AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253170852
Éditeur : Le Livre de Poche (12/01/2000)

Note moyenne : 3.46/5 (sur 46 notes)
Résumé :
Casse-tête pour le FBI : quel peut être le point commun entre ces meurtres commis au Canada, en Grande-Bretagne et dans le Massachusetts ? Et que vient faire là le laboratoire pharmaceutique Probotex pour lequel toutes les victimes ont travaillé ? L'agent Cagney, profiler, spécialiste des comportements, décide d'associer une troisième fois la brillante mathématicienne Gloria Parker-Simmons, cartésienne surd... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
smart69430
  19 septembre 2014
Ma période "polar" et mon vif intérêt pour Andréa H. JAPP découverte à travers les quatre romans Les Mystères de Druon de Brévaux m'ont dirigée vers la lecture de cette édition intégrale : le cycle des Gloria.
Ainsi, La Parabole du tueur, le Sacrifice du papillon, Dans l'oeil de l'ange et La raison des femmes voient une équipe du FBI à la tête de laquelle James CAGNEY, profileur, tente bien que mal d'élucider des crimes odieux, atroces.
Les enquêtes semblent si complexes qu"il s'adjoint les services d'une astucieuse et géniale mathématicienne en la personne de Gloria PARKER-SIMMONS.
Les relations professionnelles entre les deux personnages et les liens inextricables qui vont se nouer entre eux vont apparaître très difficultueux, voire conflictuels. Ils apparaissent ainsi peu convaincants, enchevêtrés dans des personnalités instables, déséquilibrées, fragiles.
Aussi, quel avis donner sur ces romans policiers si ce n'est de constater que je n'ai malheureusement pas adhéré entièrement â ces histoires. Pourtant, les meurtres odieux sont là, les assassins (tueur en série, homme, femme) sont abjects, les crimes atroces, les enquêtes traditionnelles avec interrogatoires, rapport de police scientifique, épluchages d'archives etc... Mais force est de constater que la sauce ne prend pas. Je suis restée dans chacune des enquêtes à côté de celles-ci sans jamais réussir à me sentir captiver, convaincre par celles-ci.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
thisou08
  12 mars 2017
Quelle déception pour moi qui aime beaucoup cet auteur !
L'histoire m'a paru insipide, les personnages sans substance, les rapports entre eux incompréhensibles de même que la trame du suspense.
A oublier bien vite, pour ne pas garder en mémoire ce mauvais souvenir !
Commenter  J’apprécie          00
sorayabxl
  11 avril 2016
Je ne connaissais pas l'auteure et je n'ai pas lu les tomes précédents, mais j'ai dévoré ce livre d'une traite. Très efficace, et les personnages sont crédibles.
Commenter  J’apprécie          00
DidierLarepe
  10 juillet 2016
Une autre histoire avec la mathématicienne enquêtrice.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   05 juillet 2015
La réalité, c’est les corps que l’on balance sur des tables d’autopsie pour les découper, qui puent et qui donnent l’impression de hurler encore. La réalité, c’est une gentille petite blonde qui sanglote dans votre épaule parce qu’elle a brûlé le ventre de son petit garçon avec sa cigarette. La réalité, c’est d’être dans la merde et dans le sang jusqu’au cou et se dire qu’il faut continuer, de toute façon, parce que lorsque l’on a coffré celui-là, un autre prend sa place. C’est cela, la réalité, et ça ne vaut pas un Oscar. Ça vaut, par contre, un chapelet de nuits d’insomnie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
line70line70   15 avril 2012
[...] il n'y a que l'amour et la compassion qui demeurent. Tout le reste disparaît avec la mort, même si on ne s'en aperçoit pas tout de suite.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   05 juillet 2015
Il n’y a que l’amour qui persiste. Tout le reste disparaît avec la mort, même si on ne s’en aperçoit pas.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   05 juillet 2015
Les femmes tuent. C’est toujours une surprise parce que c’est moins systématique et jouissif que dans le cas des hommes. Cela paraît de ce fait encore plus pathologique. Et puis, c’est tellement à l’opposé de l’idée que l’on veut avoir d’une femme. Mais elles tuent. Elles peuvent donc être chasseresses.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   05 juillet 2015
Rien n’est plus difficile que de pister quelqu’un dans une grande ville, surtout si la proie a pris soin d’aller précisément où on ne l’attendait pas.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Andrea H. Japp (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Andrea H. Japp
Interview de Andréa H. Japp pour "Le fléau de Dieu".
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1794 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre