AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Frédérique Daber (Traducteur)
EAN : 9783822861745
96 pages
Taschen (19/05/2000)
3.91/5   29 notes
Résumé :
est une exposition de 170 peintures1 du peintre français Claude Monet qui s'est tenue aux Galeries nationales du Grand Palais, à Paris, du 21 septembre 2010 au 24 janvier 2011. Cette rétrospective a été vue par plus de 910 000 spectateurs1, la seconde plus forte fréquentation pour une exposition en France après celle consacrée à Toutânkhamon en 1967 – cette dernière avait alors réuni 1,2 million de visiteurs en six mois et demi1.

Cette exposition étai... >Voir plus
Que lire après Claude Monet (1840-1926)Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
L'éditeur Taschen a le don certain dans cette collection d'offrir des ouvrages de grande qualité. Ce MONET en est un nouvel exemple.
Sous la plume de Christoph Heinrich qui fut tout de même conservateur du musée d'art moderne de Hambourg et est désormais conservateur du musée de Denver, voici en 96 pages et 91 reproductions et photographies, un aperçu très didactique et éclairant de la vie et de l'oeuvre de Claude Monet.
Le texte est de très grande qualité, articulé en huit chapitres :
- le chemin du salon,
- Un peintre trouve son inspiration
- La vie est un éternel dimanche
- Les ponts d'Argenteuil
- Hiver à Vétheuil
- Concentration et répétition, les séries
- Autres contrées, autres lumières
- le jardin de Giverny
Et à la fin, comme à l'accoutumée une double page sur la vie et l'oeuvre de l'artiste résumés.
On l'a compris, l'auteur a réussit ce choix complexe qu'est l'alternance entre la chronologie de la vie de l'artiste, et les grandes thématiques de son oeuvre, regroupées fort à propos ici en chapitres dédiés. Contrairement à d'autres ouvrages d'art, le ton est ici simple et non pas simpliste, la construction de l'artiste depuis ses débuts en Normandie est évoquée avec naturel. L'oeuvre peinte quand à elle est présentée sans affectation, et replacée comme il se doit dans son temps.
Les esprits chagrins regretteront que "tout" Monet ne soit pas dans cet ouvrage. Les autres apprécieront la grande qualité d'impression, et le fait qu'à part deux "bassins aux nymphéas" (ceux du Jeu de Paume) il n'y a pas de reproductions qui soient balafrées par la reliure d'une double page. Enfin quelques tableaux rares, comme ce portrait de Blanche sur son lit de mort, peu connu et pourtant si émouvant et troublant.
Vraiment un achat que je recommande, à un excellent rapport qualité prix.
Commenter  J’apprécie          10
Pour apprendre un peu qui était le personnage puisque l'on connaît déjà tant ses oeuvres.
Commenter  J’apprécie          20
Très très beau livre. Cadeau parfait a faire pour les amateurs de peinture en devenir.
Commenter  J’apprécie          20
très bel ouvrage
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
La peinture de personnages jouissait d'une telle faveur qu'on peut penser que c'est la façon dont la traitaient Monet et ses amis qui a tant irrité leurs contemporains. Les peintres académiques avaient fait le portrait de Monsieur Tout-le-monde en Léonidas ou en Ulysse, de sa bourgeoise en belle Hélène ou vertueuse Diane, tout en les idéalisant à l'antique. Le citoyen qui se promène dans un tableau de Monet est représenté comme un petit fanion battant au vent. Tout comme une touffe d'herbe ou un nuage de fumée, il n'est ni plus ni moins qu'un support de la lumière. "C'est donc à cela que je ressemble, tandis que je flâne Boulevard des Capucines ?... La peste m'emporte, vous moquez-vous de moi ?" s'enflamme le critique Louis Leroy lors de la première exposition commune.
Commenter  J’apprécie          40
Monet imaginait parfois être né aveugle, retrouver subitement la vue et se mettre à peindre ce qui se trouvait devant lui sans savoir de quoi il s'agissait. C'est ce tout premier regard du peintre sur son sujet qui lui semblait le plus honnête car le moins mêlé de projections et d'idées toutes faites. Cette préoccupation l'amena à étudier les variations atmosphériques d'une image. Le sujet n'est pas ce qu'il est mais ce que la lumière en fait.
Commenter  J’apprécie          10
Ce que l'on sentait poindre dans les séries des meules, des peupliers et des cathédrales se manifeste pleinement: l'impressionniste est devenu un symboliste qui célèbre les noces mystiques de la brume et de l'architecture, de la matière et de l'atmosphère, de la pierre et de la lumière.
Commenter  J’apprécie          10
Le citoyen qui se promène dans un tableau de Monet est représenté comme un petit fanion battant au vent. Tout comme une touffe d'herbe ou un nuage de fumée, il n'est ni plus ni moins qu'un support de la lumière.
Commenter  J’apprécie          10
Monet est un de ces pionniers qui ont ainsi fait de la nature leur atelier. L'apparition de la peinture en tubes rendait cela possible; on n'imagine guère un peintre faire son mélange d'huile et pigment sur place, du moins pas dans le vent âpre de la Normandie.
Commenter  J’apprécie          00

Dans la catégorie : Peinture françaiseVoir plus
>La peinture et les peintres>Histoire et géo. de la peinture>Peinture française (256)
autres livres classés : peintureVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus

Autres livres de Christoph Heinrich (1) Voir plus

Lecteurs (81) Voir plus



Quiz Voir plus

Arts et littérature ...

Quelle romancière publie "Les Hauts de Hurle-vent" en 1847 ?

Charlotte Brontë
Anne Brontë
Emily Brontë

16 questions
1056 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , art , musique , peinture , cinemaCréer un quiz sur ce livre

{* *}