AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2081225468
Éditeur : Flammarion (20/10/2010)

Note moyenne : 3.68/5 (sur 129 notes)
Résumé :
Début du XIVe siècle dans un comté de France. Héluise, travestie en médecin itinérant, court le pays sous le nom de Druon de Brévaux, taraudée par le doute et la peur. Pour quelle raison l'illustre savant Jehan Fauvel, son père, a-t-il été torturé par l'Inquisition ? Que savait-il des pouvoirs de la pierre rouge qui a fait couler tant de sang et que cherchent à posséder le Vatican et le roi de France ? Comment Igraine, mage inquiétante, a-t-elle appris son existence... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
Aline1102
  28 mars 2014
Ce volume est le second dans une trilogie et, pourtant, même sans avoir lu le premier tome, il est tout à fait possible de s'y retrouver dans l'histoire. Bon, bien entendu, il faut un petit temps d'adaptation avant de pouvoir clairement situer tous les personnages, mais on s'y fait très vite.
Druon/Héluise Fauvel se déguise en homme et parcourt le pays en tant que mire. Cette profession honorable lui permet de s'introduire dans certains milieux qui, autrement lui seraient fermés, mais amène aussi certaines personnes à se confier à lui/elle. C'est ainsi que Druon est amené à résoudre trois meurtres.
La première victime est Martin Borée, un mercier avare et pas spécialement sympathique. La seconde victime est un jeune moine de l'Abbaye de la Sainte Trinité de Thiron. Enfin, la troisième victime est le secrétaire du bailli de Nogent-le-Rotrou. A priori, aucun lien ne permet de relier ces trois meurtres et, pourtant, Druon va parvenir à trouver un assassin commun...
Druon est donc retardé dans sa quête qui consiste à comprendre pourquoi son père a été torturé et trahi avant de mourir. Mais on ne s'en plaint pas, car son passage par Thiron et Nogent-le-Rotrou est l'occasion d'une belle enquête au cours de laquelle on se rend compte à quel point le jeune mire est intelligent. Etonnant, quand on se rappelle que Druon est en réalité une jeune fille, normalement destinée à apprendre à tenir sa maisonnée et à trouver un mari. Mais son père, Jehan Fauvel, était apparemment un homme en avance sur son temps et a décidé de lui apprendre son art de mire. Bien lui en a pris !
Tout m'a plu dans ce polar historique. L'ambiance est agréable et nous plonge en plein Moyen Âge. Les personnages sont extrêmement soignés et assez complexes pour devenir passionnant. Les nombreuses notes de bas de page permettent de mieux comprendre la vie et les moeurs des gens de l'époque. Ainsi, plusieurs remèdes traditionnels de l'époque sont expliqués par l'auteure, qui n'hésite pas non plus à partager ses connaissances historiques dans des domaines aussi variés que la gastronomie, la géographie ou la théologie. Loin de ralentir la lecture du récit, ces notes permettent une véritable immersion dans le texte : on a tout à fait l'impression de chevaucher en compagnie de Druon et de Huguelin, son jeune apprenti.
C'était mon premier polar historique d'Andrea Japp, mais certainement pas le dernier.
P.S. : Un grand merci à Anne pour ce prêt.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
philippe91
  08 juin 2018
Le père d'Héloïse, médecin, est mort dans les geôles de l'inquisition. Héloïse est menacée. Afin de mener l'enquête sur la mort de son père, Héloïse devient le Mire (médecin) chevalier Druon de Brévaux. Pour le Pape, le Roi, et les derniers représentants des Druides, Héloïse est la clé d'importants secrets, gages de pouvoir, que chacun convoite sans en connaitre la réelle teneur. le périple d'Héloïse, jusqu'à son dénouement l'amènera à participer à différente enquêtes policières. Seigneurs, baillis, chevaliers du temple, mouches (espions), Inquisiteurs et Druides jalonneront son chemin.
Les amateurs de romans historiques pourraient être déçus, malgré les notes de l'auteur cette suite romanesque survole mais n'approfondie pas, à considérer comme une entrée plus qu'un plat principale.Néanmoins l'intrigue et particulièrement bien construite et tiens en haleine de bout en bout. Mes inquiétudes en début de lecture quant au caractère mystique autour des derniers représentants des Druides (inquiétudes liées à mes goûts personnels) ont été effacée car ne prenant pas le dessus sur l'intrigue générale.Cela reste un agréable moment de lecture et un bon divertissement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
akhesa
  04 mars 2013
C'est avec beaucoup de plaisir et d'impatience que je poursuis la lecture et l'histoire du mire de Brevaux.A travers ce second tome,Druon se voit d'aider a elucider des meurtres qui ont trait avec un trafic de reliques sacrees.Tout comme dans le tome un,l'histoire prend aux tripes et on n'a qu'une seule envie,avancer et decouvrir le denouement.
Le vocabulaire d'epoque enrichit l'histoire au plus haut point,et on se croirait vivre au moyen age tellement notre imagination est mise a contribution;tout en lisant les images defilent devant nos yeux.
J'ai hate de decouvrir le troisieme tome,qui je l'espere permettra a Druon de decouvrir le secret de sa quete et de la mort violente de son pere
Commenter  J’apprécie          130
Ecureuil
  07 avril 2013
Deuxième tome des aventures de Druon de Bréveaux, mire (médecin) itinérant au 14e siècle en France. Toujours poursuivi par les puissants (Inquisition, Guillaume de Nogarets, etc.), et après avoir résolu le mystère d'une bête assassine et monstrueuse, notre héros continue sa route et s'arrête dans un village aux prises avec un tueur en série...
La trame de l'histoire, on l'aura compris, est plutôt classique, et j'ai trouvé la fin assez décevante. En fait, ici, la grande originalité réside dans le style et la langue d'Andrea H. Japp : elle utilise admirablement le vocabulaire médiéval (et pas que dans les dialogues), tout en conservant la fluidité de lecture nécessaire à un bon polar. Couplant cela à des paragraphes et des chapitres courts, l'auteur obtient un texte agréable, à l'ambiance prenante, qui se lit très rapidement et très facilement.
Commenter  J’apprécie          100
lalouve
  22 août 2013
Lacrimae, deuxième tome des aventures de Druon de Brevaux, mire en 1306, nous permet de continuer de suivre au travers de la lecture la vie de Druon de Brevaux qui toujours en quête de vérité par rapport à l'arrestation de son père ,l'inquisition l'ayant torturé et condamné à mort, se voit ralenti car il doit y à nouveau résoudre une enquête. Lacrimae est construit comme Aesculapius avec un peu d'Histoire mêlée au roman. Par contre si l'on a aimé le tome 1, on est pressé de lire la suite.
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   05 mai 2015
Trois grands désirs animent les créatures humaines que vous croiserez céans : la cupidité, le goût des honneurs et du pouvoir, l’envie de nuire à autrui. Ils disposent, pour y parvenir, de peu d’atouts : la coercition – et rares sont ceux qui en ont le courage –, la ruse, la flagornerie ou l’échange de bons procédés. Ou plutôt de procédés qui puent à dégorger. N’en attendez nulle grandeur, nul dévouement, nulle reconnaissance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
akhesaakhesa   04 mars 2013
Sois assure que se taire parfois n'est point menterie mais plutot marque de compassion.Qu'est-il besoin d'empoisonner la vie des vivants avec les secrets que les morts ont souhaite emporter dans la tombe?
Commenter  J’apprécie          90
rkhettaouirkhettaoui   05 mai 2015
Il envoyait des messages dans tout le royaume à la recherche de moyens plus efficaces pour protéger nos manuscrits de leurs ennemis jurés : la moisissure, les insectes, les rongeurs, le dessèchement même. Sa fougue m’avait convaincu de lui permettre d’enrichir notre collection de reliques, à la condition qu’il ne se fasse pas gruger par de vils coquins sans vergogne.
Commenter  J’apprécie          30
HenDurHenDur   04 octobre 2013
La connaissance est le pouvoir. Telle l'eau, on peut bloquer son cours. De façon momentanée. Cependant, tôt ou tard, elle en trouve un autre et dévale, enfin libérée
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   05 mai 2015
Nul n’est plus implacable qu’une femme déçue dans son estime ou son attachement.
Commenter  J’apprécie          90
Videos de Andrea H. Japp (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Andrea H. Japp
Interview de Andréa H. Japp pour "Le fléau de Dieu".
autres livres classés : inquisitionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1681 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre
.. ..