AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Martin Ziegler (Traducteur)
ISBN : 2020593211
Éditeur : Seuil (05/09/2003)

Note moyenne : 4.32/5 (sur 22 notes)
Résumé :
L'histoire de Gaby - une histoire parmi tant d'autres. Jusqu'à l'arrivée soudaine d'un beau-père, tout va bien malgré la mort de son père à la guerre, malgré les difficultés matérielles. Mais voilà, pour le nouveau papa, Gaby est un être tout à fait particulier. "Quel gentil sucre d'orge tu es!" lui répète-t-il souvent. Après la première agression sexuelle qu'elle subit, son univers ne sera plus fait que de peur, de violence, de viols, de déchirements, de coups, de ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
manU17
  29 juin 2016
1947. Alors que le père de Gaby est mort à la guerre, arrive un homme se présentant comme « un camarade de guerre » du défunt. D'abord hébergé provisoirement, il va vite devenir « l'oncle Anton » pour finir par épouser la mère de Gaby et se faire carrément appelé papa par la jeune enfant et son frère, Achim.
Réconfortée par cette présence masculine, Gaby, âgée seulement de 8 ans, commence par adorer écouter l'homme lui raconter des histoires assise sur ses genoux. Il est tellement gentil avec elle alors que bizarrement, il en a toujours après Achim. Mais un jour, au cours d'une histoire « les doigts de papa se glissèrent sous l'élastique de sa culotte »…
Commence alors pour Gaby un calvaire qui va durer près de dix ans. Attouchements d'abord puis l'escalade. S'ajoutent à cet enfer, les menaces, les chantages, les coups, la jalousie, la haine et la culpabilité...
Inspiré de la propre expérience de la journaliste et écrivain Heidi Hassenmüller, Bonne nuit, Sucre d'orge a eu un énorme retentissement à sa sortie en Allemagne. Elle s'en explique dans une postface où elle écrit notamment : « L'abus sexuel est le seul crime où c'est à la victime de « prouver » son innocence. »
Glaçant !

Lien : http://bouquins-de-poches-en..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
AnahitaE
  11 février 2015
Sans même avoir lu le résumé, on devine d'emblée le ton de l'histoire de par la couverture. Quelques détails suffisent à alourdir l'atmosphère de la scène. Un rouge agressif, une petite fille au regard absent, à la bretelle baissée... et l'ensemble chapeau/cravate, attestant d'une présence qui plane au-dessus d'elle comme une menace.
Bonne nuit, sucre d'orge m'a complètement tourneboulée. Difficile de décrire les sentiments qui m'ont envahie pendant la lecture, tant cela fut rude et glaçant. J'appréhendais de lire ce roman, mais tenais absolument à découvrir de quelle façon Gabby échapperait à cet enfer. Et j'ai été frappée par la beauté de l'histoire malgré sa dureté.
Le récit, à la troisième personne, retrace les années de calvaire de la petite Gabrielle, de son enfance à l'adolescence. le lecteur perçoit sa peur, son angoisse, comprend son silence - préserver l'équilibre familial, protéger sa mère.
Il s'agit en réalité d'une autobiographie déguisée, l'auteure nous l'apprend dans sa postface : "Ne faites en aucun cas ce que j'ai fait, dis-je aux jeunes. le mauvais traitement psychique et physique ne peut être refoulé que pendant un certain temps. La chose ne s'efface jamais."
Le roman, à présent considéré comme oeuvre de référence, a remporté de nombreux prix littéraires, et a également incité des milliers d'enfants à témoigner, le but premier de ce livre. Un texte dur, mais particulièrement fort et émouvant.
Lien : http://unsimpletabou.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
MDO
  20 septembre 2011
Gaby a perdu son père à la guerre, et sa mère s'est remariée avec un prétendu ami de son mari. La petite fille adore son nouveau papa et a totalement confiance en lui, jusqu'au jour où tout bascule. Elle n'a que 8 ans lorsque son beau-père se rend coupable d'attouchements sexuels. Ce n'est que le début d'un calvaire qui va durer dix ans.
Un roman dur et réaliste qui aborde le thème de l'inceste dans toute sa cruauté. A conseiller à partir de 14/15 ans.
A noter : dans sa postface Heidi Hassenmüller nous éclaire sur son objectif : amener les lectrices du roman concernées par ce genre de faits à rompre le silence (les coordonnées d'organismes francophones sont d'ailleurs mentionnées à la fin) et à évacuer leur sentiment de culpabilité. Elle souligne l'importance du problème : en Allemagne, aux Pays-Bas et aux USA, un enfant sur 4 à 5 est victime d'abus sexuels.
[Adeline]
Commenter  J’apprécie          40
agnesrobert
  31 décembre 2017
Basé surune histoire vraie, ce roman témoigne de la cruauté des abus sexuels, des viols, subits durant de très longues années par une orpheline de guerre, de la terreur vécue par cette jeune fille.
Un livre utile pour parler de la pédophilie.
Commenter  J’apprécie          20
angleysalice
  23 janvier 2012
Ce livre fait parti de la littérature jeunesse mais je l'ai trouve vraiment trop dure pour de jeunes lecteurs.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
manU17manU17   09 novembre 2016
La peur et la frayeur étaient omniprésentes, chacun les connaissait, chacun connaissait ce poids sur l’estomac, le mutisme devant l’indicible. On vivait avec cette peur, on arrivait à manger en présence des morts, à chanter des comptines quand les autres mots étaient ensevelis sous les décombres. Cette peur ne ménageait personne.
Commenter  J’apprécie          140
manU17manU17   29 juin 2016
On pouvait tout faire quand on était adulte. Les enfants n'avaient aucun droit. Ils étaient enfermés derrière les barrières de leur peur et de leur douleur, et ils devaient obéir.
Commenter  J’apprécie          110
manU17manU17   26 octobre 2016
Gaby priait. Tous les soirs, elle priait ; « Mon Seigneur, fais que ce ne soit pas une fille. Tu ne peux pas faire ça. Tu sais très bien ce qu’il fait avec moi. Si c’est une fille, il fera pareil. Et moi, je ne peux pas la protéger.
Commenter  J’apprécie          40
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues germaniques. Allemand>Romans, contes, nouvelles (879)
autres livres classés : pédophilieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Heidi Hassenmüller (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1055 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre