AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266286722
Éditeur : Pocket (11/10/2018)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 45 notes)
Résumé :
" Toutes les familles sont des sociétés secrètes. "
En lisant ces mots, Alice reste frappée par leur justesse. Les secrets, les non-dits, elle connaît. Chez les Burns, on en a fait une spécialité. La dernière en date ? Cette révélation que son trader de frère, Adam, vient de lui faire depuis le parloir de sa prison... Et qui la ramène une quinzaine d'années en arrière. C'était l'Amérique des années 70, celle des droits civiques et des campus en ébullition. U... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
mimo26
  28 novembre 2018
Une histoire qui se confond avec celle de l'Amérique et de ses classes moyennes, que Douglas Kennedy observe avec l'acuité et le recul de celui qui vit en Europe et se considère comme citoyen du monde... ce qui est loin d'être le cas de la plupart de ses concitoyens. Lucide et critique.
Nous voici donc embarqués dans la famille Burns, aux côtés d'Alice, jeune éditrice new-yorkaise qui se voit soudain replongée dans les souvenirs de son adolescence lorsque son frère Adam, emprisonné, lui révèle un secret concernant un événement survenu bien des années auparavant et qui jette un éclairage inédit sur tous les faits et gestes de la famille. Nous remontons donc le temps, dans les années 70, dans l'Amérique de Nixon. Brendan Burns, le père d'Alice est un catholique plutôt rigide, marié à Brenda Katz, issue d'une famille juive de Brooklyn et personnalité assez complexe. Alice et ses deux frères, Peter l'aîné et Adam le plus jeune sont élevés à la dure. Alors pour Alice, le départ à l'université a des airs de liberté... Sauf qu'on emporte toujours sa famille avec soi et que, même à distance, sa pression se fait sentir. Tandis qu'Alice construit peu à peu sa vie, trouve la vocation qui la conduira vers son métier, expérimente la vie de couple, les secrets qui entourent les différents membres de sa famille tracent leur sillon et s'apprêtent à exploser...
"Nous ne sommes pas seulement la somme de tout ce qui nous est arrivé au cours de notre vie, mais aussi un témoignage vivant de la façon dont on a interprété ces événements. La symphonie du hasard mêlée aux accords infiniment complexes de nos décisions - une partition qu'on se surprend souvent à réécrire pour en effacer les erreurs de jugement et les nombreux gâchis."
A travers cette héroïne très attachante et cette famille assez typique d'une certaine middle-class, c'est bien l'Amérique que nous raconte Douglas Kennedy, notamment dans ce premier volet par l'intermédiaire de son système éducatif, là où se construisent les citoyens. Passionnant pour comprendre un pays et ses contradictions. En plus de la richesse romanesque ("Toutes les familles sont des sociétés secrètes", nous dit-il pour commencer), on sent nettement l'ambition de bâtir une fresque politique et sociétale. Ce premier tome fait le job : il nous capte, nous lie à ses personnages, nous laisse curieux de la suite...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Steph_K
  22 septembre 2019
(3 vol.) 1971-1984, de Gerald Ford à Ronald Reagan, du Flower Power aux années Sida, lycéenne, étudiante, puis brillante éditrice new-yorkaise, Alice traverse les années, les crises historiques, les drames sentimentaux et les tourments familiaux. Un roman fleuve, lent à démarrer, qui pêche par des longueurs et un certain verbiage, mais qui, mêlant petite et grande histoire, entraîne le lecteur à la suite de son héroïne, dans une réflexion sur le mensonge, le secret, l'évolution de la société américaine vers de plus en plus de libéralisme, l'ambition et la quête du profit financier (l'apparition de Donald Trump est des plus piquantes), et, enfin, une belle ode à la littérature.
Commenter  J’apprécie          40
Pierre38
  14 juin 2019
Ecouté en livre audio AUdiolib, très bien lu par Ingrid Donnadieux.
Ayant étudié aux US, j'ai beaucoup aimé retrouver l'ambiance de mon campus, très bien décrite même si ca se passe une génération avant la mienne. On retrouve aussi l'ambiance hippie des années 70, qui se mèle avec la "vraie" histoire.
L'hitoire du livre n'est ni extraordinaire ni palpitante, mais grace à l'ambiance générale du livre j'ai passé un très bon moment.
Je vais lire (ou écouter) le 2nd tome
Commenter  J’apprécie          10
lapmad
  11 juin 2019
un peu déçue par ce livre. Moi qui suis une grande fan de cet écrivain, je n'ai pas retrouvé son style, ni même été emportée par l'histoire. Moyen, je ne sais pas si je lirais les autres tomes...
Commenter  J’apprécie          10
marinantes
  06 août 2019
J'ai trouvé que cela mettait un peu de temps à réellement se lancer mais bien écrit et maintenant j'ai très envie de lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Steph_KSteph_K   08 septembre 2019
Grandir dans une famille, c’est découvrir que chacun possède un talent pour la sournoiserie ; que, malgré les grands discours décrivant nos proches comme ceux qui nous connaissent le mieux et nous soutiendront quoi qu’il arrive, nous avons tous des secrets bien gardés.
Commenter  J’apprécie          60
giacomonimfgiacomonimf   28 décembre 2018
Et pendant les vingt minutes qui ont suivi, il nous a parlé de ce "casse-tête" si spécifique à l'Amérique puritaine : la fidélité à un Dieu que rien ne peut apaiser, et qui, d'après la hiérarchie théologique de la colonie, considère l'homme mortel comme tombé en disgrâce et globalement impénitent.
Commenter  J’apprécie          10
BracoBraco   20 décembre 2018
Nous sommes tous composés d'élans contradictoires; suivre l'un, c'est forcément renoncer aux autres. Et si bénéfique soit-il, ce renoncement ne cessera de se rappeler à nous, parce que ces choses que nous avons du abandonner constituent une part fondamentale de nous-mêmes.
Commenter  J’apprécie          10
graslionelgraslionel   20 juin 2019
S'il y a une chose que je sais à propos de moi, de toi, de notre famille, de toute cette foutue vie... c'est que rien n'est jamais facile. Mais peut-être que, avec un océan entre nous, les choses seront un peu plus supportables.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Douglas Kennedy (71) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Douglas Kennedy
Extrait de "La Symphonie du hasard 3" de Douglas Kennedy lu par Ingrid Donnadieu. Editions Audiolib. Parution le 17 avril 2019.
Pour en savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre-audio/la-symphonie-du-hasard-3-9782367625799
autres livres classés : années 70Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Douglas Kennedy

En quelle année parait son premier roman Cul de Sac (parfois titré Piège nuptial)?

1973
1987
1994
2003

10 questions
181 lecteurs ont répondu
Thème : Douglas KennedyCréer un quiz sur ce livre