AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 978B08KKZTK3F
292 pages
Éditeur : Almora (15/10/2020)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Le retournement de l'attention, secret des voies spirituelles José Le Roy a déjà écrit de nombreux livres sur la spiritualité, la connaissance de soi et l'éveil spirituel. Dans cet ouvrage, il a voulu rassembler et partager ce qui lui parait être l'essentiel des voies spirituelles. Quel est cet essentiel ? Le retour à soi, qui est aussi un retour au Soi. Tel est en effet le cour des voies spirituelles : le retour à la source de l'Être.
Dans toutes les traditi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
LivresBouddhistesZuiHo
  17 novembre 2020
D'EMBLÉE UN CLASSIQUE ! UN PASSIONNANT & MERVEILLEUX RETOUR À SOI PUIS AU SOI
« le retournement de l'attention est un message universel » JLR
Tout d'abord, je vous conseille de commander immédiatement sur le site d'Almora ce très très bon livre, dernier en date de José le Roy (JLR) : cela fera un très bon cadeau de Noël, je vous l'assure. C'est une très bonne affaire (18 €) et c'est fort bien maîtrisé. Calme, posé, réfléchi, c'est un plaisir de lire un tel livre. La méthode de découverte, d'explication et de démonstration du sujet – cf son titre – est excellente. Ce n'est donc pas brouillon ni hors de portée. Vraiment, la lecture est très agréable et je l'ai lu d'une traite; car d'une : il est très intéressant, de deux : très bien écrit, de trois : passionnant. Je crois qu'il plaira aussi aux étudiants de José le Roy – cela pourrait bien leur servir vu notre époque. C'est un livre que j'aurais aimé lire adolescent !
Il m'est aussi venu à l'idée que je lisais un livre pleinement « mûr » (intuition rare) de par sa maîtrise manifeste : peut-être est-ce parce que l'auteur a 25 ans d'enseignement derrière lui – et ce livre se présente comme une Somme de ses connaissances en quelque sorte.
Par ailleurs, pour embellir cet effort formidable de pensée et d'écriture, José le Roy s'appuie sur des citations innombrables mais lumineuses (bien trouvées & bien collectées donc !), qui appuient intelligemment ses propos. Il complète ses explications sur presque 100 pages en dernière partie, par une anthologie d'autres textes de sagesse qu'il n'avait pas cité (!), issus de toutes les traditions spirituelles, notamment asiatiques : un bonus génial !
Ainsi ce « Retour à soi, retour au Soi » a toutes les qualités d'un succès de librairie et je le souhaite ardemment : l'auteur et Almora le méritent amplement ! « Retour au soi, retour au Soi » me rappelle aussi le best-seller le plus vendu au monde : « L'Alchimiste » de Paulo Coelho.
Cela dit c'est pas tout ça, mais dans ce livre que j'ai lu attentivement et beaucoup annoté, lu d'un matin au soir, José le Roy et ses comparses orientaux, philosophes parlent de beaucoup de choses, dans un mouvement que l'on devine sans qu'il ne soit pas forcément évident : c'est aussi pour cette raison que j'ai tant apprécié ce livre, car il donne à voir, à lire, à comprendre ce point crucial de la vie spirituelle qu'est la libération de soi pour retrouver le Soi. Il le fait du point de vue qui est le sien, et ne rédige pas un ouvrage conventionnel sur ce sujet qu'il s'est approprié. C'est un vrai travail d'auteur, d'écrivain même. José le Roy met simplement le doigt, à chaque page, sur ce que l'on n'aurait su exprimer de façon précise. Je l'ai trouvé très juste, doublé des citations (que j'ai trouvées tellement bonnes) qui certifient et densifient ses réflexions.
Notre auteur a ainsi profondément examiné – c'est le cas de le dire – ce « retournement de l'attention », et surtout, ses appuis philosophiques. Hormis la partie technique – celle enseignée par son maître Douglas Harding, qu'il promulgue depuis longtemps, c'est normal (avec laquelle je suis en désaccord philosophique), le chemin de réflexion précautionneux adopté par l'auteur nous permet d'entrer savamment et en douceur dans la compréhension intellectuelle, puis « mystique », du retournement de l'attention, qu'enfin il nous apprend à exercer via la « Vision sans tête ».
José le Roy voit dans toutes les voies spirituelles un point commun et central : « le retour à soi, qui est aussi un retour au Soi. » Il nous dit : « Ce livre raconte notre exil, notre souffrance d'avoir perdu notre pays natal, puis notre quête, et enfin le bonheur de rentrer chez nous. Notre demeure retrouvée n'est pourtant pas un pays localisable sur une carte, ni une ville, pas même une maison. Ce foyer retrouvé est notre vraie nature, notre vrai Soi, l'Être que nous sommes vraiment. » Voilà le plan et les idées de ce sublime livre.
Mais comment prendre conscience de ce qui nous arrive sans que l'on s'en rende compte (car c'est un des points massif du livre : il nous éclaire puissament sur une inconscience manifeste, sur un insoupçonné) et qu'explicite très bien José le Roy ?
Tout commence avec la connaissance de « notre pays natal », puis de l'exil forcé et enfin du retour : « c'est le centre de notre être, celui où notre identité réelle prend naissance. le pays natal, c'est notre moi le plus profond, notre source authentique, notre essence secrète et ignorée, qui nous attend avec tous ses trésors. Quand nous quittons le pays natal, nous vivons alors en exil, à la périphérie, dans des pays lointains, des terres étrangères. Sans doute, ce voyage, ce départ était nécessaire – j'y reviendrai – mais le retour l'est encore plus. » J'ai trouvé le développement de ces notions absolument admirable.
Il s'agira plus loin, pour José le Roy, de nous expliquer de quelle manière, comment effectuer physiquement ce « retournement de l'attention vers le Soi », qui est toute notre vérité de toute éternité, et qui dirigera notre soi vers Soi. Entre deux, des passages pédagogiques si je puis les appeler ainsi, sont agrémentés de graphiques simples mais parlant.
Son passage par l'enfant, l'enfance et « l'esprit de l'enfance » est également génial. « Plongé dans une vie éternelle parce que toujours nouvelle, l'enfant sait encore s'amuser et se réjouir comme un jeune châton. On peut dire qu'il ne connaît pas encore le temps et qu'il vit dans l'éternité… » Plus loin, JLR explique : « Ce retour au centre constitue en réalité le développement normal et naturel de la vie qui passe ainsi d'étape en étape : bébé, enfant, adolescent, adulte, éveillé. Malheureusement, la dernière étape, l'éveil, demeure encore largement ignorée. » le chapitre consacré à quelques péripéties d'Ulysse est également savoureux et éclairant, mais ce n'est pas le seul : « de la Nécessité de l'exil », « A quoi ressemble notre maison ? », « La mort : retour au pays natal ? », « Nous ne sommes jamais partis », « La pratique du retournement » et l'Anthologie sont des chapitres exquis.
« Dieu nous rend souvent visite, la plupart du temps, nous ne sommes pas chez nous » nous dit Maître Eckhart. » José le Roy ajoute : « Nous sommes dehors alors que Dieu est dedans, Dieu ou la Présence si vous voulez. »
J'ai noté quelques paradoxes mais c'est normal. C'est en les lisant ou en lisant entre les lignes que que les ai relevé. Cela parce que j'ai, après toutes ces années de réflexions et de pratiques, quelques idées actuellement arrêtées (qui n'en n'a pas ?). Ainsi sentir « que l'on Sait » avec une grande certitude n'est-il pas prétentieux, voire qu'un sentiment, une sensation ? J'ai remis cette certitude en question.
Mais aussi depuis ma découverte de la « non-dualité » à l'anglaise, ce « Néo-Advaïta Vedanta » qui se diffuse si aisément dans les têtes depuis des années, en plus de la supercherie de la Pleine Conscience. Un autre point qui me gêne, c'est ce certain dédain/déni devenu honteux pour ces pratiquants « non-dualistes », de l'impossibilité de reconnaître honnêtement l'action indépendante de l'ego (« même s'il n'existe pas dans l'absolu… »), de la personnalité (idem), et de nos corps qui semblent effectivement complètement liés à ce qu'il y a de plus profond en l'être humain, tout en étant – c'est mon intuition profonde – un être à part entière qui en accueille un autre le temps d'une vie sans date limite de consommation.
Bref, « Retour à soi, retour au Soi. le retournement de l'attention, secret des voies spirituelles » est un excellent livre – pas parfait – mais un excellent livre que je vous conseille absolument de lire. Je l'ai vraiment beaucoup apprécié. Il a maintenu mon attention et passionné !
Je vous souhaite une excellente lecture !
ZUIHÔ.
Lien : https://livresbouddhistes.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean   21 octobre 2020
Peut-être n’avons-nous pas tous cette impression d’étrangeté mais tous, je pense, nous faisons l’expérience d’un bonheur qui n’est pas là, ou pas encore là, ou plus là. Je fais l’hypothèse que si nous cherchons si constamment le bonheur c’est bien parce que nous l’avons goûté un jour pleinement.
Commenter  J’apprécie          20
LivresBouddhistesZuiHoLivresBouddhistesZuiHo   17 novembre 2020
c’est le centre de notre être, celui où notre identité réelle prend naissance. Le pays natal, c’est notre moi le plus profond, notre source authentique, notre essence secrète et ignorée, qui nous attend avec tous ses trésors. Quand nous quittons le pays natal, nous vivons alors en exil, à la périphérie, dans des pays lointains, des terres étrangères. Sans doute, ce voyage, ce départ était nécessaire – j’y reviendrai – mais le retour l’est encore plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LivresBouddhistesZuiHoLivresBouddhistesZuiHo   17 novembre 2020
« Le retour à soi, qui est aussi un retour au Soi. »
« Ce livre raconte notre exil, notre souffrance d’avoir perdu notre pays natal, puis notre quête, et enfin le bonheur de rentrer chez nous. Notre demeure retrouvée n’est pourtant pas un pays localisable sur une carte, ni une ville, pas même une maison. Ce foyer retrouvé est notre vraie nature, notre vrai Soi, l’Être que nous sommes vraiment. »
Commenter  J’apprécie          00
LivresBouddhistesZuiHoLivresBouddhistesZuiHo   17 novembre 2020
Ce retour au centre constitue en réalité le développement normal et naturel de la vie qui passe ainsi d’étape en étape : bébé, enfant, adolescent, adulte, éveillé. Malheureusement, la dernière étape, l’éveil, demeure encore largement ignorée.
Commenter  J’apprécie          00
LivresBouddhistesZuiHoLivresBouddhistesZuiHo   17 novembre 2020
Plongé dans une vie éternelle parce que toujours nouvelle, l’enfant sait encore s’amuser et se réjouir comme un jeune châton. On peut dire qu’il ne connaît pas encore le temps et qu’il vit dans l’éternité…
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : exilVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1355 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre