AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2747047725
Éditeur : Bayard Jeunesse (13/02/2014)

Note moyenne : 3.68/5 (sur 51 notes)
Résumé :
" Le ciel est vert, et je déteste le vert.
On dirait l'immonde soupe de brocolis
de Madame Grandet. Alors forcément, c'est
une mauvaise journée. Une femme ouvre
la porte, et je n'ai pas assez d'yeux pour
la regarder d'un seul coup : cent kilos ! "

Quand Lulu découvre sa nouvelle famille
d’accueil, il est effondré ! Dans l'appartement,
ça pue le chou et la déco est horrible !
Comment va-t-il pouv... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
milamirage
  17 mars 2014
Quand Lulu, dix ans, arrive dans sa nouvelle famille d'accueil, il lui semble être dans un jour vert, et ceux-là, ils ne présagent rien de bon et il ne les aime pas. Il faut dire qu'il en connaît un rayon, au registre des familles d'accueil... et sa dernière expérience lui laisse un souvenir cuisant ! Mais que voulez-vous, dans cet appartement, ça pue le chou et la décoration est vraiment horrible. Quand à Madame Fournier... mieux vaut ne pas parler de la première impression qu'elle lui inspire... Pour le moment, les trois autres enfants qui vivent ici sont encore à l'école, mais que vont-ils penser de lui, sera-t-il accepté ? Pourra-t-il se sentir bien, entouré d'Antoine, Amélie et Caroline ? Et puis, y-a-t-il un Monsieur Fournier ? Et puis, comment sera sa nouvelle école, ses nouveaux camarades de classe, sa maîtresse ? Et puis, et puis, et puis ???
Comment va-t-il pouvoir s'adapter à ça ??? ce n'est probablement pas demain que ses journées seront bleues...
Mon avis : Comme on s'attache à ce Lulu et à sa petite manie de donner une couleur aux personnes et aux choses qui l'entourent... tant et si bien qu'on regrette presque de refermer le roman au bout des 140 pages qui se lisent d'un seul trait... Ses questionnements, ses doutes et inquiétudes feront sans doute écho en beaucoup de mes jeunes lecteurs, même s'ils n'ont jamais connu un placement en famille d'accueil... ici, on parle aussi de l'absence du père, d'une mère débordée qui ne parvient pas à tout assumer parce que trop jeune, de l'arrivée d'un nouvel homme dans cette vie déjà pas très facile, de l'adaptation à une nouvelle école et des difficultés scolaires liées aux soucis du quotidien. Ici on parle aussi de l'amitié, de la solidarité, de la confiance et de l'affection ; on rencontre des adultes, Monsieur et Madame Fournier qui deviendront très vite Jean-Michel et Monique, accueillants et bienveillants, même si on n'occulte en rien le fait qu'au sein des familles d'accueil il y a souvent de grosses difficultés et de grandes détresses... On rencontre des enfants parfois en souffrance qui savent s'écouter les uns les autres, se soutenir, parfois simplement se taire, mais être-là pour l'autre. de ce roman à l'écriture agréable et bénéficiant d'un bel optimisme, certains diront peut-être qu'il finit trop bien pour être vrai... mais après tout pourquoi ne pas laisser sa place à l'espoir en des jours meilleurs... ça aide quand même bien pour avancer vers demain...
Public : à partir de huit – neuf ans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          481
murielan
  30 juillet 2014
A dix ans, Lulu a déjà fait pas mal de familles d'accueil. Lorsqu'il arrive chez Madame Fournier, la première impression n'est vraiment pas bonne : odeur de chou et déco criarde. Lulu se pose mille questions sur sa nouvelle vie ici avec les Fournier et les enfants dont ils s'occupent, d'autant plus que sa mère lui manque...
Un roman jeunesse plein de joie et d'optimisme mais qui aborde les thèmes forts des familles d'accueil, de l'abandon, de la maltraitance mais aussi des familles recomposées.
Lulu est un enfant attachant mais qui n'a pas eu de chance dans la vie. Sa mère l'a eu très jeune, l'a confié aux services sociaux et ne donne qu'occasionnellement de ses nouvelles.
Les Fournier, qui deviennent rapidement Monique et Jean-Mi, sont des exemples : grâce à leur patience et à leur amour, ils parviennent à apaiser Lulu, à lui redonner confiance.
A partir de 8/9 ans.
Commenter  J’apprécie          320
Ambages
  08 janvier 2016
Une jolie histoire, bien écrite, racontée par Lulu, un petit garçon -un peu peintre et poète dans sa vision du monde : à chaque personne il attribue une couleur selon son ressenti, j'ai bien aimé aussi cette idée- que sa maman a confié aux services sociaux pour un placement dans des familles d'accueil depuis son jeune âge. Les raisons du placement, la vision de l'enfant, les souffrances et joies vécues au travers des divers placements sont très bien évoqués dans ce livre pour la jeunesse et ouvre la place à de nombreuses questions des petits lecteurs.
