AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782757820926
320 pages
Éditeur : Points (20/09/2010)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 21 notes)
Résumé :


Ce roman narre, avec une hauteur d'inspiration magnifique, dans une langue précise et chatoyante, la prise de Constantinople par les Ottomans et le début du Grand Empire. Il met en scène un écrivain contemporain, confronté au personnage flamboyant et terrible que fut Mehmed le Conquérant, cet " inspiré de Dieu " qui n'était pas pour autant un saint...

L'histoire et la sensibilité turques, la Constantinople d'hier et l'Istanbul d'aujou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
chartel
  04 mai 2013
Pour enrichir un séjour à Istanbul, j'ai pioché par défaut ce livre dans les rayons d'une bibliothèque. Pas vraiment friand des romans historiques, j'ai débuté ma lecture sans grande conviction. Mais le sournois Nedim Gürsel a réveillé mon intérêt par un traitement subtil des enjeux romanesques. Construisant son oeuvre par des récits enchâssés, le narrateur-auteur se met en scène à la manière d'un Diderot dans "Jacques le Fataliste", permettant au roman de se dégager des lourdeurs du récit historique. L'alternance des scènes décrivant l'Istanbul des années 1980 à la Constantinople de 1453 permet de toucher au plus près le rapport au temps que chaque visiteur réveille lorsqu'il se confronte aux grands sites patrimoniaux. On ne regarde pas de la même manière les murailles de la vieille ville après avoir lu "Le roman du Conquérant", les reflets rouges du Bosphore au crépuscule évoquent alors le sang versé lors du terrible siège de la ville par Mehmet II. Plus que la recherche d'une véracité historique totalement vaine, ce roman du Conquérant est surtout un envoûtant face-à-face avec la mort et le temps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Antoine2laRochelle
  18 décembre 2015
Un écrivain s'isole dans un Yali sur le Bosphore pour écrire une évocation de la prise de Constantinople par le sultan Mehmet II en 1453. L'évocation du siège, tour à tour épique, poétique et onirique se mêle à des considérations sur la difficulté d'écrire, les doutes de l'écrivain ou des considérations sur l'Istanbul d'aujourd'hui. Certains lecteurs pourront être décontenancés par les allers et retours entre passé et présent, fiction et réalité. Pour ma part, j'ai subi le charme du style. Roman d'un écrivain turc vivant à Paris, ce livre constitue un pont entre deux cultures, deux littératures (charme de la littérature turque, épique et poétique) et deux univers mentaux. Je recommande à ceux qui feront l'effort d'une lecture parfois déroutante pour découvrir la Turquie d'hier et d'aujourd'hui.
Commenter  J’apprécie          10
morrigan
  07 février 2016
Sur les rives d'Istanbul, un écrivain rêve le passé et à travers ses mots renaissent les guerres et les tortures, les arts et les mystiques d'autrefois...
D'habitude j'adore les romans historiques, surtout sur cette période et cette région du monde. Mais là je n'ai pas su rentré dans le livre. Je ne lisais que quelques lignes avant de fermer le livre.
Pourtant le style est bon, l'écriture sympathique. Je suppose que le rythme ne me convenait pas....
Commenter  J’apprécie          20
Myrinna
  01 avril 2010
Ce dernier aurait pu être un excellent livre historique mais il interfère l'histoire avec des anecdotes personnelles, comment l'inspiration lui est venue en plein milieu du roman. Ce qui gâche tout. Au final, tu décroches.
En conclusion, je dirais qu'il est assez décevant.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
enkidu_enkidu_   03 septembre 2017
Réconcilié avec lui-même, en accord avec le monde, observant les pigeons qui buvaient de l’eau dans les vasques. Il avait quarante ans. Il songea qu’il avait commencé à vieillir. Il contempla un moment les minarets qui se dressaient vers le ciel des deux côtés de la coupole de la mosquée. Ce bâtiment survivrait en ce bas monde et perpétuerait son nom, l’immense ensemble dont il avait lui-même supervisé les plans et suivi le moindre détail.

Les maîtres coraniques et les étudiants en théologie devaient être à l’étude. Peut-être Mollah Seradjeddine peaufinait-il dans un coin le sermon du vendredi qu’il allait prononcer. On prépara les repas dans les cuisines, on distribuait la nourriture aux pauvres à l’hospice, dans le hammam les bassins de marbre se remplissaient d’eau chaude, à l’hôpital on mélangeait les remèdes pour les malades et on bandait les blessures, dans les salles de cours on dévorait les livres tandis qu’on bouchonnait dans les écuries du caravansérail les chevaux des voyageurs venus de loin, dans la salle du cadran solaire le soleil matinal indiquait l’heure. Voilà que l’ordre avait été établi dans Constantinople.

Depuis la conquête, il avait essayé d’embellir et de développer la ville, avait fait bâtir des ponts, des caravansérails, des hammams, des bazars et un nouveau palais, avait fait ouvrir des voies d’eau et nourri les ventres affamés. Son souhait était que la population de la ville soit heureuse, que ses sujets d’ici-bas connaissent le bien-être avant l’autre monde et que la sauvegarde de l’État soit assurée.

La souveraineté lui avait été donnée pour réaliser ces bonnes œuvres. Il était l’ombre de Dieu sur la terre, l’héritier de l’Empire romain d’Orient, le seul candidat à l’Empire universel : le sultan Mehmed le Conquérant fils du sultan Mourad Khan le Victorieux, comme le proclamait son sceau impérial. (pp. 110-111)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Nedim Gürsel (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nedim Gürsel
Les Matins de France Culture - Regard sur la Turquie, des manifestations de laïcs au conflit syrien
autres livres classés : turquieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2057 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre