AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Éditeur : Les Volubiles (01/12/2012)

Note moyenne : 3.51/5 (sur 35 notes)
Résumé :
Avec Anonyme, Luc Fivet renoue avec un de ses genres de prédilection : le roman noir. Dans ce thriller social aux accents kafkaïens, un homme ordinaire, comptable de son état, découvre un autre homme en survêtement qui patiente devant la porte de sa maison. Celui-ci lui demande un euro pour le laisser rentrer chez lui. Juste un euro. Le prenant pour un clochard, le comptable lui tend une pièce et ouvre la porte. L’autre le suit dans le vestibule. La descente aux enf... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (53) Voir plus Ajouter une critique
lionchinois145
  07 mars 2019
Anonyme est avant tout un livre très facile à lire.D'abord, la présence de dialogues permet une meilleure compréhension de l'histoire et savoir les émotions des personnages dans leurs paroles.De plus, les mots employés sont simples ce qui permet une compréhension ouverte à tous du roman.Ensuite, l'histoire racontée dans ce roman décrit une situation qui va à l'encontre de ce que beaucoup de gens pensent: ca n'arrive qu'aux autres.Or, dans ce roman ca arrive justement au personnage.Un homme ave un emploi et une vie qui a tout de plus normal fait une rencontre qui va changer sa vie.Pourquoi exactement cet homme?Que lui veut l'individu et pourquoi a-t-il l'air de le connaitre.
Anonyme présente la vie d'un homme qui en rentrant du travail trouve un autre homme devant sa porte.L'individu lui réclame un euro et le comptable paie mais, à sa grande surprise, l'individu le suit.Par la suite celui-ci vit à ses frais en moyennant un euro pour aller d'une pièce à l'autre mais il emmene les ennuis sur le comptable.Lors d'un cambriolage,l'individu fait remplacer les fenêtres cassées mais avec un coût beaucoup plus élevé.Ensuite, l'individu passe le tarif de passage d'une pièce à une autre à deux euros puis fait changer la porte et installe également un système de vidéosurveillance.Malgré les tentatives du comptable qui appelle la police et les services sociaux pour l'expulser, l'individu réussit toujours à déjouer ses tentatives même lorsque le comptable demande conseil à son collègue Alfred Lepic.Ses tentatives échouent et l'individu continue de mener sa vie : il fait payer les problèmes de plomberie et de chaudière de plus en plus cher et au final installe carrément sa famille chez le comptable. Au final, celui-ci perd complètement le contrôle de sa vie en sombrant sous les dettes.
Mais,au fur et à mesure que le comptable a des dettes, il se dégrade complètement. La description faite de cet homme nous amène à éprouver de la compassion et de la pitié pour lui. Mais,cette situation a aussi été causée à cause de sa naiveté. Lorsque le comptable parvient enfin à se débarasser de l'individu grâce à une autorité non présente avant,l'individu réussit à semer en lui un doute:le doute d'insécurité. L'individu fait preuve de la vulnérabilité de la porte du comptable et réussit à retourner la situation car à la fin de cet intermède, non seulement l'individu reste chez lui mais en plus fait passer le comptable pour le coupable et lui pour la victime.On observe alors un retournement de rôles.Or cette erreur va lui coûter cher au sens figuré et propre car il sombre de plus en plus sous les dettes. de plus, le comptable est désigné par le pronom personnel "je" ce qui permet de lui donner une apparence que l'on imagine tout au long du roman.On a donc souvent tendance à se mettre à la ^place du "je".Franchement, dans ma lecture, j'imaginais plutôt un homme à la place du "je" mais, justement ce pronom nous incite à nous faire croire que on recoit les paroles des autres personnages lorsqu'ils parlent. Ainsi, à travers les propos de l'individu, il apparait sous une forme vraiment hautaine. Avec sa manière de toujours reposer et prétendre que c'est toujours la faute des autres, ca en fait un personnage vraiment détestable. Seulement, à la fin du roman, ils en viennent même à plaisanter entre eux "je souris.Sacré blagueur".Le personnage du comptable possède donc une partie d'incompréhension car pendant presque tout le long du roman, il le dénigre et à la fin, finit par plaisanter avec lui.
Pour finir, Anonyme met ici en scène une situation que tout le monde peut subir: la crise. En si peu de temps, un homme s'est retrouvé ruiné.Ainsi, même si l'on croit que ca n'arrive qu'aux autres, il faut toujours prévoir comme le dit le dicton " mieux vaut prévoir que guérir ". Cela signifie qu'il ne faut pas attendre l'arrivée d'un évènement néfaste, il faut s'y préparer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
helocama
  07 mars 2019
Anonyme rend épris le lecteur car tout le long de la lecture on se pose des question.
"Qui est l'homme?"
"Est-ce que le propriétaire va réussir à se sortir de cette situation?"
Puis par la suite, nous nous heurtons aux thématiques de l'histoire alors, notre cerveau grouille de question personnelles.
"Est-ce que j'accueillerais cet homme?"
Anonyme est une véritable aventure. Dès de début, on se glisse dans la peau du personnage et on n'y reste jusqu'à la dernière phrase! On ressort de cette aventure troublé et déboussolé.
Anonyme est l'histoire d'un citadin lambda. Il a trente neuf ans. Il est propriétaire de la maison de ses parents décédés dont il a hérité.Il vit seul. Il n'a pas d'enfant. Il entretient une relation amoureuse avec une dénommée Catherine depuis environ deux ans. Il n'a pas de frère ni de sœur. il est comptable dans une entreprise. Son patron est d'ailleurs exigeant. Il gagne un salaire qu'il juge correcte. Il entretient vaguement une amitié avec son collègue de travail: un syndicaliste, marié, avec des enfants. le personnage principal est un homme cultivé qui aime la littérature et le cinéma. Il paye ses impôts et factures en temps et en heure.
Bref, c'est une grande personne entraînée dans la monotonie de la routine quotidienne.
Mais, un beau jour, en rentrant de son travail, il trouve sur le perron de sa maison un homme en jogging qui lui demande une pièce d'un euro pour accéder à son propre logement!
Le prenant pour un SDF, il lui donne la pièce et il rentre chez lui. Mais l'homme le suit et il va lui demander un euro à chaque fois qu'il passe une porte. Au fil des jours, l'homme s'impose dans la vie de notre propriétaire dans le but de l'aider dans l'entretien et la sécurité de a maison. Très vite, notre citadin modèle va se retrouver endetté...
C'est un roman assez sombre, troublant et gênant.
En effet, ils nous interrogent sur plusieurs questions de notre société. Notamment sur les conséquences de la crise économique sur un pays. En effet, dans le roman nous nous heurtons au chômage, à la difficulté de trouver un travail alors que l'on possède un diplôme.
On se questionne également sur nos valeurs personnelles. En effet, cette histoire nous fait réaliser que nous vivons dans un monde égoïste et que l'on porte facilement un jugement. On se heurte aussi à la personnalité d'un individu.
Ce livre peut nous donner des leçons de vie car il nous apprend à nous méfier des apparences car après tout, l'homme qui attend devant son perron ne se présente pas. Les deux protagonistes ne se connaissent absolument pas.
Mais pourquoi cet homme errant génère autant d'insécurité au point de nous mettre mal à l'aise?
En effet, l’insécurité règne tout le long du roman. Par sa faute, le propriétaire s'appauvrit.
Le roman soulève aussi des questions sur nos relations amicale, de collègue de travail ou de couple.
Est-ce que cette personne sera toujours la?
Enfin ce roman me gêne particulièrement car je n'aime pas le message que l'histoire essaie de nous transmettre. Je n'adhère pas à ses idées et je trouve cela gênant que tous les soucis du protagoniste surviennent suite à la rencontre du SDF.
Anonyme est une véritable tragédie sociale qui peut arriver à chacun d'entre nous. Tout le long de l'histoire, le protagoniste s'enfonce dans un tunnel encore plus sombre et... Aura-t-il la force de rebondir?
Je vous laisse découvrir par vous même la suite du roman!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
LolaG_hc19
  29 mars 2019
Anonyme est l'histoire d'un homme ordinaire qui travaille en tant que comptable et un jour tandis qu'il rentra chez lui, un homme en survêtement attend devant chez lui en lui demandant 1 euro pour qu'il puisse rentrer chez lui, alors le jeune homme fatigué de sa journée de travail, lui donne 1 euro et rentre chez lui, mais l'homme en survêtement rentre chez l'homme et lui demande toujours autant d'argent en passant d'une pièce à l'autre. L'homme qui a une bonne situation financière au début se retrouve en endettement au fur et à mesure que l'histoire avance. Personnellement je trouve que la fin de l'histoire est plutôt triste car pour rembourser ses dettes, il va vouloir avoir recours à quelque chose mais on ne s'y attend pas et je trouve ça mieux. Au fil de l'histoire les deux hommes tissent des liens et l'homme se sent moins seul avec cet homme en survêtement, c'est peut être pour cela qu'il ne lui demande pas de partir de chez lui. Dans cette histoire on ne connait ni le nom du comptable ni celui de l'homme en survêtement et on ne sait rien de la vie de cet homme qui du jour au lendemain s'arrête devant chez quelqu'un pour lui demander de l'argent d'où le rapprochement avec le titre "Anonyme". Ce livre est plutôt simple à lire puisque pour commencer il est court et le langage n'est pas dur à comprendre et l'histoire parle de l'actualité parce que la morale de cette histoire est qu'à tout moment de notre vie on peut se retrouver en manque d'argent pour vivre ou pire, se retrouver endetté. Cette histoire peut être à la fois réaliste mais aussi irréaliste car être endetté ou en manque d'argent fait partie de la vie mais que quelqu'un que l'on ne connaît pas nous attende devant chez nous et nous demande de donner 1 euro pour pouvoir rentrer chez soi et qu'il s'installe chez nous et demande toujours de l'argent dès que vous passez le seuil d'une pièce et pire encore qu'il vous prenne tout votre argent sans même que vous le mettiez en dehors de chez vous, ça n'existe pas. Je pense que l'auteur a peut être vécu une situation comme celle-ci c'est-à-dire qu'il a peut être été endetté auparavant et il veut nous faire partager ce qu'il a vécu à travers une histoire drôle mais peu réaliste. Pour finir j'ai bien aimé l'histoire et surtout la fin et je vous conseille de le lire car ce livre est court et facile à comprendre. Dans ce livre nous remarquons que nous n'avons pas trop de détails sur la vie des personnages surtout l'homme en survêtement mais cela ne nous empêche en aucun cas de comprendre l'intégralité de l'histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
exceptionL
  22 mai 2019
Êtes-vous déjà rentré chez vous pour trouver un homme à votre porte, vous demandant un euro pour entrer ? Juste un euro ?
En lisant Anonyme, un roman de Luc Fivet, vous pourrez vivre l'expérience, à travers les yeux du personnage principal, comptable de son état. On ne connaît presque rien de cet homme : il est un travailleur du XXIe siècle des plus ordinaires, et rien d'exceptionnel ne se passe dans sa vie, jusqu'à ce qu'un homme, qui semble être un sans-abri, se pointe au seuil de sa porte. “C'est un euro.” Notre comptable, ne se sentant pas de résister, le lui donne. Mais l'homme le suit, et réclame à présent un euro pour chaque déplacement effectué à l'intérieur de la maison.
Alors commence un thriller psychologique, plein de suspense et de tension, rythmé par les dialogues, courts, efficaces. On est cloué sur notre siège, et on a l'impression de regarder un film d'horreur : on sait ce qui va arriver, et on veut prévenir les personnages, mais on ne peut pas. Sauf qu'ici, il n'y a pas de sang, et il ne s'agit pas de vie ou de mort : il s'agit de la crise.
Avec une écriture vive et habile, Luc Fivet aborde les grands thèmes de la vie contemporaine : la société de consommation, l'argent, le travail, les migrants et l'obsession du contrôle. Sommes-nous en contrôle de notre propre vie ? Ferions-nous la même chose que le personnage principal ? Ce sont les questions que nous nous posons quand nous commençons ce livre. Mais quand on le finit, on se rend compte qu'on n'est pas réellement maître de soi-même : on vient d'être embarqué par un roman noir, qu'on a fini en une traite et dont on vient de sortir, alors qu'on voulait aller dormir tôt ce soir ! Et en plus, on nous a fait payer 18 euros pour cela ! Ne serait-on pas en train de se trouver des ressemblances avec notre cher comptable, qui nous semblait auparavant aussi lointain que l'Etranger de Camus ?
Mais ces 18 euros, bien moindres que ceux que dépensera le comptable tout au long de l'histoire, nous ont fait comprendre beaucoup de choses sur nous-mêmes, sur la nature humaine, sur le monde qui nous entoure et nous ont fait découvrir un roman original qui restera gravé dans notre mémoire ; et puis, ça reste toujours moins cher qu'un psy !
Aurélia
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          06
Leraut
  07 novembre 2018
Attention pépite !!! Captivant, glaçant, une porte grinçant entre chaque ligne « Anonyme » est à l'instar de son incipit « L'homme était là, les mains au fond des poches de son survêtement. » le lecteur, transi, le dos collé contre les murs sombres de ce huis-clos magnétique, assiste aux affres d'une satire psychologique. Menée d'une main de maître, digne d'un génie évident, l'histoire angoissante, prenante, douée, emmène le lecteur dans un « Anonyme » de haute voltige. Les dominos vont chuter les uns après les autres. le narrateur est un personnage terne, gris, conformiste, rangé, sans aucune ambition. Lâche, faible, il va voir sa vie s'écrouler tel un château de cartes, par le passage en force chez lui de cet « Anonyme » machiavélique, sournois. Ce dernier, manipulateur aguerri, va mener notre comptable de métier à sa perte. « L'homme » est habile, malsain. L'absurde va oeuvrer en tsunami. Cette fable ubuesque, dénonce les diktats sociétaux, les pouvoirs d'un fort contre un faible. La symbolique enclenche la chute de tout hédonisme. Ce récit habile, dénonce et pointe du doigt là où ça fait mal. Il dévoile les mécanismes de l'identité. Qui suis-je ? Qui est-il ? La personne en face de moi est –elle authentique, sincère ? Faut-il comme le dit si bien Prosper Mérimée « Apprendre à toujours se méfier ? » L'écriture est d'orfèvre, ciselée, précise, elle enclenche par sa maturité une lecture où rien n'est laissé au hasard. On entend, perçoit, et les émotions vives bousculent le lecteur. le don est là. Ce thriller est aussi un outil. Les degrés de lecture sont des bénéfices. « Anonyme » est un emblème sociétal, sociologique, riche de sagacité. Perspicace, victorieux, subtil, surprenant, « Anonyme » de Luc Fivet publié par Les Editions le Ver à Soie Virginie Symaniec, est en lice pour le Prix Hors Concours 2018 et c'est une grande chance !.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Video de Luc Fivet (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Luc Fivet
Luc Fivet - Marche ou rêve .A l'occasion de la Foire du Livre de Bruxelles 2016, rencontre avec Luc Fivet autour de son ouvrage "Marche ou rêve" aux éditions Ver à soie. Retrouvez le livre : http://www.mollat.com/livres/fivet-luc-marche-reve-roman-9791092364187.html Notes de Musique : Note Drop by Broke For Free. Free Music Archive. Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : satire socialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1863 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..