AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266140000
Éditeur : Pocket (20/04/2006)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 12 notes)
Résumé :

Dans le four rougeoyant, le mélange de sable etde chaux entre en fusion. Par quel miracle, aubout de la canne du souffleur, le verre fondu devient-il un vase, une coupe, un objet d'art ? Tous les jours, après l'école, Matthieu Thuillier s'émerveille de ce spectacle magique. Il sait déjà que sa vocation, son métier, sa passion sont là, dans la pénombre de l'atelier de verrerie. Cet atelier est celui des frè... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
LisonsDesLivres
  13 octobre 2017
Très bien documenté (la bibliographie est impressionnante pour un "simple roman"), ce récit nous entraîne essentiellement dans l'Histoire de Nancy, ville caractérisée par les verreries et cristalleries.
Comme toujours avec cet auteur, j'ai beaucoup apprécié ce livre parce qu'au travers de l'histoire d'une famille fictive, elle nous entraine à découvrir l'Histoire d'une région et d'un métier. Cependant, je regrette un peu les descriptions parfois trop techniques au sujet du travail du verre: un lexique des termes spécifiques au métier n'aurait pas été superflu.
L'histoire de la famille représente bien ce que les gens de cette époque ont vécu: après avoir subi la première guerre mondiale, la seconde les touche à son tour.
Une belle lecture qui fait voyager dans le temps et dans l'espace, avec des personnages auxquels le lecteur peut s'identifier facilement.
Commenter  J’apprécie          70
papilou
  26 septembre 2017
Un très bon roman d'Elise Fischer qui allie romance et histoire. le héros de cette histoire, Matthieu Thuillier, nous fait découvrir sa vie mouvementée et sa passion pour la verrerie et le cristal. Il n'a pas été élevé par sa mère biologique, a perdu sa fille de vue pendant des années et a connu les souffrances de la première guerre mondiale. Il refera sa vie avec son amour d'adolescente et fondera une famille. J'ai beaucoup aimé cette histoire de famille prise dans les secrets et les tourments de leur époque tout en découvrant l'essor de la verrerie Daum. Un roman émouvant et prenant.
Commenter  J’apprécie          10
mattim
  09 janvier 2016
Une belle histoire avec les verreries de lorraine en fond....
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
LisonsDesLivresLisonsDesLivres   13 octobre 2017
Toi, Charles, ne mets jamais tes rêves dans un tiroir. La beauté grandit l'être humain, l'élève toujours et l'aide à faire face aux difficultés de la vie.
Commenter  J’apprécie          70
cris54cris54   12 mars 2011
Entre tous les arts, je n'en sais pas de plus aventureux, de plus incertains et donc de plus nobles que les arts qui invoquent le feu...
Commenter  J’apprécie          80
mariethmarieth   10 janvier 2008
"Une ode à la beauté, à la transparence, à un art, et un hommage rendu à la Lorraine des artistes avec, en toile de fond, le décor magnifique des rues de Nancy."
Commenter  J’apprécie          50
LisonsDesLivresLisonsDesLivres   13 octobre 2017
On confiait ses espoirs au voisin de chambrée et de tranchée, car rêver aide à supporter le plus noir de l'existence. Mais fallait-il être aux portes de la mort pour avoir enfin compris le sens de toute chose ?
Commenter  J’apprécie          20
LisonsDesLivresLisonsDesLivres   13 octobre 2017
Les étains, les cuivres, la peinture, le verre se mélangeaient dans d'extraordinaires œuvres d'art pour s'offrir aux regards. Pas un carrefour sans son monument, arc de triomphe, passerelle ou fontaine. On avait l'impression que chaque œuvre était posée là pour capter le soleil et le renvoyer dans les yeux des badauds.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Elise Fischer (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Elise Fischer
Elise Fischer présente son rapport à la lecture. Elle explique comment, selon elle, le lecteur doit s?approprier l?histoire. En savoir plus sur « Sur le fil » : http://bit.ly/2i4htZN
Des coups de c?ur aux coups au ventre, Lena a tout vécu. C?est en prison, accusée de la mort d?un mari tyrannique, qu?elle libère les mots et les souvenirs de sa vie tumultueuse marquée par l?exil, l?univers du cirque, une passion amoureuse et la violence conjugale. Un roman poignant qui met en lumière une cause toujours de triste actualité.
1960, Nancy. Dans sa cellule de prison, Lina attend sans illusions l?issue de son procès. C?est au parloir, grâce à sa visiteuse, s?ur Marie-Bernadette, toute de patience et de douceur, que Lina peut malgré tout libérer sa parole, sa mémoire, et remonter le fil de son histoire : son enfance sous le soleil du Sud, sa vie de bohème dans les cirques, sa folle passion pour un danseur juif allemand pendant l?Occupation. Jusqu?à sa rencontre avec René? Parce qu?il lui avait montré un visage avenant, parce qu?il semblait réellement épris, elle, la jolie saltimbanque, a accepté de s?unir à lui. Mais comment se relever de l?épreuve quotidienne des coups, de l?humiliation, de la honte ? Un jour, à bout, elle l?a laissé mourir?
Un roman intense et plein d?espoir sur la dignité des femmes.
+ Lire la suite
autres livres classés : Lorraine (France)Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Marseille, son soleil, sa mer, ses écrivains connus

Né à Corfou, cet écrivain évoque son enfance marseillaise dans Le Livre de ma mère. Son nom ?

Elie Cohen
Albert Cohen
Leonard Cohen

10 questions
250 lecteurs ont répondu
Thèmes : provence , littérature régionale , marseilleCréer un quiz sur ce livre