AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2700256409
Éditeur : Rageot Editeur (09/05/2018)

Note moyenne : 4.09/5 (sur 157 notes)
Résumé :
Normalement, Alexandre le bad boy du lycée n'aurait jamais prêté attention à Manon l'intello du premier rang. Pourtant, à la suite d'un pari il a décidé de la séduire.

Normalement, Manon n'aurais jamais toléré qu'Alexandre vole à son secours. Pourtant, dans l'obscurité d'une ruelle, sa présence s'est révélée décisive.

Alexandre doit se rendre à l'évidence. Rien n'est normal dans cette histoire.

Manon acceptera-t-elle qu'i... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (99) Voir plus Ajouter une critique
4e3Cousteau
  01 décembre 2015
Manon et les mages
Les personnages sont Alexandre et Manon, ils sont dans un lycée normal en classe de seconde. Il y a Manon l'intello du premier rang et Alexandre le mauvais garçon. Alexandre a décidé de séduire Manon à la suite d'un pari.
Manon est la fille spéciale qui est hantée par les Ombres. Alexandre veut lui porter secours mais Manon refuse, son monde est bien trop dangereux comparé au monde d'Alexandre.
Manon acceptera-t-elle qu'il entre par effraction dans son monde ?
J'ai un peu aimé ce livre car j'ai aimé l'histoire mais cela était difficile à suivre avec les chapitres alternés : Alexandre, Manon, etc...
3/5
Marie

Alexandre et moi
Un jeune homme nommé Alexandre en seconde se rapproche par un pari avec une jeune fille de sa classe nommée Manon c'est une fille bizarre et Alexandre un garçon "bad boy".
Manon voudra- t 'elle qu'il rentre dans sa vie ?
Je n'ai pas aimé ce livre car l'histoire ne m'enchante pas et cette histoire donne une impression de déjà vu .
1/5
Chaimaa

La magie du 21 ème
Ce roman fantastique parle de Manon et de sa famille de mages qui vont se faire attaquer par un mage noir.
Et d'Alexandre un bad boy qui s'est mis en tête de séduire Manon.
J'ai trouvé l'histoire accrocheuse, forte et mouvementée. Ce livre est facile à comprendre et à lire. Je le recommande à toute personne aime la magie et les histoires fantastiques.
Je donnerais une note de 4/5, fin trop prévisible.
Karl

La magie
Manon a 15 ans et Alexandre 17ans. Alexandre est plus beau gosse, boxeur. Manon est la première de la classe et a des pouvoirs magiques. Ils sont aux 20ème siècle à Paris. C'est un roman fantastique.
Manon et Alexandre ne se connaissent pas au début. Mais dans le cours de Mme Mogin, Alexandre doit changer de place avec la voisine de Manon. Il demande à Manon une réponse à une question mais elle ne répond pas. Alexandre fait un pari avec ses amis. En rentrant chez elle, Manon se fait attaquer dans une ruelle par un Mage noir, Alexandre arrive à temps et la sauve.
Ce livre m'a beaucoup plus parce que c'est amusant et captivant, c'est un livre à ne pas rater. Il permet de s'évader et il est facile a lire.
Je met 5/5.
Je recommande ce livre pour ceux qui aiment le fantastique, la boxe et qui cherchent des livres facile à lire.
Audrey

La couleur noir de Manon
et Alexandre
De nos jours dans un lycée normal , dans une classe de seconde , deux destins se lieront tant bien que mal par les évènement . D'un côté il y a Manon une jeune fille intelligente , première de la classe et de l'autre côté Alexandre , un mauvais garçon qui enchaine les filles et qui ne travaille pas .
Alexandre fait un pari avec ses amis : se rapprocher de Manon et de sortir avec . Mais la tâche se révèle plus difficile que prévue , Manon était une mage , elle pratiquait la magie . Dans sa magie , il y avait un spectre où apparaissait des couleurs .
Un jour une ombres ennemi des mages , dans la ville veut s'en prendre à Manon . Alexandre en suivant Manon assiste alors a la bataille entre Manon et l'ombre . Voulant la défendre , l' ombres faillit tuer Alexandre .
Manon arrivera à le sauver et tout commencera entre eux malgré tous les obstacle ;

J'ai adoré ce livre car j'aime l'histoire des pouvoirs et aussi l'histoire des ombres ,de combat et d'amour .Et je l'ai trouvé facile a lire
Je lui met comme note 4.5/5
Je recommande ce livre à ceux qui aiment lire des histoires d'amour compliquées , de combat et aussi ce qui aiment le fantastiques
Jade
Alexandre est un mauvais qui se retrouve a cote de Manon, première de la classe. Il est amené à faire un pari qu'il va sortir avec Manon.
Âpres les cours Manon se retrouve ans une ruelle quand tout a coup un bonhomme la fixe et essaie de la capturer . heureusement que alexandre etait la la mais
Je n'ai pas aime car je trouve qui n'y a pas assez action et je n'aime pas tout ce qui est magie
je recommande ce livre qui aiment la science fiction
Ryan
Le spectre multicolores.
Les personnages principaux du roman Le noir est ma couleur sont Alexandre et Manon.
Alexandre est un "bad boy" qui a 16 ans,assez rebelle,qui sort toujours avec des filles. Alexandre fait un pari avec ses amis qui est de séduire Manon.
Manon est une intello qui a 15ans,toujours sage,toujours au premier rang ele a peu d'amies est 1 une meilleure amie qui s'appelle Eloise. Manon se fait attaquer dans la rue par une ombre.Alexandre y fait parti mais il ne le devrais pas.Il y a plusieurs décors:Il y a le lycée,la rue et leur maison.Le genre du livre est un roman.Dans ce roman il y a de l'amour,de l'aventure,du suspence et du fantastique.
Se livre ne m'a pas plus car il y a de la magie,le livre est trop long,il ne m'inpire pas vraiment.Pour moi il n'y a pas assez de suspence,je n'arrive pas a rentrer dans l'histoire.L'intérêt du livre est trop long,N'est pas facile a lire.Je met la note de 2/5 car je n'est pas vraiment aimé le thème de l'histoire.
Je recommande ce livre au personne qui aime les histoires d'amour et d'aventure.
Léa
Magie,amour et mystère.
Le noire est ma couleur n'est pas le premier livre de Olivier Gay , il a écrit "Les talons hauts rapprochent les filles du ciel" qui remporte le prix du premier roman du festival de Beaune .
Les personnages principaux sont Alexandre , 17 ans , et Manon , 15 ans . Ils sont très différents l'un de l'autre .
Manon est une intello , gentille , sage , toujours au premier rang et qui traîne tout le temps avec Eloïse sa seule amie , meilleure amie .
Alexandre est un bad boy , rebelle , qui enchaîne les conquêtes amoureuses ....
les décors différents sont la rue , le lycée , leur maison ( appartement...).
Cela se déroule a l'époque de nos jours .
Alexandre fait le pari avec ses amis qu'il arrivera a séduire Manon au bout de 2 semaines . Mais Manon se fait attaquer par une Ombre dans la rue , et Alexandre lui porte secours .
c'est un livre émouvant , surprenant , étrange et captivant .
Je lui donne la note de 4/5 a ce livre .
Garance

Il y a deux personnage qui sont Alexandre et Manon il se rencontre au lycée. Manon a le pouvoir des couleurs et elle est poursuvie par un mage noir. Mais Alexandre la sauve et tente de la séduire
j'ai aimer se livre car il y a des pouvoir magiques est que l'histoire et bien ecrite
Mais le cote negatif c'est que le livre n'est pas assez surréaliste
Nathan
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Mikasa34
  18 mars 2018
Enfin ! Depuis le temps que je veux découvrir la série « Le noir est ma couleur » et la plume d'Olivier Gay ! J'étais convaincue d'avoir un gros coup de coeur et finalement ce sera plutôt une très bonne lecture… (Ce qui est déjà très bien… !) Je pense que j'en attendais tellement que je ressors, malheureusement, un petit peu déçue.

J'ai aimé l'humour qu'Olivier Gay parsème tout au long de l'histoire, cela fait d'ailleurs partie de sa réputation. le ton est frais, jeune et dynamique. L'écriture est fluide, l'auteur va droit à l'essentiel et ne s'embarrasse pas de détails inutiles ou de longues descriptions. Tout est justement dosé. En cela, sa plume m'a fait penser à celle de Joëlle Charbonneau. Ces deux auteurs ne s'étalent pas dans les sentiments (sans pour autant les bâcler) et font place à l'action. De surcroît, en plus de proposer une histoire dynamique, Olivier Gay a mis en place un univers très intéressant. Malgré que la thématique de la magie soit vue et revue, il réussi à proposer une histoire différente et novatrice. L'auteur revisite le sujet en créant, en mixant et en réinventant certains mythes. J'ai été très agréablement surprise par son imagination. Son univers se démarque avec brio !

Côté protagonistes, Olivier Gay réussi un exercice plutôt périlleux. En effet, ses personnages sont clichés mais ils le savent et ils en jouent ! C'est plutôt surprenant (dans le bon sens du terme) et du coup, ça passe et on s'en amuse aussi en tant que lecteur (car c'est quand même peu commun!). Manon est agréable, c'est la discrète bonne élève de la classe, mais j'attend plus de tempérament la concernant. À voir comment elle évolue dans les prochains tomes… Quant à Alexandre, le bad boy par excellence, son caractère est explosif. Il est arrogant, sarcastique, prétentieux, vulgaire et provoquant. C'est un vrai délinquant mais son personnage est réussi. Il m'a fait sourire avec « ses airs de dragueurs de supermarché » (dixit Manon dans le livre, si je ne me trompe pas…). J'aurai presque voulu qu'il soit encore plus horripilant. Manon et Alexandre sont aux antipodes, mais ne dit-on pas que les opposés s'attirent… ? J'ai trouvé leur romance bien amenée sans être précipitée.

Ainsi, même si ma découverte de « Le noir est ma couleur » est un tout petit peu décevante, j'ai passé un très bon moment. J'attends des personnages qu'ils s'affirment davantage dans la suite et j'espère que l'auteur va continuer à développer son univers que j'ai trouvé très ingénieux.
Cette aventure me conforte dans mon idée de découvrir son autre série pour adolescent « La Magie de Paris » ainsi que sa duologie fantasy pour adultes « Les épées de glace ». Je lirai bien évidemment la suite de cette série, le tome 2 m'attend déjà dans ma bibliothèque :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          105
Ptitelfe
  21 mars 2015
Olivier Gay est un auteur que j'avais rencontré lors des Imaginales 2013, en dédicaces sur les stands de Midgard pour la sortie de son roman "le boucher" en 2012. A ce moment, je n'avais pas osé l'acheter, de crainte certainement de ne pas accrocher au style ou que ce soit un peu trop glauque (le titre n'aide pas à imaginer autre chose je trouve). J'étais donc ressortie avec une grande envie de découvrir les romans de ce Grenoblois !
Cette année, comme je vais au quai des polars et qu'il sera présent, je me suis dit que ce serait une bonne chose de me lancer. C'est ainsi que je suis allée voir ses livres d'occasion sur le site de Gibert Joseph et que j'ai vu que le tome 1 du noir est ma couleur était à 45%! Sachant que c'était de la jeunesse, j'ai pensé que ce serait un livre plus abordable pour aller à la rencontre de cet auteur!
Et bien que vous dire? Je ne vais pas tourner en rond, j'ai adoré! J'ai dévoré ce roman édité chez Rageot, une maison d'édition qui me séduit de plus en plus !

Le noir est ma couleur raconte donc l'histoire d'Alexandre, un adolescent de 16 ans, le bad boy boxeur du lycée. Suite à un pari avec ses copains, il décide de séduire Manon, l'intello de la classe, qui d'ailleurs est elle même un cliché au début du roman (cheveux tirés, toujours au premier rang, peu d'amis...) Je tiens à dire que ces caricatures ne m'ont pas gênées et qu'elles sont bien amenées!
Cependant son plan drague ne vas pas se passer comme il l'entendait. La demoiselle, insensible à ses charmes, va être assez difficile à convaincre. Et pour réussir, il va tout simplement provoquer une rencontre. Mais encore une fois les choses se passent différemment. En effet, Alexandre va vite réaliser que Manon est en train de se faire attaquer dans une ruelle annexe. Chevalier au grand coeur, il va la secourir.. Sauf que Manon sait parfaitement se défendre. Ce n'est pas une humaine comme les autres. Elle est issue d'une famille de mages. Et à partir de cet instant, le monde d'Alexandre va basculer!
Au niveau du style c' est travaillé, rythmé, moderne et Olivier Gay alterne les points de vue par chapitre. Ce schéma narratif me plait vraiment dans les romans. J'adore avoir les points de vue, les sensations des protagonistes principaux!
Le récit est moderne. On sait que ça se passe à notre époque grâce à de nombreuses références à des chaines de restaurant, des magasins.. (le palais des fruits, Kiko, même Candy Crush!) C'est un bon moyen de cibler le public à qui s'adresse cette saga. Mais les adultes trouveront aussi leur plaisir dans cette saga d'urban fantasy
Le fait d'avoir une narration alternée produit un effet page turner. Très difficile de reposer le livre, d'autant plus que l'action est permanente, qu'on veut en savoir plus sur Manon et ses pouvoirs, et surtout sur ces ombres qui en ont après elle.
Le lien entre elle et Alexandre va se solidifier. Vu tous leurs ennuis, cela n'a d'ailleurs rien d'étonnant. La romance est secondaire face à l'action.
Je me suis attachée à tous les personnages. Entre le côté sérieux et rigoureux de Manon, le côté curieux et rebelle d'Alexandre, ou encore l'amour de la mère de Manon, le sens de la famille... il est évident qu'Olivier Gay a une aisance certaine dans l'écriture. Il jongle facilement entre les mentalités de ses protagonistes et c'était vraiment agréable à lire.

