AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2923621530
Éditeur : Glénat (19/06/2013)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 24 notes)
Résumé :
"J'ai quitté les tréfonds de ma caverne pour la surface du monde, et ce monde aussi était un enfer."

Idaho, 1864. Fin de la guerre de Sécession. Fin d'une période troublée, faite de massacres, de pillages, de chaos. Isolé au pied des Rocheuses, le petit village de Promise est loin du théâtre du conflit fratricide, loin de la terreur, loin de tout. Promise semble oublié des hommes, de Dieu même... Mais pas de l'enfer... Ambiance inquiétante dans les pa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  18 septembre 2015
1864, fin de la guerre de Sécession. le révérend Amos Laughton, affublé d'un chapeau noir, la bible à la main traverse les plaines de l'Idaho en compagnie de son molosse aux yeux rouges. Alors qu'une pluie battante le surprend, il trouve refuge chez une jeune femme. Celle-ci hurle sur son marmot qui ne cesse de chialer et se lamente de l'absence de son mari. Il lui lit un passage plutôt effroyable de la Bible et soulage ses tourments en la décapitant avec un sabre, elle et son bébé. Visiblement, ce n'est pas elle, sa promise. Il poursuit sa route au pied des Rocheuses enneigées. Alors que Rachel lit devant sa ferme, elle prend peur en voyant un molosse s'approcher, croyant voir un loup. Aussitôt, elle se réfugie chez elle. Son père, Jérémie, décide alors de parcourir la montagne afin de chasser l'animal. Il laisse sa femme et sa fille seules. le soir venu, autour d'un feu, il se fait surprendre par le révérend et son molosse. Les deux hommes discutent en buvant du café. Lorsque Jérémie lui montre la photo de sa femme dans son médaillon, le révérend est sûr qu'il s'agit de l'élue. Alors qu'il tente de récupérer son bijou, le molosse se jette sur lui et Amos l'achève à coups de sabre...
Un révérend bossu, tout de noir vêtu, qui tue sans états d'âme et semble avoir quelques pouvoirs maléfiques et un molosse aux yeux rouges qui mange les cadavres, la petite ville de Promise, jusque là paisible, risque bien de ne plus l'être. Seule la jeune Rachel semble avoir deviné la vraie nature de cet homme. Thierry Lamy, qui s'est inspiré d'un poème d'Edgar A. Perry, nous offre un album mêlant habilement western et fantastique. L'on est plongé dans une ambiance plus que jamais étrange et glaciale, le personnage du révérend, véritable incarnation du Mal, étant plus que jamais terrifiant, aussi bien dans ses paroles que dans ses actes. le dessin de Mikaël sied parfaitement à cette atmosphère pesante et lugubre: un trait semi-réaliste, des couleurs hivernales et un encrage précis.
Bienvenue à Promise...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          440
Crossroads
  12 mai 2016
Attention, claque visuelle et scénaristique.
Promise est un petit bled paumé de l'Idaho.
Épargné par la guerre de Sécession, il ne se doute pas qu'un danger bien supérieur pourrait bien fondre sur lui à l'image de la misère sur le pauvre monde.
Mi-western, mi-fantastique, 100 % jubilatoire.
Lamy, au scénar, et Mikaël, à la prouesse graphique, vous posent une ambiance plombante de chez plombante.
Le quotidien d'une communauté bouleversé par l'arrivée messianique d'Amos Laughton et de son démon sur pattes amoureusement rebaptisé La Bête, il n'en faudra pas plus pour vous faire tourner frénétiquement les pages de ce premier volet, formidable détonateur d'une série addictive en Diable.
En parlant de petit polisson à la queue fourchue, je ne serai pas étonné qu'Amos ait quelques accointances avec ce proprio qui surchauffe allègrement sa petite maisonnée et ça, c'est pas bon pour la planète!
Des planches au cordeau.
Une mise en page rythmée.
Un encrage lumineux.
Y a pas à dire, cette BD sent déjà le soufre!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          443
DoVerdorie
  06 août 2013
La Guerre de Sécession se termine... Elle est restée loin de "Promise", petit village au pied des Rocheuses dans l'Idaho...
Surgit de nulle part, ou alors d'un endroit trop sombre pour le nommer, un grand homme maigre, légèrement bossu, vêtu de noir, accompagné d'une espèce de cerbère baveux à la dentition improbable et aux yeux rouges.
Cet homme, c'est Amos Laughton, prédicateur itinérant qui tranche la vie, sans distinction de bien ou de mal, en interprétant la Bible de Jérusalem à sa guise. En cheminant à travers montagnes et forêts enneigées, continuant sa quête sanglante à la recherche de "l'Elue"...il s'approche de Promise...
Noir ! C'est le mot qui vient immédiatement à l'esprit dans cette bande dessinée à l'ambiance western fantastique et occulte.
Noir, oui...restent ces étincelles d'espoir dans la volonté et la clairvoyance d'une jeune fille intrépide, originaire de Promise, qui se laisse guider par un indien Shoshone...et qu'on retrouvera, sans aucun doute, dans les deux tomes suivants de la série.
La quête maléfique du prédicateur trouve son origine, explication (et but !) dans un poème d'Edgar A. Perry (pseudo d'E. A. Poe) dont le scénariste se sera inspiré ? (Je n'ai pas trouvé de référence littéraire ni de ce poème, ni du livre dont il sera un extrait...mais peu importe...). L'auteur nous entraîne dans un suspense dantesque et dans un monde, non plus étouffé par la neige, mais par l'épouvante...
Les dessins du québécois Mikaël collent au plus près de cet atmosphère oppressante : cadrage maîtrisé, couleurs froides et sombres, personnages aux traits anguleux...
Le début d'une série...promise...au succès !
Je remercie Babelio (M.C. Juin 2013) et les éditions Glénat de m'avoir permis de frissonner dans cet enfer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
mediathequelespennesmirabeau
  30 juin 2016
Cette BD raconte l'histoire d'un homme accompagné d'un grand chien noir aux yeux rouges qui, se prétendant pasteur, manipule sans difficulté les habitants de Promise. Il poursuit manifestement un but diabolique. Les références aux textes bibliques sont nombreuses et permettent à cet homme de se donner l'apparence d'un être uniquement préoccupé du bien de son prochain.
Deux personnages s'opposent à cet homme. Rachel une petite fille qui d'emblée sent le mal et le combattra sans relâche; le médecin qui tente de ramener les habitants à la raison et qui sera rapidement éliminé.
La touche fantastique est omniprésente avec une ambiance sombre et oppressante dès la première page. Les illustrations sont remarquables et ajoutent de la densité au récit en jouant sur les couleurs en fonction de l'intensité du scénario et du drame qui se noue.
Le scénario est parfaitement maîtrisé, suggère plus qu'il ne dit, entraînant le lecteur dans les méandres du mal sans laisser beaucoup d'espoir sur la capacité des hommes à raisonner et résister.
Cette aventure initiatique à l'envers m'a véritablement subjuguée sans que la petite fille ne me paraisse sympathique. En effet elle est totalement obnubilée par le but qu'elle poursuit et ne fait preuve à aucun moment de la moindre compassion vis-à-vis de sa mère. Dans ce contexte le scénariste a opté pour la seule fin qui soit en adéquation avec la psychologie du personnage.
Une lecture des trois tomes de cette série que je vous conseille vivement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lunch
  26 septembre 2016
Le titre pourrait paraître un tantinet racoleur mais il porte très bien ses lettres rouge sang et l'illustration lugubre à souhait ne trompe pas.
Promise, c'est surtout le nom d'un village perdu dans les montagnes et bien loin des fracas de la guerre. D'une paisible communauté, elle va devenir le berceau d'horreurs insoupçonnables et cela nous le devons à un brave pasteur : Amos Laughton. Armé de son fidèle cerbère et de sa bible démoniaque, l'homme de peu de foi prêchera pour sa paroisse et déversera son fiel tout autour de lui, asservissant les brebis égarées par ses discours malins.
Trois tomes durant, le village va subir les sévisses du faux pasteur. Et nous pendant ce temps-là, on se sent comme cette petite fille, Rachel, qui sait tout depuis le début et qui crie au et fort pour que tout le monde se réveille de cet horrible cauchemar… mais que personne n'entend.
Qui pourrait lutter contre le mal incarné après tout ?
[...]
Chronique complète à lire sur Bedea Jacta Est !
Lien : https://bedeajactaest.wordpr..
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (3)
BDGest   02 août 2013
À travers l’histoire d’une petite communauté de pionniers perdue dans les neiges de l’Idaho, Le livre des derniers jours se révèle être un mélange efficace de western et de fantastique.
Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario   25 juillet 2013
L’histoire pesante et lourde nous donne des frissons et c’est très bon. La narration est dynamique, le travail des deux auteurs est en symbiose complète et la réussite au rendez-vous.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Auracan   24 juin 2013
Prévue en trois tomes, cette série commence fort. Tout est inquiétant, du prédicateur, habillé de noir, avec un visage des plus patibulaires, à son compagnon, un énorme molosse baveux qui saute sur tout ce qui bouge.
Lire la critique sur le site : Auracan
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
DoVerdorieDoVerdorie   06 août 2013
- ...au début, les combats ne sont que des rumeurs lointaines. Puis les soldats arrivent...ils pillent et tuent...ils arrivent et ils violent ! Ils sèment une progéniture maudite, des fruits pourris qui grandissent comme des cicatrices, rongeant le cœur de leurs mères !
- mon Dieu ! Oh mon Dieu ! Je...c'est mon enfant !! Je l'aime ! Je l'aime tant. Mais...
- mais tu le détestes aussi ! Tu le détestes au point de souhaiter qu'il ne soit plus là !! Le bien, le mal... Même Salomon ne pourrait trancher un tel dilemme...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
DoVerdorieDoVerdorie   05 août 2013
Il faut me comprendre mon ami.
Vos guerres innombrables m'ont tendu les bras.
J'ai combattu à la fois pour vous et contre vous.
Afin de me repaître de votre humanité bestiale.
Vos peurs, vos douleurs et vos morts m'ont nourri.
Et cela était bon.
Commenter  J’apprécie          120
CrocodyllCrocodyll   26 juin 2013
J'avais quitté les tréfonds de ma caverne pour la surface du monde... Alors au cœur de vos embrassades à venir... Lorsque de faim, je mourrai... Je trouverai le ventre d'une femme... Pour y devenir une bête féroce.
Bête féroce qui fécondera l'infâme humanité. Et donnera vie à la beauté bestiale.
Commenter  J’apprécie          30
marina53marina53   18 septembre 2015
La guerre engendre partout les mêmes tragédies.
Commenter  J’apprécie          230
lunchlunch   26 septembre 2016
Petite sotte ! La haine, c’est ce qui me nourrit !
Rassure-toi. Je ne vais pas te tuer. Ta mère ne s’en remettrait pas. Mais tu es comme la ronce sur mon chemin. Je vais donc devoir tailler pour passer !
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
Videos de Thierry Lamy (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thierry Lamy
Hell West (T2) - La bande annonce vidéo
autres livres classés : westernVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1198 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre