AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Juliette (Autre)3.61/5   9 notes
Résumé :
Daté de novembre 1836, ce texte d'un Flaubert de 15 ans donc, s’inspire ouvertement d’un article publié le 23 octobre précédent dans la Gazette des Tribunaux sous le titre « Le Bibliomane, ou le nouveau Cardillac », qui prétendait livrer à ses lecteurs le compte-rendu du procès, à Barcelone, d’un libraire accusé du meurtre de plusieurs de ses clients ; l’intrépide libraire catalan, par ces meurtres, pensant avoir trouvé le moyen infaillible de reprendre possession d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
bina
  12 août 2015
Ce recueil est composé de la nouvelle Bibliomanie, suivi de la biographie de Gustave Flaubert par Albert Thibaudet (1922), critique à succès de l'entre-deux guerre.
Giacomo le libraire a une passion, les livres, en tant qu'objet et non pour son contenu, puisqu'il sait à peine lire.
Mais une passion peut pousser à des extrémités répréhensibles.
Lui qui ne dort presque plus, rongé par la quête du livre rare, jusqu'où est-il prêt à aller ? Seriez-vous prêt à donner votre âme au diable ?
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
mh17mh17   20 décembre 2021
Ces nuits fiévreuses et brûlantes, il les passait dans ses livres ; il courait dans ses magasins, il parcourait les galeries de sa bibliothèque avec extase et ravissement, puis il s’arrêtait, les cheveux en désordre, les yeux fixes et étincelants. Ses mains tremblaient en touchant les livres des rayons ; elles étaient chaudes et humides. Il prenait un livre, en retournait les feuillets, en tâtait le papier, en examinait les dorures, le couverts, les lettres, l’encre, les plis, et l’arrangement des dessins pour le mot finis. Puis il le changeait de place, le mettait dans un rayon plus élevé, et restait des heures entières à en regarder le titre et la forme.

Il allait ensuite vers ses manuscrits, car c’étaient ses enfants chéris ; il en prenait un, le plus vieux, le plus usé, le plus sale ; il en regardait le parchemin avec amour et bonheur ; il en sentait la poussière sainte et vénérable ; puis ses narines s’enflaient de joie et d’orgueil, et un sourire venait sur ses lèvres.

Oh ! il était heureux, cet homme ; heureux au milieu de toute cette science, dont il comprenait à peine la portée morale et la valeur littéraire ; il était heureux au milieu de tous ces livres, promenait ses yeux sur les lettres dorées, sur les pages usées, sur le parchemin terni. Il aimait la science comme un aveugle aime le jour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
raton-liseurraton-liseur   22 avril 2013
il aimait un livre, parce que c’était un livre, il aimait son odeur, sa forme, son titre. (…)
Cette passion l’avait absorbé tout entier, il mangeait à peine, il ne dormait plus, mais il rêvait des nuits et des jours entiers à son idée fixe : les livres. (…)
Il savait à peine lire.
Commenter  J’apprécie          132

Videos de Gustave Flaubert (112) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gustave Flaubert
Yvan Leclerc, professeur de lettres modernes à l'université de Rouen et spécialiste de Flaubert nous présente l'oeuvre Madame Bovary de Gustave Flaubert, sa genèse, sa réception, dans ces vidéos exclusives NRP.
Consultez la revue de référence des professeurs de français et des professeurs documentalistes… réalisée par des professeurs de Français. Vous y trouverez des actualités culturelles et pédagogique, des revues pédagogiques, des outils pour la classe, et bien d'autres…
NRP Collège: https://nrp-college.nathan.fr/ NRP Lycée https://nrp-lycee.nathan.fr/
Pour vous accompagner tout au long de votre année : Les Éditions Nathan | https://site.nathan.fr/
Suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/desprofsetdeslettres
+ Lire la suite
autres livres classés : bibliomanieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






Quiz Voir plus

L'Éducation Sentimentale

Fumichon, concernant la propriété, évoque les arguments d'un homme politique dont Flaubert parle en ces terme dans une lettre à George Sand: "Peut-on voir un plus triomphant imbécile, un croûtard plus abject, un plus étroniforme bourgeois! Non! Rien ne peut donner l'idée du vomissement que m'inspire ce vieux melon diplomatique, arrondissant sa bêtise sur le fumier de la Bourgeoisie!". De qui s'agit-il?

Benjamin Constant
Adolphe Thiers
Proudhon
Frédéric Bastiat
Turgot

8 questions
165 lecteurs ont répondu
Thème : L'Education sentimentale de Gustave FlaubertCréer un quiz sur ce livre