En bref, ce premier tome est génial, rythmé, moderne, intriguant, on ne s'ennuie pas une minute et les pages se tournent rapidement, pour finir, on engloutit ce livre comme une douceur sucrée! L'action est primaire face à la romance, on veut en savoir plus sur ces ombres qui menacent Manon. Un roman qui ravira les amateurs de fantastique, et les amateurs de romans imaginaires se déroulant en France, avec de nombreuses références à notre quotidien!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Jumax
  30 juin 2015
Ce premier tome m'a convaincue j'attends la suite avec impatience. Les personnages sont complexes et attachants, de plus l'histoire nous montre que, dans la vie comme dans la magie, tout n'est pas tout noir ou tout blanc.
Commenter  J’apprécie          210
PlusieursVies
  26 mai 2018
Ce premier tome était GÉNIAL! J'ai A.DO.RÉ.
C'est un beau petit coup de coeur!
L'histoire, le rythme, la plume de l'auteur, les personnages. du début à la fin, tout était fait pour me faire passer un excellent moment.
Dès les premières pages, j'ai senti que j'accrochais.
La façon dont l'auteur nous plonge dans l'histoire, grâce à une narration interne, avec 2 points de vue, celui de Manon et celui de Alexandre, qui rend l'histoire encore plus riche.
Olivier Gay incarne ses deux personnages principaux vraiment parfaitement. Je n'ai pas préféré l'un à l'autre, j'étais les deux. Je ressentais vraiment chacun d'eux.
Et même s'il est vrai que le personnage de Alexandre est un peu le cliché du bad boy ado à lui tout seul, on passe outre parce que, d'une, ça lui va tellement bien, et de deux, l'histoire fait qu'on a finalement besoin de cette tête de mule!
Et malgré son attitude désinvolte, c'est un personnage vraiment FORT et courageux à l'intérieur, et c'est ce qui fait qu'on lui pardonne son allure de petit con.
Alexandre à quelque chose en plus par rapport aux personnages du genre qu'on peut croiser dans les livres! Il n'a pas seulement des blessures intérieures, il n'a pas seulement une carapace, c'est tout une force et une volonté particulière qu'il a développé, et j'ai trouvé ce personnage vraiment bien travaillé car ce n'est pas une fin en soit cette attitude mais c'est justement ce qui va lui permettre d'être ici, auprès de Manon.
Sa volonté et sa détermination, son courage et sa force sont vraiment des traits de sa personnalité glissés au fil des pages qui font qu'on fait plus que l'aimer, on finit par l'admirer.
Pour ce qui est de Manon, elle est peut-être un peu moins travaillée finalement, mais il y avait assez à faire avec tout ce qu'elle apporte à l'histoire. C'est un personnage plus simple (c'est ridicule vu la complexité de tout ce qui l'entoure) mais un personnage très agréable, que l'on apprécie aussi très vite grâce à sa témérité, son côté indépendante et volontaire.
L'écriture fluide de l'auteur nous embarque dans une histoire intense pleine de magie, de couleur et de noirceur, tout ce que j'aime!
J'ai adoré le déroulé de ce premier tome et j'ai HÂTE, même plus que hâte de découvrir la suite. Je me commande les deux premiers tomes dès ce week-end, et j'attendrai avec impatience la réédition des tomes suivant qui est censée être pour le dernier trimestre de l'année.
Donc pour faire très bref, si vous aimez le fantastique et que vous ne connaissez pas encore le noir est ma couleur et bien LANCEZ-VOUS! Faites-vous du bien les amis, parce que, ce n'est que du bon là dedans!
Merci Olivier Gay pour m'avoir permis de vivre dans ce monde tout en couleur ... ou pas :D Je fonce sur le tome 2
Je remercie bien sûre, les éditions Rageot ainsi que NetGalley pour ce SP qui m'a fait du bien.
Ce livre est le parfait exemple de tout ce que j'aime dans le fantastique.
Lien : http://plusieursvies.eklablo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

