AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2283030609
Éditeur : Buchet-Chastel (06/04/2017)

Note moyenne : 2.88/5 (sur 4 notes)
Résumé :

Le jour de ses 16 ans, Aldo Brandini découvre un livre posé sur son bureau : Le Rivage des Syrtes de Julien Gracq, avec une dédicace énigmatique « Pour que tu saches d’où tu viens », probablement écrite par son père.

Le jeune homme s’identifie d’emblée à Aldo Aldobrandi, le héros du roman de Gracq (au point de s’approprier sa devise « je transgresserai les frontières »). Il décide alors de se lancer à la recherche des traces de ses grands-par... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

critiques presse (1)
LeMonde   17 juillet 2017
Dans « Je transgresserai les frontières », hommage à Julien Gracq, Teodoro Gilabert mêle avec bonheur le récit initiatique, l’histoire d’amour et le roman d’action.
Lire la critique sur le site : LeMonde
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
SZRAMOWOSZRAMOWO   26 juillet 2017
J’appartiens à l’une des plus vieilles familles d’Orsenna, une cité-État de la mer des Syrtes, située juste en face du Farghestan. Inutile de chercher la localisation de cette contrée lointaine sur Google Maps. Devenue terre d’Islam, elle a été entièrement détruite, puis remodelée et rebaptisée après une longue guerre dont on a peu parlé ici, en Occident. J’ai toujours eu une conscience floue mais réelle de la noblesse de mes origines, avant d’en avoir la confirmation le jour de mes seize ans. J’avais alors découvert un livre posé sur mon bureau. « Pour que tu saches d’où tu viens! » J’ai reçu cette dédicace comme un électrochoc. Ce n’était qu’un encouragement, mais la lecture s’est imposée comme une nécessité vitale et je m’y suis immergé illico. Mon père – son écriture fine et tortueuse valait toutes les signatures – parlait-il d’un lieu ou bien de nos origines familiales? Il avait pris soin de placer un magnifique couteau damassé à la courbure typiquement orientale sur la couverture. Le connaissant, j’imaginais qu’il me livrait là un indice tout en m’offrant l’outil idéal pour couper les pages de cet ouvrage mystérieux, Le Rivage des Syrtes, écrit par Julien Gracq et publié aux éditions José Corti. J’étais bon lecteur, mais je n’avais jamais entendu parler de cet auteur délaissé par mes professeurs de français, et jusqu’alors absent d’une vaste bibliothèque familiale dont je connaissais tous les livres, même ceux que je n’avais pas eu le temps ou le courage de dévorer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
diparidipari   03 mai 2017
Ma plus belle prise de guerre fut un portrait féminin de Martial Raysse, pourtant activement recherché par le Centre Pompidou à l'occasion de la rétrospective du peintre en 2014. Le plaisir esthétique quotidien de la contemplation de cette femme ornée de plumes, protégée et magnifiée derrière sa vitrine, était accentué par ma jouissance transgressive de receleur de trésors d'Etat.
Commenter  J’apprécie          10
diparidipari   03 mai 2017
L'âge et l'expérience avait fait de moi une éminence grise alors que je rêvais encore de devenir l'homme d'action que je n'avais jamais réellement été. Le mythe de James Bond ne m'avait pas quitté.
Commenter  J’apprécie          10
diparidipari   03 mai 2017
Julien Gracq et ses exégètes n'osent pas le dire, mais l'italique est un instrument de torture.
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
autres livres classés : libyeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1042 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre