AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782377630189
104 pages
Éditeur : YakaBooks (28/07/2017)

Note moyenne : 4/5 (sur 27 notes)
Résumé :
Claire a 31 ans quand elle découvre que l’homme qui l’a élevée et qu’elle croyait ne pas être son père, se révèle l’être. Trop différente physiquement de ses sœurs, aussi blondes qu’elle est châtain, la petite fille avance dans l’existence alimentant les secrets de famille de son imaginaire d’enfant. Un acrobate au bord de l’œil est une merveilleuse histoire de femmes où se mêlent les fi ls de la tromperie, de la jalousie, du chagrin, de l’amour, de l’amitié, de la ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
gouelan
  01 février 2019
Un acrobate au bord de l’œil raconte une histoire simple, l'histoire d'une femme qui depuis l'enfance, cherche sa place dans sa famille. Elle ne ressemble pas à ses sœurs et un soupçon de secret sur sa naissance lui fait parfois perdre l'équilibre.
Dans la narration, aux mots si justes, on ressent en Claire le manque de confiance, l'impression d'être moins jolie, moins originale, moins parfaite que sa mère ou ses deux sœurs.
Une femme sensible qui souffre d'une perte invisible.
Un roman court mais faut-il plus de mots pour dire les chagrins, les pertes qui n'ont laissées qu'une trace fantôme et pourtant bien ancrées dans la peau. Pour dire les liens familiaux qui nous lient tout en nous faisant uniques. J'ai aimé cette écriture épurée, avec de petites phrases pour ponctuer un paragraphe, comme une idée qui jaillit. Essentielle.
Publié aux Éditions Yaka books. Tous leurs romans sont vendus au prix de 2€, imprimés en France, en circuit-court.
Pour découvrir leur offre à petit prix, et "de nouveaux auteurs sans risque pour le porte-monnaie" : https://www.yakabooks.com/
"Petit prix et qualité peuvent rimer."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          430
MahaDee
  15 novembre 2018
La belle idée d'accroche pour tout texte, quel qu'il soit, c'est d'abord le titre bien sûr. Celui-ci est particulièrement bien trouvé et joue son rôle attractif. L'expression est simple, mais imagée, et pleine d'une poésie qui nous place dans les meilleures dispositions pour ouvrir le livre.
Le texte est court, plus qu'une nouvelle, pas tout à fait un roman. C'est plutôt un bon point à mon sens, car l'auteur ne se perd pas en fioritures inutiles et se centre sur l'essentiel. J'aime cela quand on sent que l'auteur sait précisément où il veut nous emmener et qu'il ne nous perd pas inutilement.
90 pages, dans un format de poche, structurées en 47 chapitres (pas plus de une à deux pages par chapitre en moyenne). L'écriture est simple, accessible. Elle met le lecteur très vite à l'aise, on se sentirait presque chez soi dans cette famille. Pour autant n'imaginez pas une langue simpliste, il est clair que cette facilité apparente est le résultat d'un vrai travail littéraire et d'une exigence portée sur la syntaxe et le choix des mots justes.
Claire la narratrice a 31 ans. Elle revient sur ses années d'enfance pour mieux comprendre l'adulte qu'elle est devenue aujourd'hui et ce qui l'a construite. Une différence physique évidente d'avec ses sœurs a depuis toujours alimentée son imaginaire et fragilisée à ses yeux sa place au sein de la famille. Depuis qu'elle en a le souvenir, elle a fantasmé des secrets de famille pour y expliquer sa présence. Le moindre indice du quotidien est détourné pour être utilisé dans ce travail de l'imaginaire où les sentiments de jalousie, de chagrin et d'amour se mêlent tour à tour.
Un récit psychologique délicat qui joue sur l'émotion.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          221
Chrichrilecture
  08 mai 2020
La famille
Rien de bien original une histoire de famille assez banale avec des naissances des mariages des divorces des décès et des déménagements
Commenter  J’apprécie          244
livrement_ka
  15 mars 2019
Titre :  UN  ACROBATE AU BORD DE L'OEIL
Auteur : Marie JOUSSE
Editions : Yaka Books
Genre : roman
Nombre de pages : 96
Date : 2017
Prix : 2 €


Présentation physique du livre :
Un livre de petit format comprenant environ 100 pages.
La couverture représente une jeune femme avec une petite fille.

Résumé : 
Claire a 31 ans quand elle découvre que l'homme qui l'a élevée et qu'elle croyait ne pas être son père, se révèle l'être.
Trop différente physiquement de ses soeurs, aussi blondes qu'elle est châtain, la petite fille avance dans l'existence alimentant les secrets de famille de son imaginaire d'enfant.
Un acrobate au bord de l'oeil est une merveilleuse histoire de femmes où se mêlent les fils de la tromperie, de la jalousie, du chagrin, de l'amour, de l'amitié, de la fraternité et des plaisirs simples du quotidien.
Mêlant humour et émotion, ce récit aborde, avec la délicatesse de la musique de Jean-Sébastien Bach, les questions de la recherche du père, des secrets de famille et de l'absence des hommes.


Sur l'auteur et son univers :

Nationalité : France 
Biographie : 
Marie Jousse est galeriste à Laval.
Elle a ouverte une galerie d'exposition, "Galerie Eugene", en 2016. 
"Un acrobate au bord de l'oeil" (2017) est son premier roman. 

Sur les éditions :
https://www.yakabooks.com/

AVIS
Un grand merci à l'auteur pour l'envoi de ce livre en service de presse.

Début du livre : 
J'ai 31 ans, aujourd'hui, c'est mon anniversaire

Malthide présente son histoire dans ce livre qui ressemble à un journal intime.
Cette dernière est la dernière des trois filles du couple que forme ses parents.
Mais elle ne ressemble à aucune des deux autres. Pour quelles raisons ?  Mais elle n'ose pas poser de  questions, elle préfère s'inventer une histoire qui pourrait correspondre.
Et je ne posais aucune question pour ne blesser personne.

Elle se met en tête alors que son père n'est pas son père biologique et va vivre une bonne partie e son enfant, et de son adolescence avec cette idée en tête.
Pendant des années j'ai mené une véritable enquête.
J'ai cherché de qui je tenais mes cheveux châtains et es yeux verts.

On va découvrir au fil du texte et grâce à des souvenirs que Mathilde se remémore, que les blessures du passé, même celles dont on n'est pas conscient, ont une influence sur notre vie de tous les jours.
Aujourd'hui je ne parle De Robert à personne.

C'est le jour de son accouchement qu'elle va se remettre en question et pouvoir repenser à tout cela avec un peu de recul.
Une jolie lecture dans laquelle on se plonge facilement et qui peut permettre de dérouler le fil de sa propre vie et nous faire réfléchir à certains souvenirs en ayant une autre vision.
Quand on est enfant, on ressent les choses différemment; pas spécialement de manière erronée mais peut être plus exagéré.... ne dit-on pas La sagesse s'acquiert en vieillissant !!!! Ce n'est pas que  mais plutôt que l'on prend plus de recul par rapport à l'importance de l'événement et de ceux vécus entre temps.

Le style de l'auteur est plutôt agréable et on lit ce livre comme on lirait le journal intime d'une amie, avec ses ressentis, ses sensations et sa vision des choses.

Sur la forme de l'histoire :
Le livre est divisé en plusieurs chapitres.
Le texte aéré et l'écriture fluide fait de ce livre une lecture vraiment agréable.

Conclusion :
Un genre de lecture que je n'ai pas pour habitude de lire, mais qui se laisse lire d'une traite.
 Je vous conseille ce livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Fattorius
  10 octobre 2017
Les larmes ponctuent les péripéties du premier roman de Marie Jousse. Elles donnent à ce petit livre leur surnom, plein de poésie: "Un acrobate au bord de l'oeil". Et au fil des pages, c'est une famille que l'on découvre, avec ses vicissitudes masquées par une façade bien lisse. Tout commence par un aveu: alors qu'elle a 31 ans et qu'elle est en train de donner la vie, le père De Claire, la narratrice, lui confirme qu'elle est bien sa fille. Dès lors, se développe, sous la plume de la romancière, toute la généalogie d'un doute.

Ce doute, l'auteure a l'habileté de lui donner plusieurs causes, donnant constamment à Claire l'impression qu'elle n'est pas à sa place. Il y a d'abord la différence physique entre la narratrice et ses soeurs, qui ouvre la porte à une hésitation personnelle quant à sa filiation, encore renforcée par un jeu cruel entre les parents, suggérant entre eux que la narratrice, Claire (celle qui n'a exceptionnellement pas de diminutif, alors que ses deux soeurs en ont un), est née d'amours adultères. Une impression renforcée encore par le caractère volage du père, un notaire de province qui voit passer beaucoup de monde. Enfin, et sans oublier les remarques des tiers, il y a ce jeu enfantin courant, consistant à imaginer que nos parents ne sont pas vraiment nos parents.
Le deuil vient ponctuer "Un acrobate au bord de l'oeil", dans des manières atypiques qui font souffrir les personnages. Il y a d'abord le décès de Frédéric, en bas âge, qui éprouve durablement la mère, installe le rituel de la visite de sa tombe et suggère que dans la famille, il n'est pas possible de donner le jour à des garçons. Il y a aussi Pierre-Alain, Jean-Marie. Et toujours, il faut faire face.
La peinture de ces drames familiaux, que l'auteure aborde avec sensibilité même si certains éléments auraient pu être approfondis davantage, fait contraste avec l'image radieuse, quasi parfaite, que renvoie la famille De Claire. L'auteure excelle à dépeindre cette vitrine idéale: une mère très belle, un père qui a réussi, et des enfants qui doivent se coiffer et s'habiller pour être beaux à l'école. Cela, sans compter l'impératif de faire bonne figure malgré les drames et les douleurs qu'on veut cacher.
Le premier roman de Marie Jousse se décline en mode mineur, construisant un monde d'incertitudes dans lequel il n'est pas évident pour Claire de trouver sa place. Par éclats de vie, pourtant, et au fil de chapitres courts, "Un acrobate au bord de l'oeil" construit avec justesse le portrait d'une femme et d'une famille, sur deux ou trois générations.
Lien : http://fattorius.blogspot.ch..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
gouelangouelan   01 février 2019
Je l'aime d'un amour inconditionnel, étouffant parfois. À chaque fête des mères, je lui offre une robe. Une façon de la remercier d'être mon premier plus beau cadeau de la vie.

Cette année, la robe est verte.

p.67
Commenter  J’apprécie          130
ChrichrilectureChrichrilecture   08 mai 2020
Comme un bébé studieux, je devais naître le jour de la rentrée des classes. Mais c'est en juin que Mathilde et Bébo eurent une petite sœur. Deux mois d'avance cette fois ci. Un kilo huit. "Et avec ceci madame?" Heureusement que Suzanne n'eut pas d'autres enfants car elle aurait fini par mettre au monde un lilliputien.
Commenter  J’apprécie          70
MahaDeeMahaDee   22 octobre 2018
La vie est trop courte pour renoncer à ses rêves et se soumettre sans broncher à toute obligation.
Commenter  J’apprécie          210
gouelangouelan   01 février 2019
Depuis ce douze août 1979, des larmes jouaient régulièrement à l'acrobate sur le bord de ses yeux.
Parfois, elles se cassaient la gueule.

P.32
Commenter  J’apprécie          40
AudreyMarieAudreyMarie   27 août 2018
Je fus immédiatement placée en soins intensifs. D'autres minis compagnons d'infortune se battaient aussi. Tout était trop petit, nos veines, nos poumons, notre estomac. Les couveuses paraissaient gigantesques.
[...]
Les sondes, les alarmes et les alarmes leur rappelaient que rien n'était gagné.
[...]
Ils me rendaient visite tous les jours. Leurs mains se frayaient un chemin et caressaient mes doigts minuscules. Ils me parlaient, m'aimaient et me demandaient de m'accrocher.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : familleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1115 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre
.. ..