Commenter  J’apprécie          190
sylvicha
  24 octobre 2014
Un roman touchant sur la "renaissance" d'un jeune garçon pas très gâté dans la vie. Sa mère, trop jeune, l'a confié aux services sociaux et depuis 10 ans il est ballotté de famille d'accueil en famille d'accueil... Jusqu'à ce jour où il intègre la famille de Monique et Jean-Mi qui sauront, par leur bienveillance, lui redonner goût à l'existence. C'est alors que sa mère, qui a rencontré quelqu'un, parle de le reprendre avec elle. Tout se bouscule dans sa tête : pour une fois qu'il se sentait bien quelque part mais d'un autre coté c'est ce dont il a toujours rêvé....
Un peu trop beau pour être vraie, cette histoire est très agréable à lire. J'ai particulièrement aimé ce qui se dégage de tout ça : ne pas se fier aux apparences pour juger quelqu'un ( que ce soit son physique ou son passé).
A découvrir
Commenter  J’apprécie          170
kanarmor
  15 septembre 2014
Lulu va de famille d'accueil en famille d'accueil. Cette fois-ci il arrive chez Madame Grandet, « Monique », une grosse femme mal habillée, dont la maison atrocement décorée sent le chou. Mais contre toute attente, il va se plaire dans ce nouveau foyer, avec Monique et son mari Jean-Mi (un routier) et en compagnie de trois autres enfants. Et à l'école il va s'épanouir. Alors quand sa maman qu'il ne voit que rarement envisage de le reprendre et lui présente son compagnon, Lulu s'inquiète. Il est partagé entre joie et inquiétude : devra-t-il quitter sa nouvelle famille, ses amis d'école ?...
Une jolie histoire dans la collection Estampille. Peut-être un peu trop lisse, manquant d'aspérité. Mais pleine d'optimisme et d'humanité et donc très agréable à lire, d'autant que les personnages sont attachants. le sujet des enfants en famille d'accueil est abordé avec justesse et délicatesse.
Un roman intéressant qui devrait plaire aux enfants à partir de 9 ans.
Commenter  J’apprécie          141
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
milamiragemilamirage   20 mars 2014
Je sais mon grand, me répond-elle [Monique, maman d'accueil] en soupirant. C'est comme ça chaque fois qu'elle voit ses parents. Il n'y a pas grand chose à faire. Faut attendre que ça passe. On devrait interdire à certains parents de voir leurs enfants ! Parfois, les juges ou les gens des affaires sociales qui prennent les décisions ne comprennent rien à rien !
Commenter  J’apprécie          260
milamiragemilamirage   18 mars 2014
[Amélie] Elle est blonde, plutôt mignonne, avec un air coquin. Elle est jaune clair. Caroline, elle, n'est pas spécialement jolie, mais elle me plaît tout de suite avec son pantalon trop grand, son immense sweet-shirt, ses cheveux courts et sa mèche qui dégringole sur ses yeux. Elle est rouge. C'est une couleur vivante, j'aime beaucoup. Tout de suite, ça me remonte un peu le moral de les voir toutes les deux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
milamiragemilamirage   17 mars 2014
Moi, je suis toujours debout au milieu du salon
avec ma petite valise. Je rêve d'un miracle : un coup
de baguette magique et hop ! je serais propulsé dans
une famille d’accueil idéale. Sauf que de toute ma
vie pourrie, des miracles, je n'en ai jamais vu.
Commenter  J’apprécie          300
milamiragemilamirage   19 mars 2014
Elle aurait pu m'abandonner, accoucher sous X comme on dit, mais elle a refusé. Y'en a qui trouvent que c'est égoïste de sa part de ne pas m'avoir abandonné, car si elle l'avait fait, j'aurais pu être adopté et je serais sûrement allé dans une famille normale avec des frères et sœurs. Ça m'aurait plu, c'est vrai, sauf que je ne suis pas d'accord avec eux. La vérité c'est qu'elle m'aime. Elle n'a pas voulu me donner, et c'est ça le plus important.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
kanarmorkanarmor   15 septembre 2014
Parfois j'imagine que je colle des affiches dans toute la ville. Il y aurait écrit en gros : AVIS DE RECHERCHE. Et juste en dessous de ma photo, un texte qui dirait : « Lulu, dix ans, cherche famille idéale avec parents sympas ; frères et sœurs de préférence ». Les gens voudraient tellement m'adopter qu'on m'appellerait de partout et je n'aurai plus qu'à choisir la famille que je préfère !
Faut que j'arrête avec les rêves.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
autres livres classés : famille d'accueilVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Deux familles pour Lulu

Comment s'appelle l’enfant qui accompagnera le héros dans sa famille d'accueil ?

Charles
Carolin
Amélie

20 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : Deux familles pour Lulu de Agnès LacorCréer un quiz sur ce livre