AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
L'Incal tome 3 sur 6
EAN : 9782731662603
48 pages
Les Humanoïdes associés (30/11/-1)
4.26/5   136 notes
Résumé :
Perdu dans les profondeurs du Centre-Terre, John Difool tente d’échapper à la Nécrosonde Présidentielle. Mais c’est sur la Planète d’Or que se prépare la plus terrible des trahisons…
Que lire après L'Incal, Tome 3 : Ce qui est en basVoir plus
Le Monde d'Edena - Intégrale par Giraud

Le Monde d'Edena

Jean Giraud

4.17★ (671)

7 tomes

Avant l'Incal - Intégrale  par Janjetov

Avant l'Incal

Zoran Janjetov

4.02★ (513)

7 tomes

Après l'Incal, Tome 1 : Le nouveau rêve par Giraud

Après l'Incal

Jean Giraud

3.48★ (225)

3 tomes

Les Naufragés du Temps, tome 1 : L'Etoile endormie par Gillon

Les Naufragés du Temps

Paul Gillon

3.97★ (598)

10 tomes

Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Comme dans le tome 1 John Difool essayait de fuir un crabe géant vert, dans celui-ci en chute libre, il tombe d'une main métallique rouge sang (ou alors elle cherche à le rattraper on ne sait pas, faut lire la suite) Étrangement ceint d'une couronne et vêtu d'un pyjama rose ou couleur chair il semble serrer les dents et peut-être les fesses, on remarque une grosseur, (hémorroïdes?) derrière la jambe droite, sous l'oeil perplexe de Deepo.
A ce stade un petit résumé très simple pour aider à la compréhension de l'histoire du tome 3 aussi compliqué que le 2 mais sans plus.
John Difool et Deepo. Animah et sa soeur Tanatah, Kill à tête de chien , le Meta-Baron, Solune le fiston sont en fuite et maintenant associés. ils tombent dans un monde d'ordure et des psychorats toujours poursuivis pour l'info impériale par la Nécrosonde qui se transforme en Nécrorobot puis Nécropanzer et enfin en camera 3D sur trépied.
Ils échappent de justesse aux crados qui mangent les ordures à cause de cette salope d'Animah à la peau rose.
Animah et John Difool vibrent ensemble sur les incals.
le club des 7 découvre une tour a rayon et un soleil, la zone impériale vz 175 x citée (sincèrement je ne sais pas ce que c'est ), une planète d'or en nid d'abeille.
Et pendant ce temps là à des A.L * l' imam horlog réussit un coup d'état contre l'androgyne parfait et un reportage transmet les émeutes, ce qui met à feu et à sang les autres 22000 planètes. Raïmos est arrêté et déporté ( à mon avis on risque de le revoir)
Rogntudjuu***
Les bons gardiens Arhat accueillent les 7 compagnons et les envoient dans la forêt de cristal où ils doivent prononcer la formule magique « l'incal noir sous la pyramide blanche et l'incal lumière sous la pyramide noire » comme pour Robert Lamoureux dans la 7ème Compagnie « le fil rouge sur le bouton rouge le fil vert sur le bouton vert » et contrairement à Lamoureux ça marche !
Rogntudjuu***
Pour les couleurs des séquences en rouge, en bleu, en jaune, en orangé ,en vert
Des couleurs assorties « à la mords-moi le jonc** » c'est à dire très mal
Et rebelote l'oeuf d'ombre encore
Voilà avec tout ça vous serez moins perdu j'ai fait de mon mieux. Faites un effort svp !
Rogntudjuu***

* A.L année lumière
** le jonc c'est de l'or**
*** Rogntudjuu c'est « Sacré nom de Dieu ! » de Léon Prunelle, rédacteur chez Spirou
cri de dépit ou d'exaspération
Commenter  J’apprécie          10
La série continue, et le sense of wonder avec. On a fini par se prendre à cet univers malgré son côté halluciné et difficile à comprendre, et notre space opera continue... sous la terre !
Petite anecdote : la SFFF a tendance à sous-estimer les abysses et les souterrains. Pour expliquer le premier, il s'agirait de la peur des profondeurs et de l'inconnu, exploitée bien sûr par Lovecraft notamment, mais celles-ci peuvent enfin changer leur image grâce à un sous-genre de SF encore mineur, comme on pourrait dire, un "water opera" (dixit Dyonisos) ; pour le deuxième, ce serait plutôt les vieilles superstitions qui placeraient l'enfer sous terre et qui seraient restées dans l'imagination collective qui donneraient cette discrimination de l'intraterrestre. Et hélas Jodorowsky semble être le seul à avoir pensé autrement, en dehors de Suzanne Collins dans la jeunesse, bien sûr.
Pourtant, il a réussi à créer une partie de son univers atypique et féérique, unique même : la forêt de cristaux à ne surtout, surtout pas toucher, le domaine des sages, joviaux barbus aux origines mystérieuses, tant de choses traitées avec un côté qui quelque part renoue avec le côté aventure des BD pour plus jeunes tout en gardant sa maturité. Les personnages se nuancent, car si Deepo est de loin plus avisé que John, il lui arrive d'être lui aussi irresponsable, et à la fin, on découvre enfin ce qu'est devenu l'oeuf d'ombre.
Mon préféré de la série, marginal et magnifique. Il serait temps qu'un spéléologue se mette à la SF.
Commenter  J’apprécie          40
3ème album de la série née en mai 1981, cet opus pourrait clore la saga des aventures de John Difool s'il n'y avait pas... Mais non, je ne vais pas vous révéler la dernière case, pas de spoil, soyez rassuré ! Sachez simplement que John Difool, le 1er privé de l'espace, simple détective de classe R, troque ici son imper élimé pour un costume de messie de la télé3D. Comment ? A vous de le lire et vous laisser emporter par l'imagination débordante de Jodorowsky et le trait protéiforme de Moebius. Un album graphiquement superbe à l'histoire riche en symboles comme en action. Sans parler du cliff hanger qui clôt cette trilogie qui, donc, n'en sera pas une. Mais je ne vous ai rien dit hein ?!
Commenter  J’apprécie          60
Quel final! Un peu plus long que les deux premiers volumes, et ça méritait de prendre le temps de bien finir cette passionnante !
Une fin en apothéose menée sur un rythme frénétique. Je trouve les dessins de plus en plus beaux et les couleurs aussi: mais on dirait que c'est fait exprès au service de l'histoire!
Commenter  J’apprécie          61
Ce troisième tome continue sur le même rythme effréné que les tomes précédents et nous livre la suite du cliffhanger en fin de tome 2. Après avoir survécu au tourbillon d'acide, une équipe de 7 compagnons (Deepo, le Méta-Baron, John Difool, Solune, Kill-tête-de-chien, Tanatah et Animah) va se former afin d'affronter les forces des ténèbres.

Ce scénario, où John Difool doit faire face aux diverses mutations de la nécro-sonde, à Gorgo le sale et aux psycho-rats, est toujours aussi riche et déjanté. Un tome riche en révélations, surtout concernant Solune et son rôle, ainsi que concernant les liens entre les différents protagonistes et les diverses forces qui prennent part à cette gigantesque machination.

A l'inverse du tome précédent, qui était construit sur plusieurs histoires parallèles, incluant chacune différents personnages, des équipes se forment dans ce tome où plusieurs éléments se regroupent, tout en continuant à nous livrer son lot de surprises et découvertes.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Quelle puanteur ! Les ordures de la ville doivent s'accumuler ici depuis plusieurs millénaires
Les hommes ont pourri le coeur de la planète !...
C'est vrai ! Dans un lointain passé, cet endroit fut un véritable paradis !..
Commenter  J’apprécie          30
Sortez des conapts!
Affrontez le monde!
Allez vers la lumière...
LA LUMIERE!
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Alejandro Jodorowsky (40) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alejandro Jodorowsky
Bouncer 12
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature espagnole et portugaise>Romans, contes, nouvelles (822)
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (357) Voir plus



Quiz Voir plus

L'échelle des anges - l'arbre

Dans la phrase de la grille, un arbre est nommé, s'agit-il

D'un figuier
D'un abricotier
D'un arganier
D'un prunier

5 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : L'échelle des anges : Un art de penser de Alejandro JodorowskyCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..