AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2366580290
Éditeur : KERO (21/02/2013)

Note moyenne : 4.11/5 (sur 203 notes)
Résumé :
" Peut-on tomber amoureux en seulement un jour ?
Un voyage vers la connaissance de soi-même et le grand amour par l’auteur de Si je reste.

Allyson « Loulou » Healey, sage Américaine, rencontre Willem de Ruiter, acteur hollandais ténébreux lors d’une représentation théâtrale en Angleterre. Une étincelle se produit. Elle le suit alors à Paris où ils vont passer une journée inoubliable. Mais, le lendemain matin, quand elle se réveille, Willem a di... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (80) Voir plus Ajouter une critique
livrevie
  30 octobre 2015
Qui n'a jamais rêvé un jour de faire quelque chose de complètement fou, de franchir les limites que le contexte social, l'éducation imposent ? Qui n'a jamais rêvé un jour de s'évader, juste un peu, pour goûter à une liberté qui fait souvent défaut.
Allyson est une adolescente comme les autres, sur le point de devenir adulte, à l'heure l'on doit prendre des décisions pour son avenir. Rien de plus facile n'est-ce pas, surtout quand l'avenir semble tout décidé. Tu feras ci, tu iras là... C'est pour ton bien, on sait ce qu'il te faut. Pourquoi pas ? Mais et les rêves dans tout cela ? Et l'envie ? Un voyage en Europe va bouleverser sa façon de voir les choses, une rencontre va faire vaciller des certitudes qui n'ont jamais été les siennes.
Si vous vous attendez à une romance au sens strict du terme, il faudra passer votre chemin. Pour un jour avec toi est avant tout un roman initiatique, celui vers le passage à l'âge adulte, celui sur la réflexion sur soi, sur comment atteindre le bonheur en faisant des choix. Les bons choix.
Le regard de Gayle Forman suit Allyson qui a tout pour être heureuse, mais à qui il manque l'essentiel, la connaissance de soi. Qui est-elle hormis l'enfant parfaite de parents en apparence parfaits ? Une mère un peu dépressive mais rien de dramatique, un père qui travaille énormément, rien d'anormal finalement, une adolescente qui étudie, beaucoup, pour atteindre un rêve. le sien ? Elle ne sait pas. On a tracé sa ligne de vie et le chemin est facile. Des études, médecine, chirurgien... Sauf que, si on gratte un peu ce vernis, si on va au-delà des apparences, Il y a quelque chose qui cloche dans ces rouages, un grincement à peine audible, qu'on ne perçoit pas vraiment. Allyson n'est pas heureuse, mais elle ne le sait pas.
Sa rencontre avec Willem va tout bouleverser. Véritable électron libre et mystérieux, il va lui faire vivre le rêve d'une nuit. Une nuit qui change tout. Une nuit qui dévaste, mais qui va permettre de se reconstruire, ou plutôt de se construire. Et à travers la quête de Willem, cette recherche qui ne mènera peut-être à rien, Allyson entreprend sa propre quête, vers qui elle est.

J'aime beaucoup les romans de Gayle Forman qui sont souvent habités d'une profondeur qui amène bon nombre de questions et qui peut déranger d'ailleurs. le passage à l'âge adulte est un moment crucial dans une vie, celui où tout peut changer, basculer, celui où on peut tout rater. Il n'y a jamais rien d'inéluctable, mais tout se complique dans ce cas-là. Et Gayle Forman décrit ce fameux moment avec une délicatesse immense, mais aussi avec une acuité déstabilisante. Une vraie réussite.
Lien : http://lelivrevie.blogspot.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          352
MrsNobody
  22 septembre 2013
Dans ce livre, on découvre Allyson, qui est en train de faire un tour de l'Europe avec sa meilleure amie Mélanie en voyage organisé, son cadeau de la part de ses parents pour avoir obtenu son diplôme. Alors que la fin du Tour approche, et qu'elle ne s'est pas particulièrement amusée durant celui-ci, elle rencontre Willem, qui leur propose, à elle et Mélanie, de venir assister à la représentation " sauvage " d'une pièce de Shakespeare que sa troupe joue un peu plus tard dans la soirée. Contre toute attente, et malgré le fait qu' elles soient déjà en train d'attendre pour aller voir une autre pièce avec les autres adolescents du Tour, elles acceptent. Après avoir trouvé un moyen de s'échapper de la file d'attente, elles se rendent à l'endroit où la pièce dans laquelle joue Willem se déroule. Elles passent un excellent moment, et Allyson tombe définitivement sous le charme de Willem. le lendemain, Mélanie et Allyson prennent le train pour Londres, où elles vont passer quelque jours avant de rentrer chez elles. Alors qu'Allyson se rend au wagon-bar pour acheter quelque chose à manger, elle tombe sur Willem, et se met à discuter avec lui. Une fois leur train arrivé, Allyson se plaint de ne pas avoir vu Paris ( à cause d'une grève, leur séjour à Paris avec le Tour à dû être annulé ). C'est alors que Willem lui dit qu'il connait Paris, et lui propose de l'emmener. Et Allyson, qui d'ordinaire ne fait rien de spontané, dit oui. Commence alors une folle aventure, qui changera à jamais sa vie.
J'ai vraiment eu un gros coup de coeur pour ce livre ! Je l'ai adoré de bout en bout, il réuni tout ce que j'aime ( une romance, des voyages, des rebondissements...) et j'ai passé un très bon moment en le lisant.
Premièrement, si vous lisez en VO, je vous conseille fortement de lire ce livre en VO. Pourquoi ? Parce qu'une bonne partie de l'action se déroule en France, et qu'il y a une dizaine de phrases en français, et d'après moi, c'est beaucoup plus interessant de le lire en anglais car ça permet de mieux se mettre dans l'histoire et dans la peau d'Allyson. de plus, le passage où elle apprend le français doit rendre beaucoup moins bien en version française ( il y a même une ou deux phrases qui m'ont semblées très difficile à rendre en français, je ne sais pas comment ils ont fait dans la version française ! ). Mais ce n'est que mon avis personnel, et l'important c'est que vous le lisiez, que ce soit en français ou en anglais ! :)
Ensuite, j'ai adoré voyager de ville en ville, Paris, Londres, Amsterdam... Et j'ai vraiment apprécié le fait que Gayle Forman ai évité tous les clichés à propos de la France et de Paris, on sent qu'elle est vraiment allée dans les endroits dont elle parle dans le livre, et qu'elle a vraiment apprit à bien les connaitre pour en rendre une vision réaliste. On a l'impression de se promener réellement dans les villes, tant elles sont bien décrites avec des indications précises et détaillées.
Pour parler de la forme, le livre se compose de deux parties, la première relatant la journée à Paris, la seconde relatant l'année qui suit cette journée, du point de vue d'Allyson ( en commençant par son entrée à l'Université ). J'ai été très surprise de découvrir cette deuxième partie, je ne m'y attendais pas, je pensais que tout le livre se déroulait lors de cette fameuse journée, d'autant que le deuxième tome de ce livre s'appelle Just One Year. Mais c'était une très bonne surprise au final. ^^
J'ai beaucoup aimé la première partie. Découvrir Paris à travers les yeux d'une Américaine, et voir Willem et Allyson faire plus ample connaissance était très intéressant et plaisant. On apprend à connaitre Allyson et Willem et on s'attache à eux.
Quant à la deuxième partie, elle nous fait suivre Allyson durant un an, de son entrée à l'Université et ses débuts difficiles, ses difficultés à tourner la page et à oublier sa journée à Paris, à sa reprise en main et sa quête pour retrouver Willem et obtenir enfin les réponses à ses questions.
Pour parler de l'intrigue, deux thèmes principaux se détachent : la romance entre Allyson et Willem, et la quête de soi.
La romance entre Allyson et Willem est digne des contes de fées. Leur rencontre à Stadford-Upon-Avon, leur escapade improvisée à Paris, leur coup de foudre l'un pour l'autre... C'est le genre de chose qui n'arrive jamais dans la vraie vie ( ou vraiment très rarement ). Il faut dire que leur histoire repose sur de sacrées coïncidences : encore, qu'ils se rencontrent par hasard dans la rue, que Willem propose à Allyson et Mélanie de venir voir la représentation qu'ils donnent un peu plus tard, et qu'elles décident d'y aller en dépit du programme de leur Teen Tour, passe encore, mais quelle était la probabilité que ce même Willem se retrouve dans le MÊME train qu'Allyson et Mélanie le lendemain, et qu'il se trouve au MÊME MOMENT qu'Allyson dans le wagon-bar ?! Et ce n'est qu'un exemple des coïncidences, ou " accidents ", qui arrivent tout au long du livre pour réunir implacablement Allyson et Willem. C'est comme s'ils étaient destinés à être ensemble, comme si ils se connaissaient depuis toujours, alors qu'ils ne savent pratiquement rien l'un de l'autre, même pas leur noms. Pourtant, ils se font confiance. Leur journée à Paris se déroule comme dans un rêve pour Allyson, et malgré les quelques désagréments qu'ils rencontrent, c'est l'une des meilleures journées de sa vie, si ce n'est la meilleure. Et pas seulement parce qu'elle passe la journée avec Willem, mais également parce que pour la première fois de sa vie, elle fait quelque chose qu'elle a réellement envie de faire, et est enfin la personne qu'elle voudrait être.
En effet, la question de la quête de soi, de savoir qui on est, ce qu'on veut et qui on veut être, est présente dès la première page du livre. Gayle Forman commence son récit avec la célèbre citation de Shakespeare " To be or not be ? " et émet l'hypothèse que peut-être Shakespeare avait tort, que peut-être, la question n'est pas d'être ou ne pas être mais COMMENT être ?
Durant tout le livre, on apprend à connaitre Allyson, on la voit grandir et ouvrir les yeux sur certaines choses. Au début du livre, elle est cette fille parfaite, qui ne désobéirait jamais à ses parents, qui fait tout ce qu'ils souhaitent, qui n'a que des bonnes notes à l'école... Mais qui n'a pas vraiment de vie, ses parents, et particulièrement sa mère, planifiant chaque minutes de sa vie sans qu'Allyson n'ai son mot à dire. A la fin du livre, elle est devenue beaucoup plus indépendante et affirme ses idées, allant même jusqu'à partie seule en Europe ! Cette évolution est en grande partie due à Willem, mais également à Dee, son meilleur ami à l'Université, avec qui elle suit un cours sur Shakespeare et dont elle devient très proche. Si Willem lui ouvre les yeux et lui permet de voir le Monde d'une autre façon, c'est Dee qui la pousse vraiment à s'affirmer dans ses choix, à ne pas laisser tomber, et qui la pousse à retrouver Willem pour obtenir des réponses à ses questions.
D'ailleurs, je trouve que Dee illustre parfaitement la question du " How to be ? ". En effet, au cours du livre, on voit Dee s'adapter à chaque personne qu'il rencontre et agir de la façon dont la personne s'attend à le voir agir. Par exemple, quand il rencontre les parents d'Allyson, il se comporte comme un étudiant sérieux et s'habille très différemment de son look habituel, et correspond ainsi à l'image que les parents d'Allyson se font des gens de sa classe. Alors que quand il rencontre Kendra, l'une des filles qui partage la chambre d'Allyson, il se comporte tout à fait différemment lorsque celle ci imagine qu'il vient du " ghetto " lorsqu'il lui dit qu'il vient de Brooklyn. Il sait s'adapter et correspondre à l'image que les gens veulent avoir de lui. Néanmoins, ça ne l'empêche de savoir parfaitement qui il est vraiment, et qui il prétend être, comme il le dit clairement à Allyson lorsqu'elle lui " reproche " de ne pas être lui même avec elle.
Mais pour en revenir à Allyson et à sa quête d'elle-même, tout s'arrange lorsqu'elle comprend qu'elle ne veut pas réellement être médecin, que c'est le désir de ses parents et qu'elle décide de changer ses cours. Elle reprend sa vie en main, et cela l'aide à savoir vraiment ce qu'elle veut. Néanmoins, la confrontation avec ses parents, et particulièrement avec sa mère, ne se passe pas très bien au départ. Mais Allyson ne baisse pas les bras, et continue de suivre ce sentiment qu'elle ressent que ce qu'elle fait est ce qu'elle doit faire. Et l'une des choses qu'elle doit faire, c'est retrouver Willem.
J'ai adoré toute l'enquête qu'Allyson et plusieurs de ses amis mènent pour retrouver Willem. La tâche n'est pas facile, voir impossible, et on ne cesse de se demander si elle va le retrouver ou non. de plus, j'ai vraiment trouvé que toutes les personnes qu'Allyson rencontre durant son voyage, que ce soit à Paris, à Amsterdam ou à Utrecht, sont vraiment adorables ( que ce soit les Australiens, ou Wren, ou Wolfgang... ). Ils cherchent tous à l'aider d'une manière ou d'une autre, alors qu'ils ne la connaissent pas ! J'ai toujours rêvé de partir en voyage de cette façon, mais je n'ai jamais eu le cran de le faire, partir toute seule, dans l'inconnu, ça fait peur ! Mais ce livre m'a vraiment redonné envie de le faire un jour, si les gens sont réellement aussi gentils et accueillants que dans ce livre, ce doit être quelque chose de vraiment formidable à vivre !
La fin m'a rendue " dingue ", trop de rebondissements, de déception, de joie, et la dernière page ne donne qu'une envie, se jeter sur le deuxième tome ( qui n'est pas encore paru T_T. ).
En résumé, Gayle Forman signe encore une magnifique histoire, pleines d'émotions et de rebondissements. de plus, ce livre nous rappelle que pour être heureux, il faut avant tout être soit même, et pas la personne que les autres voudraient qu'on soit. Une lecture que je vous recommande vivement ! =)
Lien : http://anaislovestoreadbooks..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
celimene18
  16 janvier 2014
Je ne connaissais pas cet auteur, et j'en entendais souvent parler et certaines m'ont même conseillé de lire ses romans. Et bien je dois dire que je comprends maintenant pourquoi.
L'auteure a une plume merveilleuse où elle arrive à nous transporter dans son univers, à nous faire voyager à travers ses personnages avec Allyson alias « Loulou » et de Willem le Hollandais.
Allyson part en voyage organisé avec son amie Mélanie en Angleterre. Alors qu'elles évitent une représentation d'Opéra avec leur groupe, elles vont faire la connaissance d'un garçon quelque peu ordinaire. le lendemain Allyson dans le train qui la ramène à la gare de Londres, rencontre de nouveau ce jeune homme avec qui elle va parler. Puis elle lui dit qu'elle n'a jamais été à Paris et qu'elle aimerait y aller un jour. le jeune homme alors l'invite à passer une journée à Paris en sa compagnie. D'abord réticente, elle finit par accepter et Allyson va viivre une expérience inoubliable en sa compagnie jusqu'à ce fameux matin où le lendemain matin à son réveil Willem a disparu. Effrondrée elle repart chez elle aux Etas-Unis ou elle va tentée de l'oublier, ce qu'elle n'arrivera pas. Puis un jour à l'université avec son ami Dee, elle décide de le retrouver pour enfin avoir des réponses. Mais sa quête va lui apprendre bien des choses.
Maintenant que j'ai fini le livre, je peux déjà dire que ce roman est un MEGA COUP DE COeUR. L'auteur a réussi à me transporter dans son histoire et ce dès les premières pages. Elle sait très bien décrire son intrigue en y mettant l'essentiel et avec cela on ressent bien les émotions qu'Allyson a pu ressentir tout au long du roman. Je me suis même beaucoup attachée à elle car dans son comportement elle me ressemble vraiment beaucoup. Au début, c'est une jeune fille assez réservée, qui écoute sagement ses parents, elle est intelligente et quelque naïve. Puis au fil des pages, on sent qu'elle évolue qu'elle devient un peu plus adulte et ce grâce à Willem. En passant cette journée avec lui, elle va découvrir une autre facette d'elle-même qu'elle ne connaissait pas. Mais lorsqu'elle s'apercoit que Willem a disparu à la fin de leur journée elle est effondrée, et avec elle je l'étais. J'étais en colère contre Willem mais en même temps je n'y croyais qu'à moitié car tout comme Allyson on a cru qu'il était sincère. Puis pendant environ un an, Allyson sombre dans une sorte de déprime où ses notes chutent , s'éloigne de son amie Mélanie. Puis la rencontre avec Dee son partenaire à l'un des cours de Shakepeare, il va l'inciter à le retrouver et donc de retourner à Paris pour enfin avoir des réponses. Et elle on voit qu'elle change complètement, allant à l'encontre de ses parents, leur imposant ce voyage sans dire pour qu'elle motif. Lors de son voyage à Paris, avec elle on doute, on espère, on y croit à certains moments. On sent qu'elle s'éloigne et qu'elle se rapproche à la fois. J'avais tellement envie de savoir si elle allait enfin le retrouver que j'en avais une boule au ventre. En fait Allyson faisait partie de moi tout au long de ce récit. Quand elle souriait, je souriais ; quand elle était déprimé, je déprimais avec elle…bref ce personnage m'a fait vivre tout un tas d'émotions que je ne pensais pas ressentir avec autant d'énergie.
Pour parler de la fin, lorsque j'y suis arrivée je n'ai pas pu m'exclamer « Oh non elle peut pas le finir comme ça et nous laisser ainsi » c'est horrible de terminer ce roman après tout ce qu'on a vécu et arriver à ça, je dis que c'est tout simplement injuste et horrible.
Et avoir une petite partie de la suite qui est sortie en Octobre dernier en VO est encore plus frustrant. Surtout que cette suite sera du point de vue de Willem et enfin nous aurons les réponses à nos questions le concernant. Non non non c'est pas possible !!! Je n'en reviens toujours pas, et je crois que je vais y penser jusqu'à ce que la suite sorte en France. C'est dans ces moments-là où je regrette de ne pas savoir lire en VO !!!
Ce roman est un flot d'émotions rien qu'à lui. Je n'en reviens toujours pas de cette lecture et je crois qu'elle va y laisser une cicatrice en moi pour encore longtemps je pense.
« Pour un jour avec toi » m'a fait découvrir une merveilleuse auteure dont je suis devenu fan. Premièrement parce qu'elle a introduit dans son histoire un personnage nommée Céline (comme moi lol) et que c'est rare que je lise un livre où mon prénom apparait (c'est le 2ème roman), à croire que c'est un prénom Rare et PRECIEUX l (ok je plaisante), il est certes secondaire mais il n'empêche que mon prénom y apparait. Puis on va se rend compte qu'elle va être utile à sa façon à Allyson dans sa quête pour retrouver Willem.
Outre cela, ses personnages sont attachants et drôles. Willem me fait souvent rire mais on sent au fond de lui que c'est un garçon seul à qui la Hollande lui manque. C'est un personnage tendre et attentionné qui ne se soucie pas de ce qui peut lui arriver ou de ce que les gens vont penser de lui. Il vit sa vie au jour le jour et il va transmettre cette idée à « Loulou » alias Allyson auquel il lui a donné ce surnom dès leur première rencontre. Mais lorsqu'il disparait, j'ai été en colère contre lui, je ne comprenais pas pourquoi car il semblait si sincère. J'y ai cru tout comme Allyson mais au final les révélations faite au fur et à mesure sont éblouissantes et redonne un goût d'espoir, mais avons-nous raison d'y croire ?
Allyson est attachante et elle me ressemble un peu c'est pourquoi j'ai plutôt bien accroché avec elle.
Pour moi ce livre est une Ôde à la vie où il ne faut pas se soucier du temps qui passe, ne pas regarder en arrière et profiter de chaque instant qui passe. Si quelque chose nous tient à coeur, il faut foncer et persévérer car parfois ça en vaut la peine.
Bref si vous ne l'avez pas lu il faut le lire, il faut absolument le lire car c'est une merveilleuse histoire. Je n'arrive toujours pas à exprimer tous ce que j'ai pu ressentir avec ce roman tellement on ressent un flot d'émotions.
Dans ce roman, on pleure, on rit, on espère, on abandonne, on perd parfois même espoir, on déprime, on est même en colère. On est joyeux, on fait de belles rencontres et on voyage beaucoup : on passe des Etats-Unis en Angleterre en passant par Paris et la Hollande. Ce roman nous transporte dans différents pays grâce aux personnages. On sent bien que l'auteur a fait quelques recherches sur les Pays cités pour rendre plus crédible son histoire.
Un livre à lire ABSOLUMENT si vous ne connaissais pas encore l'auteur et son roman. Pour ma part c'est un MEGA COUP DE COeUR.
Ma note : 11/10
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
PiertyM
  28 décembre 2014
Allyson découvre le bon et le mauvais coté de la vie surtout quand il s'agit des sentiments, tout bascule en un jour de rêve, de la plus grande joie au plus gros chagrin car l'homme d'un jour de folie a disparu....on découvre le monde du chagrin avec Allyson, on s'y retrouve, on s'y reconnait, dans ce moment où on se croit éternellement enfermer entre quatre murs, comme si on inspirait plus l'oxygène...
Pas de la grande littérature mais très agréable à lire!
Commenter  J’apprécie          230
basileusa
  08 mai 2016
Un petit coup de coeur pour ce joli roman ,le premier d'une trilogie en fait .J'ai vraiment adhérée à ce petit coup de folie d'Allyson ,qui part visiter Paris avec un inconnu ! Il fallait oser ! Et c'est bien écrit ,réaliste ,touchant et totalement addictif . Je vais enchaîner sur la suite ,qui est la version de Willem .
Commenter  J’apprécie          230

