AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782755643503
Éditeur : Hugo Document (05/09/2019)

Note moyenne : 4.67/5 (sur 20 notes)
Résumé :
« Le 3 avril 2018, sur le chemin de notre maison, un homme, un quadragénaire multirécidiviste est venu percuter si violemment ma voiture que nos vies ont basculé dans l'horreur. Mes filles, Lila, trois ans et demi et Adélaïde vingt-six mois n'ont pas survécu. Quant à mon fils Isaac, âgé d'à peine un mois à l'époque ainsi que moi-même, nous aurons des séquelles à vie.

Ce livre n'est pas le récit d'un accident de la route mais la description d'un acte d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Symphonie
  22 septembre 2020
Le titre de ce témoignage m'a attiré comme un aimant tout en devinant bien que le contenu allait être difficile.
Blessée mais rescapée d'un accident de la route causé par un quadragénaire multirécidiviste dépassant la limitation de vitesse au volant de sa nouvelle berline, pour Nadia, c'est le début du cauchemar. Ses deux merveilleuses petites filles Lila âgée de trois ans et demi et Adélaïde âgée de vingt-trois mois perdent la vie et son petit garçon Isaac, âgé d'un mois est gravement blessé.
Ce livre témoignage sera pour Nadia une sorte d'exutoire, en retraçant le drame qu'elle a vécu alors qu'elle rentrait chez elle en prenant soin de la limitation de vitesse d'autant plus que la pluie freinait la visibilité. Mais voilà. Malgré toutes les précautions dont elle a usé, un homme ce soir là percute sa voiture.
Pour Nadia Karmel, comme pour toutes les mamans, la perte d'un enfant est ce qu'il y a de plus terrible. Et perdre deux fillettes si jeunes qui illuminaient ses journées est l'horreur absolue. Ses bijoux, ses princesses ne se quittaient jamais, très complices, pleine de vie, elles s'aimaient très très fort.
Au-delà de sa tragédie, Nadia va devoir se battre pour que la justice joue son rôle, une justice qu'elle trouve à juste titre décevante, d'une lenteur excessive. Nadia insiste très fortement sur les gestes de premiers secours qui peuvent sauver une vie.
Aujourd'hui Nadia n'a plus de séquelles et son fils Isaac reconnu comme un miraculé vit choyé entre ses parents.
Un témoignage choc, percutant, terrifiant.
Ames sensibles accrochez-vous !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          216
Isa0409
  23 décembre 2019
Elles s'appelaient Lila et Adélaïde, elles avaient 26 mois et 3 ans, elles étaient demi-soeurs mais elles s'aimaient, elles étaient deux petits anges aimés par leurs parents, et par leur maman surtout, l'auteure, qui vivait pour ses trésors, ses petits chats comme elle les appelait, ses filles égayaient ses journées, elles étaient son soleil et son monde gravitait autour d'elles. Lorsque Nadia est tombée enceinte, les petites ont compris et ont aimé leur petit frère avant son arrivée et, à sa naissance, elles lui démontraient déjà l'amour incommensurable de deux soeurs envers leur petit frère.
Elles auraient du vivre, et s'aimer très très fort encore très longtemps.
Mais le 3 mars 2018, alors que Nadia emprunte la nationale qui l'emmène chez elle avec ses enfants, il pleut énormément, les éclairs illuminent le ciel obscur, elle ralentit par prudence. Par prudence oui, car une mère redoute les dangers imprévisibles, elle anticipe les difficultés et les drames, elle essaie et fait de son mieux. Oui, elle essaie.
Sauf que ce chauffard qui empruntait cette même nationale en sens inverse avec son bolide se foutait de tout, il fallait arriver à l'heure à ce dîner, alors au diable les précautions, il accélère, mais avec la pluie qui s'abat sur la route, sa voiture dérape, il en perd le contrôle, à tel point que le choc avec la voiture d'en face est frontal, brutal, fatal.
Adélaïde et Lila n'ont pas survécu. Leur petit frère est grièvement blessé et Nadia aussi.
Au-delà de l'évocation d'un drame aux conséquences fatales et irréversibles, Nadia Karmel lance avant tout un appel à la conscience et énonce les écueils d'une justice à deux vitesses, ainsi que la gestion administrative malheureuse et maladroite face aux décès de ses enfants.
Le problème posé ici et qui est au centre de cet accident mortel, c'est le fait que le chauffeur qui roulait en excès de vitesse par des conditions météorologiques qui ne le justifiaient pas, n'en était pas à son premier coup, puisqu'on lui avait déjà retiré son permis et qu'il avait déjà été reconnu coupable de plusieurs infractions au code de la route.
S'il n'était pas si facile d'assurer un véhicule de course qui remplit les poches des assurances, s'il ne fallait pas payer pour récupérer des points, bref si le droit de conduire ne se marchandait pas et si les infractions avaient été punies à leur maximum, alors en ce mardi 3 mars 2018, le chauffard n'aura pas été en droit de rouler, car il aurait dû écoper d'un retrait de permis de trois ans, et non pas quatre mois.
Je suis partagée entre un immense chagrin et une rage noire, démunie face à cette maman amputée de sa chair, témoin de leur mort et impuissante face à l'inimaginable. Je suis en colère face à cet homme inconscient et apathique, égoïste et glacial, coupable d'avoir arraché la vie à deux petits anges innocents, coupable d'avoir détruit une famille entière, sans exprimer aucun remords, aucun regret. Je suis révoltée de ces administrations qui évaluent la valeur d'une vie, preuves à l'appui, lettres écrites à la sueur du coeur comme mesure de la peine incommensurable et à jamais irréparable, et qui osent ensuite en juger le prix.
Tout ceci me révulse, tout ces « et si » qu'on ne cesse de mentionner, ces lois qu'on aurait mieux fait de respecter ou d'appliquer à leur maximum, ces peines qu'on ferait mieux d'appliquer et tous ces plaisirs égoïstes qu'on ne cesse de monnayer, au détriment de vies trop vite éteintes.
Un cri du coeur, un appel à la conscience, à la responsabilité, car Adélaïde et Lila auraient dû continuer à vivre, à s'aimer très très fort ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          44
Claire_583
  24 juillet 2020
Quel courageux témoignage! Et quelle tristesse. J'en ai pleuré toute la journée!
Nadia a trois enfants : Lila 3 ans et demi, Adélaïde 2 ans et un petit bout de chou de un mois Isaac. Elle mène avec brio son organisation quotidienne de maman comblée quand, au détour d'une départementale, un chauffard lui rentre dedans à vive allure au volant d'une voiture de sport. Bien sûr, celui ci sortira de l'hôpital sur ses deux jambes avec une étrange amnésie alors que Nadia doit faire face au décès de ses deux petites filles et à l'état inquiétant de son fils. Bien sûr, elle ne s'en sort pas indemne physiquement.
Elle nous raconte son parcours suite à l'accident, sa reconstruction lente et douloureuse, son impuissance face à la justice et son incompréhension face aux assurances et au système judiciaire (durée des procédures, peines encourues pour les gens qui ont une conduite à risque).
Ce témoignage est bouleversant. J'ai toujours peur de me trouver dans une situation identique. Et je ne mesure pas la souffrance que cette personne a dû endurée suite à la perte de deux enfants! Sa motivation à vouloir faire bouger les choses en vaut le détour! Et sa foi en l'humanité est incroyable après ce qu'elle a traversé. Une lecture que je recommande, par contre j'ai passé ma journée à pleurer. Alors à vos mouchoirs!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
NatCritiques
  04 octobre 2019
Je connaissais cette triste histoire à travers les médias, les interviews, la page Facebook... Mais de lire ce livre a été à la fois très difficile mais aussi nécessaire pour vraiment comprendre ce qu'il s'était passé, sur la façon dont cette famille a ressenti les choses, dont cette maman a réussi à se relever malgré tout.
On s'attache très vite à Nadia, aux deux papas et surtout à ces deux petits anges qui ne demandaient qu'à vivre et à être heureuse encore et encore.
J'ai beaucoup pleuré mais je ne regrette pas d'avoir lu ce témoignage qui fait vraiment prendre conscience de l'importance de respecter la vitesse et d'être le plus prudent possible en voiture (même si je suis loin d'être une folle de la vitesse, on a tous été en retard et donc appuyé sur l'accélérateur pour arriver au plus vite...)
Commenter  J’apprécie          10
Alinette74
  29 février 2020
[AVIS LECTURE]
Retour sur ma lecture « elles s'aimaient très fort » de Nadia Karmel @lilaetadelaide aux éditions @hugoetcie
Un témoignage bouleversant d'une maman qui a perdu ses deux filles Lila et Adélaïde dans un accident de voiture dramatique. Un chauffard qui roulait beaucoup trop vite un 3 avril 2018 sur une route glissante et qui est venu percuter Nadia et ses 3 enfants.
J'ai lu ce livre en vivant la douleur de cette maman, Nadia est une maman avec une force exemplaire, qu'elle a réussi à puiser avec son petit garçon d'un mois.
Un témoignage qui fait réaliser l'importance de la sécurité routière que l'on doit tous se sentir responsable de la vie des autres sur la route.
En lisant ce livre j'ai ressenti de la peine mais aussi de la colère envers ce chauffard qui n'a aucune compassion aucun pardon pour cette famille.
Un temoignage que tout le monde devrait lire pour ne pas oublier cette terrible histoire.
Commenter  J’apprécie          00


Video de Nadia Karmel (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nadia Karmel
Nadia Karmel raconte l'accident de voiture qui a coûté la vie de ses deux filles
autres livres classés : témoignageVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
159 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre