AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Karine Chesneau (Traducteur)
EAN : 9782877304894
239 pages
Éditeur : Editions Philippe Picquier (25/04/2000)

Note moyenne : 3.87/5 (sur 45 notes)
Résumé :
Le lecteur fera la connaissance des dix personnages de ce surprenant roman au travers de leur correspondance privée : lettre à une amie, à un amant, à des parents, à un psychiatre. Petit à petit, il entre par effraction dans leur intimité et leur personnalité secrète, par le biais de leurs confidences épistolaires ou par l'irruption d'un acte de naissance, d'un certificat médical, d'un article de journal... Autant de rebondissements que de personnages dans ce livre ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
missmolko1
  03 novembre 2015
Plongez-vous immédiatement dans ce petit bijou mais surtout ne lisez pas la quatrième de couverture qui en dit beaucoup trop.
L'auteur nous présente 10 personnages a travers des lettres écrites a leur entourage. Chaque chapitre est indépendant et ce lit comme une nouvelle avec a chaque fois une chute, un retournement de situation a la fin. Rien que pour ça, je dis chapeau. Mais ce n'est pas tout car tout ces personnages, qui n'ont rien en commun, vous se retrouvez réunis dans un dernier chapitre, je ne vous dis pas comment mais l'auteur apporte habillement les choses.
L'écriture est vraiment très belle, poétique et plein de pudeur comme beaucoup d'écrit japonais. On passe un excellent moment et je suis vraiment ravie d'avoir découvert cette lecture.
Lien : http://missmolko1.blogspot.i..
Commenter  J’apprécie          361
moustafette
  21 avril 2012
Si vous voulez vous laisser surprendre jusqu'au bout, ne lisez pas la 4ème de couv. Ou alors faites comme moi, lisez-la et oubliez-la immédiatement. Puis plongez dans la lecture de ce roman composé exclusivement d'échanges de lettres entre de multiples correspondants.
Apparemment il n'y a aucun lien entre les dix premiers chapîtres qui pourraient se lire chacun comme une nouvelle. En effet, un mini coup de théâtre clôture chaque chapître, et c'est là que se situe la première originalité de ce livre. le procédé se répète jusqu'au onzième chapître qui voit enfin la réunion des nombreux protagonistes dans une situation peu banale. On croit donc en avoir fini, mais non. Jusqu'à la dernière page l'auteur surprendra le lecteur par un nouveau rebondissement.
Il n'est pas aisé de parler de ce livre sans rien en dévoiler. Au cours de la lecture, j'ai cherché à faire des liens entre les personnages des différents chapîtres car certaines situations vous mettent la puce à l'oreille. Mais j'ai vite abandonné car je m'embrouillais dans les patronymes japonais. Donc je me suis laissé porter et entraîner. L'auteur est un filou qui excelle dans l'art de perdre le lecteur dans ce labyrinthe épistolaire.
On en apprend beaucoup sur le Japon, les régions et leurs coutumes, le mode de vie urbain, le monde de l'entreprise, de l'éducation, les relations hommes-femmes. On ne retrouve pas la poésie qui caractérise souvent la littérature japonaise mais le style de certaines lettres pourrait les faire figurer dans un manuel de correspondance.
Bref ce n'est pas un coup de coeur, mais j'applaudis l'originalité du procédé littéraire. Les inconditionnels de la littérature japonaise apprécieront, les réfractaires passeront leur chemin !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
elna44
  18 décembre 2019
Étrange concours de circonstances dans un roman qui, par sa forme, rappelle Fleurs de Chine de Wei-Wei. Épistolaire du début à la fin, rien n'est écrit en temps réel, tout est "rapporté". Les événements se sont passés, et on se laisse bercer par les réactions des personnages, leur après-coup. J'ai eu l'impression d'être dans un autre monde. La culture japonaise est très marquée, mais de façon délicate, bienveillante, modérée, parfois un peu narquoise. Et ces personnages, ce sont nous. Nous tous, chacune de nos émotions, la colère, la joie, l'envie, la cupidité, la peur. Une peinture du Japon qui sort des estampes et se campe dans l'occidentalisme.
Commenter  J’apprécie          80
sl972
  09 juin 2017
Premier conseil : ne lisez surtout pas la quatrième de couverture. En fait, ne lisez même pas l'introduction et lancez-vous directement dans la première des lettres qui composent ce livre.
Nous sommes à mi-chemin entre le roman épistolaire et le recueil de nouvelles. Chaque chapitre (?) correspond à une histoire pouvant être lue indépendamment des autres. A chaque fois, on se concentre sur un personnage principal, éventuellement deux et on le découvre à travers des lettres qu'il a écrites ou reçues, ou que d'autres ont écrites à son sujet. Rien ne réunit toutes ses histoires, si ce n'est le dernier chapitre qui nous explique enfin la raison de tous les précédents.
A travers toutes ces lettres, on découvre un Japon aux nombreuses facettes et les différents modes de vie de ses habitants. On passe de la joie à la tristesse, du rire aux larmes et on ne se lasse pas. le dénouement est surprenant et, pour moi, vraiment inattendu. On regretterait presque de devoir le refermer après l'avoir fini.
Cet auteur peu connu en France – seulement deux livres traduits dans une oeuvre bien plus riche – mérite d'être découvert ; lancez-vous et vous ne serez pas déçu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Baluzo
  11 novembre 2013
Une vraie surprise! Un achat non prémédité à Bordeaux tout simplement parce que j'aime la litterature japonaise ! j'ai aimé ce mélange de nouvelles, traitées sous la forme de correspondances et d'histoires à plusieurs niveaux; Chaque chatpitre récele une double approche, toujours suprenante et le dernier chapitre qui aurait bien pu ne pas exister ( et le livre n'en aurait pas été pour autant sans interêt) revele un troisieme lecture au chapitre 1. une belle découverte que je recommande!
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
ColibrilleColibrille   24 avril 2014
- Regardez le ciel. On dirait qu'on a ramassé toutes les pierres précieuses du monde, jusqu'à la dernière, et qu'elles ont été collées sur le ciel.
C'était en effet une belle voûte céleste. Les jeunes filles, qui, jusqu'à ce jour, n'avaient vu l'éclat des étoiles que dans un planétorium, s'arrêtèrent un moment, fascinées par ce déluge de lumière. Et l'une d'elles tendit même la main instinctivement pour essayer d'attrapper une étoile.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ColibrilleColibrille   24 avril 2014
- J'essaie d'éclaircir le mystère d'hier. C'était un véritable assassinat. Et très habilement organisé. Figure-toi que Taichi Funayama a été assassiné.
- C'est impossible ! M. Funayama a sauté lui-même par la fenêtre !
Commenter  J’apprécie          00
FleuretcompagnieFleuretcompagnie   05 février 2018
le 23 mars

Chers parents,
Quand je pense qu'hier soir encore, j'étais auprès de vous, et maintenant je vous écris cette lettre sous le ciel de Tôkyô dans un quartier populaire, j'ai vraiment l'impression de rêver.
Commenter  J’apprécie          00
NikozNikoz   06 décembre 2015
Qu'allez-vous faire?
Je ne sais pas trop; il s'agit d'un meurtre c'est certain...
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : roman épistolaireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les mangas adaptés en anime

"Attrapez-les tous", il s'agit du slogan de :

Bleach
Pokemon
One piece

10 questions
448 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , littérature japonaiseCréer un quiz sur ce livre