AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070530403
224 pages
Éditeur : Gallimard (04/12/1987)

Note moyenne : 3.86/5 (sur 44 notes)
Résumé :
L'histoire commence à Sumer, il y a 5 000 ans. En Mésopotamie, le «pays d'entre les fleuves», des hommes inventent l'écriture. Les signes ne représentent plus seulement les choses mais leur nom. Cunéiformes, hiéroglyphes égyptiens, calligraphies arabes, idéogrammes chinois : les scribes consignent la mémoire des peuples. Au XIVe siècle av. J.-C., les Phéniciens, marchands et voyageurs, inventent l'alphabet. Désormais, quelques signes combinés suffisent à exprimer to... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
ninoule69
  04 décembre 2016
Georges Jean, poète, pédagogue de l'imaginaire et essayiste, nous livre ici un travail de synthèse - et d'analyse aussi - d'une maestria inégalable. Ce documentaire est l'ouvrage à connaître pour qui souhaite, d'une part, disposer d'un point historique rapide et simple sur la naissance de l'écriture et ses multiples développements dans le monde. C'est avant tout sa très grande qualité. Mais, par ailleurs, le lecteur saura y trouver des documents authentiques de tous ordres : photographies, enluminures, poèmes, calligrammes, extraits d'essais philosophiques. Je retiendrai dans la multitude des références présentées, la vision de l'alphabet de Victor Hugo : de la poésie, de la conviction, des images et de la philosophie à la fois. J'ai aimé aussi toute la partie consacrée aux enjeux esthétiques et psychologiques de l'art de la calligraphie. Cet ouvrage est certes un documentaire mais la deuxième partie peut se lire comme un recueil de textes mi-poétiques mi-philosophiques.
Commenter  J’apprécie          100
Helene1960
  06 décembre 2014
Aujourd'hui vous lisez et vous écrivez sans trop vous poser de questions. Il n'en a pas toujours été de même pour les peuples qui ont "inventé" cette façon de communiquer. La lecture et l'écriture étaient réservées aux scribes dans l'Antiquité, aux moines dès le Moyen-Age, puis à l'époque de l'invention de l'imprimerie, aux hommes du livre (écrivains, imprimeurs, éditeurs, typographes).
Le souverain qui laisse son peuple dans l'ignorance peut ainsi mieux le manipuler. le savoir est aussi une arme au service de la dictature.
Tout au long des siècles les détenteurs du savoir par le biais de l'écriture et de la lecture ont été dotés de certains pouvoirs. Qu'en est-il au XXIème siècle ? La réalité est que dans certains pays il faut encore se battre contre l'illettrisme et que l'accès à la scolarisation n'est pas acquis pour tout le monde.
Commenter  J’apprécie          50
frandj
  07 août 2017
Dans cette monographie, Georges Jean commence par donner des rudiments de connaissances sur les écritures anciennes (hiéroglyphes, cunéiformes, idéogrammes chinois, écritures alphabétiques, etc); le dernier chapitre donne des indications sur le déchiffrage de ces écritures par les chercheurs modernes. C'est - de mon point de vue - ce qui est le plus intéressant dans cet ouvrage. Par contre, j'ai été bien moins motivé par le milieu du livre: il est consacré aux copistes et aux imprimeurs.
Comme d'habitude avec tous les livres "Découvertes Gallimard", la présentation et l'iconographie sont très soignées: on a plaisir à feuilleter cette monographie. Par ailleurs, dans les appendices on trouvera divers témoignages et documents.
Aux personnes particulièrement intéressées par le déchiffrage des écritures, je signale un autre ouvrage de vulgarisation que je trouve plus fouillé et très remarquable, intitulé: "Histoire de l'écriture" (Louis-Jean Calvet).
Commenter  J’apprécie          40
lehibook
  11 juin 2020
Un joli volume de la précieuse collection « Découvertes Gallimard » consacré à l'hitoire multimillénaire de l'écriture , de ses usages, des ses supports, de ses outils et de son déchiffrement . Beaucoup de belles illustrations dont d'admirables calligraphies.
Commenter  J’apprécie          00
zazimuth
  12 janvier 2017
Un très riche documentaire très bien illustré sur les écritures et les alphabets.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
ElGatoMaloElGatoMalo   20 janvier 2014
Selon la philosophie d'Extrême-Orient, seul l'espace vide engendre l'essence de la forme créée. Sans le vide intérieur une cruche n'est qu'un tas de glaise ; elle ne devient vase que par son seul espace intérieur, car il est bien dit à la onzième sentence du livre de Lao-Tseu :
"Trente rayons convergent vers le moyeu, mais le vide entre eux crée la nature de la roue.
De la glaise surgissent les jarres, mais le vide en elles crée la nature de la jarre.
Les murs, avec les fenêtres et les portes qui leur sont adjointes, forment la maison mais le vide entre eux crée la nature de la maison.
Voici le principe :
La matière crée l'utilitaire, l'immatériel crée l'essence véritable."
Ces considérations peuvent et doivent être adoptées en typographie. Au contraire de la Renaissance qui reléguait l'inimprimé de l'œuvre typographique à l'arrière-plan, la typographie moderne reconnait depuis longtemps à l'espace vide que forme la surface non imprimée une valeur d'élément de création.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          171
Helene1960Helene1960   07 décembre 2014
En cette fin de XVIème siècle, quand la Contre-Réforme et l'Inquisition prennent le dessus et pourchassent les idées nouvelles, la Hollande protestante devient terre d'asile du livre, des typographes et des imprimeurs d'Europe où l'absolutisme royal s’accommode mal de l'indépendance d'esprit de ces hommes érudits qui, dès 1550, délaissant le latin, s'emploient à imprimer et diffuser les classiques grecs et latins dans les langues nationales.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Helene1960Helene1960   07 décembre 2014
A l'autre bout du monde, la Chine invente, deux mille ans avant notre ère, l'écriture qui est encore la sienne aujourd'hui.
Commenter  J’apprécie          10
lehibooklehibook   11 juin 2020
Roman à énigmes ,le roman de l'écriture est celui d'une métamorphose :née voilà six mille ans ,pour faire des comptes et tenir des registres ,l'écriture est devenue une manière de pense , de concevoir,de créer , d'être .
Commenter  J’apprécie          00

Dans la catégorie : Linguistique historiqueVoir plus
>Linguistique>Dialectologie. Linguistique historique (diachronique)>Linguistique historique (8)
autres livres classés : écritureVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2295 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre