AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266270761
Éditeur : Pocket (15/02/2018)

Note moyenne : 3.46/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Une folle escapade dans la ville de l'amour par excellence !Alice profite d'une dernière journée de liberté à Rome avant d'épouser un homme qu'elle n'a pas vraiment choisi.Meg et Alec sont à la recherche d'une faïence d'un bleu particulier, aperçue dans une chambre d'hôtel lors d'un voyage en amoureux des années auparavant.Lizzie et Constance, belles-s?urs et complices depuis toujours, sont là pour accomplir la dernière volonté du mari de l'une et frère de l'autre.L... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Colombedelesperance
  29 janvier 2017
Me revoici pour un livre que j'ai dévoré en une journée à peine ! Il promettait une histoire aux destins croisés, presque un peu rocambolesque, et j'avoue m'être laissé emporter avec facilité !
Les amoureux de l'Hôtel Montini nous emporte à Rome, la cité éternelle. Trois personnages différents vont s'y rendre, sans jamais se croiser. Alice, qui décide de faire pour une fois quelque chose de « waouh » dans sa vie, alors qu'elle mène une existence tranquille et rangée. Alec, qui accompagne sa femme Meg, décidée à retrouver le fabricant ayant créé le bout de carrelage qu'elle a retrouvé chez elle, et pour fêter leurs vingt ans de mariage, qui pour le moment, n'annoncent pas de si belles années pour la suite… et enfin Lizzie, qui vient avec Constance, sa belle-soeur, afin de répandre les cendres de son défunt frère dans les eaux romaines, selon ses dernières volontés. Et si tout était encore à découvrir ? Et si l'histoire pouvait changer ?
Au moment même où j'ai commencé le prologue du roman, j'ai su que j'allais apprécier ma lecture. Pourquoi ? Parce que le narrateur est extérieur à l'histoire, mais pas tant que ça (loin de là, même), et implique directement le lecteur dans une relation de complicité, voire de confidentialité qui me plaît tout particulièrement. Nous sommes dès lors invités à observer cette histoire et ses rebondissements au travers d'une petite fenêtre secrète.
Nous faisons la rencontre au fur et à mesure de ces personnages tous différents, et pourtant semblables de bien des façons. Chacun semble un peu perdu, et va sans le savoir obtenir des réponses à Rome. Alice s'est conformée à ce que l'on attendait d'elle, étouffant ses propres désirs pour vivre une vie calme et rangée, jusqu'à ce qu'elle se lance dans ce voyage qui va tout changer. Alec et Meg sont mariés depuis longtemps, mais vivent une histoire qui leur donne souvent envie de se baffer l'un l'autre. Chacun possède son caractère, et Meg est clairement survoltée, cachant de nombreuses douleurs, tandis qu'Alec est plus franc, mais moins enjoué. Quant à Lizzie et Constance, si la deuxième est plus calme, elles n'en forment toutes deux pas moins un duo incroyable qui en fera rire et grincer plus d'un !
Chacun des duos (puisqu'Alice ne va pas rester seule) m'a touchée et m'a transportée dans son dédale. J'ai véritablement apprécié de suivre le chemin de chacun, parce qu'il parlait de vérité, d'incertitudes et aussi de retournements plutôt inattendus. Mark Lamprell semble avoir un don pour nous ferrer et ne plus nous lâcher, narrant son histoire avec simplicité et semant des informations, des phrases-clefs qui transforment le récit en quelque chose de plus addictif que ce que l'on aurait pu suspecter.
En fait, ce roman est un roman d'amour, mais pas seulement. C'est une histoire qui parle de différents amours, de plusieurs parcours de vie, tous uniques et qui ne manqueront pas, je pense, de toucher le lecteur. Les incertitudes d'Alice sont très réalistes et on s'attache facilement à elle, et à son histoire naissante avec T-shirt vert, comme il est surnommé. Meg et Alec sont d'un abord plus difficile, bien que tout aussi touchants, parce que leur couple est au bord du précipice et que leur histoire va être totalement autre. Quant à Lizzie et Constance, c'est le récit d'une formidable amitié et d'un amour qui dure toujours après la mort, malgré de nombreux doutes et d'épisodes difficiles.
