AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9791094810149
28 pages
Éditeur : zonaires éditions (20/01/2018)

Note moyenne : 5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Cette femme en fichu qui fait la queue pour un peu de nourriture pourrait être ma grand-mère. Cet homme qui piétine dans la neige et à qui l’on a confisqué sa couverture ressemble à mon grand-père.
Des hommes leur tendent la main.
Des hommes leur tournent le dos.
Que peut faire un écrivain face à l’insupportable ?
Ce qu’il sait faire de mieux. Écrire pour ne pas oublier.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
zazy
  07 avril 2018
Un livre très émouvant, poétique, une plume sensible.
En peu de phrases, les choses sont dites. Je sens la révolte dans les mots de Françoise Guérin et dans les photos retravaillées de Patrick L'Ecolier.
Texte sobre, pas de fioriture, où Françoise Guérin met des mots sur notre indifférence, sur le combat de « ces gens-là »... « Eux qui risquent leur vie en Méditerranée. Eux aussi dans ces longues files d'attente aux portes des états. Et c'est encore eux, chassés d'un campement à un autre au seul motif qu'ils sont nés ailleurs et qu'ils viennent trouver refuge en France, à l'ère du soupçon généralisés et du racisme décomplexé. »
Les photos arrangées ou désarrangées de Patrick L'Ecolier, empreintes elles aussi de beaucoup de poésie se font les compagnes des mots de Françoise Guérin.
N'oublions pas que les camps n'ont jamais cessé et que ce livre est à rapprocher de « Matin brun » de Franck Pavloff qui parle d'un régime totalitaire, de xénophobie et de leurs dérives.
Ces deux livres sont des coups de colère. Puissions-nous les écouter

Un petit livret de toute beauté pour 4€ dont 1€ est reversé à l'Apardap

Lien : http://zazymut.over-blog.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
ZonairesZonaires   22 janvier 2018
Cette femme en fichu qui fait la queue pour un peu de
nourriture pourrait être ma grand-mère. Cet homme qui
piétine dans la neige, et dont on a confisqué la couverture,
ressemble à mon grand-père.
Des hommes leur tendent la main.
Des hommes leur tournent le dos.
Que peut faire un écrivain face à l’insupportable ?
Ce qu’il sait faire de mieux. Écrire pour ne pas oublier.

Texte de Françoise Guérin
Photos de Patrick L’Écolier

Rien ne me paraît plus pressant aujourd’hui
que des voeux pour une fraternité décidée.
Une première lectrice
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Françoise Guérin (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Françoise Guérin
"Au chevet des vivants", le nouveau livre de Françoise Guérin. Extrait de la nouvelle "Un silence pour abri" lue par l'auteure et mis en images par l'éditeur. Parution le 24 décembre 2019 chez Zonaires éditions.
autres livres classés : neigeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox