AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2709658410
Éditeur : J.-C. Lattès (01/02/2017)

Note moyenne : 3.46/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Automne 1503, trois alchimistes sont retrouvés assassinés dans des circonstances dramatiques. Convaincue qu'un terrible complot se trame à l'ombre de la Couronne, la reine Anne de Bretagne lance sur la piste des suspects le plus improbable des duos d'enquêteurs : le baron de Comballec, un soldat rude et autoritaire, accompagné d'Héloïse Sanglar, une séduisante jeune femme experte en apothicairerie.Pour déjouer l'incroyable machination conçue par un esprit dérangé, i... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
ChrisAlly
05 mars 2017
La superbe couverture et le résumé alléchant de ce livre m'avaient tapé dans l'oeil et le moins qu'on puisse dire, c'est que je ne regrette absolument pas de mettre laissé tenter par ce voyage. L'histoire se passe en France en 1503, il est question de trois meurtres, d'une arme mystérieuse et d'une menace qui pèse sur la monarchie : tout un programme !
Héloïse, une jeune femme qui exerce le métier d'apothicaire se lance sur les traces des coupables sous l'injonction de sa reine. Héloïse, l'héroïne de ce roman est une demoiselle particulièrement en avance sur son temps. Dans une époque où les femmes sont réduites à être seulement des épouses et des mères, elle possède son propre commerce florissant et y excelle davantage que ses confrères masculins, elle n'est toujours pas mariée à l'âge "avancé" de 24 ans et surtout elle est instruite. À la fois forte et féminine, elle incarne un personnage attachant que l'on prend plaisir à suivre.
Comballec qui est dévoué à sa reine n'est qu'honneur et rudesse, mais sa carapace va vite fondre devant Héloïse qu'il accompagne et qu'il va protéger durant leur enquête. Quant à Bayard, le dernier personnage d'importance, c'est un guerrier tout aussi vertueux et plein d'honneur qu'Henri, qui se dévoile petit à petit lors de plusieurs interludes guerriers qui entrecoupent le récit principal et qui aura son importance à un moment du récit.
Les personnages m'ont beaucoup plu, ils sont pourtant assez classiques : Héloïse la belle jeune femme quasiment parfaite qui ensorcèle les hommes par sa beauté et son intelligence, deux hommes également presque parfaits : forts, beaux, intelligents pourvus d'un honneur à toute épreuve, et des méchants assoiffés de reconnaissance et de pouvoir personnel.
Ce genre de classicisme pourrait gêner certains lecteurs, mais il faut vraiment le prendre comme un hommage aux vieilles oeuvres : ces romans et ces films de cape et d'épée qui mêmes s'ils ont vieilli, ont toujours ce charme qui fait qu'on les lit et les regarde chaque fois avec plaisir. On y retrouve ici : les péripéties, un peu de drame, du mystère, de l'amour et jusqu'à la manière dont les personnages s'expriment. Savoureux !
L'histoire se révèle un vrai jeu de piste où à chaque étape du voyage, notre couple doit résoudre une nouvelle énigme, c'est plein de bonnes idées et de référence historique. L'auteur fan de casse-tête prend plaisir à dérouler ses énigmes et leur solution en s'inspirant de l'Histoire : c'est bien documenté et le lecteur apprend beaucoup de choses sans longs paragraphes descriptifs pesant.
Au final, une bonne surprise que j'aie été ravie de découvrir, un livre qui se dévore très rapidement.
Je remercie Babélio et les éditions JC Lattès pour cette masse critique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Goewin
05 février 2017
Un roman historique passionnant aux intrigues machiavéliques !
Je remercie tout d'abord NetGalley et les Éditions J. C. Lattès qui m'ont envoyé ce livre en sp. Je ne connaissais pas l'auteur et n'avais donc pas lu le premier tome mais cela ne m'a pas gênée du tout.
Cela commence très fort : Maître Barello, alchimiste, a conçu pour de mystérieux commanditaires un verre d'un rouge flamboyant qui possède le pouvoir de tuer. Il est assassiné par un homme albinos qui après l'avoir poignardé grave sur son front un énigmatique message. Or Maître Barello est le troisième alchimiste à disparaître de la sorte. La Reine Anne de Bretagne, persuadée qu'il s'agit d'un complot mettant le Royaume en péril fait appel à deux enquêteurs : Henri de Comballec, baron de Conches et capitaine des archers, est un homme rude totalement dévoué à sa reine ; Héloïse Sanglar, apothicaire de 24 ans, est une jeune femme au caractère bien trempé d'une grande beauté et d'une intelligence plus grande encore.
Tous deux vont se lancer dans une enquête difficile et à hauts risques. La découverte d'un mystérieux parchemin au texte en vers sibyllins va les conduire dans un jeu de piste riche en énigmes, embuscades, assassinats qui va les mener de Bourges à Reims en passant par Autun. Durant leur périple, Héloïse et Henri vont apprendre à se connaître puis à s'apprécier. Héloïse profondément éprise du chevalier Bayard succombera-t-elle au charme d'Henri de Comballec ? Parviendront-ils à temps à la cathédrale de Reims pour sauver le roi Louis XII ?
Éric Fouassier nous offre un magnifique roman historique doublé d'une enquête policière tout à fait palpitante. Il maintient le suspense jusqu'à la fin et il est bien difficile de savoir qui sont vraiment les alliés et les ennemis des enquêteurs royaux. Qui est le chasseur et qui est le gibier ? Il est tellement facile de passer du rôle de prédateur à celui de proie. Il a su donner vie à cette époque du XVIème siècle et utiliser un vocabulaire correspondant à l'époque. Grâce à l'alternance des chapitres concernant les aventures de Bayard d'une part et d'Héloïse d'autre part, nous avons une description passionnante de la vie à la Cour, des champs de bataille et des guerres en cours et de la vie quotidienne du peuple en ce temps-là. Il nous fait rencontrer des figures historiques comme Anne de Bretagne, la douce reine Jeanne de France, le chevalier Bayard, la comtesse Louise de Savoie mère du futur François Ier.
Ses personnages sont attachants. J'ai bien aimé l'évolution d'Henri de Comballec : de taciturne et désagréable — au début il a bien du mal à supporter Héloïse qu'il considère comme une « femelle effrontée » — il ne va pas tarder à succomber à son charme. Héloïse est un très beau personnage de femme qui ne s'en laisse guère conter. Magnifique rousse aux yeux verts, c'est une jeune femme courageuse et pleine de ressources. À une époque où les femmes n'ont guère de droits et surtout pas celui de posséder une apothicairerie, grâce aux enseignements de son père qui lui a donné l'éducation généralement réservée aux hommes et à l'appui de la reine, Héloïse est une apothicaire reconnue pour son talent et ses vastes connaissances. C'est grâce à elle et à son esprit qu'Henri de Comballec peut avancer dans son enquête. Et puis nous avons Bayard, le « chevalier sans peur et sans reproche » héros des guerres d'Italie. Amoureux d'Héloïse et aimé d'elle, c'est avec grand-plaisir que j'ai vu ce personnage historique prendre vie sous la plume d'Éric Fouassier.
Ce roman est encore l'occasion de découvrir la médecine telle qu'elle se pratiquait alors, l'utilisation des plantes médicinales et de leurs principes actifs mais aussi une évocation de l'alchimie, sorte de science occulte qui cherchait à fabriquer de l'or par la transmutation des métaux et à rendre l'homme immortel. C'est également l'opportunité d'en apprendre davantage sur l'art du vitrail avant que les maîtres-verriers ne soient supplantés par les peintres.
« le piège mortel » ravira tous les amoureux de romans historiques mais également tous ceux qui aiment les enquêtes policières et résoudre des énigmes.

Lien : http://au-pays-de-goewin.ove..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LauraDarcy
28 février 2017
L'histoire est une de mes grandes passions. Et de plus en plus, je découvre l'histoire au travers de romans historiques/esothériques. J'apprécie un peu plus à chaque fois les romans qui mènent une intrigue palpitante et L Histoire.
Je remercie les éditions JC Lattès et Babelio pour l'envoi de ce service presse.
C'est après avoir terminer ma lecture que j'aie appris que « le piège de verre » était le deuxième tome d'une série commencée par « Bayard ou le crime d'Amboise » qui met en avant le duo du Chevalier Bayard et de Héloïse l'apothicaire. Les premiers tomes sont sorti simultanément aux éditions JC Lattès et le Masque. Commencer cette saga par le deuxième tome ne m'a nullement gêné dans ma compréhension de l'intrigue. Et maintenant que j'ai autant apprécié les personnages d'Héloïse et de Bayard, j'aimerais beaucoup pouvoir lire leur première aventure ensemble.
Après l'assassinat de trois alchimistes à l'excellente réputation, la Reine Anne de Bretagne fait appel à Héloïse sur les conseils du Chevalier Bayard pour mener l'enquête. Protégée par le baron de Comballec, ils vont devoir déchiffrer des énigmes pour retrouver la trace des fameux comploteurs qui ont pour projet de commettre un régicide.
Eric Fouassier nous fait remonter le temps avec une facilité déconcertante. Dès les premières lignes, le lecteur est plongé dans l'ambiance mystique de la Renaissance avec les alchimistes qui changent le plomb en or et courent après le secret de l'immortalité.
Si j'ai réussi à décrypter le résumé de « Bayard ou le crime d'Amboise » correctement, Eric Fouassier a pris le contre-pied du premier tome en plaçant au-devant de la scène son personnage féminin, la belle Héloïse, bien faite de sa personne, intelligente, mais non sans défaut. Soutenue dans ses découvertes par le baron de Comballec qui n'a d'abord que peu d'estime pour une femme apothicaire, qui en vient à la respecter et à en tomber amoureux, ils vont parcourir la région centre-est de la France allant d'Église en Cathédrale. C'est une vraie chasse au trésor qui commence où les amis d'un jour peuvent devenir les ennemis de toujours.
J'ai été captivé par les personnages, leur histoire et le lien qui se tisse au fil des pages. Et la fin m'a totalement surprise. Si j'avais quelques doutes quant aux comploteurs, je ne pouvais pas imaginer un instant l'étendue de la conspiration. Les dernières lignes avant l'épilogue laissent à penser qu'un troisième tome va suivre, et c'est avec le plus grand intérêt que je vais suivre l'affaire de prêt.
Dans le même style, je vous conseille de lire la saga Adelia Aguilar de Ariana Franklin qui vous plongera également dans la médecine et la science de la fin du Moyen-Âge au début de la Renaissance.
Lien : http://wp.me/p4cIpv-1Wv
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Stemili51
18 février 2017
Attention, superbe roman historique ! J'ai adoré cette lecture. Une fois le livre en main, impossible de le lâcher ! de l'aventure, des intrigues, des énigmes, une course-poursuite, de l'amour, voilà les ingrédients de ce roman qui ne vous laissera aucun répit.
L'auteur, Eric Fouassier, nous plonge dans l'intrigue dès le prologue. Un vitrail capable de tuer lorsque la lumière du soleil le transperce ? Un sombre complot visant à assassiner le roi de France ? Héloïse Sanglar, une jeune apothicaire se retrouve à poursuivre les conspirateurs, en compagnie de messire de Comballec, un confident de la reine.
J'ai particulièrement aimé le personnage d'Héloïse, son comportement, son sens de la répartie, son intelligence et sa liberté. Une femme moderne, trop sans doute pour l'époque à laquelle se situe le roman, en 1503.
J'ai beaucoup apprécié les nombreux rebondissements au fur et à mesure de l'histoire. Même si je me doutais un peu de l'identité de l'instigateur du complot avant la fin de l'histoire, cela n'a pas gâché ma lecture. J'espère vivement qu'il y aura une suite : la fin du roman nous la fait vivement espérer !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          22
Heleniah
08 avril 2017
J'ai été attirée par la couverture et le synopsis de ce roman que j'ai lu sans savoir d'ailleurs qu'il s'agissait d'un 2ème tome, ce qui ne gêne pas du tout à la lecture de ce volume-ci.
En 1503, un complot menace le roi de France. Des alchimistes ont mis au point un verre spécial qui une fois traversé par le soleil tue la personne touchée par le rayon. Héloïse, jeune apothicaire de 24 ans qui a pris la suite de son père, est demandée par la reine qui lui demande d'empêcher le complot. Pour cela, elle sera accompagnée par Henri de Comballec, un baron. Ensemble, ils essayeront de déjouer les pièges qui leur sont tendus et de comprendre l'énigmatique jeu de piste qui les rapprochera de la vérité.
Ce roman se présente sous une forme assez classique, que ce soit dans l'écriture (les titres de chapitres, notamment), les personnages ou l'intrigue. Il n'y a donc pas de grandes surprises mais on passe un bon moment. Héloïse est une demoiselle et une héroïne parfaite, intelligente, tous les hommes à ses pieds, avec un petit fragile puisqu'elle a un pied bot. Les deux hommes, Comballec et le chevalier Bayard dont elle est amoureuse sont également « sans peur et sans reproche », en tout cas la plupart du temps. J'ai trouvé les énigmes assez bien faîtes, le lecteur peut tenter de les déchiffrer également, c'est un côté assez agréable. L'auteur a aussi soigné l'environnement, avec les données historiques, les détails assez précis sur la vie à cette époque, ce qui est bien apprécié dans ce genre de roman !
La fin m'a moins plût, autant dans la résolution du complot (ou plutôt la cause qui a engendré tout cela, c'était un peu classique et revu) que dans le dernier chapitre. Ceci dit, maintenant que je sais qu'il s'agit d'un 2ème tome, je peux supposer qu'il y en aura un troisième qui viendra donner le fin mot sur le destin de nos héros !
Pour ma part, ça n'a pas été un coup de coeur, mais je pense que c'est en partie de mon fait, je ne devais pas être dans le bon état d'esprit pour lire ce roman, puisque je pense qu'il aurait pu plus me plaire lu à un autre moment.
Et vous, plongerez-vous dans la France mystérieuse du XVIème siècle ? Attention aux pièges des alchimistes et des espions !
Lien : https://girlkissedbyfire.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations & extraits (3) Ajouter une citation
GoewinGoewin05 février 2017
Il estimait que les médicaments ne servent qu’à soutenir la nature dans sa tâche, mais ne peuvent jamais se substituer à elle.
Commenter  J’apprécie          10
GoewinGoewin05 février 2017
Son père lui avait transmis non seulement les secrets de son métier, mais aussi et surtout le goût de la liberté. Quelles que soient les circonstances, elle entendait agir en femme indépendante et peu soucieuse des convenances.
Commenter  J’apprécie          00
GoewinGoewin05 février 2017
Il estimait que les médicaments ne servent qu’à soutenir la nature dans sa tâche, mais ne peuvent jamais se substituer à elle.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Eric Fouassier (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eric Fouassier
La chronique de Gérard Collard - Le piège de verre
autres livres classés : roman historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
941 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre