AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782290054420
925 pages
Éditeur : J'ai Lu (05/09/2012)
4.17/5   30 notes
Résumé :
Le corps d'une jeune fille sauvagement agressée est retrouvé dans le coffre d'une voiture au fond d'un lac. Entre la famille ébranlée et un politicien en lice pour la mairie, la police croise indices et alibis.
20 jours d'investigation qui vont changer le cours de leurs vies !

LA SÉRIE CULTE RÉCOMPENSÉE PAR LE PRESTIGIEUX BAFTA AWARD 2011.

"The killing, une passion mondiale" LES INROCKUPTIBLES

"Avec son talent impr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Bibliozonard
  24 septembre 2012
On entre dans une période électorale à Copenhague. le parti libéral d'Hartmann et le Lord Maire Poul Bremer se mordent pour embrasser le Centre de Kirsten Eller.
L'ambiance est au coup bas pour trois semaines de voltiges politiques. C'est dans ces instants capitaux de la vie d'un politicard qu'est assassinée et violée une adolescente qui répondait au nom de Nanna Birk Larsen, fille de Theis et Pernille. Une enquête qui aurait pu être classique si le fanion multicolore des élections ne pointait pas le nez. Ce qui ne change rien à la douleur des parents qui sont les seuls intéressés par la vérité en plus de Sarah Lund, commissaire à la brigade criminelle qui prépare son départ en Suède pour une nouvelle vie, et Jan Meyer, le commissaire qui la remplacera.
J'arrête à 250 pages/924pages
« Une passion mondiale » selon les Inrockuptibles qui fait de moi un marginal apparemment puisque je n'ai pas été infecté par l'ardeur généralisée.
Après un début, prometteur, presque un copier-coller de Mystic River, vraiment très proche. Je me demande pour la suite, pour l'instant je ne suis pas embarqué. Non pas à cause du style qui est très imagé, du scénario, des « chapitres » coupés, dans lesquels on passe d'une personne à l'autre, enfin d'une scène à l'autre. Que des passages brefs, une retranscription TV.
Entre chaque scène, chaque prise de vue plutôt, le coup de « synthétiseur » de NY police criminelle ou la minuterie de 24 h chrono me revient dans la cafetière. Pour le rythme, celui d'une enquête d'un feuilleton policier classique. Il n'y a pas de surprises à chaque scène. La douleur des parents, un combat politique pré et sûrement pendant élections, où les fauves ne veulent pas tacher le col blanc par une affaire de meurtre, des suspects qui se succèdent.
Peut-être que je suis trop fatigué des séries TV. Toujours pareil, je ne sais pas. Toujours est-il qu'il me manque quelque chose comme une ambiance particulière que j'aurais pu trouver dans d'autres livres ou séries. Un petit plus, comme dans cicatrices de Jac Barron ou l'apparence de la chair de Gilles Caillot. Lie to me, Esprits criminels, Numbers et même Columbo ont plus chatouillé mes sens. J'ai fait exprès de ne citer que des auteurs français pour changer. Il y a un grand nombre d'autres écrivain(es) auxquels je pense, paresseux je vous laisse le soin d'établir la liste.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
eco
  23 avril 2015
Comme disait je ne sais plus qui à propos de je ne sais plus quoi, il y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis. Je m'étais toujours promis d'éviter les livres écrits d'après un scénario; la maturité aidant, j'ai dépassé mon purisme, séduit par cette brique et cette histoire de meurtre (je me relis et je me rends compte que je ne suis quand même pas hyper équilibré). Trêve de psychothérapie de comptoir, je me suis donc lancé (je connaissais peu ou prou l'histoire pour avoir suivi les 1ers épisodes de l'adaptation américaine) et je dois bien avouer que ça m'a plu. le seul reproche est que bien évidemment on sent que l'auteur suit la trame d'une série, ce qui ne convient pas toujours au rythme d'un livre d'un seul tenant. Il y a donc parfois quelques longueurs mais dans l'ensemble j'ai été happé par l'histoire et le style est agréable. Bref, malgré tout le mal que je pensais de ce procédé je vais joyeusement me lancer dans la suite.
Commenter  J’apprécie          60
Val88
  17 novembre 2012
Le corps d'une jeune fille sauvagement agressée est retrouvé dans le coffre d'une voiture au fond d'un lac...
J'ai littéralement dévorer ce livre comme je l'avais fait avec la série TV. L'enquête menait par Sarah Lund et Jan Meyer est faite de tas de rebondissements. L'inspectrice est tenace et ne lache rien quitte à se mettre en danger. J'adore sa façon d'enquêter assez borderline mais aussi très réfléchie. L'histoire est en plus vu sous plusieurs angles puisque nous suivons l'enquête, mais partageons aussi le deuil de la famille ainsi que la campagne électorale pour le poste de lord-maire de la ville de Copenhague ou se déroule l'histoire. Tout un engrenage qui fait du meurtre de Nanna Birk Larsen une enquête pleines de rebondissements. Je connaissais l'histoire et j'ai pourtant été surprise par la fin qui nous apporte un éclairage nouveau. Décidément, je suis toujours aussi fan de Sarah Lund et de l'univers de cette série qui avait déjà été un gros gros coup de coeur en 2010.
Commenter  J’apprécie          40
collectifpolar
  12 octobre 2021
Whaou quel pavé !
Nous avons ici l'adaptation de la saison 1 de la série danoise qui met en scène trois histoires autour du meurtre d'une jeune fille : l'enquête de la police à la recherche d'un assassin, une famille en deuil et un homme politique en pleine campagne électorale.
Trois romans pour le prix d'un. On peut dire que cette novélisation de la série à succès diffusée par Arte est plutôt réussi. Une fois que l'on a le nez dedans on ne lâche plus l'affaire. C'est un véritable page turner que nous propose là David Hewson d'après le scènario original de Soren Sveistrup.
David Hewson que l'on avait découvert au milieu des année 2000 avec son héros récurent le flic Nic Costa dont les intrigues se situent entre le monde de la religion et celui de l'art. Avec "The killing" il réussit parfaitement sa conversion...
Lien : https://collectifpolar.com/
Commenter  J’apprécie          70
santaappolonia
  12 décembre 2013
Une novelisation réussie de la série à succès diffusée sur Arte. Une fois ouvert, il est difficile de refermer le livre sans connaître le fin mot de l'histoire. L'intrigue est bien ficelée et mêle le politique au judiciaire.
J'avais adoré la série lors de son passage à la télé. L'auteur lui rend ici vraiment hommage dans cette transcription aboutie.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
grm-uzikgrm-uzik   04 août 2017
- "Les criminels n'appartenaient pas à une race en particulier, dévisagés par des balafres ou marqués par des déformations physiques, différents de leurs victimes. Ils étaient pareils. Comme les autres, un inconnu dans un bus, un Homme dans un magasin qui vous salue tous les matins. Ou un professeur qui venait au lycée tous les jours, impressionnant tout le monde par son honnêteté, sortant de l'ordinaire uniquement par ses manières impeccables dans une société où cela n'était plus vraiment de coutume."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Mell57Mell57   23 octobre 2014
Les crimes monstrueux n'avaient pas besoin de monstres. Ils étaient l'oeuvre de tout un chacun, du plus insignifiant.
Commenter  J’apprécie          70
grm-uzikgrm-uzik   05 août 2017
- "Une conscience est comme une blessure. Une fois ouverte, elle saigne jusqu'à ce qu'un équilibre soit trouvé pour arrêter le flot."
Commenter  J’apprécie          20
grm-uzikgrm-uzik   05 août 2017
- "Skål ! Bunden i vejret eller resten i håret !"

* Santé ! Fesses en l'air et le reste dans vos cheveux ! *
Commenter  J’apprécie          10
grm-uzikgrm-uzik   24 juillet 2017
- "Non nobis solum nati sumus."

* Nous n'existons pas seulement pour nous-mêmes. *

~ Cicéron ~
Commenter  J’apprécie          10

Videos de David Hewson (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de David Hewson
Retrouvez votre livre dans notre librairie en ligne ! :
Octobre de Søren Sveistrup et Caroline Berg aux éditions Albin Michel https://www.lagriffenoire.com/142554-nouveautes-polar-octobre.html
The killing de David Hewson et Anath Riveline aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/146375-article_recherche-the-killing.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
#soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables. @Gérard Collard @Jean-Edgar Casel
+ Lire la suite
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2214 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre