AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Michel Besnier (Éditeur scientifique)
ISBN : 2070762521
Éditeur : Gallimard (13/09/2001)

Note moyenne : 3.49/5 (sur 61 notes)
Résumé :
Le petit vieux des Batignolles est une histoire policière des plus classiques : un meurtre, une victime, un enquêteur et, forcément... un coupable !

Écrite à la fin du Second Empire, on y fait la connaissance de Méchinet, un enquêteur débonnaire et patient qui, bien avant Holmes ou Poirot, va mettre en place les mécanismes subtils de l'investigation policière.

Il n'hésite pas à se lancer sur plusieurs pistes quitte à tout reprendre de ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
cmpf
  11 juin 2016
LE PETIT VIEUX DES BATIGNOLES

Une nouvelle policière plutôt qu'un roman, c'est rapide, pas une pause, et c'est plaisant.
Le point de départ, la découverte du corps d'un vieillard, riche mais vivant très sobrement. Près du cadavre, cinq lettres tracées avec du sang MONIS. C'est clair, le vieil homme a commencé à écrire le nom de son meurtrier. Il a d'ailleurs un neveu nommé Monistrol. Lequel arrêté sur le champ avoue tout. L'affaire est donc réglée en quelques heures.
Pourtant l'agent de la sureté a emmené par hasard avec lui un voisin, étudiant en médecine. Et ce jeune homme s'étonne que ce soit un doigt de la main gauche qui soit taché de sang. Un détail qui remet tout en cause pour les deux hommes.

Commenter  J’apprécie          260
IreneAdler
  10 mai 2012
Quartier des Batignolles. Un petit vieux, Pigoreau, est assassiné ; il a eu le temps d'écrire le nom de son tueur avec son sang. Mais pour Méchinet et Godeuil, tout cela est trop simple.
Une intrigue de prime abord simple, mais en bons enquêteurs, Méchinet et Godeuil sauront voir au-delà des apparences et attraper le véritable coupable. Et les bases du roman policier moderne sont posées (et il y a même l'élément scientifique avec le médecin Godeuil !)
Commenter  J’apprécie          170
Marti94
  27 janvier 2019
Émile Gaboriau mérite bien son titre de précurseur de la littérature policière. le docteur Watson peut aller se rhabiller devant le panache de l'étudiant en médecine nommé Godeuil, narrateur de ce court roman écrit vers 1870. Il a pour voisin Monsieur Méchinet qui n'a rien à envier à Sherlock Holmes né beaucoup plus tard. Ils vont vite sympathiser et se retrouver sur une scène de crime riche en rebondissements car monsieur Méchinet travaille pour la police. Ils vont devoir mener l'enquête sur une mort mystérieuse. L'assassiné est "Le petit vieux des Batignolles" qui a tracé avec son sang le nom du présumé coupable qui semble être Monistrol, le neveu héritier. Cela rappelle une certaine affaire avec Omar. Bref, même si le neveu avoue son crime, nos deux enquêteurs ne croient pas à sa culpabilité. Mais c'est grâce à Madame Méchinet et à sa perspicacité qu'ils réussiront à trouver le coupable. Pour ma part, je ne l'avais pas trouvé car il y a de nombreuses fausses pistes. le suspense bat donc à son comble.
J'ai beaucoup aimé aussi les noms de l'époque qui ont aujourd'hui disparus comme l'estafier (c'est un homme de main). Et puis c'est le temps où l'on buvait de l'absinthe en jouant aux dominos dans les cafés parisiens ce qui donne une bonne ambiance.
Lu en janvier 2019
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          111
MllePeregrine
  05 août 2013
Emile Gaboriau écrit "Le petite vieux des Batignolles" en 1870, alors que le récit policier -ou plutôt le récit judiciaire, comme on dit alors-, n'en est qu'aux prémices.
L'histoire est banale, certes: une victime, un coupable désigné d'office, une belle femme et un amant. Néanmoins Gaboriau pose là les jalons d'un genre qui s'affirmera par la suite avec des personnages qui, malgré la brièveté de l'histoire, sont hauts en couleurs: on y trouve en effet le charismatique policier Méchinet et son acolyte, étudiant en médecine, Godeuil. Ce couple n'est pas sans rappeler une certain Sherlock Holmes et son Dr Watson (Conan Doyle ne cache pas s'être inspiré de Gaboriau pour créer ses personnages). Méchinet, qui se déguise souvent au gré de ses enquêtes fait également penser à Arsène Lupin.
Si Gaboriau n'a malheureusement pas une bibliographie énorme (il est mort prématurément en 1873), son influence est cependant reconnue jusque chez Agatha Christie ou encore Georges Simenon.
A découvrir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          123
KiriHara
  03 novembre 2016
« le petit vieux des Batignolles » est une nouvelle publiée dans un recueil posthume (elle avait été publiée auparavant sous forme de feuilleton) d'un auteur culte, mais trop méconnu : Émile Gaboriau.
Considéré comme le fondateur du roman policier français, Émile Gaboriau a au moins posé les bases d'une narration, d'un style et de personnages qui inspireront les plus grands, Conan Doyle et Georges Simenon entre autres. Mais comme les inspirateurs sont aussi des inspirés, il est bon de noter qu'Émile Gaboriau a lui-même été influencé par un grand auteur de romans policiers : Edgar Allan Poe.
Bien moins connu que ces pairs, il n'en demeure pas moins un auteur incontournable du monde de la littérature policière et l'un des premiers à mettre en oeuvre la part scientifique de la police. Dans sa bibliographie un personnage se démarque, le Commissaire Lecoq, qui apparait en simple agent de la sécurité et personnage secondaire dans « L'affaire Lerouge » avant de gravir les échelons d'opus en opus.
Publié à titre posthume en 1876, soit plus de dix ans avant la première aventure de Sherlock Holmes, « le petit vieux des Batignolles » nous propose un duo de personnages composé d'un policier usant de l'art du déguisement, de la déduction ainsi que de l'interrogatoire et d'un médecin qui est également le narrateur de l'histoire, ce qui n'est pas sans nous rappeler quelque chose. Il semblerait d'ailleurs que Conan Doyle ait confessé avoir beaucoup lu Gaboriau.
La trame de la nouvelle n'est pas des plus innovantes ni des plus captivantes avec cette histoire de meurtre dont l'assassin semble tout trouvé, d'autant que la personne confesse son méfait.
Mais quand Méchinet et Godeuil prouvent que la victime n'a pas pu écrire elle-même les lettres au sol, on devine assez vite le ressort de l'enquête.
Pour autant, avec des personnages fouillés et un style agréable, « le petit vieux des Batignolles » se lit avec un plaisir certain.
Car Émile Gaboriau démontre un réel talent de feuilletoniste, ce qui d'ailleurs fit le succès de Lecoq, et cela se ressent jusque dans cette nouvelle qui est régie comme un feuilleton à unique épisode.
Sur une courte distance, l'auteur réussit l'exploit d'exposer l'enquête, de présenter ses personnages, de créer un climat, de proposer une critique sociale, d'offrir des rebondissements et enfin de clore son enquête.
Au final, « le petit vieux des Batignolles » est une excellente nouvelle et un précieux témoin de l'Histoire de la littérature policière.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
zazimuthzazimuth   21 mai 2012
J'avais là, pour trente francs par mois, service compris, une chambre meublée qui en vaudrait bien cent aujourd'hui : si vaste que je passais très aisément les manches de mon paletot sans ouvrir la fenêtre. (p.17)
Commenter  J’apprécie          80
NATBNATB   03 février 2015
Quoi ! je suis une des sentinelles perdues de la civilisation, au prix de mon repos et au risque de ma vie, j'assure la sécurité de la société et j'en rougirais !...Ce serait par trop plaisant.Tu me diras qu'il existe, contre nous autres de la police, quantité de préjugés ineptes légués par le passé...Que m'importe!
Commenter  J’apprécie          30
polacritpolacrit   19 avril 2019
Mon œil remplissait le rôle d'un objectif photographique, le théâtre du meurtre s'était fixé dans mon esprit comme sur une plaque préparée, avec une telle précision que nulle circonstance n'y manquait, avec une telle solidité qu'aujourd'hui encore je pourrais dessiner l'appartement du "petit vieux des Batignolles" sans rien oublier..
Commenter  J’apprécie          10
Paris75Paris75   23 novembre 2013
Dans le vestibule, une puissante commère, la concierge évidemment, plus rouge qu’une pivoine, pérorait et gesticulait au milieu d’un groupe de locataires de la maison.
Commenter  J’apprécie          30
cvd64cvd64   23 février 2018
Désormais, j'étais fixé.
J'avais voulu savoir au juste ce que faisait mon énigmatique voisin...., je le savais.
Maintenant s'expliquaient le décousu de sa vie, ses absences, ses rentrées tardives, ses soudaines disparitions, les craintes et la complicité de sa jeune femme, la blessure que j'avais soignée.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Emile Gaboriau (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Emile Gaboriau
Émile GABORIAU – La Marquise de Pompadour
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Le petit vieux des Batignolles

Le jeune étudiant est étudiant en quelle matière?

En droit
En peinture
En médecine
En prison

10 questions
35 lecteurs ont répondu
Thème : Le Petit Vieux des Batignolles de Emile GaboriauCréer un quiz sur ce livre
.. ..