AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2264069104
Éditeur : 10-18 (18/10/2018)

Note moyenne : 3.53/5 (sur 18 notes)
Résumé :
Dans le décor grandiose du Grand Nord canadien, un roman d'une rare finesse, dont la construction subtile mêle intimement deux époques. Une œuvre sobre et sensible sur l'ambiguïté des rapports fraternels, la rivalité, l'obsession amoureuse et la confusion des sentiments. A Struan, Ontario, dans les années trente. La famille Dunn mène la vie rude des fermiers du Nord. Les deux fils, Arthur et Jake, sont aussi différents que possible. Le premier est effacé, taciturne ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
bidimousse
  24 septembre 2012
Dans le décor grandiose du Grand Nord canadien, un roman d'une grande finesse, dont la construction subtile mêle intimement deux époques. Une oeuvre sobre et sensible sur l'ambiguïté des rapports fraternels, la rivalité, l'obsession amoureuse et la confusion des sentiments.
À Struan, Ontario, dans les années trente. La famille Dunn mène la vie rude des fermiers du Nord. Les deux fils, Arthur et Jake, sont aussi différents que possible. le premier est effacé, taciturne : tout le portrait de son père. le plus jeune, Jake, est brillant, rusé et choyé par sa mère. Tyrannique et insolent, il ne cesse de provoquer Arthur, qui cède, immanquablement. Jusqu'au jour où la situation dérape…
Années cinquante. La guerre est finie. Arthur a repris la ferme familiale et a épousé la fille du pasteur, Laura. Il s'est pris d'affection pour Ian, le fils du médecin. Ce dernier travaille à la ferme pour être près de Laura, dont il est amoureux. Jake, lui, a quitté la région quinze ans plus tôt.
Un jour, Ian découvre Laura dans les bras d'un autre homme : Jake. le retour du frère honni et redouté va faire éclater le drame qui couvait depuis longtemps déjà…
ça c'est la 4ème de couv ... et quand on a dit ça, on a absolument tout raconté le livre ... car après le fameux drame, il ne se passe rien !
Malgré tout le livre se lit bien (j'avais rien d'autre sous la main) ... Un roman calme, en longueur ou il ne se passe pas grand chose ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
PC37Shu
  17 août 2015
Ce roman m'a beaucoup plu. Bon, je vous l'accorde, cette succession de drames familiaux n'est pas très réjouissante. le côté qui m'a vraiment charmée, c'est la description de la vie des fermiers et du médecin dans ce petit village du nord du Canada et l'attachement de ses habitants à ce "trou perdu".
On aborde de nombreux thèmes: destin et fatalité, tensions raciales, rivalité entre frères, traumatismes de la guerre, solidarité (entre autres...)
La construction m'a bien plu aussi, le fait de découvrir l'histoire de la famille DUNN à la fois au "présent" , à travers Ian, le fils du médecin du village et au passé avec l'histoire de l'enfance des deux frères, les deux histoires évoluant en parallèle.
Je me suis beaucoup attachée aux personnages d'Arthur et du médecin.

Commenter  J’apprécie          50
AnitaMillot
  14 février 2019
À Struan, Ontario, dans les années trente, deux frères rivalisent pour l'amour de leurs parents, jusqu'à se détester. Arthur Dunn l'ainé - et le manuel - jalouse Jake qui monopolise l'amour de leur mère. Jake, le cadet de cinq ans - et l'intellectuel de la famille - enrage de voir l'affection de leur père se tourner uniquement vers Arthur … Une haine tenace va les séparer à jamais.
Dans les années cinquante, Arthur devenu agriculteur, marié à la superbe Laura et père de trois enfants, se prendra d'affection pour le fils du médecin, Ian Christopherson, un adolescent secrètement amoureux de sa femme Laura … Lorsque Jake réapparaitra après quinze années d'absence et tentera à nouveau de rivaliser avec Arthur, c'est la jalousie de Ian qui cette fois provoquera un drame …
Mary Lawson nous relate dans ce beau roman les vies parallèles des Dunn et des Christopherson, traversées d'amour, de rupture, d'espoir et de déception. Une fine et juste analyse de l'âme humaine, où rien n'est jamais tout noir ou tout blanc …
Une jolie découverte qui me conforte dans mon désir de lire le reste de son oeuvre littéraire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Isabelle87
  15 novembre 2015
Un livre attachant que l'on lit avec plaisir. le style est agréable. Mais comme l'a fait remarqué un précédent lecteur, il ne faut pas lire la quatrième de couverture car absolument tout le livre est résumé. Un bon livre de réconciliation avec la lecture après un passage à vide ...
Commenter  J’apprécie          60
rugi
  08 mars 2017
A Struan, Ontario, dans les années trente. La famille Dunn mène la vie rude des fermiers du Nord. Les deux fils, Arthur et Jake, sont aussi différents que possible. le premier est effacé, taciturne : tout le portrait de son père. le plus jeune, Jake, est brillant, rusé et choyé par sa mère. Tyrannique et insolent, il ne cesse de provoquer Arthur, qui cède, immanquablement. Jusqu'au jour où la situation dérape... Années cinquante. La guerre est finie. Arthur a repris la ferme familiale et a épousé la fille du pasteur, Laura. Il s'est pris d'affection pour Ian, le fils du médecin. Ce dernier travaille à la ferme pour être près de Laura, dont il est amoureux. Jake, lui, a quitté la région quinze ans plus tôt. Un jour, Ian découvre Laura dans les bras d'un autre homme : Jake. le retour du frère honni et redouté va faire éclater le drame qui couvait depuis longtemps déjà...
Un livre qui se lit bien mais où il ne se passe pas grand chose. Bon j'ai passé un bon moment tout de même.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
missmolko1missmolko1   16 août 2017
Temiskaming Speaker, mai 1957
DANS UNE PETITE FERME, qui se trouvait à cinq kilomètres de Struan, vivait une jolie femme. Grande, élancée, avec une masse de cheveux blonds qu'elle tressait en une natte épaisse, nouée avec ce qui lui tombait sous la main : un ruban effrangé, un élastique, un vieux bout de ficelle. Le dimanche, elle l'enroulait sur la nuque en un chignon serré qu'elle se débrouillait pour faire tenir le temps de l'office religieux. Elle s'appelait Laura Dunn. Son prénom était aussi doux et beau qu'elle était douce et belle. Son nom était aussi robuste et carré que son mari. Fermier corpulent, trapu, Arthur Dunn avait un cou deux fois plus gros que celui de sa femme. Pour Ian, assis avec ses parents trois rangs derrière eux, il paraissait ennuyeux comme la pluie.
Ian avait quatorze ans lorsqu'il remarqua Laura Dunn pour la première fois. Elle faisait certainement partie de son environnement depuis sa naissance mais ce fut cette année-là qu'il se rendit compte de son existence. Elle devait avoir la trentaine à l'époque. Arthur et elle avaient trois enfants, peut-être quatre, Ian ne savait pas au juste, il n'avait jamais fait attention à eux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
sld09sld09   01 octobre 2017
Dans une petite ferme, qui se trouvait à cinq kilomètres de Struan, vivait une jolie femme. Grande, élancée, avec une masse de cheveux blonds qu'elle tressait en une natte épaisse, nouée avec ce qui lui tombait sous la main : un ruban effrangé, un élastique ou un vieux bout de ficelle. Le dimanche elle l'enroulait sur la nuque en un chignon serré qu'elle s'arrangeait pour faire tenir le temps de l'office religieux. Elle s'appelait Laura Dunn. Son prénom était aussi doux et beau qu'elle était douce et belle. Son nom était aussi robuste et carré que son mari. Fermier corpulent, trapu, Arthur Dunn avait un cou deux fois plus gros que celui de sa femme. Pour Ian, assis avec ses parents trois rangs derrière eux, il paraissait ennuyeux comme la pluie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Olympe7744Olympe7744   26 mai 2019
Une idée lui traversa l'esprit. Elle ne lui vint pas peu à peu, mais jaillit soudain comme un caillou rond, froid et dur : Jake le détestait. Cette pensée ne l'avait encore jamais effleuré, et voilà que, tout à coup, elle était là. Sans qu'il puisse imaginer la raison de cette haine, car, en réalité, c'était lui qui aurait dû détester Jake.
Commenter  J’apprécie          00
Olympe7744Olympe7744   26 mai 2019
Était-ce à ce moment-là que tout avait commencé ? Avant même la naissance de Jake, avec la perte des autres bébés ?
Si bien que, lorsque Jake - aboutissement de ces douleurs, de ces craintes, de ce chagrin - arriva enfin, il avait été tellement précieux aux yeux de sa mère que c'en avait été presque trop pour elle ?
Commenter  J’apprécie          00
Olympe7744Olympe7744   26 mai 2019
Pire encore, les mots qu'il avait prononcés ne cessaient de lui revenir, insupportables, impardonnables. Il voulait les effacer. Désespéré, il cherchait un moyen de contourner un fait inéluctable : une fois qu'on a dit quelque chose, c'est dit. Une fois que les mots ont passé vos lèvres, on ne peut pas les ravaler.
Commenter  J’apprécie          00
Video de Mary Lawson (1) Voir plusAjouter une vidéo

Pour tout l'or du Transvaal : 2ème épisode
Cervin aide les Boers à convoyer vers le Transvaal le chargement d'armes. Parvenu à Prétoria, au quartier général des Boers, il apprend que Mary Lawson a été faite prisonnière. le gouvernement du Transvaal ayant besoin d'or pour acheter des armes, Cervin lui vend sa mine en échange de la libération de Mary. Mais leurs retrouvailles sont de courte durée. Séparés une fois de plus par la...
autres livres classés : tragédie familialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1055 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre