AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 284953126X
Éditeur : La Boîte à Bulles (03/06/2011)

Note moyenne : 3.46/5 (sur 50 notes)
Résumé :
Suite au décès de son grand-père adoré, Martial découvre sans le vouloir un bien curieux "héritage": une valise bourrée de vieilles clés à remettre à un certain Félix Larose et une boîte remplie de lettres d'amour rédigées par un certaine Georgette Blizard résidant à Magnat l'Etrange. Mis à la porte par sa compagne et passablement désoeuvré, Martial met le cap sur ce petit village de la Creuse où il espère retrouver non seulement Georgette mais également Félix. Une ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  28 juin 2014
Martial vient de perdre son grand-père qui comptait tellement pour lui et s'en veut énormément de ne pas être aller le voir ces deux dernières années. Son dernier coup de fil remonte à trois mois alors que celui-ci sortait d'une opération. Après une énième rupture avec Sonia, il était passé devant chez lui sans oser sonner à la porte. Alors, cette fois, il a décidé de prendre sa voiture et d'aller dans son appartement. Il remarque que son cousin Jibé a pris soin d'emporter déjà quelques affaires de leur aïeul. Assis dans le vieux fauteuil, Martial remarque une valise cachée sous un canapé. Verrouillée, il ne peut voir ce qui se cache à l'intérieur mais il est noté dessus qu'elle est destinée à Félix Larose domicilié à Magnat-L'Etrange. Il occupe alors la soirée à lire des lettres d'amour que s'échangeaient son grand-père et une certaine Georgette Blizard, habitant aussi dans le même village. Voulant alors lui faire plaisir une dernière fois, il entreprend de résoudre cette bien mystérieuse histoire et se rend donc dans ce patelin. Cela tombe bien puisque plus rien ne le retient. En effet, Sonia vient de mettre définitivement fin à leur relation en jetant ses affaires par la fenêtre. Arrivé à destination, il entre dans le bar du village et demande aux locaux s'ils connaissent un dénommé Félix Larose. Malheureusement, personne ne semble avoir entendu parler de lui. Par contre, ils lui suggèrent d'aller voir Georgette qui habite à deux pas. Peut-être pourra-t-elle l'aider dans ses recherches?
Bienvenue dans ce patelin creusois, le bien nommé Magnat-L'Etrange. Ce pauvre Martial ne sait pas dans quel périple il vient de s'engager car il ne semble ne pas être le seul à s'intéresser aux us et coutumes locales. En effet, entre Andy, le blogueur gothique et Archibald, du département chiroptérologique du musée d'histoire naturelle, ce village semble receler de mystérieux trésors et secrets. Ici et là on retrouve des chauve-souris très bizarres, un animal qui ne ressemble à rien, des non-dits sur le passé, des cas de rage, un monsieur Linlin qui semble animer l'animosité de tous les villageois, un camp militaire à l'abandon, des vampires... bref, de quoi donner le tournis. Malgré cela, l'ensemble est cohérent et le scénario de Simon Hureau est habile et bien mené. L'intrigue est présente, les différents protagonistes nous livrent au compte-goutte les éléments-clés. le dessin en noir et blanc convient parfaitement à cette ambiance glauque. Les planches muettes se savourent agréablement et la mise en page singulière est des plus séduisantes.
Intrus à l'étrange... étrange...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          450
Titania
  02 janvier 2016
Martial n'a pas de chance, pas de boulot, un couple qui bat de l'aile et un grand-père qui meurt, dont il est le seul héritier . Il découvre dans son appartement une correspondance passionnée avec une inconnue, résidant dans un endroit au milieu de nulle part , et une valise fermée destinée à un certain Felix Laroze.
Il part alors puisque rien ne le retient à Paris sur la piste de ces énigmes du passé et arrive dans un village bien nommé Magnat l'Etrange.
Le mystère s'épaissit, les rencontres interrogent plus qu'elles n'expliquent. les chauve-souris exotiques et les domaines abandonnés attirent les curieux. Un léger parfum de fantastique plane avec la proximité nocturne de vampires. le jour, la population du village s'en prend à un bouc émissaire de façon cruelle et incompréhensible .
On ne va pas en dire plus..
l'auteur sait tricoter une énigme , l'histoire est bien racontée en noir et blanc . Même si le graphisme n'est pas celui que je préfère le plus, j'aime beaucoup ce très long passage sans le moindre dialogue lorsque Martial explore seul le domaine abandonné. Ainsi se dévoilent devant nos yeux les secrets terribles du village.
Une bonne histoire pour commencer l'année,
à tous mes meilleurs voeux pour 2016
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          263
cicou45
  04 septembre 2013
Suite au décès de son grand-père Hector Grémiet, avec qui il était très lié (bien qu'il n'ait pas vu ce dernier depuis trois mois), Martial se rend une dernière fois dans l'appartement de ce dernier pour voir ce qu'il pourrait récupérer de ses affaires personnelles. Son cousin étant passé avant lui, il ne reste plus grand chose dans l'appartement du vieux monsieur, si ce n'est deux valises, toutes deux fermées à clé et portant l'inscription "Pour Félix Larose. Magnat-l'étrange". Il découvre également une pile de lettres d'amour toutes adressées à la même personne : Georgette Blizard, également domiciliée à Magnat-l'étrange. Poussé par la curiosité mais également se trouvant devant le devoir de rendre ces valises à la personne à laquelle son grand-père les a léguées, Martial se rend donc dans cet étrange petit village. Étrange ? Oui, en effet, car bien que celui-ci ne compte que deux-cents habitants, personne ne semble connaître ce fameux Félix Larose.
Martial va donc prolonger son voyage, y rencontrer ladite Georgette et retrouver le petit-fils de cette dernière qui, lui, possède, les lettres que son grand-père avait adressées à son amante.
Cependant, les rencontres ne s'arrêtent pas là...Il va également faire la connaissance d'un homme guère apprécié au village, surnommé Linlin et de sa fille mais aussi de deux autres touristes, comme lui, dont l'un fait des recherches sur les loups-garous.
Des histoires dans l'histoire principale, enfin bref, on s'y perd parfois un peu mais en même temps, on se régale. Un graphisme qui sort du commun mais cependant très travaillé ! Et en plus, tout en noir et blanc, ça, j'adore ! A découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
alouett
  20 juin 2011
Martial vient d'apprendre le décès de son grand-père, Hector Grémiet. Il monte à Paris pour passer à l'appartement de l'aïeul et récupérer quelques affaires. Étape d'autant plus douloureuse puisque le jeune homme était très lié à son GrandPa qu'il n'avait pas vu depuis trois mois. En faisant le tour de l'appartement, le jeune homme remarque deux grosses valises sous un canapé. Il tente de les ouvrir mais elles sont fermées à clés. Sur chacune d'elle, une étiquette avec cette inscription « Pour Félix Larose à Magnat – L'Étrange ». Intrigué, Martial poursuit ses recherches et découvre plusieurs boîtes de correspondances reçues par son grand-père, des lettres écrites par une certaine Georgette Blizard domiciliée à Magnat – L'Étrange. La coïncidence est trop grande, il n'en faut pas plus à Martial pour prendre la direction de ce bled, bien décidé à rencontrer cette femme et à donner en mains propres ces lourdes valises à Monsieur Larose… un moyen comme un autre de rendre un dernier service à son grand-père.
En route pour la Creuse ! Sur place, Martial rencontrera de sympathiques villageois mais au bout de quelques heures passées à Magnat, leurs us et coutumes pas très finaudes et ce mystère qui entoure Félix Larose conforte Martial dans l'envie de mener à bien son enquête.
-
Je ne mâcherais pas le plaisir que j'ai eu à lire cet album. Plusieurs raisons à cela, la première est liée au plaisir de retrouver ce graphisme si propre à l'auteur. le trait, tout en finesse, mélange une forme de légèreté alliée à une grande richesse dans les détails des décors et accessoires. On ressent le bon air frais de la campagne et on se frotte à la mentalité de ses habitants sympathiques mais quelque peu réfractaire à l'intrusion d'un étranger… bref, le décor bucolique est rapidement campé. L'agencement des visuels est assez conventionnelle dans l'ensemble (une présentation des cases en trois ou quatre bandes) mais ce arrangement s'adapte régulièrement à la trame narrative : les contours de cases disparaissent, s'arrondissent et zooment sur un détail et ou un visage, s'arc-boutent bref, la mise en page m'a surprise, charmée. Pas d'effet de lassitude dans la lecture, l'album très agréable à parcourir.
Plaisir à lire un scénario original ensuite. J'ai rapidement abandonné l'idée de chercher à imaginer quel chemin allait prendre l'histoire pour profiter pleinement des rebondissements de l'intrigue. Celle-ci va chercher ses sources dans plusieurs genres : la quête (celle du personnage principal), le thriller (auquel Simon Hureau donne un petit côté fantastique) et la chronique sociale (en milieu rural avec cette peur de l'étranger et des jugements de valeur qui ont la peau dure). le résultat est convaincant. Martial est entouré d'un panel intéressant de personnages secondaires : de la vieille mégère au blogueur gothique en passant par le bouc-émissaire de service… Une intrigue tarabiscotée en apparence, qui semble ne pouvoir aboutir que dans un cul-de-sac mais, comme je le disais, le fait d'avoir eu du mal à anticiper les rebondissements de l'histoire m'a fait profiter de l'effet de surprise permanent. le récit est fluide, l'intrigue est ménagée tout du long jusqu'à cet étrange face-à-face qui s'étale sur 9 pages en toute fin d'album. Ce moment m'a apporté la majeure partie des clés de compréhension du récit puis, en une vingtaine de pages, l'auteur peaufine son dénouement et nous offre une conclusion pleine d'espoir et de poésie. Simon Hureau l'a travaillée en alternant passages muets et dialogues. Une belle boucle se boucle, les dernières pièces du puzzle trouve naturellement leur place… et un album qui se referme avec difficulté… un voyage imaginaire qui se termine et que je garderais en mémoire, d'autant que le mystère persiste mais il me revient d'imaginer la suite de cette aventure.
Prenez une bonne dose de sentiments, une curiosité aiguisée et un petit bled perdu sur le Plateau de Millevaches. Mélanger le tout jusqu'à obtenir un soupçon de quiproquos, une bonne dose d'humour et une lichette de fantastique. Recouvrir et laissez reposer une heure. Vous pouvez servir l'album à température ambiante, la dégustation n'en sera que meilleure et la digestion fameuse !
Lien : http://chezmo.wordpress.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
ennapapillon
  14 août 2012
Martial vient de perdre son grand-père il s'en veut de ne pas l'avoir beaucoup vu ces derniers temps alors que plus jeunes, ils étaient très proches. Chez le vieil homme, il trouve deux valises très lourdes qui sont adressées à un certain Félix Larose à Magnat L'étrange. Il trouve aussi des lettres écrite par une certaine Georgette Blizard du même village.
Comme sa vie n'est pas particulièrement réjouissante à cette époque, Martial décide d'aller à Magnat L'Etrange pour donner les valise à ce mystérieux Félix Larose.
Arrivé dans ce village, personne ne connait cet homme. Il se retrouve dans une étrange situation : un homme, le bouc émissaire de tout le village revient après avoir été tabassé et tout le monde pense que Martial est ami avec lui. Georgette, meurt juste près avoir discuté avec lui et à l'hôtel où il loge, il est en compagnie de deux autres hommes et tout le monde les prend pour des journalistes. L'un des deux est spécialiste de vampires et un spécialiste de chauves souris, car ces dernières pullulent étrangement dans les environs... La fille de "Linlin", l'homme détesté par tout les villageois est une originale qui défend son père.
Martial qui est neutre dans les relations du village parle à tout le monde, ne cherchant qu'à retrouver l'ami de son grand père. Au hasard de ses déambulations, il découvrira un mystère...
J'ai beaucoup aimé les dessins de Simon Hureau, particulièrement les paysages qui sont à la fois réalistes et poétiques.
J'ai bien aimé l'histoire mais j'ai j'ai trouvé que la fin qui est vraiment très riche était trop brève par rapport au reste. Cela manquait un peu d'équilibre à mon goût. La fin aurait mérité d'être développée : j'ai un peu l'impression de passée à côté de quelque chose de vraiment fort, comme si la fin était passée en accéléré. C'est dommage.
Lien : http://ennalit.canalblog.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

critiques presse (5)
BulledEncre   11 juin 2012
Un polar très efficace qui mêle enquête, science-fiction et mysticisme en milieu rural.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Telerama   20 février 2012
Cette approche funambule débouche sur cinquante pages muettes où sera éclairci le mystère mais où, surtout, en une foisonnante et audacieuse parenthèse vers l'inconnu, Hureau affiche une maîtrise graphique et une efficacité narrative d'une singulière virtuosité.
Lire la critique sur le site : Telerama
BDSelection   23 juillet 2011
cette quête des origines en terre limousine où tous les habitants semblent cacher un terrible secret, va se transformer en un accrocheur récit à velléité énigmatique
Lire la critique sur le site : BDSelection
Sceneario   03 juillet 2011
L’auteur nous emmène dans son univers avec beaucoup de malice, d’autant plus qu’il évite à chaque fois les clichés au moment même où on commençait à douter.
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDZoom   20 juin 2011
Un accrocheur récit à velléité énigmatique qui va vous donner, progressivement, la chair de poule. Et Simon Hureau n’est pas seulement un habile scénariste puisque son dessin jeté en noir, blanc et gris, dégage aussi un charme indéniable …
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
ZilizZiliz   13 février 2014
C'était en des temps où l'on prêtait à la barbarie des valeurs rédemptrices. Délit de vagabondage et de mendicité en réunion. Un an de colonie pénitentiaire en Touraine. On nous faisait travailler comme des forçats. J'ai commencé en cassant des cailloux pour le ballast des voies ferrées. Deux caisses par jour... Et quand on avait insuffisamment produit, c'était soixante coups de trique. A la fin, on ne sentait plus rien. (...) Le cachot, les privations. On virait brutal et insensible.
(p. 120-121)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
cicou45cicou45   04 septembre 2013
"La nature se débrouille très bien toute seule..."
Commenter  J’apprécie          160
LadydedeLadydede   23 juin 2013
Martial, ne laisse jamais filer les vraies rencontres, jamais...
Si j'ai une seule chose à te dire, c'est celle-là...
Commenter  J’apprécie          20
SpaniaSpania   01 mars 2015
Allez aux mille vaches, c'est tip-top-fashion-branchouille de chez Hype!
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Simon Hureau (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Simon Hureau
L'ethnologue et auteure, Solenn Bardet, présente sa première bande dessinée sur le peuple Himba chez la Boîte à Bulles en collaboration avec le dessinateur Simon Hureau. Nous avons profité de sa venue au festival de bande dessinée de Quai des Bulles de Saint-Malo pour lui poser quelques questions sur son album, son travail avec Simon Hureau et ses projets.
autres livres classés : décèsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3557 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre