans nulle doute poétique et apaisante, mais un brin trop prosaïque à la longue.
Au fil de l'histoire, la narration semble se découdre, faute de certaines invraisemblances, et la chute malheureusement en pâtit.
Il s'agit, bien entendu, d'un ressenti tout à fait personnel...
Commenter  J’apprécie          478
Josephine2
  22 avril 2017
Une petite sucrerie, une douceur, qui vient à point après la lecture de « Nous rêvions juste de liberté ».
Pourquoi aller si loin, alors que l'amour est près de soi ? Il en faudra du temps à Aurélien Rochefer pour s'apercevoir que ce qu'il recherche est à ses côtés. Il lui faudra traverser l'Afrique, mourir de soif, découvrir un mirage et revenir avec, dans les yeux, un rêve obsédant.
Il lui faudra encore accomplir bien des choses et aller jusqu'au bout de son rêve avant d'ouvrir enfin les yeux. Une histoire toute simple, qui fait du bien, apaisante et reposante.
Commenter  J’apprécie          223
brigittelascombe
  20 août 2011
Après le blanc de Neige qui se mue peu à peu en couleurs chez l'apprenti poète sous la houlette d'un maître peintre et aveugle,le premier livre de Maxence Fermine, je me suis immergée avec plaisir dans l'or du miel d'Aurélien Rochefer, son héros,cet apiculteur du XIX° siècle qui rêve de devenir une abeille et coule des jours heureux entre le bleu lavande et le jaune soleil de la Provence.
Un monde agricole que Maxence Fermine connait bien puisqu'il dédie ce roman (prix del Duca et prix Murat 2001) à son grand père Didier Fermine, apiculteur.
Un début d'autofiction,entre nectar,miel, propolis et gelée royale, "de l'or comme s'il en pleuvait", une suite d'essai qui évoque Maurice Maeterlinck (cf La vie des abeilles) mais presque aussitôt s'enclenche un tournant décisif qui plonge ce récit dans le conte philosophique où Aurélien, chassé par la foudre, quitte le miel ce " soleil qui se cultive" et le regard de la belle Pauline, ce "piège d'amour où les hommes viennent se perdre", et part en Afrique vivre son rêve délirant.
L'apiculteur serait-il le frère de L'alchimiste de Paulo Coelho?
Sans doute, puisqu'une même morale émerge après maintes pérégrinations: la vie n'est pas un rêve même si les rêves remplissent d'espoir, on va souvent chercher bien loin ce qui était tout près, le bonheur, l'amour,la liberté qui se cachent dans les trésors du coeur!
A méditer en dégustant une tartine de miel de lavande un peu sirupeux mais onctueux à souhait!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
NathalC
  26 février 2016
Mélange de conte et de poésie...
Voilà ce qui ressort de cette petite lecture...
Les couleurs chaudes ressortent de ce livre comme d'un tableau de van Gogh...
Commenter  J’apprécie          251
Citations et extraits (36) Voir plus Ajouter une citation
marina53marina53   08 janvier 2019
-Aurélien, depuis qu'il parle de faire l'apiculteur, il a quelque chose dans le regard qui m'effraie.
- Et qu'est-ce que c'est, d'après toi, cette chose qu'il a dans les yeux ? avait demandé Clovis.
- Je ne sais pas. Ça brille de mille feux. C'est comme s'il avait allumé toutes les étoiles de son regard.
- Des étoiles dans les yeux ?
- Oui. Il te parle des abeilles, il te regarde et ne te voit pas. Il est là, bien en face de toi, et c'est comme s'il voyait à travers ton corps. Il voit simplement plus loin qu'il n'est possible de le faire. Et dans son œil, ça brille comme de petits éclats.
- Alors, avait répondu Clovis, laisse-le jouer à l'apiculteur si ça lui chante, parce que ces éclats sont sûrement ceux d'un rêve.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
coco4649coco4649   11 décembre 2017
 
 
 Un matin de janvier, Aurélien trouva une abeille morte dans la neige. Elle était vêtue d'or et de noir, véritable bijou de feu dans un océan de blancheur. Il la prit délicatement entre le pouce et l'index et la posa sur sa paume.
  Au contact de sa peau, l'abeille gelée se brisa comme du verre.
  Quand il ouvrit la main et la tourna vers le sol, il vit avec tristesse un peu de poudre d'or scintiller dans les airs et disparaître sur la neige.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
fanfanouche24fanfanouche24   24 août 2014
- C'est ça, la propolis ! Elle a la propriété de cautériser les plaies et de soulager de nombreuses douleurs. Mais on prétend aussi que Stradivarius, grâce à la propolis dont il enduisait ses violons, avait obtenu une résonance plus harmonieuse.
-Alors, dit Pauline, surprise qu'on puisse employer le même produit pour les violons et les blessures, ça cicatrice aussi bien les plaies du corps que celles de l'âme ? (p. 34 / Albin Michel, 2000)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          215
rabannerabanne   04 janvier 2017
Aurélien partit à la chasse aux papillons. De tous les spécimens qu'il rapporta, son préféré fut un citron de Provence, un papillon si jaune qu'il se confondait avec les boutons-d'or des champs et qui, dans la main, ressemblait à une éclaboussure de soleil.
Commenter  J’apprécie          324
sagesse66sagesse66   28 mars 2018
La vie ne tient qu'à la solidité d'un fil.
Un fil d'or tissé par les jours où l'on comprend que le besoin d'étancher sa soif sera toujours plus fort que le plaisir de boire.
Que le besoin de rester en vie sera toujours plus beau que le plaisir de vivre ....
Commenter  J’apprécie          212
Videos de Maxence Fermine (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Maxence Fermine
Neige de Maxence Fermine par la compagnie ecl'adam adapté mis en scène et interprété par marie-joséphine Susini
autres livres classés : MielVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La petite marchande de rêves

Qui est l'acteur principal(e)

LILI
MERCATOR
MALO
ARTHUR

7 questions
6 lecteurs ont répondu
Thème : La petite marchande de rêves de Maxence FermineCréer un quiz sur ce livre