AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-Benoît Guinot (Éditeur scientifique)
ISBN : 2919598007
Éditeur : Ivres de Livres (31/12/2010)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Ecume de l'Homme-Océan, ces extraits des romans et carnets
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Margotte
  03 février 2011
C'est avec grand plaisir que j'ai lu cet ouvrage dans le cadre d'une opération "masse critique" lancée par Babelio. Tout d'abord pour découvrir ce nouvel éditeur, également libraire, et ensuite pour le plaisir de lire du Victor Hugo… Les aphorismes ont été choisis par Jean-Benoît Guinot et regroupés par thèmes. le livre se présente donc comme un dictionnaire où l'on peut piocher à sa guise. Il s'ouvre par l”'Abîme”… qui nous renvoie bien sûr à la bouche d'ombre des Contemplations, et se clôt par la “Vrille”, sans que je sache bien pourquoi…
Un livre où picorer, un livre à pensée, un livre pour rêver... que j'ai aimé !
J'ajoute que la présentation du livre ainsi que son format sont agréables, ce qui ne gâte rien...
Commenter  J’apprécie          30
Folfaerie
  09 janvier 2011
J'ai toujours aimé Victor Hugo, peut-être davantage ses poèmes et ses pièces que ses romans, et aussi bien l'homme que l'écrivain. Les aphorismes sont des maximes, de petites phrases sur lequelles on peut méditer à loisir. le recueil de Victor Hugo se déguste donc au gré des envies du lecteur, au hasard des pages.
Avant toute chose, je dois dire que l'ouvrage est joliment présenté : j'en ai aimé le format et la belle couleur verte. Il est imprimé de manière écologique, par le réseau Imprimvert, un détail qui a son importance pour moi, et enfin, il était accompagné d'un petit mot fort courtois. de quoi me mettre dans de bonnes dispositions !
Mais revenons à ce cher Victor. Les Aphorismes étant classés par thème, je suis allée d'abord vers ceux qui m'intéressaient le plus.
Tous les aphorismes sont tirés de divers recueuils qui sont mentionnés. le fait qu'ils soient classés par ordre alphabétique est bien pratique, cela permet d'aller directement chercher un thème. Et puis, en plus de méditer sur certaines phrases, on peut toujours trouver à les replacer, au détour d'un billet ou d'une conversation, non ? Blague à patr, c'est aussi une bonne façon de (re)découvrir les pensées et opinions de ce grand écrivain et de donner envie de lire le reste de son oeuvre.

Lien : http://lectures-au-coin-du-f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Vance
  13 février 2011
[...]
Je ne sais au juste à quoi je m'attendais lorsque je me suis inscrit à Masse critique, mais ce in-12 de 110 pages, à l'agréable couverture souple verte (labellisée IMPRIM' VERT) a su toucher ma curiosité et s'est révélé, au final, très agréable à lire. Rangés par ordre alphabétique des notions abordées (de « Abîme » à « Vrille »), ces aphorismes permettent de brosser un portrait de ce grand homme par petites touches impressionnistes.
Adorateur des lettres, il place la littérature au sommet des arts, tout en conservant de l'estime pour la poésie. Curieusement, il dédaigne (relativement) la musique. On le sent profondément humaniste, en droite ligne des héritiers des universitaires du Moyen-Age, plaçant l'Homme entre le Siècle et le Divin.
Bien entendu, il se refuse à l'agnosticisme même s'il est extrêment critique avec les prêtres de tout bord.
De même, on voit facilement dans ses quelques réflexions politiques son amour des idéaux révolutionnaires, et le rejet de leur manipulation à des fins « politiciennes ».
On connaît bien entendu son rejet du Second Empire qu'il semble prendre comme une perversion du bonapartisme et une violation des valeurs républicaines. Mais c'est surtout dans la quête d'absolu et de la Vérité (la plus grande des Vertus) qu'on trouve ses plus belles phrases, dans des essais philosophiques redoutables, parfois glaçants d'à-propos, où son art de la Langue fait merveille dans les analogies.
Loin d'être une somme, c'est un bref aperçu de la grandeur d'un homme libre.

Lien : http://journal-de-vance.over..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
QuartierLivre
  24 janvier 2011
Pour avoir appris ses poèmes par coeur ou pour avoir lu Notre-Dame de Paris, on croit tout connaitre de Victor Hugo. Pourtant ce n'est souvent pas le cas comme nous le prouve très bien ce recueil joliment et justement nommé Aphorismes.
En effet, la plupart des phrases, sentences et opinions de ce livre sont tirés d'oeuvres moins renommées que les Feuilles d'Automne ou l'Art d'être grand-père. Point donc ici de "Ce siècle avait deux ans" ou " Elle avait pris ce pli dans son âge enfantin" mais plutôt des idées, des pensées et des réflexions à tendance philosophique ou mystique.
On (re)découvre Victor Hugo, homme politique, social, engagé et ancré dans son époque. Chaque phrase pourra être lue, méditée et certaines mériteraient de devenir des philosophies de vie.
Lien : http://www.quartier-livre.fr..
Commenter  J’apprécie          20
sandrounette
  06 février 2011
C'est avec beaucoup de plaisir que je me suis replongée dans l'univers Hugolien. Ce petit recueil réunit des citations classées par thème, tirées de ses nombreuses oeuvres. le plus de cette toute jeune édition est qu'elle nous fait (re)découvrir des morceaux choisis rares ou inconnus du grand Victor que j'apprécie tant! Merci à Babelio et aux éditions Ivres de livres pour ce petit moment de bonheur.
Lien : http://lectrissima.blogspot...
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
VanceVance   13 février 2011
On passe une moitié de sa vie à attendre ceux qu’on aimera et l’autre moitié à quitter ceux qu’on aime. [Tas de Pierres]
Commenter  J’apprécie          80
VanceVance   13 février 2011
La France sera sauvée quand les vieux regarderont en avant et quand les jeunes regarderont en arrière. [Choses vues]
Commenter  J’apprécie          70
VanceVance   13 février 2011
Quelquefois comme Christophe Colomb, on ne cherche qu’une route et on trouve un monde. [Feuilles paginées]
Commenter  J’apprécie          70
VanceVance   13 février 2011
Un sot est un imbécile dont on voit l’orgueil à travers les trous de son intelligence. [Tas de Pierres]
Commenter  J’apprécie          50
VanceVance   13 février 2011
La démocratie prouve sa solidité par les absurdités qu’on entasse sur elle, sans l’ébranler. [William Shakespeare]
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Victor Hugo (133) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Victor Hugo
teaser Les Miserables du Limousin .Référence explicite aux Misérables de Victor Hugo, ce roman-feuilleton a paru dans les colonnes du journal le Rapide entre juillet et septembre 1887. Retrouvé récemment, il n?avait été publié que cette même année 1887, avant de sombrer dans l?oubli. Il mérite une redécouverte. Plus d'informations sur : http://www.lesardentsediteurs.com
autres livres classés : penséesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle






Quiz Voir plus

Victor Hugo (niveau facile)

Lequel de ces livres n'est pas de Victor Hugo ?

Les Misérables
Notre-Dame de Paris
Germinal
Les Contemplations

10 questions
834 lecteurs ont répondu
Thème : Victor HugoCréer un quiz sur ce livre