AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Anne Damour (Traducteur)
ISBN : 2724292634
Éditeur : France loisirs (30/11/-1)

Note moyenne : 3.38/5 (sur 433 notes)
Résumé :
Pourquoi un chirurgien esthétique donnerait-il à des femmes vivantes le visage d'une morte ? Cette question intrigue Kerry McGrath. Dans la salle d'attente du Dr Smith, elle a reconnu à deux reprises, et sur deux patientes différentes, des traits qui lui sont étrangement familiers. Ceux de Suzanne Reardon, une jeune beauté assassinée dix ans plus tôt. Procureur-adjoint à l'époque, Kerry avait contribué à faire condamner le mari de la victime. Aujourd'hui, alors qu'e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
MissMarty
  01 décembre 2012
D'habitude, je ne lis pas de romans policiers et, quand je suis allée au CDI de mon lycée, une prof tenant également le CDI me l'a conseillé. Elle m'a affirmé que cela se lisait tout seul et qu'il était rempli de suspens. C'est pourquoi, je l'ai lu. Au début, j'ai eu du mal à me mettre vraiment dedans, mais l'entrée dans la machine infernale de l'affaire Reardon m'a captivée jusqu'à la dernière ligne, le dernier mot, la dernière syllabe et la dernière lettre de ce livre.
Donc, Kerry McGrath est une jeune femme procureur-adjointe ayant pour ambition de devenir juge. Elle est divorcée de Robert Kinellen, brillant avocat et mère d'une jolie petite Robin qui a eu un accident de voiture. Celle-ci n'ayant eu, heureusement, que des marques au visage, dut se faire soigner par le chirurgien plasticien Charles Smith. Et c'est dans le cabinet du Dr Smith que Kerry découvre le visage d'une jeune femme qui lui est familier. Puis, un autre jour, une autre jeune femme qui ressemble fortement à la première, ressortit également du cabinet du Dr Smith. Chose fortement étrange !
Et c'est après un rêve étrange que Kerry se souvint de ce visage : celui de Suzanne Reardon, fille de Charles Smith, qui aurait été assassinée par son mari, Skip Reardon. N'étant pas convaincue de la culpabilité de Reardon, elle décide de rouvrir le procès mais elle ne savait pas qu'en menant l'enquête sur cette étrange affaire, qu'elle entrait dans une machine infernale mettant en péril sa propre vie et même celle de sa fillette, Robin.
Un livre à lire absolument si vous aimez le mystère permanent !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          162
dido600
  19 mars 2015
Écrit en 1998
un suspens irréprochable, , on navigue avec les yeux du juge Malgré une intrigue bien plus prenante et passionnante qu'on du mal a' marquer une halte de lecture le roman néanmoins Je déplore le style trop plat une épilogue plus ou moins niaise et insolite en outre je désapprouve le dialogue employé la palabre entre Kerry l'héroïne du roman et sa petite fille Robin de 10ans qui cause comme si elle est âgée d'un âge adulte plus de de vingt ans .des personnages falots caricaturés.Un roman fidèle a' sa renommée
Comme avis personnel Si vous aimez Mary Higgins je vous le conseille Sinon passer votre chemin
Commenter  J’apprécie          100
laehb80
  02 août 2019
Je n'avais pas lu de roman de Mary Higgins Clark depuis 20 ans je pense, j'en étais très friande à l'époque et j'en garde de bons souvenirs. C'est justement pour cela que je craignais d'en lire à nouveau. Peur d'être déçue, peur que ça ait mal vieilli, peur de trouver l'intrigue bête.
Verdict : ce n'est pas un coup de coeur, ce n'est certes pas un roman dont je me souviendrai dans 20 ans mais c'est une lecture agréable qui ne fait pas trop datée malgré sa date de parution.
Commenter  J’apprécie          80
elise3coco
  27 juin 2016
Deuxième roman de l'auteur que je lis et je ne suis pas déçu.
L'enquête est menée non pas par des policiers mais par l'adjointe du procureur.
C'est un peu par hasard que Kelly va ré-ouvrir une enquête vieille de quelques années. On entrevoit vite qu'il y a 3 coupables possibles: Skip, celui qui purge sa peine en prison pour ce meurtre précis ; le père biologique de la victime, qui est chirurgien esthétique et qui met le visage de sa fille sur d'autres personnes ; et Josh Arnott, un voleur d'oeuvre d'art qui aurait bien pu être présent sur les lieux du crimes.
A vous de déceler lequel est malhonnête !!
J'ai trouvé ce roman très sympa bien que je me suis parfois perdu dans les personnages !! Ils ont des noms trop proches et je ne savais plus trop qui était qui !
Malgré que j'ai plutôt aimé ce roman et que la fin n'était pas vraiment prévisible, je pense que je vais vite oublier cette histoire. Car elle n'est pas la meilleure de tout les temps ! le suspens arrive surtout sur la fin, sinon l'histoire se déroule tranquillement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Banana_L
  08 janvier 2019
Grande adepte des romans policiers, j'avais hâte de commencer la lecture de ce roman. Et je n'ai pas été déçue. L'affaire sur laquelle décide d'enquêter Kerry McGrath, procureur-adjoint, tourne autour de l'esthétique, autant celle de la victime que des diverses oeuvres d'art qui sont présentes tout au long de l'intrigue.
J'ai pour ma part beaucoup apprécié ce roman et peu après l'avoir commencé j'ai eu beaucoup de mal à le lâcher si bien que je l'ai très rapidement terminé. J'ai réussi à découvrir l'identité du meurtrier avant les protagonistes mais pas avant la dernière partie du roman que j'ai trouvé facile à lire et très prenant.
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
meknes56meknes56   14 août 2019
Tandis qu’affluaient en elle les souvenirs de cette journée, déjà vieille d’une semaine, Kerry se rendit compte qu’elle n’était pas encore remise du choc provoqué par cet appel téléphonique. Elle était restée tard à son bureau du palais de justice d’Hackensack pour étudier une affaire de meurtre qu’elle se préparait à instruire, profitant du fait que le père de Robin, son ex-mari Bob Kinellen, avait à l’improviste invité leur fille au Big Apple Circus de New York, et promis de l’emmener ensuite dîner.

À six heures et demie, le téléphone avait sonné. C’était Bob. Il avait eu un accident. Un camion avait percuté sa Jaguar alors qu’il sortait du garage. Robin avait eu le visage entaillé par des éclats de verre. Elle avait été transportée d’urgence au St. Luke’s Roosevelt Hospital et on avait immédiatement prévenu un chirurgien plasticien. Sinon elle allait bien, mais on s’assurait en ce moment même qu’elle ne souffrait d’aucune lésion interne.
Au souvenir de cette soirée de cauchemar, Kerry secoua la tête. Elle voulait oublier l’état de panique dans lequel elle avait roulé jusqu’à New York, le pied à fond sur l’accélérateur, le corps secoué de sanglots, ses lèvres formulant un seul mot : pitié, tandis qu’elle psalmodiait en elle-même la suite de la prière : Pitié, Seigneur, ne la laissez pas mourir, elle est tout ce que j’ai. Je vous en prie, elle est si petite. Ne me l’enlevez pas…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
dido600dido600   17 mars 2015
Smith aurait fait édifier une barrière autour de sa fille pour empêcher quiconque de s'en approcher, un peu comme les musées ceignent d'un cordon leurs oeuvres d'art les plus précieuses. "
Commenter  J’apprécie          100
dido600dido600   15 mars 2015
Il y avait quelque chose de réellement effrayant chez cet homme. Ses yeux, étincelants de colère et de haine, semblaient la transpercer. S'il avait une arme à la main en ce moment, je parie qu'il l'utiliserait, se dit-elle.
Commenter  J’apprécie          60
Laurie_lucasLaurie_lucas   24 mars 2017
Elle n'avait jamais quitté son esprit. Elle était toujours là, telle qu'il l'avait vue au dernier jour de sa vie, l'accablant de son mépris avant de l'abandonner.
Commenter  J’apprécie          50
dido600dido600   19 mars 2015
Kerry ne mettait pas en doute ce que Smith avait écrit-la plupart des gens ne mentent pas lorsqu'ils ont décidé de se suicider
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Mary Higgins Clark (29) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mary Higgins Clark
Extrait de "De si belles fiançailles" de Mary Higgins Clark et Alafair Burke lu par Marcha van Boven. Editions Audiolib. Parution le 15 mai 2019 en téléchargement.
Pour en savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre-audio/de-si-belles-fiancailles-9782367629322
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ce que vivent les roses

Comment s'appelle l’héroïne ?

Kerry McGroot
Kate McGrath
Suzanne McGrath
Kerry McGrath

10 questions
8 lecteurs ont répondu
Thème : Ce que vivent les roses de Mary Higgins ClarkCréer un quiz sur ce livre