critiques presse (2)
Ricochet   14 août 2014
Après un début adolescent plus que convenu, le roman acquiert son originalité paradoxalement par une histoire de magie attendue dans son contenu : la simplicité de l'intrigue est ainsi décalée par rapport à l'âge supposé du lecteur (à partir de 13 ans), générant un petit vent de fraîcheur bénéfique.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Elbakin.net   06 août 2014
Il n’y a là pas de quoi bouder notre plaisir de lecture, à la découverte de cette mise en bouche aux personnages attachants dont les aventures se révèlent habilement menées, avec une magie inventive et un final surprenant.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Citations et extraits (33) Voir plus Ajouter une citation
orbeorbe   17 juillet 2014
Elle paraît effrayée et je la comprends. Elle croyait négocier ma liberté, mais elle ne dispose d'aucun atout dans sa manche. Qu'est-ce que le mage a dit ? Ah oui, à quinze ans, on est idéaliste.
Qu'est-ce que j'aurais fait à sa place ? Je serre les dents en réalisant que j'aurais essayé de la sauver. Il faut croire qu'on est pas plus intelligent à seize ans.
Commenter  J’apprécie          160
LuxiLuxi   09 mai 2018
Je détourne les yeux et tends la main à Azur qui vient d’arriver. Il s’assied, puis me dévisage avec attention.
― Putain. Ton père, encore ?
Je hausse les épaules avec fatalisme. Mon ami serre les poings.
― Quand est-ce que tu vas lui expliquer que tu n’es pas un punching-ball ? Tu pourrais pas te défendre, un peu ? Sérieux, si l’un de nous voulait te défoncer comme ça, tu nous ferais pas de cadeaux !
― C’est vrai. Mais t’es pas mon père.
― Et pourtant, j’ai baisé ta mère, ricane Azur avant de reculer devant mon regard mauvais. Oh, ça va, je plaisantais. C’est juste violent de te voir arriver en cours avec cette gueule. T’as beau mettre du fond de teint, tu peux pas tout cacher. T’as jamais eu de problèmes avec les services sociaux ?
Je lui souris, mais l’humour n’atteint pas mes yeux.
― Je fais de la boxe, mec. Tu crois que je peux pas justifier ces coups ? Merci du soutien, c’est mon problème et je le gère à ma manière.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
orbeorbe   16 juillet 2014
Les mages existent, ils sont parmi nous, et personne ne s'en est jamais rendu compte. Pas étonnant, s'ils font profils bas comme ses parents. Sa mère est bibliothécaire ... bibliothécaire ! D'accord elle aime les livres, mais quand même. Si j'avais possédé des pouvoirs, je serais au moins devenu, je ne sais pas, roi du monde ou un truc comme ça.
Commenter  J’apprécie          100
Laureline46Laureline46   10 juillet 2014
Bon, récapitulons. Les Mages Noirs ne sont pas aussi méchants qu'on le croirait, ils sont adorables, ce sont eux les victimes, ils sont pourchassés, blablabla.
Jusqu'ici, d'accord. A la place de Fabrice, je serais plutôt énervé. S'il m'avait demandé mon aide dans sa lutte, peut-être que je la lui aurait donné, tiens.
Mais ils tiennent à me sacrifier dans leur rituel à la con pour révéler les pouvoirs de Manon et là, je suis moins partant.
Seulement je n'ai pas mon mot à dire. Ecartelé sur le pentacle, pieds et poings liés, je ne vois pas comment me sortir de cette situation en un seul morceau. Preuve de ma terreur grandissante, ma pudeur diminue en proportion, et ma nudité ne me dérange plus autant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
JumaxJumax   26 juin 2015
Je me sentais vaguement coupable d'accumuler les vingt alors qu'elle se résignait à redoubler. En Octobre, elle avait le fatalisme précoce.
Commenter  J’apprécie          180
Videos de Olivier Gay (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Olivier Gay
La vidéo de la soirée qui s'est tenue à la librairie Decitre de Grenoble dans la cadre du mois de l'imaginaire avec Grégory Da Rosa, Brice Tarvel et Olivier Gay.
autres livres classés : couleurVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Le Noir est ma couleur, tome 1

1. Combien y a t'il de couleurs dans le Spectre ( sans le Noir ) ?

5
6
7
8

5 questions
27 lecteurs ont répondu
Thème : Le noir est ma couleur, tome 1 : Le pari de Olivier GayCréer un quiz sur ce livre
. .