AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Bunkichi Fujimori (Éditeur scientifique)
EAN : 9782253132189
1623 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (26/02/1997)

Note moyenne : 4.4/5 (sur 43 notes)
Résumé :
Ossements / Histoire du visage de la morte La Mer / La Danseuse d’Izu / Une page folle Le Pourvoyeur de cadavres / Les Servantes d’auberge Chronique d’Asakusa / Illusions de cristal Elégie / Bestiaire / Pays de neige Le Maître ou le Tournoi de go / Retrouvailles Nuée d’oiseaux blancs Le Grondement de la montagne / La Lune dans l’eau Le Lac / Les Belles Endormies / Kyôto Tristesse et Beauté
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
ninamarijo
  07 mai 2014
Dans ce recueil que j'ai lu il y a 3 ans une courte nouvelle ( 11 pages) m'a particulièrement touchée et je peux dire que sa poésie et son contenu ont encore un bel écho dans ma vie. Il s'agit de :
" La lune dans l'eau"
Un mari malade, incapable de se mouvoir, cloué au lit, regarde son monde, sa femme, son jardin la nature à travers le miroir que sa femme lui a offert. Commence alors une relation troublante où la nature tient une place prépondérante comme souvent chez Kawabata. Sa femme Kyoto le rejoint dans cette contemplation, pause, silence, regards, elle voit le monde plus intensément…Elle ressent trouble et émoi, cette vision, dans ce miroir, serait-elle plus belle que la réalité ?
Le couple à travers ce miroir transcende leur amour, la vieillesse, la mort va les séparer.
Cette nouvelle « petit bijou » d'écriture subtile, limpide et poétique m'a enchantée et bouleversée.
Commenter  J’apprécie          546
milan
  03 novembre 2018
vingt et un romans et nouvelles.Plus de 1500 pages....jusqu'à maintenant, je ne comprends pas quelle pulsion m'a poussée à prendre ce livre? J'avais déjà lu Kawabata...plusieurs romans....je les avais tous adoré....et ils figurent tous dans ce recueil.Plus même, ma dernière lecture de ses oeuvres s'est mal terminée...ou plutôt pas terminée du tout puisque je ne suis pas arrivée à "apprécier" les belles endormies.Et à chaque fois que je pensais à Kawabata, cette sensation de déception revenait....et les Belles endormies fait partie du recueil. Dernière chose: ma PAL comporte plus de 50 livres, tous passionnants...Réponse: ma fée bien aimée....et oui, encore elle, mon guide magique qui se débrouille toujours pour que je ne passe pas à côté de merveilles telles que je viens de lire dans ce recueil. La littérature japonaise est aussi variée que la société japonaise, et les 21 titres de Romans et nouvelles en abordent toutes les facettes, sans concession et en toute beauté. On y trouve bien entendu la poésie de la nature, des arts et des traditions, mais aussi la vie quotidienne, les petits riens, les ballades, les amours, les petites jalousies, l'ennui du quotidien, le temps qui ralenti à la campagne.....c'est magistral. Il y a aussi des récits plein de vie, comme Chronique d'Asakuza où il est question d'un des quartiers les plus populaires et bouillonnants de Tokyo. Certains textes sont d'une finesse inouïe, malgré le lourd sujet qu'ils abordent, tels: Elégie, Histoire du visage de la morte, ou Ossements. D'autres, malgré leur aspect technique ne sont absolument pas lassants, et je me suis retrouvée à lire passionnément les différentes combinaisons du jeu de Go dans le Maître ou le Tournoi de go. Je suis tombée amoureuse de Pays de Neige et de Nuée d'oiseaux blancs....j'ai passé des heures sur google image à taper les noms des villes et villages que je lisais pour une immersion totale. Malheureusement, et à contre coeur, je ne suis pas allée jusqu'au bout.J'ai laissé 5 textes en attente: deux que j'avais déjà lu, deux à découvrir....et Les Belles Endormies à qui je voulais donner une chance. Ce ne sera pas pour cette fois. Mais bientôt, promis. Je compte sur ma fée pour me le rappeler.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Anassete
  02 décembre 2010
Un recueil qui permet d'économiser beaucoup d'argent tout en ayant beaucoup^de textes et de notes. L'encre ne colle pas aux doigts comme le reste des livres de la même édition. le papier est aussi plus agréable.
Il est juste dommage que les textes ne soient pas présentés de façon chronologique ou au moins mettre un tableau récapitulatif dans l'introduction.
Commenter  J’apprécie          50
didonidal
  08 avril 2016
Kawabata est celui qui observe à distance le fragile ennui de la vie .
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
AnasseteAnassete   12 février 2013
Les papillons, eux, les connaissent. Quand Chieko découvrit les fleurs, voletait au ras du jardin un essaim de petits papillons blancs que leur danse éleva le long du tronc jusqu'aux violettes. Les bourgeons de l'érable, petits et légèrement rouges, étaient sur le point de s'ouvrir, et, blanche, la danse des papillons se détachait comme une tache claire. Fleurs et feuilles des deux souches de violettes jetaient, sur la mousse verte tendre du tronc, un reflet léger.
C'était une journée de printemps tout en douceur, où le ciel s'embrume comme arbre en fleur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AnasseteAnassete   12 février 2013
Il y a quelque chose de morbide dans cette idée d'une amie pour qui l'on a aucun secret. Ce n'est qu'une façon puérile de déguiser sa propre faiblesse. La totale absence de secret peut se concevoir pour de purs esprits, ou des êtres diaboliques.
Commenter  J’apprécie          30
AnasseteAnassete   12 février 2013
Sages de jadis, spirites d'aujourd'hui, ceux qui méditent sur l'âme humaine réservent en général leur mépris aux bêtes ou aux plantes, et leur respect aux hommes.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Yasunari Kawabata (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yasunari Kawabata
Yasunari Kawabata (1899-1972) : Une vie, une oeuvre diffusée sur France Culture le 19 janvier 2010. Par Françoise Estèbe et Nathalie Salles. Yasunari Kawabata fut le premier écrivain japonais à obtenir le prix Nobel de littérature en 1968 pour son roman “Pays de neige”. Pour décrypter l'univers mental et romanesque si singulier, parfois déconcertant, de Kawabata, il est indispensable de se référer à ses premières années d'existence, marquées par une solitude absolue. Orphelin de père et de mère dans les premiers mois de son existence, il perdit très vite sa grand-mère, puis sa soeur, et fut élevé par son grand-père aveugle dont il relate, adolescent, l'agonie dans son “Journal de la seizième année”. « La blancheur spectrale, la pureté meurtrière, le temps orphelin », tel est pour Diane de Margerie l'univers de Kawabata marqué par la mort, le vide et l'absence. L'ellipse, le flou, l'ambiguïté sont les caractéristiques de son écriture. Récits adolescents, textes expérimentaux, textes brefs ou “Récits de la paume de la main”, oeuvres magistrales de la maturité, “Pays de neige”, “Les belles endormies” ... dans son oeuvre, le réel et l'irréel se côtoient, l'abondance des images alterne avec les blancs et les silences. Les textes de Kawabata sont des trames trouées, inachevées, qui laissent le lecteur devant l'énigme de l'interprétation. La contemplation de la nature, la chute d'une châtaigne, la floraison du prunier, l'envol de l'oiseau sont des échappées vers un autre monde dont l'inexprimable beauté est peut-être celle des morts revenus un moment dans le monde des vivants. Deux ans après le suicide flamboyant de Mishima qui le considérait comme son maître, Kawabata se suicide à son tour, dans la discrétion et le silence. « Tout artiste... a-t-il déclaré, est fatalement hanté par le désir de forcer l'accès difficile du monde des démons, et cette pensée, qu'elle soit apparente ou dissimulée, hésite entre la peur et la prière. »
Invités : René de Ceccatty, auteur, éditeur au Seuil Diane de Margerie, écrivain, essayiste Cécile Sakai
Thèmes : Arts & Spectacles| Asie| Japon| Yukio Mishima| Grands Classiques| Érotisme| Yasunari Kawabata
Source : France Culture
+ Lire la suite
autres livres classés : japonVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les mangas adaptés en anime

"Attrapez-les tous", il s'agit du slogan de :

Bleach
Pokemon
One piece

10 questions
457 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , littérature japonaiseCréer un quiz sur ce livre