AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782213627533
466 pages
Éditeur : Fayard (04/01/2006)

Note moyenne : 3.23/5 (sur 84 notes)
Résumé :
Spartacus : ce nom a traversé les millénaires. Max Gallo le fait vivre à nouveau en suivant le destin de ce Thrace qui refuse la domination romaine. Elle le réduit en esclavage et fait de lui un gladiateur. Il s'enfuit avec quelques compagnons voués comme lui à la mort dans les arènes. Spartacus défait les légions envoyées à sa poursuite. Des milliers d'esclaves le rejoignent. un souffle de liberté embrase, du Vésuve au Pô, toute la péninsule italienne. La Républiqu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
nataly
  04 décembre 2013
Premier roman d'une série consacré aux grands acteurs du temps de la grandeur de Rome, celui-ci se concentre sur l'histoire de Spartacus. C'était avec beaucoup de plaisir que je me suis lancée car cette période me plait beaucoup. Et bien j'en sors déçue. J'attendais beaucoup mieux et plus intéressant de la part de l'auteur Max Gallo.
En effet, je sors de ce récit avec un gros manque dans l'histoire de ce gladiateur rebelle. Tout est survolé avec beaucoup trop de rapidité et l'on ne peut pas prendre le temps de connaitre et de s'attacher aux personnages. Tout semble bâclé jusqu'à la fin.
Quel dommage!!
Commenter  J’apprécie          110
tycos
  05 juin 2013
Déception MaxGallo-romaine !
Je m'étais dit que, pour en apprendre un peu plus sur la Rome antique, et faire le lien entre la très bonne série TV Rome et l'excellente BD Murena, de voir cela avec monsieur Gallo, qui semblait faire référence dans la chose historique. Pourtant, de suite le style m'a rebouté, aucune chaleur ou emphase, rien de passionnant. Je suis arrivé au bout du bouquin, et ai fait un croix sur (pas devant) le nom de Max Gallo. Moi qui m'étais mis au programme, après le quatuor romain, Napoléon : il faudra que je trouve quelqu'autre auteur !
Commenter  J’apprécie          60
Thomas_Harnois
  26 décembre 2020
Chronologiquement "Spartacus, la révolte des esclaves" est le premier de la série de Max Gallo consacrée aux Romains.
L'action raconte en -73 av JC la troisième (et plus connue ) des guerres serviles avec la révolte des esclaves contre Rome.
Max Gallo adopte son mode le même mode de narration que pour son "Néron" c'est à dire une narration par un témoin oculaire des événements sur le mode du "je".
La différence majeure est qu'ici ce "je" est successivement plusieurs personnes différentes : Jair un juif guérisseur, Possidionos un rhéteur grec affranchi mais également Curitus un maître d'arme des gladiateurs et Fucscus Salinator un légat romain.
Ceci pourrait donc en théorie permettre de recueillir plusieurs points de vue différents mais en réalité mis à part pour Jair qui marque clairement sa différence , les récits ne différent que faiblement d'un narrateur à l'autre.
La multitude des narrations n'est donc pas selon moi pleinement exploitée.
En tout cas bien qu'ayant moins apprécié ces récits que les intrigues de cour de Néron ou Caligula, force est de constater que le destin inhabituel de cet homme est une nouvelle fois admirablement bien raconté par Max Gallo qui emporte complètement dans le monde incertain des guerre antiques.
Lien : https://lediscoursdharnois.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
barjabulette
  22 janvier 2017
Bienvenue dans l'arène, à l'époque des Romains.
Max Gallo est un conteur hors pair, il n'y a rien à redire. Il nous raconte ici, avec moult détails plus sanglants les uns que les autres, l'aventure de Spartacus.
Un livre à découvrir pour ceux qui aiment cette époque.
De là à dire si ce livre s'inscrit comme livre historique ou simplement comme roman, je ne possède pas suffisamment de connaissance sur cette période pour le dire. En tant que roman je l'ai trouvé fort intéressant.
Commenter  J’apprécie          50
Wyoming
  23 mars 2018
L'histoire de Spartacus est connue de tous. Max Gallo la conte à sa manière en insistant particulièrement sur le Spartacus chef de guerre qui ne pouvait lutter victorieusement contre l'empire romain. Son personnage est néanmoins campé de façon aimable qui le rend attachant même si des faiblesses du récit peuvent être déplorées.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
RouskaRouska   26 novembre 2009
Ce n'est pas la chaîne ni l'empreinte au fer rouge qui font l'esclave, mais ce qu'il pense.
Commenter  J’apprécie          210
RouskaRouska   26 novembre 2009
C'est facile de soigner la peau, le corps murmurait Jair. Mais pour guérir de ce qui ronge les pensées, il faut plusieurs saisons, et parfois une vie entière ne suffit pas;
Commenter  J’apprécie          60
raynald66raynald66   04 mai 2019
Oui, Rome a tremblé devant moi, le guerrier Thrace,
devant le moi, le déserteur de son armée,
moi, l'esclave
moi, Spartacus le destructeur,
devenu prince des esclaves
Commenter  J’apprécie          30
RouskaRouska   26 novembre 2009
Apprends à penser Spartacus!
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Max Gallo (38) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Max Gallo
Radioscopie : Max Gallo (1974)
autres livres classés : roman historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2263 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre