AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Brice Matthieussent (Traducteur)
ISBN : 2264037296
Éditeur : 10-18 (07/05/2003)

Note moyenne : 3.06/5 (sur 8 notes)
Résumé :

Dans ce recueil de poèmes, Jim Harrison s'inspire d'une forme poétique persane très brève, le ghâzal.

Mais ses notations personnelles elliptiques rappellent aussi, par leur concision évocatrice, le hâiku japonais: voyages, amours éphémères, satoris bouddhistes, deuils, exploits gastronomiques, petits boulots, angoisse existentielle.

Tout est, pour l'auteur de Dalva, matière à écriture dans ces poèmes finalement très proche... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
araucaria
  05 mars 2012
Je n'ai pas aimé le style de cette poésie. J'ai abandonné le livre avant la fin, ce qui m'arrive très exceptionnellement. Je n'ai retiré aucun plaisir à cette lecture. Je ne vais pas conserver ce recueil de poésies.
Lien : http://araucaria.20six.fr/
Commenter  J’apprécie          10
araucaria
  10 avril 2012
Je suis passée peut-être à côté de cette poésie. Je ne l'ai pas comprise, pas appréciée.
Lien : http://araucaria.20six.fr/
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
coco4649coco4649   22 avril 2016
GHAZALS

I


Dénoue mes cheveux, dit-elle. La nuit est blanche et
 chaude,
la neige sur les montagnes absorbe la lune.

Il faut que nous soyons là-bas avant que la musique
 commence,
dispersés, elliptiques, désireux d'être rassemblés et
 chantés.

Ils ont des voix vert foncé et, à l'écoute, il y a des
 oiseaux,
des pelles à charbon, l'hystérie vitreuse de ceux qui
 vont mourir.

À mon avis, Jésus reviendra vraiment, à la stupéfaction
 générale.
Je chevaucherai l'équateur sur une baleine, une girafe
 sur terre.

Même une pierre, inscrite, transporte d'extase. Pressés
contre un mur neuf, retenus, les cris s'étouffent.

Ayons guitares et tambourins, forêts, fruits et un soleil
neuf pour nous guider, un livre saint, écrit en lettres
 de sang frais.

p.37
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
minosrdminosrd   01 août 2018
He Halts. He Haw. Plummets.
The snake in the river is belly-up
diamond head caught in crotch of branch,
length wavering yellow with force of water.
Who strangles as this taste of present ?
Numen of walking and sleep, knees of snow
as the shark's backbone is gristle.
And if my sister hadn't died in an auto wreck
and had been taken by the injuns
I would have had something to do :
go into the mountains and get her back.

Miranda, I have proof that when people die
they become birds. And I've lost
my chance to go to sea or become a cowboy.
Age narrows me to this window and its
three-week snow. This is Russia and I a clerk.
Miranda throws herself from the window,
the icon clutched to her breasts,
into the snow, over and over.

(...)

I want to be told a children's story
that wil stick.
I'm sorry I won't settle for less.
Some core of final delight.
In the funeral parlor my limbs
are so heavy I can't rise.
This isn't me in this nest of silk
but a relative bearing my face and name.
I still wanted to become a cowboy
or bring peace to the Middle East.
This isn't me. I saw Christ this summer
rising over the Absaroka Range.
Of course I was drunk.
I carry my vices to the wilderness.
That faintly blue person there among
the nastrurtiums, among crooning relatives
and weeping wife, however, isn't me.

(...)

— In Interims : outlyer
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
WoodiWoodi   29 août 2018
Toutes nos villes sont lubriques et visqueuses, surtout San Francisco
où les gens baisent dans la brume en portant de la laine vierge.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Jim Harrison (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jim Harrison
Cet épisode du podcast Homo Ethicus est un hommage à Jim Harrison et, plus particulièrement, à sa vision toute personnelle de la sagesse. Sa vision du monde était faite d'amour de la nature sauvage, de gueuletons inimaginable, d'amitié, de poésie et d'écriture que nous voyons à travers des citations de plusieurs de ses ouvrages.
Dans la catégorie : Poésie américaineVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature américaine en anglais>Poésie américaine (87)
autres livres classés : haïkuVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jim Harrison, l'homme du Michigan...

Parmi ces nouvelles, laquelle ne figure pas dans le recueil "Légendes d'Automne" paru en 1979?

Une vengeance
Légendes d'Automne
En route vers l'Ouest
L'Homme qui abandonna son nom

10 questions
91 lecteurs ont répondu
Thème : Jim HarrisonCréer un quiz sur ce livre