AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782858150816
43 pages
Éditeur : Audie-Fluide glacial (07/01/1993)

Note moyenne : 4.46/5 (sur 118 notes)
Résumé :
Des peurs ancestrales (loups, vampires, monstres nocturnes) aux frayeurs modernes comme l'atome ou la pollution, les Idées noires de Franquin font la part belle à l'humour noir ! Ces courtes histoires, souvent grinçantes, sombres et drôles s'attaquent de front à des sujets d'actualité tels que la société de consommation, la religion, l'éducation, la militarisation, la justice ou la peine de mort, au travers du graphisme magistral et de la plume acérée du maître de l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  25 juillet 2012
Première découverte de Franquin dans cette catégorie d'humour, et on est bien loin de Gaston Lagaffe. de l'humour, certes, il y en a ici aussi, mais très noir et sarcastique!
Le dessin est très bon, et le fait qu'il n'y ait pas de couleurs (le noir est bien plus présent que le blanc) laisse entrevoir encore plus la finesse et la précision du graphisme. Tout est travaillé dans le moindre détail, un peu fouillis parfois.
Les gags sont marrants, avec une chute parfois improbable et qui peut déranger.
Datant de plusieurs années, ce recueil de scénettes reste malgré tout d'actualité; On reconnaît parfois la bêtise humaine que Franquin a su retranscrire.
Une BD à l'humour noir où l'on peut parfois rire ... jaune...
Commenter  J’apprécie          230
Sabinerose
  01 avril 2017
Cette BD contient tellement de planches pessimistes et déprimantes qu'elle ne devrait être lue que par ceux qui souffrent d'optimisme béat ou d'insoutenable joie de vivre.
C'est drôle (Ah ! La prison de Backwards Rock !). C'est cruel (Ah ! La planète prison !). Cruellement drôle et drôlement cruel.
Les thèmes abordés (épidémie, apocalypse, bêtise humaine) sont toujours d'une actualité confondante, ce qui rend la conclusion de Franquin encore plus dure à digérer. Et le style du dessin traduit superbement ce sentiment d'inéluctabilité : la rondeur et la bonhomie du trait utilisé pour les personnages contraste avec la noirceur des paysages dans lesquels ils évoluent, renforçant, si besoin était, l'idée que de toute façon, le monde est foutu.
Vous qui ouvrez cette BD, abandonnez tout espoir...
Finalement, j'irai bien me recoucher, tiens.
Commenter  J’apprécie          20
lilice_brocolis
  04 avril 2015
Un avis très mitigé pour ma part : quelques planches sont d'un cynismes délicieux mais la plupart m'ont laissé froide. J'en ai trouvé plusieurs un peu convenues, un peu longue pour ce que c'était, un peu trop juste bien-pensante sans y ajouter quoi que ce soit. Notamment tout ceux sur les grandes solitudes dans l'espace, trop fantastiques pour pas grand chose.
C'est un peu le ressenti global avec lequel je ressors : tout ça pour ça.
Il faut dire que je n'ai pas du tout accroché au dessin.
Mais heureusement la dernière planche est super !
Commenter  J’apprécie          10
Domichel
  22 janvier 2016
Voir Tome 1
Commenter  J’apprécie          70
UnKaPart
  28 octobre 2016
Je devais avoir une dizaine d'années quand j'ai découvert les Idées noires. Voilà donc une trentaine d'années que je les relis régulièrement et le plaisir reste intact.
Dessin très noir et humour encore plus noir pour dénoncer les pires instincts de l'espèce humaine – qu'on peut résumer à une formidable capacité de (auto-)destruction. Triste constat de voir qu'en 2016, presque quarante après la parution de la première planche, rien n'a changé en ce bas monde. Enfin si, c'est pire, tu parles d'une évolution…
Lien : https://unkapart.fr/umour-et..
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
MijouetMijouet   27 septembre 2012
Légende wallonne

C'est un jour, par hasard, en dessinant Gaston,
Que Franquin vit cet oeil le fixant du plafond.
Il ouvrit la fenêtre et regarda le ciel.
L'oeil était là aussi, au-dessus de Bruxelles!
Il entreprit alors une vaste croisière
A l'est, à l'ouest, au sud et au nord de la terre.
C'était peine perdue! Partout où il allait
L'oeil était toujours là et toujours le fixait!
Décidant de laisser l'énigme irrésolue,
Dans le travail il se rua à corps perdu.
Et l'acier de sa plume, trempée dans l'encre noire
Lacérait le papier comme à coups de poignard.
Quand il eut terminé il regarda sa page,
(C'était une "Idée Noire") puis il hurla de rage.
Au plafond, en effet, il n'y avait plus rien:
L'oeil était sur la page et regardait Franquin.

Victor Hugotlib
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
gillgill   05 juin 2013
On croyait que l'affaire, une fois de plus, resterait localisée.
Hélas, un des affreux vieillards au pouvoir fit-il une colère ?
Un grand ordinateur a-t-il vasouillé ?
Bref on l'a eue, la troisième mondiale...Ah ! Alors, là, vraiment mondiale !

Mais quelle magnifique leçon d'optimiste : sur la vaste terre, il y eut deux rescapés...nus, transis. Mais miraculeusement indemnes...Une jeune femme, un homme jeune...Merci, divine providence,
TOUT VA POUVOIR RECOMMENCER
Et déjà ils retrouvent des gestes anciens...Quelques brindilles...Trois bouts de bois, heurter deux cailloux pour faire du feu....!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de André Franquin (28) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de André Franquin
"Je crois qu'on dessine pendant de très longues années pour l'enfant qu'on était quand on était soi-même lecteur de bandes dessinées."
En 1971, Franquin parle de son époque, de Gaston Lagaffe, du rire...
Dans notre #SérieBD pour #BD2020, avec l'INA
Suivez le CNL sur toutes les plateformes sociales :
Site officiel : www.centrenationaldulivre.fr Facebook : Centre national du livre Twitter : @LeCNL Instagram : le_cnl Linkedin : Centre national du livre
autres livres classés : humour noirVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Auteurs proches de André Franquin
Quiz Voir plus

Franquin

Personnage flamboyant, je suis un animal légendaire découvert par Fantasio, et depuis officiellement recensé par la très sérieuse Zoological Society of London. Quel est mon nom ?

Le Marsupilami
Spip
Zorglub
Le cracoucass

10 questions
152 lecteurs ont répondu
Thème : André FranquinCréer un quiz sur ce livre