critiques presse (1)
HistoiresSansFin   13 mai 2013
Gayle Forman livre avec Pour un jour avec toi la première partie d'un dyptique. Nous y suivons bien plus qu'une simple histoire d'amour, il s'agit d'une réelle quête initiatique.
Lire la critique sur le site : HistoiresSansFin
Citations et extraits (54) Voir plus Ajouter une citation
Livres-and-CieLivres-and-Cie   22 mai 2013

Ce livre (dont la couverture VF est de loin bien moins belle que la VO) me tentait depuis pas mal de temps. Je comptais le lire en version originale mais l'occasion de le découvrir en français m'a alors été offerte, pour mon plus grand plaisir.

J'ai déjà lu -il y a environ 2 ans- deux livres de l'auteur, Gayle Forman, qui m'avaient plus ou moins plu. J'avais trouvé Si je reste trop larmoyant, et j'avoue avoir été un peu agacée par la tournure du roman qui me donnait l'impression d'avoir été écrit simplement pour que les lecteurs pleurent, qu'ils aient l'impression d'adorer le livre, soit, simplement pour "vendre". J'avais un peu plus accroché à son autre livre, Les coeurs fêlés, que j'avais trouvé moins niais et moins destiné à faire du chiffre. Toutefois l'étincelle ne s'était pas produit et je ne gardais pas un très bon souvenir de l'auteur.
MAIS le résumé de celui-ci me semblait bien différent. Plus mature, plus adulte. L'idée d'une romance initiale dont découlait une introspection sur le personnage me paraissait intéressante. Lire un livre sur "comment se remettre d'une peine de coeur" ne donne pas forcément très envie, mais j'avais l'impression qu'ici, l'auteur allait nous apporter beaucoup plus que ça. Au final... ce n'est pas vraiment ce à quoi je m'attendais. J'ai refermé ce livre avec un drôle de sentiment. Un sentiment vraiment mitigé pour le coup. L'impression d'avoir aimé, et en même temps, détesté. Je m'explique...

Je souhaiterais débuter cette chronique par ce qui m'a ouvertement fait imploser. Si vous avez lu le résumé, vous savez que nous allons suivre Allyson, qui va rencontrer un certain Willem, qu'ils vont ensemble partir une journée à Paris et que le lendemain, ce jeune garçon va disparaître mystérieusement. Et bien, je suis heureuse de vous apprendre que c'est exactement ce que racontent les 200 premières pages du roman. Absolument RIEN DE PLUS ! Ces 200 premières pages expliquent juste plus en détail ce que le résumé nous apprend. Allyson rencontre Willem suite à une représentation théâtrale de Shakespare (ah bon, ça on ne le savait pas?) et va ensuite le suivre à Paris pour une journée. Ils vont alors prendre un café et des croissants (désolée, là je vous spoile...) Ils vont également se promener sur une péniche sur la Seine et se prendre en photo (mais arrêtez-moi, le spoiler est bien trop important...) En gros... voilà ce que nous apportent les premières pages. Laissez-moi vous dire que se farcir 200 pages sur le quotidien de deux touristes étrangers visitant la capitale française, c'est vraiment barbant !

Ensuite, gros passage à vide. Allyson constate que son amoureux d'un jour n'est plus là. En dix minutes, c'est plié. Monsieur n'a évidemment pas pu aller chercher un petit déjeuner, ou simplement aller au petit coin. Non, IL L'A FORCEMENT LACHEMENT ABANDONNEE ! Elle quitte donc l'endroit où ils ont passé la nuit et rentre chez elle. Le comportement de Allyson va changer à partir de là. Ce n'est plus la jeune adulte obéissante et docile mais une jeune adulte en pleine crise d'adolescence qui va oser répondre à ses parents, ne plus travailler en cours et se laisser aller. Là, gros manque de crédibilité. Un chagrin d'amour, c'est certes, dévastateur et chacun réagit à sa façon. Mais au bout de plusieurs mois, après simplement une journée passer avec un garçon, les réactions d'Allyson sont excessives et puériles. J'ai même presque finalement préféré la visite touristique à Paris moi...

___Et puis un beau jour, Allyson se réveille. Sans trop savoir pourquoi, elle se dit enfin : "Oh! Mais peut-être lui est-il arrivé quelque chose ?! Peut-être ne voulait-il pas m'abandonner et peut-être n'a-t-il pas pu venir me retrouver !" Oui... C'est au bout de six mois que tu es arrivée à cette conclusion ? Toute seule en plus ? Bravo ! Toujours est-il qu'elle va tout faire pour tenter de le retrouver. Et c'est là que les choses deviennent intéressantes...

Allyson prend enfin les devants et ne se laisse plus marcher sur les pieds. Elle décide de faire de sa vie ce qu'elle veut - pas forcément ce que veut sa mère - et elle va alors prendre des cours de français, et économiser pour partir à la recherche de Willem, dans le dernier endroit où ils se sont quittés, Paris. C'est donc à nouveau à Paris que l'on suit Allyson cherchant à recoller les morceaux pour savoir ce qu'il s'est passé. Et là, c'était bon ! Mais... Je préfère ne pas en dévoiler plus, au risque de vous spoiler, là, pour de vrai !

Même si ses dernières réactions suscitent encore beaucoup de questions chez moi - en effet, je n'ai pas tellement compris pourquoi elle agit de cette façon dans les dernières pages, j'ai trouvé la dernière partie de ce livre bien plus palpitante, c'est LA que j'ai trouvé de l'intérêt au roman. C'est LA que j'ai compris ce que l'auteur a voulu faire, j'ai enfin compris sa démarche.
En somme, sous ces aspects bien négatifs, j'ai retenu plusieurs choses, et pour le coup très positives. Si on côtoie 3 Allyson différentes (Allyson la docile, Allyson la rebelle et Allyson la combattante) j'ai néanmoins appris que dans la vie, il y a deux types de personnes. Les personnes passives qui attendent que la vie fasse les choses pour elles, et les personnes actives qui ne se laissent pas faire et font de leur vie ce qu'elles veulent. Cette révélation a eu l'effet sur moi d'un coup de massue. Je me suis, avec du recul, et outre le fait que nous ayons le même âge, complètement identifiée à l'héroïne. J'ai compris que lorsqu'on laisse la vie faire ses choix pour nous, on peut facilement en souffrir. Et j'ai eu l'impression que cette révélation a eu le même effet sur Allyson et que nous avons ici suivi tout le cheminement psychologique de sa personne. En somme, ce n'est pas une romance que j'ai lu, mais plutôt une introspection et un raisonnement sur le développement d'un être humain. Et là, c'est chapeau bas, Gayle !

Bref, vous l'aurez compris, si beaucoup de choses m'ont dérangé, j'ai trouvé que ce livre a quelque chose de totalement positif. Si l'écriture de Gayle Forman m'agace et me donne l'impression d'un étalage de culture (notamment sur Shakespeare...) je retiens l'essentiel du roman, à savoir tout le côté positif. Et puis... le petit clin d'oeil à Vermeer, bien que très rapide, a su retenir mon attention et me donner le sourire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
InvidiaInvidia   04 juillet 2014
N'empêche que pendant cette journée passé avec Willem sous l'identité de Loulou, j'ai pris conscience, que jusque-là, j'avais vécu dans une pièce minuscule sans porte ni fenêtres. Sans que cela me perturbe. J'étais heureuse, même. Du moins, je le croyais. Et puis quelqu'un est arrivé et m'a montré qu'il y avait une porte dans cette pièce. Une porte que je n'avais encore jamais vue. Il l'a ouverte et il m'a te"nu par la main pendant que je la franchissais. Et j'ai passé un jour merveilleux de l'autre côté de cette porte. J'étais ailleurs. J'étais quelqu'un d'autre. Et puis il a disparu et maintenant je suis de retour dans ma petite pièce. Incapable de retrouver cette porte malgré tous mes efforts.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
MadezMadez   28 septembre 2014
Et je comprends enfin que l'on puisse dire du temps qu'il est "liquide". Car devant moi, soudain, l'année passée s'écoule en se condensant et en se dilatant, de sorte que tout en étant ici, à Amsterdam, en train de manger un sandwich à l'hagelslag, je suis en même temps à Paris, la main de Willem sur ma hanche, je regarde défiler le paysage dans le train de Londres, je fais la queue pour assister à la représentation d'Hamlet. Je vois Willem. En Angleterre, devant le bassin, mon regard accrochant le sien. Dans le train, avec son jean encore sans tache et moi pas encore "tachée". Dans l'Eurostar, riant de son rire aux innombrables nuances.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
MadezMadez   28 septembre 2014
Nous restons face à face, un peu gauches. Je nous revois il y a quelques années au Mexique, en haut du grand plongeoir. Nous sautions ensemble, mais une fois dans l'eau, nous ne pouvions faire autrement que de nager séparément. Et à chaque fois que nous remontions, et nous recommencions.
En ce moment, nous nageons séparément. C'est sans doute nécessaire pour garder la tête hors de l'eau. Mais qui sait ? Un jour peut-être, nous en sortirons et nous plongerons à nouveau main dans la main.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
PiertyMPiertyM   28 décembre 2014
Parfois, le meilleur moyen de découvrir ce qu'on doit faire est justement de faire ce qu'on n'est pas censé faire
Commenter  J’apprécie          260
Videos de Gayle Forman (31) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gayle Forman
L'auteure américaine Gayle Forman est passé nous parler de l'écriture de son dernier roman, "Ce que nous avons perdu". Nous en avons profité pour la questionner sur le processus créatif dans son ensemble et sa manière de débuter une histoire en particulier.
Vidéo cadrée et réalisée par Yves Czerczuk.
Découvrir "Ce que nous avons perdu" : https://www.hachette.fr/livre/ce-que-nous-avons-perdu-9782016270059
Voir la vidéo sur Hachette.fr : https://www.hachette.fr/videos/gayle-forman-ecriture-ce-que-nous-avons-perdu
autres livres classés : voyagesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Pour un jour avec toi

Comment s'appelle le personnages principal?

Mélanie
Willem
Allyson
Wrem

22 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Pour un jour avec toi de Gayle FormanCréer un quiz sur ce livre
.. ..