AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791035200572
Éditeur : Thierry Magnier (10/05/2017)

Note moyenne : 3.78/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Dernier jour avant les vacances d'hiver. La soirée à laquelle Bergljot rêve de se rendre depuis des semaines approche. Bragi, son frère, se prépare à passer la fin de semaine chez son meilleur ami, pendant que leurs parents ont prévu un week-end en amoureux dans leur chalet, à la campagne. Mais l'impensable se produit, et le pays entier est frappé par un mal foudroyant, alors que des monstres sanguinaires hantent les rues. Quand tout bascule, il n'y a plus qu'un mot... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
christinebeausson
  15 août 2018
Premier tome d'un diptyque dont la seconde partie vient d'être traduite en français.
Immersion en Islande, petit caillou perdu dans l'océan, à Reykjavik et dans les îles Vestmann, petit petit caillou perdu au large de la grande île.
Nous pénétrons dans la vie d'une famille ordinaire, un papa professeur, une maman qui vient de monter sa petite entreprise, Bergljót, jeune ado de 15 ans aux prises avec les tourments de son âge, et son petit frère, Bragi.
Du jour au lendemain tout dérape ... il ne reste plus rien de ce qui était leur quotidien ... la veille, miraculeusement (?) ils échappent à l'épidémie.
Ils ne leur restent plus qu'à survivre ensemble ou séparément.
Le style est alerte, vif, les mots coulent tout seuls, l'action est présentée avec juste ce qu'il faut d'hémoglobine sans trop s'appesantir sur des détails trop macabres ... juste un bon dosage.
La seconde partie est sortie dernièrement il ne me reste plus qu'à l'acquérir, pour connaître le dénouement et l'avenir de tous ces personnages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
FlorianeB
  24 juin 2017
Une invasion extraterrestre en Islande, presque toute la population décimée car mangée par les extraterrestres, sauf Bergljot, son frère et son père. Ceux-ci vont devoir apprendre à survivre et à vivre en communauté (car ils rencontrent d'autres survivants).
Et malheureusement c'est seulement en cela que consiste le livre. Ainsi, le lecteur suit durant 335 pages Bergljot dans ce nouveau monde "post-apocalyptique" sauf que l'auteur ne dit rien sur ces extraterrestres. Amateurs de SF ou de dystopies, passez votre chemin ! Des questions sont soulevées mais jamais élucidées. Par exemple le petit frère se fait "enlever" par une femme qui le livre aux extraterrestres, ceux-ci semblent faire des expériences sur lui mais là encore rien n'est expliqué... Peut-être l'auteur a-t-il voulu justement placer le lecteur dans la peau/la tête de Bergljot qui ne sait rien à part qu'elle est en danger et qu'elle doit fuir ?
Un début pourtant prometteur (d'où les 3 étoiles) : livre bien écrit, avec des détails bien sanglants et une histoire qui se passe en Islande, ce qui est bien rare en littérature jeunesse pour être soulevé.
Et pourtant je suis vraiment restée sur ma faim : beaucoup de suspense mais aucune réponse... J'ai l'impression d'avoir été baladée par l'auteur et d'avoir un peu (beaucoup) perdu mon temps, continuant ma lecture persuadée de trouver des réponses/un dénouement... mais non. Malgré un deuxième tome à venir, aucune révélation "choc" donnant envie de lire la suite et peut-être d'avoir ENFIN des réponses !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Anarya
  19 juin 2017
Amateurs de monstres et d'horreur, ce roman est fait pour vous ! Comme toujours dans le genre, on commence avec la rencontre d'une famille tout ce qu'il y a de plus normal : une ado qui veut aller à une fête avec toutes ses amies et le garçon qu'elle espère séduire ; un garçon qui a hâte de passer la nuit chez son meilleur ami à s'empiffrer de pizzas ; et des parents qui, après une année difficile, espèrent retrouver leur flamme en passant un week-end en amoureux. Mais quand la mère de Bergljót et Bragi est contrainte de rester à son travail, tout le programme change et les deux enfants partent en vacances avec leur père, loin de la ville. Et c'est sans doute ce qui leur sauve la vie quand l'horreur se déclare : toute la population – ou presque – disparaît dans d'horribles circonstances. Lorsque nos personnages s'en rendent compte, ils n'ont qu'une idée en tête : retrouver leur mère et épouse. Mais il semble que toute l'Islande soit tombée…il n'y plus âme qui vive, ou très peu, plus de communications, plus rien que des monstres qui hantent les rues…
Véritable survival, nous allons suivre Bergljót et son père, vite séparés de Bragi, dans leurs tentatives de survie dans un monde en proie au chaos et à l'impossible. Que se passe-t-il ? Qui sont ces monstres ? Viennent-ils vraiment d'un autre monde comme tout le monde semble le croire ? Ou est-ce autre chose ? Ce sont les réponses que nous aurons dans le deuxième et dernier tome de ce diptyque passionnant et terrifiant. L'écriture de Hildur Knútsdóttir, sans fioritures, qui alterne entre les points de vue de Bergljót et de Bragi, en déroutera peut-être (j'ai notamment trouvé que Bergljót semblait parfois plus jeune que son âge), mais apporte aussi une touche « d'exotisme » à ce roman qui nous fait également découvrir – un peu – la vie islandaise. le côté horreur fonctionne lui très bien, ne nous épargnant pas les détails bien gores de la façon dont meurent les humains, et l'angoisse et la peur sont palpables tout au long de la fuite de Bergljót et sa famille. Un roman haletant, entre science-fiction et horreur, où le froid de la neige et de la terreur se glisse avec frissons de plaisir dans les interstices des fenêtres barrées de nos maisons. A découvrir !
Lien : http://bobetjeanmichel.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ChaChou14
  30 décembre 2018
Ce n'est pas le genre de roman que je lis, mais j'ai décidé de découvrir la littérature nordique.
Honnêtement, cette lecture est une agréable surprise. Une histoire de science-fiction pour adolescents dans un cadre splendide : l'Islande.
On suit le périple de survie contre les extra-terrestres avec Bergljot et Bragi.
Une histoire très bien écrite et axée sur les sentiments des personnages. Je dois l'avouer que je me suis légèrement ennuyée au début de ma lecture. de plus, j'aurais aimé en savoir beaucoup plus sur les extra-terrestres, les expériences, les buts de leur présence, etc.
Un roman post-apocalyptique que je vous conseille de découvrir sans plus attendre. Hâte de lire le second tome !
Commenter  J’apprécie          20
malittleclementine
  21 octobre 2019
J'ai vraiment adoré ce roman d'horreur jeunesse et franchement, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde.
L'histoire est en effet hyper bien rythmée, pleine d'action, de rebondissements, mais pas que… elle est aussi très addictive, bien sanglante et par moment assez dégoûtante.
Bref, nous sommes ici dans un vrai roman d'horreur haletant et prenant, où il vaut mieux avoir l'estomac bien accroché et croyez-moi, c'est le cas de le dire.
Je dois avouer que j'ai parfois eu un peu de mal avec toute cette hémoglobine et ces actions dégoûtantes, mais j'ai malgré tout adoré cette lecture et me suis vraiment régalée (attention terme pas du tout approprié ici, mais c'est pas grave 😱).
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (1)
Actualitte   11 juillet 2017
Un équilibre efficace inscrit dans une tonalité alerte (rythmée par de nombreux dialogues) garantit une lecture presque sans temps mort, divertissante et concentrée, très dynamique et préparant assurément celle qui suivra.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
christinebeaussonchristinebeausson   14 août 2018
Parce que penser, c'est dangereux, tu vois ?
Comment ça ? Demanda Bergljót.
Je ne dis pas que ça l'est en soi, mais que ça l'est pour les dictateurs. Perce que les pensées peuvent prendre toutes sortes de formes. Quelqu'un pourrait se dire qu'il ne veut pas vivre sa vie comme ça, passer son temps à l'école, ou dans un mouvement politique pour la jeunesse, ou chez les scouts ou ailleurs, et peut être qu'il se dirait qu'il a envie d'un nouveau dirigeant, et peut être qu'il essaierait de mettre ses envies en pratique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
FlorianeBFlorianeB   25 juin 2017
C'était formidable, de voir combien la vie semble déterminée à se poursuivre, malgré tous les obstacles qui se présentent sur sa route, à la manière d'un ruisseau qui trouverait un nouveau lit si le sien s'obstruait. p. 321-322
Commenter  J’apprécie          10
Video de Hildur Knútsdóttir (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hildur Knútsdóttir
Découvrez une interview de Hildur Knútsdóttir, autrice de Sanglant Hiver et Dernier Hiver, paru aux éditions Thierry Magnier (traduction : Jean-Christophe Salaün), avec le concours d'Eric Boury pour l'interprétariat.
autres livres classés : islandeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Hildur Knútsdóttir (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
600 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre