AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Marie Dormoy (Éditeur scientifique)
EAN : 9782715213883
2294 pages
Éditeur : Mercure de France (30/11/-1)
Résumé :
Journal littéraire de Paul Léautaud.

Novembre 1893 - Juin 1928.
Paris.
Mercure de France
MCMLXXXVI

Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Williamine
  05 juillet 2018
Dans ce journal Léautaud, au-delà du récit des faits et petits et grands événements de sa vie quotidienne nous fait part de ses réflexions sur la littérature, la création littéraire. Il nous parle de ses oeuvres déjà écrites, notamment celui sur sa mère « Le petit ami », roman autobiographique, et ceux qu'il envisage d'écrire.
Il évoque ses écrivains favoris, parmi lesquels Stendhal a la meilleure place, en particulier ses Souvenirs d'égotisme et son Journal. Il prise son écriture simple et dépouillée et critique le « style pour le style » de Flaubert qui selon lui n'a plus rien de naturel ni de spontané et dès lors se trouve privé de toute vitalité.
Léautaud raconte ses aventures amoureuses, son refus de s'engager, ses tentations homosexuelles.
Il parle de ses amis, parmi lesquels Max Schwob est souvent cité.
Léautaud admire aussi Taine et Renan, Mallarmé, Tinan, Rachilde, Gide et Francis Jammes.
Comme dans de nombreux journaux d'écrivains, la parfaite imbrication, tout au long du récit, entre sa vie privée, son oeuvre et le milieu littéraire de l'époque donne au lecteur l'impression d'être chaleureusement accueilli dans un cercle très privé mais finalement ouvert à qui frappe à porte !
Au-delà de son aspect documentaire (en particulier par l'évocation de nombreux auteurs aujourd'hui totalement oubliés) le journal littéraire de Léautaud est à conseiller à tous les lecteurs curieux de découvrir "de l'intérieur" le milieu littéraire de la fin du XIXème et du début du XXème siècle.
A lire donc, chacun à son rythme, pour puiser à la source de la création littéraire … !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
dechosal
  20 mai 2016
Pour les amateurs d'histoire littéraire. le style grinçant du père Léautaud fait merveille. le Journal des frères Goncourt, suivi de celui de Léautaud, c'est 150 ans de vie littéraire. Passionnant !
Commenter  J’apprécie          50
moravia
  20 février 2013
the best !!!!!!
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
pierre31pierre31   22 février 2019
Je regarde le prêtre qui officie préparer sa communion : le vin dans le ciboire, l'hostie cassée et plongée dans le vin, le ciboire recou­vert de la plaquette, le prêtre traçant au-dessus avec la main des signes mystérieux. Absolument comme un prestidigitateur : Messieurs, Mesdames, vous voyez ce chapeau. Il n'y a rien dedans. Je le pose sur cette table. Attention : Un, deux, trois, et le chapeau repris un pigeon s'en échappe. Les pigeons, ici, ce sont les fidèles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
WilliamineWilliamine   05 juillet 2018
Ce n’est pas brillant, moi dans la littérature tout à fait. D’abord, je ne réussis pas à m’y mettre tout à fait. Ce qu’on fait autour de moi ne m’intéresse pas assez. Je m’en aperçois de plus en plus : une seule chose m’intéresse : moi, et ce qui se passe en moi, ce que j’ai été, ce que je suis devenu, mes idées, mes souvenirs, mes projets, mes craintes, toute ma vie. Après cela, je peux tirer la ficelle. Tout le reste ne m’intéresse que par rapport à moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
WilliamineWilliamine   05 juillet 2018
J’ai passé dix ans à lire, à remuer des idées littéraires, à apprendre à écrire, à me chercher, à réfléchir, sans avoir personne à qui causer littérature, et maintenant que je connais quelques gens, leurs goûts, leurs idées, leurs préférences sont si différents des miens, que ma situation est à peu près la même.
Commenter  J’apprécie          30
MacabeaMacabea   10 octobre 2016
J'ai trouvé le mot que je prononcerai en mourant si le sacré Seigneur m'en laisse les moyens, et qui résumera toute ma vie:"je regrette tout."
Commenter  J’apprécie          70
WilliamineWilliamine   05 juillet 2018
Il n’y a encore que les gens qui écrivent qui sachent lire.
Commenter  J’apprécie          63

Videos de Paul Léautaud (52) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Paul Léautaud
Paul Léautaud - Entretiens (Partie 1).
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2345 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre