AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2234071860
Éditeur : Stock (04/04/2012)

Note moyenne : 3.29/5 (sur 12 notes)
Résumé :
4° de couverture :
(Edition source : Stock - 04/2012)


“ Peut-être est-il proche l'instant où je découvrirai la vraie nature du personnage qui s'est construit en moi, qui est devenu moi. À cette construction j'ai participé, certes, mais nul n'en a jamais tracé les plans, ni moi ni les autres ; s'ils ont existé, ces plans qui auraient défini mon avenir, personne n'en a jamais rien su. Les matériaux qui lui ont permis de faire partie du mo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
brigittelascombe
  30 août 2012
"Connais-toi toi même!" prônait Socrate.
Mais "Comment devient-on soi-même?" s'interroge Albert Jacquart (scientifique de haut niveau dont je viens de lire l'essai engagé: Exigez !: un désarmement nucléaire total co-écrit avec Stéphane Hessel.
Me voilà déçue, car bien qu'Albert Jacquart, dans son essai autobiographique Dans ma jeunesse, revienne sur le drame familial (décés accidentel de son frère de cinq ans et hospitalisation maternelle dont la "cicatrce est toujours vivace"), son caractère d'enfant timide, sa jeunesse protégée de la guerre et ses brillantes études de polytechnicien, son travail à l'INED sur "la génétique des populations", son "savoir rencontrer", il n'explique pas vraiment pourquoi il est devenu un "Abbé Pierre laïque", empreint d'humanisme et d'un besoin de fraternité.....
Fraternité.....Frère. Frère des hommes....Merci Babélio
A signaler: Regards partagés, un excellent ouvrage d'Albert Jacquart écologique,préventif,alarmiste,éducatif, co-écrit avec Isabelle Delanoy et illustré des superbes photos de Yann Arthus-Bertand.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Chimere
  23 novembre 2013
"Lire entre les lignes" c'est aussi lire avec une certaine sensibilité, une ouverture d'esprit qui permet de mieux comprendre les ressentis de l'auteur, car au fond, comment réagir à sa place? Tout l'art de se construire sur des échecs et en fonction des cruautés que la vie nous réserve. Difficile de rester objecti(ve)f à la lecture de cette biographie axée sur les points forts d'une vie remplie d'obstacles. D'ailleurs, pour ces raisons, bien probable que ce récit n'ait vu le jour que tant d'années après ces événements marquants. Admettre que le masque a pu servir et S'Identifier, s'accepter avec des blessures propres et personnelles. Ce serait hypocrite de ne pas avouer ce recours tout comme celui de la chirurgie esthétique lorsque les marques du temps laissent trop de traces. Voilà quelques modestes remarques que je formule avec humilité.
Commenter  J’apprécie          30
melina1965
  24 mars 2014
Un parcours de vie peu ordinaire.

« Qui est Albert Jacquard ? », c'est la question même que se pose l'auteur au début de son ouvrage. Pour tenter d'y répondre, il déroule sa biographie d'homme et de scientifique avec un regard lucide et parfois ironique.
Le drame de son existence : un accident de voiture lorsqu'il a neuf ans. Il perd son frère et ses grands-parents mais aussi sa propre image puisqu'il est si défiguré qu'il faut lui reconstruire un visage.
Et puis, il y a la religion qui l'a marqué à jamais même si un sentiment de révolte vis-à-vis d'elle l'animera très tôt : « Quelle belle école de l'hypocrisie et du mensonge que l'éducation religieuse ! »
Toute son existence est également pénétrée par la réflexion sur la dignité de l'Homme et la lutte pour celle-ci. L'un des souvenirs qu'il évoque semble inviter le lecteur à faire de même : ainsi, lorsqu'il s'interroge sur la nécessité de l'action collective, il écrit « Théodore Monod me l'a rappelé un jour où nous étions assis au milieu d'un boulevard pour défendre les droits de l'homme. Je lui demande naïvement : "Croyez-vous que cette action soit efficace ? -- Je n'en sais rien, mais je sais que je n'ai pas le droit de ne pas y participer." »
Recherche scientifique et morale sont les socles de la vie de cet humaniste qui a traversé son époque avec une présence humble et engagée.

A l'occasion de la disparition du généticien célèbre pour ses engagements citoyens, France Culture a rediffusé cinq entretiens avec Jacques Lacarrière enregistrés en 1993. Voici le lien vers le premier...
Lien : http://www.franceculture.fr/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
melina1965melina1965   24 mars 2014
Pour la première fois, je défile, derrière une banderole, au coeur d'une manifestation dans les rues de Paris.
Cette réaction collective peut sembler dérisoire face à la répulsion qu'inspirent les actions terroristes. Elle n'en est pas moins nécessaire.
Théodore Monod me l'a rappelé un jour où nous étions assis au milieu d'un boulevard pour défendre les droits de l'homme. Je lui demande naïvement : "Croyez-vous que cette action soit efficace ? -- Je n'en sais rien, mais je sais que je n'ai pas le droit de ne pas y participer."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
brigittelascombebrigittelascombe   30 août 2012
Je comprends enfin que,pour sortir de l'enfance,il ne s'agit plus d'être le plus fort;il s'agit de savoir rencontrer.
Commenter  J’apprécie          130
ChimereChimere   23 novembre 2013
"Je me réfugiais dans les livres et dans le cocon de la bibliothèque municipale où je butinais à loisir. L'odeur des livres et d'encaustique m'est encore familière, comme la chaleur de la salle de lecture, l'obscurité qui tombe dans les après-midi d'hiver, c'est mon bonheur de lecteur, ma vie cachée. A l'abri."
Commenter  J’apprécie          40
ChimereChimere   23 novembre 2013
p. 62: "Muni de quelques mentions, je pouvais tenter d'entrer à Polytechnique où j'avais décidé d'aller, puisque, désormais, j'étais "bon". Où préparer l'X en ayant de bonnes chances de l'intégrer?... Me voilà donc parti pour Paris, à l'automne 1943, alors que la guerre est à son paroxysme. Je passe l'année scolaire 43-44 dans une sorte d'obnubilation du travail, favorisée par l'organisation militaro-religieuse de l'établissement."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
JubibuJubibu   27 juillet 2013
"[...] passer des paroles aux actes, ce sera l'une des tâches de la génération qui commence à prendre les commandes. Espérons qu'elle saura sans tarder sortir collectivement de l'enfance."
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Albert Jacquard (22) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Albert Jacquard
"On est en train de sélectionner les gens les plus dangereux"
autres livres classés : connaissance de soiVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Hommage à Albert Jacquard, décédé le 11/09/2013

Albert Jacquard est né à Lyon en ...

1915
1925
1935
1945

10 questions
13 lecteurs ont répondu
Thème : Albert JacquardCréer un quiz sur ce livre