AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Le Disque de jade tome 2 sur 4
EAN : 9782266134606
572 pages
Pocket (22/07/2004)
3.56/5   127 notes
Résumé :
L'empereur Zheng règne en maître absolu. Seule la ravissante Rosée printanière, la fille de Lisi, ose résister à ses avances. Pendant ce temps, Poisson d'or rencontre par hasard dans le royaume de Ba son vrai père, Tigre de bronze !
Avec quelques amis rebelles et l'eunuque Maillon essentiel, ils réunissent une petite armée, bien décidés à éliminer l'empereur tyran. Ils ont les armes, ils ont la foi. Ne manque à Poisson d'or que l'inspiratrice, l'oriflamme, l... >Voir plus
Que lire après Le Disque de Jade, tome 2 : Poisson d'orVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
3,56

sur 127 notes
5
2 avis
4
0 avis
3
1 avis
2
4 avis
1
2 avis
Le deuxième tome de la série du jade. J'ai autant aimé celui-là que le précédent et j'attends avec impatience de me lancer dans le troisième tome !
Cette série évoque le pouvoir, l'amour qui se réalise mais dans la majorité du temps qui est impossible ; amour sous toutes ses formes, des chevaux, filial, de l'âme soeur (le biyiniao - l'oiseau double qui réunit le yin et le yang des amoureux). L'origine de la trilogie, le fameux bi noir étoilé de jade qui représente l'union entre le bouvier et la tisserande représente bien les péripéties de ces ouvrages.
La conquête du pouvoir est l'un des ressorts du livre : le premier évoquait celui du premier ministre Lubuwei qui apporte le bi dans le royaume du Qin ; le deuxième se concentre sur la transformation du petit Zheng en l'empereur Qinshihuangdi, "une main de jade gantée de soie".
A la lecture des critiques sur ce livre (heureusement que je ne les ai pas lus avant la lecture !), je m'étonnais d'en avoir apprécié la lecture. Est-ce parce que mes connaissances en chinois m'ont permis de m'immerger dans les multiples noms chinois donnés et leurs significations ? Peut-être et même sûrement. Car tous les noms ont un sens (et le roi du Qin le sait bien puisqu'il décide de tout renommer !).
Le troisième tome devrait suivre les tribulations de Poisson d'or, le compagnon de jeu de Zheng.
Ce livre interroge également sur l'importance de l'éducation sur le destin, car les quatre jeunes ayant grandi ensemble Zheng, Poisson d'or (marqué par un bi) - les jumeaux, Rosée printanière et Zhaogao évoluent personnellement et dans la société selon leurs interactions dans leur enfance et de manière tellement différente voire inattendue.
La politique et la religion sont également étroitement emmêlées et qui va finalement l'emporter du taoïsme de la reine mère Huayang au légisme du roi ? D'ailleurs le légisme en chinois s'appelle fagua (fa pour loi qui est le même idéogramme que pour la France "Faguo")...
Commenter  J’apprécie          20
Mauvais : c'est le mot qui vient à l'esprit à la fin de la lecture de ce livre .
Le 2ème tome confirme l'aspect "roman de gare" du 1er avec en plus l'impression que l'auteur a passé son temps à se regarder écrire... Un style souvent creux, voire même lourd parfois.
Il donne plus l'impression d'être un scénario pour un téléfilm - de ceux qu'on regarderait un dimanche pluvieux.
Ah! Et ces passages pseudo-érotiques qui n'en finissent plus et rallongent au fil des pages... Pfffff, quel kitsch! Quelques scènes totalement ridicules (celle du tigre à la fin par exemple) et souvent cousues de fil blanc...
Vivement la fin du 3ème tome pour pouvoir passer à autre chose! (oui, j'ai envie de connaître la fin malgré tout ça) L'effet de surprise n'étant plus de mise avec ce tome, il m'aura fallu beaucoup plus de temps pour finir ce livre. Et les pages les plus pénibles sont celles de la fin : la lassitude (du milieu) fait vite place à l'agacement!
Commenter  J’apprécie          50
La trilogie du Disque de Jade nous emmène dans les prémices du premier Empire chinois avec des personnages marquant, hauts en couleur et parfois inspirés de personnes réelles, dont Lubuwei, Poisson d'Or et Zheng.

Parfois quelques longueurs mais un dépaysement total avec ces romans qui nous font voyager aussi bien dans le temps que dans l'espace.
Tous les amateurs de romans historiques et de la Chine antique se régaleront avec cette trilogie.
Commenter  J’apprécie          40
Je n'avais aimé le premier tome, celui-ci est encore pire je trouve. A commencer par les passages érotiques qui n'en finissaient pas, le style est toujours aussi vide ce qui n'arrange pas les choses. Que c'était long, je me demande encore pourquoi je l'ai terminé, tout y est très cliché, sans substance narrative.
Je ne retiens pas grand-chose de ma lecture, les personnages sont fades et l'intrigue l'est tout autant. Que de longueurs inutiles, comme dans le premier tome, les chapitres ont beaux être courts c'est lent et je n'ai pas eu l'impression que ça démarrait vraiment.
Une chose est sûre, je ne lirais pas le tome 3. Je déconseille.
Commenter  J’apprécie          10
Un deuxième volume avec un démarrage un peu plus long... le bien contre le mal incarné chez deux enfants.
L'histoire continue dans cette Chine ancienne qui se forme doucement, le tout enveloppé dans une religion pas simple à comprendre, et des scènes de sexes à rallonges.
C'est un roman qui se lit... doucement !
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
D'avoir attendu des jours entiers, blotti contre un rocher ou sous la tente, que les tempêtes se calment et que les vents retombent pour combattre l'ennemi et le faire reculer petit à petit, en grignotant chaque jour une portion de territoire ?
Tant d'efforts, tant d'abnégation et de lutte, aussi, contre ce découragement qu'il fallait toujours cacher à ses hommes, étaient réduits à néant par une simple lamelle de bambou sur laquelle figurait le sceau royal du Qin que le messager venait de lui remettre.
Commenter  J’apprécie          10
Le géant fit une grimace à l'enfant qui eut l'air enchanté.
- L'Homme Sans Peur, tu ferais une bonne nourrice si tu pouvais avoir du lait ! fit Lubuwei, amusé.
Le bébé, aux anges, continuait à gazouiller tandis que la main immense du géant lui caressait le menton.
Commenter  J’apprécie          20
Il apprécia la finesse du grain de la peau de son front lisse comme une pierre de jade parfaitement polie.
Commenter  J’apprécie          10
Un ami c'est une route, un ennemi c'est un mur...
Proverbe chinois
Commenter  J’apprécie          10

Videos de José Frèches (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de José Frèches
Conversation privilégie avec José Frèches | Lecteurs.com .Conversation privilégiée avec José Frèches, auteur de "Gengis Khan ; l'homme qui aimait le vent" et de "Gengis Khan ; le conquérant" (Éditions Xo)
autres livres classés : roman historiqueVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (333) Voir plus



Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
3224 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

{* *}