C'est un récit profondément humain, parfois drôle, parfois douloureux, ou intriguant, surprenant et fascinant, parce que Rome nous est décrite de bien des façons. Nous avons droit à de petites anecdotes historiques (qui mêlent souvent un peu de fiction, ce qui me ravit sérieusement), des descriptions de lieux qui nous donnent juste incroyablement envie de nous rendre dans la ville éternelle ! On voyage non seulement avec les personnages, mais aussi dans les lieux qu'ils visitent, c'est extraordinaire.
Au niveau de la plume, comme je l'ai dit, on note la présence d'un certain jeu entre le narrateur, l'auteur et le lecteur. Mark Lamprell réussit à installer une complicité avec rapidité et facilité, et le lecteur obtient dès lors une relation privilégiée avec le récit qu'il découvre. Les sentiments sont exprimés avec justesse, parfois de façon très directe, mais sans devenir cru, pour ce qui est des passages plus intimes. L'auteur a bien su capter l'essence de ses personnages pour les offrir entre ces pages. C'est fluide, entraînant, amusant, touchant.
À propos des valeurs, je dois dire que j'ai beaucoup aimé ce bouquin pour ce versant. Alice s'autorise enfin à vivre sa vie selon son coeur et non pas selon des attentes qui la pèsent, elle essaie d'être une autre avant de réaliser qu'elle ne peut être qu'elle-même… Alec et Meg sont très beau dans leur déchirure, parce qu'ils doivent comprendre que l'amour qui les lie doit dépasser les masques qu'ils se forcent à porter. C'est presque un chemin de rédemption, en fait, formé par les faiblesses et la puissance des émotions de chacun. Quant à Lizzie et Constance, leur amitié est juste superbe, et on constate la puissance du doute dans une relation, qui peut aller jusqu'à empoisonner une vie entière, ainsi que d'autres liens. Et c'est un message d'amour au-delà de la mort, alors que dire de plus ?
Les amoureux de l'Hôtel Montini aura été un franc succès pour moi. J'ai voyagé auprès des trois couples du roman, tant dans leurs histoires que dans les rues de Rome, fascinantes et merveilleuses ! Chacun des personnages apporte un soupçon qui forme un tout vraiment sympathique, tissant un récit aux multiples couleurs et nuances. Ils feront ressentir au lecteur une foule d'émotions et sauront vous attendrir, chacun à leur façon. Entre les premiers émois d'un nouvel amour, celui du sauvetage d'un mariage et les souvenirs d'un couple qui s'est tant aimé, vous n'aurez pas de quoi vous ennuyer ! Ça se lit avec facilité et bonheur.
Ce sera donc un 18/20 pour moi et je vous le recommande chaudement !
Lien : http://leden-des-reves.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Milkyway
  12 février 2017
Globalement, c'est une belle découverte, même si ça n'a pas été un coup de coeur.
Ce roman raconte l'histoire de trois personnages principalement : Alice, Alec et Constance. Ils n'ont pas du tout le même âge mais sont liés de plusieurs façon dont la plus importante à mes yeux : ils sont malheureux tous les trois au début du roman. Une force exceptionnelle et mystérieuse qui m'a beaucoup intriguée dès le début, pousse ces trois personnages à se rendre à Rome. de hasards en coïncidences, Alice, Alec et Constance vont être amenés à prendre des décisions qui vont bouleverser à jamais leur existence...
Ce que j'ai beaucoup aimé, c'est celui (ou celle) qui parle à la première personne du singulier et qui en quelques sorte, raconte l'histoire. On se demande très franchement qui c'est et pourquoi tant de mystères au début, et nous n'aurons la réponse qu'à la toute fin : une chute qui tombe à point et qui donne au roman vraiment une touche spéciale, alors que tout au long de ma lecture je m'étais dit : c'est bien mais sans plus. La fin vaut le coup de lire tout le roman si l'on veut comprendre qui se cache derrière ce "je".
Les personnages sont assez intéressants mais il m'a manqué quelque chose pour qu'ils soient vraiment attachants. Ce qui est bien, c'est qu'ils ont tous un âge différent ce qui nous permet de comprendre que l'amour traverse bien tous les âges, même s'il le fait d'une façon différente.
Ce qui m'a perturbée c'est l'abondance de descriptions du paysage italien. N'ayant jamais été là-bas, il va de soit que ce roman ne m'a emmenée nulle part puisque que je ne suis pas parvenue à m'imaginer la beauté et l'importance des lieux. du coup, j'ai plus eu l'impression parfois d'un guide touristique qui veut vendre au lecteur des paysages...
En somme, un roman agréable à lire, avec une fin particulièrement intéressante. Je le recommande.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Latetedansleslivres
  04 février 2017
Alors voilà, je vous le dis d'emblée, je suis ressortie un peu déçue de cette lecture. Je n'avais pourtant pas spécialement de grandes attentes mais j'ai trouvé que le livre était un peu trop rapide et prévisible à mon goût et les personnages ne m'ont pas passionné.
Malgré tout, il y a des points forts et sans grande surprise, j'ai beaucoup aimé le cadre et notamment le fait que ça parle de Rome. Ça m'a vraiment donné envie d'y retourner. J'y suis allée il y a très longtemps donc mes souvenirs ne sont pas tout frais. On voit que l'auteur s'est beaucoup documenté et j'avais un peu l'impression de lire un guide par moment – ce qui est finalement le titre original du livre. C'est le genre de roman que j'aurais vraiment apprécié de lire sur place pour vraiment voir les lieux décrits et mieux vivre les anecdotes et les faits historiques.
On suit l'histoire de trois groupes de personnages. L'auteur a pris soin de leur donner une vraie personnalité et de la profondeur, il y a même de l'originalité dans ces trois groupes mais pourtant, j'ai eu du mal à complètement être conquise par leurs aventures. Ce sont des péripéties que j'ai suivies d'assez loin même si les protagonistes sont plutôt touchants. Ces personnes ont un lien suggéré tout le long du livre mais seulement dévoilé à la fin. J'ai d'ailleurs été un peu déçue de la révélation, ayant l'impression que ça n'était là que pour quelque chose les relie alors que l'hôtel Montini aurait finalement suffit. Côté personnage, on a aussi l'esprit de l'amour de Rome qui intervient, un personnage immatériel qui aurait pu être une touche originale mais pas assez exploitée à mon goût.
Malgré mes quelques points de déception, j'ai passé un bon moment mais plus grâce à Rome qu'aux personnages. Ça ne sera malheureusement pas le genre de livre qui me restera longtemps en mémoire.
C'est un roman pourtant sympathique que je recommande si vous cherchez une lecture légère, si vous connaissez déjà bien Rome ou encore si vous cherchez un livre à mettre dans votre valise pour visiter la ville car je pense alors que pour vous, ça sera une lecture vraiment savoureuse!
Lien : https://latetedansleslivres...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
VeryImportantBook
  19 février 2017
Les amoureux de l'hôtel Montini est un roman simple, sans prétention et facile à lire. C'est le destin amoureux de trois personnes qui sont à une croisée des chemins. Chacune se retrouve à Rome pour des raisons diverses et variées. Nous avons une jeune étudiante, un couple ensemble depuis de nombreuses années et une veuve. La veuve représente donc la fin d'un amour, le couple le moment où les années ayant passé, on ne sait plus vraiment si les sentiments que l'on avait pour l'autre sont toujours présents et la jeune étudiante la naissance d'un amour.
Une bonne surprise nous attend à l'ouverture du livre: une carte illustrée de Rome. J'adore ce genre d'élément graphique. J'ai par contre eu énormément de mal à retrouver les endroits mentionnés par l'auteur et j'ai donc vite abandonné l'utilisation de la carte comme repère. C'est bien dommage.
Les petites citations en début de paragraphe sont aussi très agréables.
Concernant l'histoire en elle même, j'avoue que ce n'est pas vraiment très intéressant. Les personnages ne sont pas du tout intéressants. On frôle une banalité bienveillante. Je ne peux pas dire qu'ils soient mauvais, loin de là, mais il leur manque une substance, une accroche qui les rendent attachants. Les deux vieilles dames auraient pu remporter la palme, mais sous couvert de résolution d'amour anciens et de secrets cachés, on perd totalement la notion de deuil.
Je reste persuadée que le thème du livre peut donner un écrit fabuleux et plein de justesse. Dans le cas de ce livre, l'auteur est passé un peu a côté de mon point de vue. Les amoureux de l'hôtel Montini est pour moi le parfait livre de plage, que l'on peut poser rapidement et reprendre sans problème, tout en ne se creusant pas trop la tête.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LaRousseBouquine
  22 février 2017
Je ne suis jamais allée à Rome, mais je dois reconnaître que ce roman m'a bien donné envie d'aller y faire un tour, même si les indications de rues en italien m'ont parfois un peu perdue. Quand on ne connaît rien ou peu de chose de la ville, c'en est presque déconcertant. Mais quelque part, ça ferait presque partie du voyage. Rome dans le roman est plus qu'une toile de fond ; c'est le personnage principal. le narrateur incarne Rome à lui tout seul et nous traîne dans ses dédales, ses quartiers ultra-touristiques, plus pittoresques ou malfamés, et ce en y ajoutant un peu de magie. Rome accueille ses touristes et nous les suivrons jusqu'à leur départ. Mais pendant leur séjour, beaucoup de choses peuvent arriver…
En voyant toute la succession de personnages que le narrateur présente succinctement au début du roman, j'avoue que j'ai eu un peu peur. Leur portrait était fait à la va-vite, rendant le tout presque confus et difficile à suivre. Je déteste ces romans où il faudrait presque faire des fiches pour se souvenir de qui est qui et qui a fait quoi. Heureusement, le problème se règle très vite – c'était l'occasion de râler pour peu de chose dirons-nous.Je ne suis jamais allée à Rome, mais je dois reconnaître que ce roman m'a bien donné envie d'aller y faire un tour, même si les indications de rues en italien m'ont parfois un peu perdue. Quand on ne connaît rien ou peu de chose de la ville, c'en est presque déconcertant. Mais quelque part, ça ferait presque partie du voyage. Rome dans le roman est plus qu'une toile de fond ; c'est le personnage principal. le narrateur incarne Rome à lui tout seul et nous traîne dans ses dédales, ses quartiers ultra-touristiques, plus pittoresques ou malfamés, et ce en y ajoutant un peu de magie. Rome accueille ses touristes et nous les suivrons jusqu'à leur départ. Mais pendant leur séjour, beaucoup de choses peuvent arriver…
En voyant toute la succession de personnages que le narrateur présente succinctement au début du roman, j'avoue que j'ai eu un peu peur. Leur portrait était fait à la va-vite, rendant le tout presque confus et difficile à suivre. Je déteste ces romans où il faudrait presque faire des fiches pour se souvenir de qui est qui et qui a fait quoi. Heureusement, le problème se règle très vite – c'était l'occasion de râler pour peu de chose dirons-nous.
Ce livre est un contemporain ultra-léger. L'écriture n'a rien d'exceptionnel, certains schémas sont vus et revus, mais il a quand même réussi à me surprendre. Tout d'abord, il m'a beaucoup fait rire. Les incursions du narrateur dignes de telenovelas apportent une vraie touche de fraîcheur à l'histoire. Les personnages, parfois caricaturaux n'en sont pas moins amusants et certaines situations virent carrément au burlesque.
En bref, j'ai eu la sensation de lire un roman digne d'un Love Actually à la sauce romaine, où plusieurs couples de personnages ont une folle histoire à régler en quelques jours dans la même ville.
Ce n'est pas un livre qui me marquera énormément, mais à défaut il m'a fait passer un très bon moment de lecture – et de détente ! Et il m'a aussi donné envie de manger des pâtes, accessoirement.
Lien : http://laroussebouquine.fr/i..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
VeryImportantBookVeryImportantBook   19 février 2017
Juste avant qu'il s'en aille, je lui ai demandé s'il croyait à la vie après la mort, dit Constance. {...}Il m'a dit que les individus partaient, mais que l'amour restait.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : romeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3474 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre